39
Commentaires

Grévistes vs Lébleus : le match des 13 Heures

Quel dilemme pour les télés ! Comment gérer deux actualités le même jour, la grève nationale contre la réforme des retraites et le retour de l'équipe de France de football, suivi de la rencontre au sommet Henry-Sarkozy ? Quel sujet choisir pour l'ouverture d'un JT ? Si France 2 a choisi d'ouvrir sur la grève, TF1 a préféré le foot. Par ailleurs, le Grand Journal a décommandé les syndicalistes...sans doute pour inviter des Bleus. La veille de cette journée, le patron de la CGT s'était d'ailleurs inquiété de voir la grève reléguée en deuxième division de l'actualité à cause du retour des bleus. Inquiétudes confirmées ?

Derniers commentaires

L'audition de Raymond était annoncée comme publique jusqu'à hier soir sur LCP, avec annonce de diffusion ce matin donc!!


Quel pays!! Une comission parlementaire du peuple, pour le peuple, non publique!! A quel motif??
Une comission permanente sur le sport où on parlerait secret défense??!!!
Faut demander de explications à Tardy!!!


C'est quand même formidable, les pitiques vont réussir à faire ce que les joueurs n'ont pas pu faire et ce au nom du bien: faire exlure la France de la FiFA, comme l'a rappelé Blatter hier encore.
Déjà, Bachelot a eut bien du mal à justifier l'intervention du politique en paraléle de l'indépendence de la FFF.

Alors évidemment une audition à huis clos des dirigeants encore en place (Démission non effective d'Escalette et remplacement de Domenech non effectif) ne peut que contribuer à conforter cet affichage de mélange des genres des plus nuisibles et des plus incohérents.
A propos de la polémique sur lébleus qui chantent pas la marseillaise pacequi z'aiment pas leur pays ces rastaquouères.

C'était comment quand lébleus étaient plus blancs ? C'était comme ça :

http://www.dailymotion.com/video/xdunou_la-marseillaise-08-12-1984_sport

Le coup de la Marseillaise, c'est Le Pen qui a lancé ce truc pour la première fois en 1996. Et il l'a fait parce que l'Équipe de France était composée de joueurs noirs (Desailly, Angloma, Thuram, Karembeu) ou arabe (Zidane). Aujourd'hui, des zintellectuels médiatiques lui emboitent le pas sans vergogne...

On demande des démonstrations de patriotisme à Anelka, Henry, Malouda, mais pas à Fernandez, Amoros, Platini ou Genghini. Quand tu es blancs et fils d'immigrés espagnols ou italiens, tu es vu comme Français à part entière, quand tu es arabe ou noir, même si tu es antillais (Anelka, Thuram, Henry etc...), tu dois en faire la preuve en chantant la Marseillaise la main sur le cœur...

C'est juste une preuve supplémentaire de la victoire idéologique de l'extrême-droite, incarnée par les délires de Zemmour et Finkielkraut...

La vérité, c'est que c'est la première fois qu'on met des explications "ethniques" sur une déroute française en football, et qu'on fait aux joueurs des procès en non-patriotisme, les sommants de chanter l'Hymne national...

Alors que ça n'a rien de nouveau ! Faut-il rappeler que l'équipe de France de Foot n'a pas participé à la Coupe du Monde en 1962, 1970, 1974, 1990 et 1994, et qu'elle a souvent été éliminée au 1er tour ? On est loin des stats de l'Allemagne, du Brésil ou de l'Italie, les vrais pays de football !

La France n'a jamais été un pays de football. Le problème, c'est qu'un paquet de couillons a découvert ce sport le 12 juillet 1998 !
Sans parler des retraites, il y a une info très particulière qui n'apparait que dans certains journaux étrangers qui fait part du passage par le canal de Suez de navires de guerre américains dans le but d'un possible conflit en Iran.
, et .

Si c'est vrai, mis à part le caractère effrayant d'une telle info, cela pose nos journalistes en flagrant délit d'incompétence, une fois de plus.
D'autre part si tout cela se confirme, entre les flotilles pour Gaza et la nervosité d'Israël, les provocations de la Corée du Nord, et les US et l'Iran, le contexte actuel de pleine crise économique, de faillite des états, de dépression économique latente, il y a de quoi avoir très peur.
C'est confirmé : le Grand Journal (comme d'ailleurs les infos quotidiennes de Canal) ont définitivement basculé du côté du p'tit bout de la lorgnette. Faits divers, foot, infos pipole… et s'il reste du temps un petit sujet sur les grands thèmes de l'actu ! Beuh !
Franchement vous attendiez autre chose de Pernault ????
Le Leader des Collabos !!! L'obersturmfuhrer de TF1 a
encore frappé ... Quand à la dinde Lucet , Patrice a très
bien parlé , n'en déplaise à certains et certaines .
Notez cependant que c'est une tradition pour Jean-Pierre Pernaut de mettre un sujet "leger" avant le sujet important (parce qu'il est gentil avec les francais, il leur prepare un JT un peu neuneu), sauf rares exception (choses vraiment importantes et emissions speciales. La certes c'est important la journee mais pas tant que ca pour lui). Donc ca lui fournit une bonne excuse pour mettre le foot avant un evenement syndical.

Ceci dit je le comprend pas JPP, il devrait defendre l'acces a la retraite tot, il n'y a que les retraites qui regardent son JT presque (JT du midi deja, a part de temps en temps...)
Elise Lucet : "Bienveeennnuuuueeee dans vôôôtre journal de treize heures !"

Elle est folle ou quoi cette dinde ? En quoi son journal est-il le mien ?

De toute manière j'ai divorcé avec le service public : j'ai horreur qu'on me prenne pour un con !

C'est mon droit, non ? D'autant que c'est moi qui finance !

***
Ils sont dans la rue,nombreux,angoissés,en colère.Ils ont peu ou ils n'ont rien.Même pas d'avenir. Il débarque d'Afrique,protégé,milliardaire,pris en charge par une voiture officielle. Lui sera reçu,écouté.Notre président arrêtera-t-il un jour de se foutre de nous ?
C'est Hees qui était l'invité de la première partie du Grand Journal, réservée à la partie "politique" de l'émission. Il a du demander un droit de réponse après l'invitation de Guillon hier.
Au 20h, ils (TF2) ont bâclé les histoires de manifestations... très vite... et sont passé (très longuement) sur la visite de Sarkozy, la veille, dans une banlieue (la banlieue du "karcher") !!!
Images de fin amenant le sujet sur l'insécurité... mais va y avoir de la sécurité, Brice le racissse veille.. même qu'il a annoncé un renforcement de la troupe !
Ils m'éneeeeeervent !
J'en peux plus... (du gouvernement, de ses potes qu'ont des télé ou qui bétonnent, de leurs milliardaires Bettencourt ou Bleus)... hors de ma vue tous !
Ca va mal : le journalisme va mal, la politique va mal, l'économie va mal. Période étrange ou dangereuse? les 2 sans doute.
Comparer Pernaut et un JT ? Attends, faut être sérieux quand même. Pourquoi pas Schneidermann et Morandini aussi ? Allons-y , c'est les vacances, faisons n'importe quoi ...
Je l'ai trouvé pas mal JPP sur ce coup. D'habitude je ne supporte pas sa façon de commenter niaisement chaque reportage, mais là il a su coupler habilement un alignement sur l'agenda présidentielle et le démontage de celui-ci. Commencer son journal par le "lever du roi" tout en le qualifiant de grotesque, pour finir par parler du vrai sujet du jour, c'est assez fort, et... révélateur du régime actuel.
Toujours le même écart entre les syndicats et la police pour avoir des chiffres.*
Dommage qu'on n'ait aucun journaliste en France pour comptabiliser les régulières manifestations.
C'est vrai quoi, on aimerait avoir les chiffres du Monde, de Libération ou du Figaro (nan, je blague).

yG

* Arte avait, il y a quelques année, réalisée et diffusée l'expérience, filmer une manifestation et compter, les chiffres étaient entre les deux estimations, mais bon, est-ce un hasard...
Match nul médiatique, mais l'un a donné des arguments à l'autre puisque les syndicalistes ont tous scandé l'exemple de Henry reçu à l'Elysée, pour cause de 23 grévistes, un millionnaire à l'Elysée alors que le peuple est dans la rue etc etc...

Henry aurait donc rendu un joli service aux grévistes en fournissant ces arguments.

A moins que ce ne soit l'Elysée qui ait invité Henry, comme semble l'affirmer un insider du foot..

Evidemment, c'est un tissu de conneries puisque j'ai eu la confirmation aujourd'hui de source sûre que c'est bel et bien l'Elysées qui a demandé cet entretien
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.