6
Commentaires

Grabuge dans la presse sportive quotidienne

Attention, quand on vient taquiner le monopole de L'Equipe, il faut s'attendre à un match difficile. Face à l'annonce du lancement de deux nouveaux quotidiens sportifs à bas prix, le quotidien a vite réagi... et il va y avoir du grabuge.

Derniers commentaires

Il va y avoir du sport.
Juste pour vous donner une idée du niveau intellectuel des journalistes sportifs : alkoloviche est un ancien journaliste sportif !!!
Bon, je reconnais, c'est un exemple extrême, je m'en excuse auprès des autres, et en particulier auprès de thierryrolland qui lui, n'était que con ...
Je suis curieux de voir ce que les nouveaux journaux vont bien pouvoir proposer. Parce qu'on ne rivalise pas du jour au lendemain avec L'Equipe. Amaury a une force de frappe impressionnante, on l'a vu en 1988 avec Sport qui a coulé en moins d'un an.

Au final, c'est vrai que la question est : le lecteur va-t-il y gagner ? Et là, je n'en suis pas si sûr. On risque de s'enfoncer dans une tendance de racolage sur des sujets de plus en plus populistes, comme la chasse aux arbitres, les conflits internes aux clubs, les polémiques. Il n'est pas évident que la qualité s'améliore. Moulin a quand même dit qu'il était fort possible que "10 Sport" propose une femme dénudée dans ses premières pages (en 2 apparemment, pour se démarquer du Sun anglais et de sa fameuse page 3...).

Et puis il est quand même amusant de voir que c'est dans le contexte qu'on dit le plus morose depuis longtemps pour la presse écrite qu'elle se met enfin à bouger avec une telle profusion annoncée de titres sportifs. On nous aurait menti ?
À mort l'arbitre date de 1983. Ce film de Mocky aurait pu être écrit aujourd'hui si l'on en juge par l'attitude de ces journalistes de sport (pourquoi dit-on "journaliste sportif" ?) face à Didier Roustan.
Ca a l'intéret du combat de requins...
Mais je crains fort que le même type de combat n'affecte aussi le presse quotidienne nationale "d'idées".
Quant au contenu, qui s'en soucie?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.