83
Commentaires

Greta Thunberg, révélatrice de peurs et de fantasmes

Après une première vague de commentaires insultants ou ironiques lors de sa visite à l'Assemblée nationale le 23 juillet dernier, la militante climatique suédoise Greta Thunberg essuie de nouveau les sarcasmes de politiques et polémistes français. Accusée tour à tour de ne pas être une écolo exemplaire, d'être trop jeune, trop maigre ou trop sectaire, Thunberg semble surtout avoir le pouvoir de révéler la variété des peurs et fantasmes de ses contempteurs.

Commentaires préférés des abonnés

Ce que révèle le dessin de Riss (Charlie Hebdo) c'est surtout son islamophobie primaire la plus crasse


C'est pour ça que ces messieurs (dames?) veulent toujours ne voir qu'une tête: c'est plus facile de la couper. En oubliant qu'il s'agit, aussi, d'un être humain. La lecture de ces commentaires ignobles m'a mise très mal à l'aise. Greta Thunberg ne mé(...)

Merci Justine Brabant pour toutes vos chroniques


Derniers commentaires

Où donc étaient les contempteurs quand Yves Montand nous disait : "La crise ? Quelle crise ?"...

bon sang, mais c'est bien sûr ! Greta est un hubot ! cf la série suédoise "Real Humans"


plus sérieusement, elle ne me semble pas être la seule à "avoir le pouvoir de révéler la variété des peurs et fantasmes de ses contempteurs", ces derniers temps ! et puis, comme le dit l'expression, "on tire sur le messager"...



Michel onfray est sexiste et climatospetique ? Tain j'en revient pas, et ça le choc pas de commenter le physique d'une adolescente ? 


Le sens du dessin de cet ismamophobe de Riss à fait débat ? Et ben...

Déplorable d'entendre les commentaires de Michel Onfray (cet homme que j'ai vus évoluer depuis + de 15 ans et que j'aime bien) j'espère que se beau Monde et ses beaux Parleurs ce raviseront.  Cela dît Raphaël Enthoven me laisse indifférent car n'eût été de son père pas sûr qu'il aurait réussi ...   Mais Michel Onfray voir un complot ou une propagande de sa part je suis confus pour un homme qui c'est fait lui-même se plaît à dire et répéter il est pour le coup déconcertant et me déçoit pour la première fois !   Enfin Go Greta Go et Bravo pour le message   (à suivre)

Cette chronique est un peu light. Que nombre de crétins et crétines l'attaquent sur des bases assez sottes ne lui sert pas de passeport de moralité. Voici un article  intéressant : https://reporterre.net/Le-capitalisme-vert-utilise-Greta-Thunberg


Ce que je trouve étrange est qu'il y a déjà une bonne décénnie qu'on nous fait le coup de l'enfant prodige qui a tout compris ;  elle, car c'est généralement une fille, est très jeune. On la trouve plutôt en Amérique du Sud que dans l'Europe du Nord, mais bon... Tout le monde sait que la vérité sort de la bouche des enfants. Et cela ravive l'âme d'enfant qui dort en chacun chacune de nous. Comme si l'intervention de cette gamine et de bien d'autres avant elle nous nettoyait de nos péchés. Si manipulation il y a, elle est en tout cas très réussie. On lui a même trouvé des fées Carabosses. En effet, en dehors de l'agitation médiatique, qui oserait critiquer une telle jeune fille ! Ce serait attaquer notre innocence perdue. Intenable. 





Punaise l'atterrissage post vacances dans le merdier Français ! Même Onfray est de la partie lui qu'on aimait tant

On en viendrait à désespérer de ce pays s'il n'y avait les commentateurs/trices ici et ce prix Nobel de chimie Jacques Dubochet et bien sûr Justine Brabant et @SI


Mais bon la neige naturelle est remplacée par du plastique, on s'épargnera les canons à neige

(pour ceux qui lisent l'Allemand)



Ce qui est fou dans cette "affaire" (ultime? les choses semblent pliées à 95% quand on sait que ce n'est pas la pollution actuelle que nous payons, mais celle qui a débuté il y a vingt ans, et qui n'a fait que s'amplifier drastiquement dans les années suivantes. Alors qu'est-ce que ça va être quand on va payer les années qui ont suivi? Un massacre à l'échelle mondiale est quasiment programmé non? ), ce qui est fou donc dans cette affaire  concernant l'avenir de notre planète, ou plutôt du notre, c'est que le respect des assassins s'impose  à tous (quand ce n'est pas la participation au meurtre: tout moteur qui tourne pour des raisons de loisir est une participation consciente au meurtre aujourd'hui, tout le monde s'en doute au fond de lui. Même si la proportion n'est pas la même pour tout le monde évidemment.) Nous ne forçons pas les paquebots et les avions (activités de loisirs monstrueuses aujourd'hui) à éteindre leurs moteurs, nous ne rationnons pas le droit au voyage pour loisir ( il faudrait donner à des personnes handicapés ou d'autres catégories de population des droits plus grands dans ce domaine bien sûr: ne me faites pas croire qu'on n'est pas capable d'arbitrage fins et justes) , nous n'empêchons pas de prendre la voiture pour un oui pour un non, etc....Au contraire,  on glorifie l'inventeur d'une planche volante qui consomme énormément de fioul pour avoir ce plaisir totalement secondaire de survoler les humains. On équipe les stations métros de Marseille d'immenses panneaux publicitaires lumineux où on a pu lire une fois (ironie suprême) "penser à éteindre la lumière", etc...
 A un jeune blanc qui lui demandait comment il pouvait aider sa cause,  Martin Luther King  avait répondu: "es tu prêt à aller en prison"?  Aujourd'hui nous causons énormément, mais nous n'allons pas en prison (moi le premier d'ailleurs). 
Et ne me dites pas "le tourisme fait tourner l'économie". Il fait tourner l'économie de la mort aujourd'hui. C'est devenu quasiment aussi absurde que si on avait dit au sortir de la seconde guerre mondiale, il ne faut pas fermer les camps de concentration, parce que des gens y travaillent....Je plaisante à moitié. Mais ces paquebots, ces avions, ces voitures sont devenus des armes actives de mort  que nous laissons tourner.
Autre signe de folie de notre époque : on choisit toujours dans les rapports scientifiques les hypothèses optimistes. Résultat, on n'a que de mauvaises surprises  (il y a cinq ans, on annonçait que la France pourrait bien se taper des canicules dans 50 ans ! Rire jaune). Or c'est tout l'inverse qu'il faudrait faire : partir des hypothèses les plus pessimistes pour n'avoir que des bonnes surprises. La mort est à nos portes. C'est l'hypothèse la plus pessimiste, mais peut être la seule salvatrice  si on a la réaction adéquate.   

C'est pourtant évident. L'ennemi n'est pas le prétendu réchauffement, pas plus que l'acidification des océans, le plastique (qui est fantastique comme chacun sait), les micro/nano/picoparticules , les perturbateurs endocriniens, le boeuf aux hormones ou que sais-je!

non non non, l'ennemi, c'est Greta Thunberg et sa cohorte d'affidés du lobby des catastrophistes, qui se font sans doute un pognon de dingue avec leurs bouquins et conférences (alors comme ça on abat des beaux arbres pour imprimer des sornettes???Ha! Ha! je vous ai démasqués!). Avec ces extrémistes au pouvoir on ne pourrait plus parcourir 2km en Audi Q7 pour s'acheter le dernier iPhone XX à l'AppleStore du coin, ni même le commander chez Amazon? La vie serait d'un triste!

Assez de ces gurus de sectes apocalyptiques! Dehors les raéliens! No pasaran les hippies rétrogrades décroisssants!  Nous voulons rester de bons citoyens responsables, agissons pour la croissance (et donc l'emploi!)  avant de prétendre "agir pour la planète"! A force de recycler on va se retrouver au néolithique, à poil et sans même les peaux de bêtes! Liberté d'acheter! Liberté de jeter! Let's make our CAC40 great again!

Et vive la ligne aérienne Beauvais-Melun!

Cette déferlante d'insultes sur jeune fille par bon nombre de politiques et intellectuels racontent bien la confiance qu'ils ont dans leur jeunesse, ils gardent le pouvoir et atomisent ceux qui les dérangent.

en tant qu'enveloppe vide, ENTHOVEN se présente très bien!


Greta Thundberg a ceci de pratique qu'elle peut être utilisée par tout le monde. Pour les climatosceptiques, comme le dit l'article, on la critique sans aviir à se préoccuper de son message. Et pour les gouvernements, il suffit de l'accueillir sans davantage parler du réchauffement climatique, ni même agir, pour communiquer sur sa conviction écologique. 


Et à ceux qui espèrent beaucoup de son action pour pousser nos dirigeants à agir, je ne peux que conseiller ce billet de Vincent Cocquebert sur le site de Marianne : https://www.marianne.net/debattons/billets/greta-thunberg-le-retour-du-mythe-de-la-jeunesse-qui-sauvera-le-monde

il faut peut-être commencer à s’inquiéter quand la voix de la raison vient de Jean Michel Apathie.


On sait que la plupart des politiciens sont des abrutis . Leur bêtise est permanente. , et leur devise " bon à tout, propre à rien ".

On n'attend donc rien d'eux, sauf. le pire


 Avec cet article, on en a une démonstration éclatante.


On est un peu plus étonné quand ce sont des " philosophes "  qui écrivent autant de conneries....


C'est vrai qu'avec BHL, Finkielkraut,  Enthoven et Onfray, notre génération  de ( prétendus ) philosophes  ( mondains et médiatiques ) donne ( un peu ) envie de vomir   ; la preuve que  "pour être populaire, il faut être médiocre ".

Je passais un bon weekend et je me suis piqué les yeux en lisant tant de médiocrité (je parle des propos rapportés, pas de l'article).


Ce qui est assez fascinant dans cette histoire, c'est que de nombreux élus politiques sont favorables à un apprentissage de la citoyenneté dès l'enfance .


En France, l'implication des jeunes dans la vie de la cité, de façon formelle remonte à une trentaine d'années avec l'apparition du premier conseil municipal d'enfants en 1979 à Schiltigheim dans la banlieue Strasbourgeoise .


Depuis les conseils municipaux d'enfants se sont multipliés . 


Et nul ne songerait plus à exclure les jeunes d'une réflexion sur leur avenir : dans quel monde vont-ils vivre ? 


Avec Greta Thunberg, les jeunes sensibles à l'environnement ont trouvé une porte-parole.  C'était tout à l'honneur de l'Assemblée Nationale que de l'inviter à délivrer son message .


Les enfants et les petits-enfants de tous ceux qui ont publié ces propos agressifs envers Greta Thunberg vont leur demander des explications à un moment ou à un autre . 


Et les jeunes citoyens qui auront atteint l'âge de voter s'en souviendront ...


Nous sommes effectivement en période pré-électorale et il est possible  que ces messages ne soient pas seulement destinés à Greta Thunberg mais aussi aux électeurs .


Pour Bussereau  on peut rappeler que lors des législatives de 2012 , le 2nd tour voyait s'opposer Royal (PS) et Falorni ( ex-PS) et qu'il avait appelé à voter Falorni, quitte à saborder sa candidate . ( Falorni a gagné cette élection ).


Cette fois-ci Falorni a fait savoir qu'il allait se présenter à la mairie de La Rochelle contre l'actuel maire JF Fountaine . Tous les deux s'étaient épaulés pour leurs élections respectives l'un faisant campagne pour l'autre ( législative - municipale).


Que vient faire Greta dans cette histoire ?


Falorni a posté un tweet de soutien à Greta Thunberg , mais pas Fountaine (ancien champion de voile) .


Il est donc possible que ce tweet de Bussereau soit un signal aux électeurs de La Rochelle ....( peut-être, peut-être)













Je suis allé lire la réponse de Michel Onfray… Merci à l'auteure de l'article d'avoir partagé ce lien, je me suis payé une bonne tranche de rire.

Merci Justine Brabant pour toutes vos chroniques


Ce que révèle le dessin de Riss (Charlie Hebdo) c'est surtout son islamophobie primaire la plus crasse


Celui qui dit la vérité

Il doit être exécuté...

C'est pour ça que ces messieurs (dames?) veulent toujours ne voir qu'une tête: c'est plus facile de la couper. En oubliant qu'il s'agit, aussi, d'un être humain. La lecture de ces commentaires ignobles m'a mise très mal à l'aise. Greta Thunberg ne méritait certes ni cet excès d'amour, ni cette indignité. 


Je commence à me faire du souci pour la gamine....

Je crois que nous entrons collectivement dans un monde où seules les extrêmités antagonistes deviennent visibles. Le mieux étant définitivement l'ennemi du bien (théorie personnelle assumée), plus il existe  de moyens et de sources pour s'informer et plus les grosses ficelles sont de sortie. La "Une" de GQ est tout aussi pauvre sémantiquement et tout aussi caricaturale que les "tweets" que vous relayez. Ils se correspondent assez bien et jouent certainement un même jeu. Tout icône mérite profanation à la hauteur de l'admiration qu'elle suscite. Admiration et profanation étant les deux faces d'une même médaille faite pour aveugler.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.