261
Commentaires

Hollande en fanfare

Quel réveil en fanfare ! Ce n'est qu'un cri de triomphe:

Derniers commentaires

Crime ou suicide, le Figaro veut savoir:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/30/97001-20120130FILWWW00619-mort-de-speed-l-enquete-ne-decide-pas.php


Ouf... On a eu chaud!!
Alors Hollande serait de gauche et son ennemi serait la finance. Qui conseille Hollande en matière de finance et d'économie ?
Emmanuel Macron ( banque Rotschild)
Jean Hervé Lorenzi ( banque Rotschild)
Stéphane Boujnah ( banque Santander)
Karine Berger ( assurances Euler-Hermès)

amusant le sieur Lorenzi conseille également François Fillon comme d'ailleurs
Christian de Boissieu ( banque Neuflize OBC)
Patrick Arthus (Natixis)
JP Betbeze ( crédit agricole)
Mathilde Lemoine ( HSBC)

et ce brave monde, que pense-t-il de la dette ?

Sarkozy Fillon : Rassurer les marchés et sauver le triple A par la rigueur
Hollande : un plan d'économie pour "ramener le déficit français à 3% dès 2013" en "donnant du sens à la rigueur"

Je me trompe où c'est strictement la même chose?????

Allons donc voir du côté de Monsieur Bayrou "j'ai été le premier défenseur de la règle d'or"
traduction : il faut un plan d'économies et de la rigueur pour maitriser le déficit.

Je me trompe où c'est strictement la même chose?????

Mais au fait qui conseillait la ministre Lagarde à l'automne 2008 au moment de la chute de Lehman Brothers?
Michel Pebereau patron de BNP Paribas. banque qui possède 189 filiales dans des paradis fiscaux met en réserve 1 milliards d'euros pour ses traders et qui est particulièrement exposée au risque des dettes souveraines.

et au niveau supérieur?

BCE : qui la dirige? Mario Draghi ancien vice président de Goldman Sachs,la banque qui a maquillé les comptes de la Grèce

La commission européenne : après la crise, Baroso à créé un groupe d'experts pour la supervision financière :
Président : Jacques de la Rosière ancien directeur du FMI et co président d'eurofi, un think Tank qui a pour membres AXA, BNP Paribas, Citygroup, goldman Sachs, JP Morgan Chase, et bosse main dans la main avec Fortis, Natixis, DEXIA etc
il est épaulé par :
Rainer Masera : ancienne DG de Goldman Sachs
Otmar Issing ( de Goldman Sachs )
Onno ruding ( de city group)

ce groupe d'experts a rédigé un rapport qui selon les échos a guidé l'Europe à travers la crise : " Les grandes réformes récentes en sont issues" ( Echos 3/10/11).

CQFD non?

Comme l'écrit Fakir dont toutes ces infos sont issues : " Comme si l'on demandait aux chefs des gangsters : "quelle réforme de la police souhaitez vous ?" "
Ainsi, François Hollande se serait trompé de Shakespeare. Tout s'explique. Sauf que... la vision d'Elena Silves est disponible sous forme de livre électronique en anglais. Une recherche des mots "dream" et "fail" (qui renvoie également les pluriels et formes conjuguée "dreams", "failed", etc.) ne donne rien qui puisse se traduire par "ils ont échoué parce qu'ils n'ont pas commencé par le rêve". Alors? Le passage en question manque-t-il dans l'édition électronique? la phrase est-elle formulée de façon à ne contenir ni le mot "fail" ni le mot "dream"? Nul doute que les journalistes qui si ont si bien vérifié la première fois travaillent déjà sur la question.

Cela dit, ce n'est pas un scoop. Un internaute français s'était déjà posé la question en 2008, et s'était vu répondre qu'il s'agissait d'une citation de Nicholas Shakespeare dans la Vision d'Elena Silves. C'est ici .
Laisse tomber, tu ne me sembles pas être un censeur ( vu tous tes messages )
jeri se lassera tout seul.
gamma
Ehm les modérateurs doivent être ailleurs, mais j'estime quand même que Dominique Godin fut banni pour bien moins que ça, hein. Enfin, j'dis ça, j'dis rien, mais à bon entendeur...

@ jerisback :pas la peine de me répondre. Don't feed the troll est ma devise.
C'est le bordel sur ce fil: dans les "participations d'intérêt public" il n'y a même pas JF Launay, par contre deux fois une
certaine "catherine esquerre".
Comment se [s]fesse[/s] fait-ce???
La discussion sur la paternité du discours qu'Hollande a tenu au Bourget est assez sidérante... on voit où se situent les enjeux pour certain-e-s !
On s'en tape de savoir si FH en est l'auteur...si oui, tant mieux et bravo (encore que, j'en entends certains qui m'ont l'air plus doués)...si non et bien tant pis, il n' y a pas mort d'hommes pour autant, on ne peut pas être doué pour tout !
J'ai écouté l'ensemble du discours, et non...désolée (pourtant de gauche, j'ai fait un effort et j'aurais tellement aimé) je n'ai pas vibré...Il n'a fait qu'enfoncer des portes ouvertes (égalité, justice, finance...) et nous brosser dans le sens du poil, ce qui me direz-vous est déjà un début.
Je n'apprécie pas trop le déballage de catalogue de mesures en guise de lancement de campagne...je trouve, mais c'est personnel, qu'il a manqué un cap, une direction forte, un dessein...
Donc, même si le billet de DS est (juste) un poil excessif, je suis assez d'accord avec lui concernant le vacarme médiatique.
Le Bourget...bof...j'attends de voir la suite.
Alors auteur ou pas de son discours, j'espère avant tout qu'il y a cru, parce que pour le moment, de ce que donne à voir la sociale-démocratie en Europe et dont FH s'en fait l'apôtre, je suis tentée de croire le contraire...
Chatel a été le spécialiste de la communication gadget, des écrans de fumée à faire avaler aux journalistes, pour dissimuler un saccage méthodique du service public de l'Éducation. Il doit être critiqué en tant que personnage et responsable public.
Mais ici vous avez largement dépassé les bornes de tout questionnement légitime. Ça me laisse sans voix...
Si il est un sujet sur lequel nous n'avons pas lu ou entendu un mot dépassé ceux du communiqué officiel, signe d'un bel allignement de la presse, c'est bien sur le suicide de la (ex?) femme de Luc Chatel.
Au nom d'un respect de l'intimité et de la vie privée, bien pratique, et auquel tous n'ont pas eut droit, pas un mot supplémentaire que l'officiel communiqué.
Alors peut on en parler de ce suicide, qui n'a rien d'anodin quand même?!
Peut on s'intériger sur la personnalité du ministre et sa crédibilité en tant que ministre de l'èducation, qui n'avait d'autres aspiration que de monter sur le podium de la Sarkozie au côté de Morano, Guéant et autres?
Que penser d'un responsable de l'éducation qui délaissa sa femme au point de se suicider? Car ce ne sont pas les soucis financiers qui l'ont accablée!
Que penser d'un ministre qui préfère l'éducation des français au bonheur de sa famille?
Que penser d'un ministre inculte sur la règle de trois, qui affuble les responsables de l'opposition d'un pays d'insultes grotesques, lorsque celui ci s'avère incapable d'assister sa propre épouse??

Tout cela ce sont quand même des questions légitimes! Que la presse se soit emparé abondamment de fautes morales bien différentes, affichant la vie privée de politiques sans mettre de gants, me fait penser que le voile pudique jeté sur ce suicide, comme pour continuer à étouffer la conscience d'une femme vouée à la carrière de son mari, est bien pratique!
Y avait il eut des avertissements, des signes précursseurs qui rendraient cet ignard de ministre responsable dans le seul but de garder sa place en Sarkozie, ce bouffon a t il "échangé" la vie de son épouse contre ses ambitions politiques, ce qui rendrait sa faute morale d'une tout autre nature que celles relayées par la presse ces derniers temps, puiqu'ici il ne s'agit même plus d'abus de personnes, mais bien de la mort d'une femme! Sacrifiée sur l'autel d'ambitions personnelles!
Ce suicide n'a rien d'anodin!

Et pour ce qui est du futur, un homme qui resterait ministre de l'éducation au mépris de ses propres enfants.... Je vais chercher ma bassine!!!
Mais puisqu'on vous dit que François s'installe à gauche!
Plus besoin de Méluche, ce mal embouché!
Enfin, quoi...
JE NE VOTERAI PAS SOCIALEUX.

Je laisse cela à ceux qui ont la mémoire courte. J'en conviens, Hollande n'a pas été mauvais mais je ne voterai pas pour ce parti.

Mélanchon a été pas mal sur France 2 et Eva Joly, je lui reste fidèle même à 3% et même à 0,3% s'il le faut...

SEMIR
Ce qui est bien avec DS c'est que l'on n'est rarement surpris.

Quoique... sur le prétendu flou de Hollande, avant Le Bourget, il ne se démarquait guère du troupeau éditorialisant.

Donc Hollande, rappelle des évidences - l'argent est un outil, la finance n'est plus au service de l'économie réelle comme on dit mais dans des bulles spéculatives - cette lutte contre ces dérives devient caricaturalement un combat tourné en dérision contre la phyyyynance !
Certes ça ne vaut pas Baroin, qui compare cette finance dévoyée à un phénomène naturel : la crise des "subprimes" n'est donc pas due à des spéculateurs qui avaient inventé un produit hautement toxique, mais relève d'un phénomène tellurique !

Bien sûr la horde des "bogôs" qui colonisent les commentaires, à la suite de leur "lider maximo" qui, une fois de plus a reproché (avant même de l'avoir entendu) à Hollande de ne pas faire du... Mélenchon, ont bavé sur Hollande.

Et DS y a été aussi de sa petite vacherie sur Anne Sinclair...


Toujours déçu, jamais surpris !
J'aime beaucoup l'alternance entre ces commentaires et les "encore des critiques du fdg, on voit bien que vous êtes tous les mêmes dans les médias bande de pourris" qui pleuvent à chaque fois qu'une chronique d'@si ose exprimer des réserves sur l'un ou l'autre machin mélenchonnique...
si vous voulez savoir à l'avance ce que ça donnerait flamby au pouvoir, suffit de regarder ce que ça a donné papandréou et pasok en grèce. aucune remise en question des fondamentaux, rien. l'obéissance à la phyynance (moi, j'aime bien cette manière d'écrire, ça heurte la pensée unique de l'orthographe). obéissance peinte en rose. rose ou caca d'oie, c'est toujours les mêmes qui se font gruger.

je sais pas si quelqu'un a déjà proposé cet article (pas lu tous les commentaires, si c'est un doublon, pardon), histoire de compléter un peu le tableau "voter à gauche, oui, mais pour qui ?".
alors c'est un papier de fabrice nicolino intitulé : Anémone, Depardieu et les élections , avec la phrase suivante copiée collée pour vous donner envie :
"Mélenchon est écologiste tout comme son maître revendiqué, Mitterrand, était socialiste. C’est-à-dire qu’il ne l’est pas."
c'est vrai quoi, on a toujours un peu peur que ça ronronne sur ces forums...
j'ajoute que je partage totalement l'avis de nicolino sur l'écologisme de méluche. reste que c'est le seul à parler d'assemblée constituante pour changer la constitution, avec l'espoir de changer de régime, et donc un espoir pour les vrais écolos cette fois, dans un régime parlementaire (mais ça, les français, ils vont devoir beaucoup travailler sur leur inconscient), de faire entendre leur voix, leurs constats, et leurs solutions.
Hollande en tête de la course, casaque Medef. Paris truqués?
Anne Sinclair, rien de nouveau... la même "nouveau chien de garde"!
Dis...c'est ecore loin les élections?
je suis aller sur le huffi post machin,je m'y suis inscrit pour posté un message concernant l'article sur xavier niel,apres parution le commentaire faisant remarquer les lien du huffi, d'orange , du monde et de mr niel,ce dernier au bout de quelques minutes a disparu
On vous sent sincèrement déçu Daniel.

Ah ! Si FH avait pu se planter ! Mais restez vigilant. Vous pourrez bien vite retrouver une occasion d’en dire vraiment du mal.

Vos textes ne me poseraient pas de problème, si votre vigilance permanente, votre 6ème sens critique ultra développé ne s’arrêtait pas à tout ce qui concerne Mélenchon.

Vous en perdez malheureusement une grande partie de votre crédibilité.
Qu'est-ce que c'est que ces insinuations venimeuses? Décidément certains électeurs du PS ne supportent pas qu'on émette la moindre réserve à l'égard de leur idole et du déroulement de sa campagne. Sur les forums de Médiapart certains n'hésitent pas à suggérer que la rédaction serait noyautée par le Front de gauche, que tout le monde n'aurait pas le droit à la parole, sous prétexte que certains articles se sont interrogés sur les choix de Hollande, ou qu'on parle aussi des autres candidats.Vous l'avez vous même fait dans un commentaire précédent. Il faut arrêter la paranoïa. Expliquez nous plutôt qu'est-ce qui vous fait penser que Daniel entend dénigrer Hollande. Quand on est pas d'accord on cherche à convaincre les autres.Il faut souffrir que tout le monde ne soit pas de votre avis. L’enthousiasme ne peut pas être quelque chose d'obligatoire.
Qu'est-ce que c'est que ces insinuations venimeuses? Décidément certains électeurs du PS ne supportent pas qu'on émette la moindre réserve à l'égard de leur idole et du déroulement de sa campagne.

C'est vrai qu'en comparaison, les partisans du FG acceptent la critique avec fair-play... lol.

Je crois qu'il faut accepter le fait qu'on rentre dans une période où la mauvaise foi va canarder de tous les côtés. Peut-être l'occasion de faire une pause forumique?
Toute généralisation me déplaît. Moi je ne parle pas "des partisans de" mais de "certains électeurs du". Que certains partisans de Front de gauche n'acceptent pas la critique il serait ridicule de ne pas en convenir. Quant à sous entendre que des sites comme Arrêt sur image ou Médiapart seraient sous l'emprise exclusive d'un courant politique, je trouve cela très exagéré, quelque soit l'origine de ces procès d'intentions.
Il me semble que Kerbraz pointait simplement le tropisme mélenchonien d'@si, manifeste et sincère dans les forums, plus mesuré (et plus calculé?) dans la rédaction, il ne parlait pas d'emprise ou d'entrisme maléfique.
[quote=Sterling Archer]le tropisme mélenchonien d'@si,
Tropisme en effet, auquel il n'est peut-être pas nécessaire de directement s'opposer car il suscite lui-même le rejet, ou pire: la pitié. Il n'est en revanche pas sans intérêt d'analyser les tenants et aboutissants d'un tel enragement.
Dans le commentaire en question il disait en l'occurrence "je vois qu'@SI et ses forums ont définitivement laissé la place à ceux qui sont certains de détenir LA Vérité" comme si certains n'avait pas leur place, n'était pas autorisé à s'exprimer. C'est bien une sorte d'emprise qui est suggérée: on ne dit rien de précis et je veux bien croire que ce n'est pas ce qu'on veux dire, mais cela manque alors de clarté . Que je sache personne n'interdit de prendre cette place. En rapprochant le commentaire de Kerbraz de ceux que je décrivais sur Médiapart j'exagère peut être, mais comment pourrais-je le savoir étant donné l’ambiguïté de ces propos? En utilisant l'expression "insinuation venimeuse" j'ai sans doute été moi même venimeux. Mea culpa sur ce point.
...
...
Qu'est-ce qui t'arrive, Robert ?

Un extinction de voix ?
Rien de grave! Je signalais que :
"Catherine Esquerre a publié deux fois le même post à dix minutes d'intervalle. Ses deux messages sont encore actuellement (18h 45 ) votés d'utilité publique.
C'est dire qu'il est largement représentatif.
Félicitations !"
et je n'arrivais pas à le placer correctement (sacré forum!)
Oh vous savez, il m'est arrivé de m'auto-voter, et il suffisait de mon petit vote pour apparaître dans le truc d'utilité publique et y rester. Ce gadget ne sert à rien, du moins tant qu'il n'indique pas les nombres de votes. Nombres sans doute trop faméliques pour que la rédaction dans son orgueilleuse non-transparence nous les indique.
Il y a la même chose sur Agoravox, et on observe un phénomène assez intéressant. D'abord si on prend les gens selon leur couleur politique, on voit qu'il y a une utilisation assez inégale du système de vote.
D'un côté on voit que les gens de gauche l'utilisent moins que les gens de droite. Et les sympathisants de l'UMP et du PS l'utilisent moins que les sympathisants des plus petits partis.
Ce sont donc les sympathisants du FN qui utilisent le système quasi frénétiquement, au point que ce sont systématiquement les points de vue du FN qui sont mis en valeur en haut de page avec un grand nombre de votes, et tous les autres points de vue sont carrément systématiquement "moins-és".
Ensuite on voit que certains deviennent des professionnels, se faire mettre son commentaire en haut de page devient leur passe-temps favori.
Cette envie de reconnaissance prend vraiment des formes bizarres des fois.
"Je crois qu'il faut accepter le fait qu'on rentre dans une période où la mauvaise foi va canarder de tous les côtés. Peut-être l'occasion de faire une pause forumique?"

ça fait quelques jours que je couve cette pensée, et la fin de mon abonnement dans quelques jours va être une occasion idéale.
Je ne sais pas si ça vient d'eux ou de moi ( ou les deux ) mais je ne supporte plus du tout ni les journalistes ni les politiques.
Est-ce la période de campagne qui fait ça ?

Je n'en sais rien, mais ça devient une évidence : chaque article que je lis, même ici, est un sujet de déprime ou de colère supplémentaire.
C'est simplement insupportable, et ça ne m'apporte rien.

J'avais encore vaguement un lien avec les média via @si, je vais laisser finir mon abonnement, puis faire une pause et je reviendrai après les élections. Peut-être.

Laisser passer la tempête en lisant de la grande littérature.
[quote=Bruanne]Je ne sais pas si ça vient d'eux ou de moi ( ou les deux ) mais je ne supporte plus du tout ni les journalistes ni les politiques.
Est-ce la période de campagne qui fait ça ?

Tout pareil pour moi, je pense que ça vient du fait que la campagne ayant commencé bien avant la campagne officielle, que l'état de l'Europe et du monde, nous détourne de ce cinéma médiatique.

Je pause pas mal aussi, de désillusions en désillusions du politique, du journalisme d'un certain journalisme de désinformation. Je reste abonnée, abonnée de la première heure, et probablement de ma dernière heure, parce qu'@si ne coulera contrairement à ...... finir la phrase.

modifié pour lettre oubliée, grrrrr....
Oui, moi aussi j'y pense, à prendre le large, histoire de ne pas revivre le cauchemar de 2007: des mois d'angoisse à l'idée que Sarko passe, une attention obsessionnelle à la campagne, aux médias, aux sondages, une rumination permanente devant le spectacle proposé, c'était affreux et en plus ça s'est mal fini. Je suis trop sensible pour supporter ça, je crois, et peut-être aussi trop faible pour éviter de plonger la tête la première. Pauvre de moi...
On accepte toute critique à condition qu'elle soit argumentée, et on argumente en retour. Les mauvais esprits qui ne supportent pas le débat disent alors qu'on ne supporte pas la critique. Pratique, n'est-ce pas ?
Relisez SVP.
Vous confondez l'éditorial du site avec les forums.

@Si a-t-il fourni un travail argumentaire sérieux sur les travaux de Daniel Cohen ou Piketti versus Lordon et Sapir par exemple ?
Non. @Si invite Karine Berger c'est sûr. Mais lorsque face à J Généreux de vrais arguments sont exposés, DS va dès le lendemain, sans aucun argument personnel au fond, faire comme si le débat n'avait pas eu lieu ici-même et remplir ses papiers de sa conviction :
- JLM a les solutions et il est sincère
- FH est au service des dominants.

Lorsque @si aura fait sur le vrai-faux livre programme de Mélenchon le même travail que sur le quotient familial où la fusion CSG/IRPP on reparlera de sens critique.

et encore une fois ne confondez l'éditorial du site avec les forums. Il est évident qu'exiger un travail éditorial, un travail journalistique, un sens critique ... de la part d'un forum n'a aucun sens.
[quote=Kerbraz]Il est évident qu'exiger un travail éditorial, un travail journalistique, un sens critique ... de la part d'un forum n'a aucun sens.
Voilà qui ne vous fait pas justice et me déçoit de votre part, Kerbraz. Sans doute le spectacle de la niche mélenchonienne (mais, aussi bien, lordonienne ou toddienne) qu'offre les forums d' @si ne plaide-t-elle pas en faveur du sens critique de ses intervenants les plus "insistants". Mais s'y expriment tout de même aussi quelques avis dont le sens critique me paraît d'autant plus remarquable que leurs auteurs doivent s'y savoir à l'avance minoritaires, comme le sont aussi bien de fait toujours les esprits critiques: ce qui ne leur donne pas le droit de désespérer de la majorité, quel que soit, en l'occurrence, l'enragement de celle-ci. La force de l'esprit finit ou, plutôt, ne cesse jamais de l'emporter contre les opinions les plus largement partagées, comme Monsieur Prudhomme lui-même, en son "for intérieur", le sait. D'où, en l'occurrence aussi, son emportement à l'égard de ceux contre lesquels il peut bien pester, mais à l'avis desquels il ne peut s'opposer.
Ne retourner pas la problématique.
Bienvenue aux critiques vis-à-vis de Hollande, de Bayrou, de Sarko ....

Je suis assez grand pour lire ces critiques et me faire mon avis mais je ne suis pas responsable du site, je ne me suis pas fait comme DS - très légitimement d'ailleurs - une réputation d'avoir un sens critique qui franchit les frontières des intérêts auxquelles d'autres sens critique ne se frottent pas.

Le vrai problème c'est que le sens critique de DS disparaît dès qu'il s'agit de Mélenchon.

Je peux vous dire qu'il suffise qu'il y ait dans mon salon 3 ou 4 amis du FdG pour que le niveau de questionnement sur JLM soit supérieur à ce que DS nous livre.
Où est la promesse éditoriale initiale d'@si qui pour moi implique une obligation d'indépendance beaucoup plus forte de la part de DS que par exemple celui de Demorrand à Libé.

Si le sujet est d'équilibrer le manque d'échos de JLM dans les autres médias, je crois que la réponse d'@Si est légitime au fond mais est en contradiction complète avec le positionnement de DS dans le monde du journalisme depuis .... quelques années.
"dans mon salon 3 ou 4 amis du FdG"

Quelle horreur! J'ai essayé un spray anti-cafards, ça marche très bien. Je peux vous le recommander.
"Le vrai problème c'est que le sens critique de DS disparaît dès qu'il s'agit de Mélenchon." Kerbraz 23/1/12 17H46.
Par exemple, au lendemain d'une mémorable émission de télévision, DS ne peut s'empêcher de titrer qu'il n'y a "rien à voir (Au Louvre)" ce qui est quand même un signe d'allégeance monumental ! Pour mémoire, quelques titres pleins d'admiration pour votre bête noire : "Aux mélencho-ségolistes et autres bachibouzouks" " Mélenchon et sa tapette""Mélenchon, brute encagée""Mélenchon, Pulvar et de Closets taxent le capital chez Ruquier""Melenchon préfère-t-il une radio commerciale à France-Inter ?" @si ou le petit journal ?
Attends un peu Kerbraz !

Qui trouve t-on derrière Hollande ? Attali, FOG, … lémédia, quoi.

Et pour schématiser un peu, qui trouve t-on derrière Méluche (ou du moins son programme, puisqu'il en a un) ? Attac, les économistes atterrés, …

Aucune incohérence, aucune perte de crédibilité de la part de DS.

Par contre, pour que tu viennes ici, c'est que tu as encore quelque méfiance vis-à-vis de lémédia, non ? Et tu viens t'étonner qu'on y soit moins enthousiaste ?

Elle est où, ta cohérence, à toi ?
C'est sûr Hollande est la marionette d'Attali.
Daniel Cohen, Piketti, Berger sont des économistes qui n'étant pas atterrés ne publient que des travaux justifiant la domination du grand capital.
Hessel on a beaucoup parlé de lui, mais subitement lorsqu'il soutient Hollande il devient moins bien.

Mais vous avez raison, Brassens disait :
"Le pluriel ne vaut rien à l'homme et sitôt qu'on
Est plus de quatre on est une bande de cons."
Votons Poutou ! Statistiquement nous sommes certains que la quantité de soutiens embarassants ne sera pas son premier problème.

Il y avait aussi "Mourir pour des idées" qui doit nous appeler tous à un sens critique sur nos propres certitudes ...;

Votons Poutou ! Statistiquement nous sommes certains que la quantité de soutiens embarassants ne sera pas son premier problème.

Oui, mon grand, vote si ça te semble juste, vote pour qui te semble juste !

oui, Hessel se décrédibilise en appelant à voter Hollande. Davantage que s'il avait appelé à voté Méluche, moins que s'il avait appelé à voter Sarko.

Et c'est marrant, c'est toujours les gens plus à droite que vous qui vous rappellent au bon souvenir de l'ami Georges ! Au moins lui n'a appelé à voter personne. Celui-là n'a jamais fait de compromissions.

J'en connais un autre, qui disait "Quand l'temps est à l'orage et l'vent à la révolte... I's votent !..."

Pardon à vous, Georges, Gaston,… Les aveugles se disputent à propos des couleurs !
Il vous embête, Mélenchon, d'après ce qu'on peut lire, alors qu'on ne ferait que 7%, nous les gueux.
Se pourrait-il qu'il soit votre Jiminy Cricket?
Je plaisante et m'excuse, bien sûr, car nous ne sommes rien, face au PS.
Des promesses que des promesses. Aprés les 60 000 postes d enseignants je propose la création de 100.000 chiens pour aveugle pour y voir plus clair. Avec Ségolene c etait fraa teer nii téé ,avec Hollande c est ééé gaaa liii téé. ouf ! on est sauvés...mdr
Lu sur le Huffington Post (juste pour me faire une première impression) :
Une incitation au don de R.T.T.

C'est bon, je sais qu'il ne figurera pas dans mes bookmarks...
http://www.huffingtonpost.fr/2012/01/22/rtt-medecin-hospitalier-bertrand_n_1221903.html?ref=france
Une bonne surprise pour moi ce matin, France Inter avait sollicité un expert de la finance pour commenter le speech de Hollande, et c'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé, Marc Touati, ce bon vieux Marco. Ca f'sait un bail !
C'est parti pour la campagne 2012 ! le premier "L" est en marche pour Hollande dans la presse. Combien de temps avant le deuxième ?
D'habitude, je salue et je transfère autour de moi les billets de DS pour faire profiter de son talent à présenter les questions sous un jour différent .original et toujours éloigné de la caricature primaire.
Mais là, franchement, je ne comprends pas... Quel est l'intérêt de cet article?
A part celui assez évident de vouloir se démarquer des commenteurs qui saluent le moment?
On a le droit à un moment donné de reconnaître qu'une parole est juste, que son ton est sincère, sans se sentir obligé de la dénigrer de façon primaire avec une ironie grinçante qui "s'assoit" sur la désespérance d'une bonne partie de la population.
Faire une fixette sur "finance" jusqu'à éprouver la nécessité d'en traverstir l'orthographe (pour amuser qui?) et zapper sur le retour dans une parole politique des mots de justice et d'égalité m'interroge...
C'est tellement facile de tirer toute analyse d'un discours vers le bas, de ne retenir que ce qui permettra de le caricaturer que je m'étonne que DS, d'habitude plus subtil et distancié, tombe dans le cliché, juste pour se singulariser... Je ne peux m'empêcher de rapporocher le contenu de ce billet des propos tenus hier par Marc Philippe Daubresse sur le même sujet, ténor béton de la pensée UMP arrivant juste derrière (quelle galanterie!) Nadine Morano.
Les gens ne sont ni des autruches, ni des naïfs, ils savent qu'entre l'intention et le résultat, bien des fossés vont se creuser, mais ils ont besoin, à un moment où les valeurs vacillent (avec la contribution active du pouvoir en place) de rencontrer un honnête homme (au sens où l'entendait le 18ème siècle) de conviction. Le moment est assez rare pour qu'on le salue; il sera toujours temps d'ironiser par la suite...
une lectrice assidue de DS
"le Huffington Post à-la-française" : je ne serai pas visiteur par principe , nous avons d'excellents sites qui font du sacré bon boulot :)
Amusant. Je commence à découvrir par ci par là quelques réflexions émises par de hauts esprits de pure moralité : "z'avez vu, Mélenchon y fait rien qu'à copier Hollande, la preuve par le Bourget". Bon bref... l'arbre, les fruits, toussa ; qui votera verra.
En attendant, Lisbonne est sauvé : Hollande épargne ce beau traité bien humaniste, que le monstre Méluche, croyant bien faire, prétendait déchirer dans ses copier-collers de prose hollandoise :) Que du lol !
c'est beau de voir Hollande reprendre les idées de Mélenchon..

le problème c'est que c'est uniquement pour lui voler son nouveau électorat déçu par le PS.
[quote=DS] comment ne pas s'émerveiller devant les prodiges sans cesse renouvelés du journalisme ?
En allant voir "Les nouveaux chiens de garde" au cinéma.
Vous savez quoi, c'est pas beau, mais je m'en fous, je ne peux plus les supporter, ni les journalistes ni aucun candidat à l'élection présidentielle, sauf devinez qui, ça commence par M. de son prénom J.L.
Bonjour
Bon me voilà rassuré après avoir entendu l'orchestre UMP vanter les mérites de flamby : il sait lire.
Je rapprocherai son discours (lu), au premier discours du machin, (lu aussi) à Toulon… qu'en reste-t-il après les acclamations ? Rien
Parce qu'un discours lu ne révèle pas le fond du candidat, ses convictions profondes.
Sarkozy croyait-il à ce qu'il lisait ? La suite des événements nous montra le contraire.
Hollande arrivera-t-il à nous faire croire qu'il fera le peu de ce qu'il lisait ?
A suivre.

Hollande va donc s'en prendre à la Phyyynance. Formidable. On est sauvés. C'est un adversaire parfait, la phyyynance, l'odieuse phyyyynance, qui étrangle nos vertueuses banques, nos conseils d'administration entreprenants, nos PME innovantes.


Ainsi c'était bien un complot ! Et son instigateur n'est autre que François Hollande !

Pauvre DSK, il aurait dû se méfier de ses "amis" ...

PatriceNoDRM
Eh bien, bonne chance Hollande !
On sent DS moins élogieux que ses collègues de MdP. Je le comprends car, les discours si beaux soient-ils, hein, avec Mitt le Fourbe on a vu le résultat : commencer avec Mauroy et finir avec Tapie alias Mister Reborn.

Mais si la Sarkozie est ébranlée, ne boudons pas notre plaisir. D'ici que, pour ne aps couler avec Foutriquet, ele en se transforme à la hâte en Fillonie, et Juppie...

* Sauf que lui ne coulera pas : il ira couler des jours heureux sur le Reborn, on en Sardaigne chez Cazzo-sur-pattes.
hi hi hi j'adore la chronique
Ce qui frappe sur l'état de la communication dans ce pays, c'est le verrouillage incroyablement efficace des médias. Ce lundi matin, celui qui voulait écouter la radio trouvait Copé sur RTL, Guaino sur France Inter, Bruno Le Maire sur France Info, etc. On avait même droit à Guéant, à peine débarrassé de son casque colonial guyanais, qui traitait de l' "islamisme radical", l'un de ses fonds de commerce favoris avec les hordes de cambrioleurs venues des pays de l'Est.
Des propos aigres-doux...mais....Bon,moi j'ai envie d'évoquer le REBORN.C'est le yacht super luxe que son ami Sarko a offert à Tapie avec l'argent de nos impôts..Par conséquent,il serait de bon ton que Nanard octroie à son bienfaiteur une croisière de consolation à partir du 7 mai..
La fanfare nous a laissé muet. Un rapide survol des commentaires umpistes laisse percer une profusion d'éléments de langage de niveau mental ordinaire quand la cellule vichysto-réac de l'Elysée-moi est encore en train de chauffer. Ce ne sont que des "c'est idiot" et des "c'est imbécile" écrits la bouche sèche et la dépite en bandoulière. L'armée de Cayenne fait l'effet d'avoir reçu un coup de pied au cul. A propos de cul, le Huffington montre bien qu'il y a un choc des cultures entre nous - enfin ceux qui tiennent Mme AS pour la Madonne de Lourdes et ceux qui la voient en Madonne des sleepings. (Ouais, je sais, c'est pas Huff mais Hutt... )
Bonjour
Je propose de diviser par 2 le prix du loto
Boycottant de plus en plus lémédia officiels, publics ou privés, je lis votre édito du matin et n'ai qu'un mot :
AFFLIGEANT !

Décadence d'un contre-pouvoir = décadence du pouvoir = décadence d'une culture etc...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.