19
Commentaires

Guy Lagache, n°2 de Radio France, présenté à ceux qui ne le connaissent pas

Commentaires préférés des abonnés

Comment pouvez vous écrire cela 'Rien de déshonorant à pratiquer un journalisme formaté sur mesure pour les annonceurs' , bien sure que c'est déshonorant , non mais, y'a pas une éthique des journalistes ? ou c'est seulement Le Media qui doit se soume(...)

Je crois qu'il s'agit d'ironie evemarie. Mais nous savons bien depuis le temps que vous êtes imperméable à toute forme d'humour et de légèreté.

Dans votre article, pour partager la chronique de Charline Vanhoenacker vous nous renvoyez vers le site Pure Média, où elle est reprise mais où on se cogne une pub vidéo avant de pouvoir visionner.


Le même extrait est accessible sur le site de France (...)

Derniers commentaires

"présenté à ceux qui ne le connaissent pas"

. Moi! Et suite à votre article paresseux  je n'en sas pas plus sur lui.

Désolé pour les non lisant les sous-titres Anglais mais cela me rappelle la situation dans Borgen, la série Danoise, lorsqu'un nouveau chef de production arrive à la chaîne de télé "TV1"

Dans votre article, pour partager la chronique de Charline Vanhoenacker vous nous renvoyez vers le site Pure Média, où elle est reprise mais où on se cogne une pub vidéo avant de pouvoir visionner.


Le même extrait est accessible sur le site de France Inter, avec une pub qui parle pas et bouge pas ( donc, moins invasive et qu'on ferme très vite), où on peut la voir, l'écouter et la lire aussi.

C'est là.



Est-ce que vous pourriez, par égard pour vos abonnés, dont vous savez qu'ils apprécient très moyennement la publicité, choisir les liens de partage en privilégiant toujours la source plutôt que les reprises, et les sites moins casse-pied niveau pub ? 

Quite à générer du clic sur un autre site, il vaut France Inter que Pure Media quand c'est de France Inter qu'on parle, non ? 

Ça consiste en quoi, son poste ? 

L'intitulé me laisse une impression de fourre-tout pas clair.

Brut de décoffrage evemarie....... mais pas faux !

Une étape de plus dans la destruction d'un service public autonome défendant les valeurs d'esprit critique et de culture dite "gratuite" (tout ce qui ne rapporte pas de l'argent ou au moins s'auto-finance est désormais désigné comme "dette illégitime", à part la police et l'armée bien sûr pour mater la révolte.  Même l'hôpital et l'hospitalité est désormais placé sous ce "raisonnement")...de toute façon, entre les passages répétés de "journalistes" du public au privé (et inversement)  et l'introduction de la pub comme source de revenus, c'était déjà bien avancé...tu m'étonnes qu'un Cohen, qu'un Pujadas ou qu'un Demorand ait la haine de toute pensée de vraie gauche à la Ruffin ou à la Lordon, sachant que demain ils vont travailler sur un média de Drahi Lagardère ou autre. Dit moi combien tu touches et quel est ton salaire, et je te dirai pour qui tu finiras par rouler, directement ou hypocritement..  Prochaine étape: la criminalisation de la critique du marché et des entrepreneurs comme un acte anti-social.....Il faut reconnaître aux dominants une réussite: ils savent avancer patiemment mais surement vers "le meilleur des mondes"......ceci dit l'arrogance a un moment finit par produire une réaction: "non, là je ne peux plus".....
La nomination de ce type aurait dû produire au minimum une grève collective pour non respect du service public et de ses valeurs. Elle produit pour l'instant quelques grincements, mais la soumission l'emporte.....Jusqu'à quand? 

Comment ont-ils pu  nommé ce "journalsite".  Un des reportages de Capital dont vous mentionnez le titre est complètement bidonné (pour avoir connu des protagonistes). Que des publi-reportages (à charge ou à décharge, car ils peuvent également être payés par la concurrence privée de certains secteurs).

C'est vraiment scandaleux d'avoir un tel personnage sur le service public.

"Si à 50 ans on n'a pas une Rolex, ou on n'est pas n°2 de quelque chose, c'est qu'on est pas En Marche". Peut-être que le nouveau venu a aussi une Rolex... Que c'est désolant et révélateur de l'état d'esprit et de l'éthique journalistique ce spectacle mais surtout comment on rend les incompétences reconnues en compétence et titres!

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci Macron !

"directeur délégué aux antennes et à la stratégie éditoriale "


ce petit gars, vu l'ambiance actuelle, je le vois bien président de la ré-PUB-lique

Il y a déjà trop de publicités sur les stations de Radio France .


Comme il n'y a pas d'alternative (sans publicité) , si la nouvelle politique éditoriale de Radio France , c'est d'augmenter les messages publicitaires, on n'écoutera plus la radio du tout, c'est pas plus compliqué que ça ...



Résidant au Royaume-Uni pour quelques mois, allumer régulièrement la radio sur une des nombreuses stations de la BBC et ne pas avoir à subir les coupures pubs m'a fait réaliser leur omniprésence sur le service public français. Ça m'a surtout rappelé que l'audiovisuel public est une goutte d'eau dans le budget de l'État et que les coupes dans les budgets sont purement politiques. 

Ceci dit, je continue à écouter certaines émissions en podcast car -pour l'instant- elles ne comportent pas de publicité 

Comment pouvez vous écrire cela 'Rien de déshonorant à pratiquer un journalisme formaté sur mesure pour les annonceurs' , bien sure que c'est déshonorant , non mais, y'a pas une éthique des journalistes ? ou c'est seulement Le Media qui doit se soumettre a un code d'honneur de la profession. Si vous trouvez que le journalisme de connivence n'est pas déshonorant, a quoi vous servez ?  a servir une soupe un peu plus chaude aux gens . 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.