36
Commentaires

Géorgie : passe d'armes Sarkozy / Libération

Nouvelle passe d'armes entre Libération et Nicolas Sarkozy. Après un duel Joffrin-Sarkozy au cours d'une conférence de presse à l'Elysée en janvier 2008, Sarkozy s'en est pris à Moscou à la correspondante du journal, Lorraine Millot

Derniers commentaires

Le 12 août, notre Vénéré Petit Timonier déclarait à l'excellente correspondante de Libé à Moscou: "C'est plus facile de faire un éditorial que de rapprocher des gens qui sont en situation de guerre"

Vu les dernières déclarations de notre Très Petit Père de l'Identité Nationale, je me demande si finalement il n'est pas plus facile de faire signer à la Russie un accord (dont elle se contrefiche) que d'écrire un éditorial pour Libération... À quand un rectificatif de notre Bien-Aimé Génie Neuilléen?
pas vraiment en lien, mais du pur sarko tout de même :
not' pti préz va sans doute faire une visite dans mon lycée la semaine prochaine, avec mister darkos, pour se féliciter du succès des stages d'été... Un petit plan comm', avant la rentrée...
On me confirme ça, et je vous fais un compte-rendu dé-ta-illé mes amis !


ah la la, celui-là, s'il ne me désespérait pas autant, il me ferait beaucoup rire !
faudra lui rappeler qu'il a une guerre à gérer en ce moment quand même...
Quand Chirac s'occupait des affaires extérieures, sa cote de popularité augmentait.
Ben voilà, Nicolas a démarré au quart de tour. Il reste dans l'action, lui.
Absolument d'accord sur la liberté d'expression.
Mais pourquoi faire le tri dans ce qui est écrit.
Il vaut mieux passer à d'autres sources d'informations.
Nous avons le droit d'ignorer, contredire ou même mépriser
surtout si notre sympathie va à la cause qu'essaye de défendre
l'auteur.
Ai trouvé ça:
http://www.alterinfo.net/Le-journal-Le-Monde-est-devenu-islamophobe-_a21064.html
Le racisme du Monde.fr prouvé par le corps des caractères différentes de deux articles!
ça c'est de l'analyse et de la réflexion!
S'agit-il de même auteur? C'est le même style en tous cas.
Peut-on dire que ces textes sont du pur délire ou la pire des propagandes sans être traité de sioniste?
De la géostratégie ça? Et passionnante en plus!
Un peu de sérieux.
sarko a été le chef d'état le plus prompt à féliciter Poutine pour sa victoire aux élections
maintenant on sait où Poutine s'est carré les compliments de sarko
[large]Quel le journaliste a posé la question sur la première réaction de Nicolas Sarkozy, à propos des Russophones à l'extérieur des frontières de la fédération de Russie ? Il me semble que cette prise de position sarkoziste favorable à l'intervention russe à propos des russophones avait des conséquences plus imporantes en UE que l'éditorial de Libération; il est clair que cette prise de position n'a pu qu'énerver les Baltes et Polonais, les Ukrainiens et Georgiens[/large]
@ Gilles Klein : Dans le dernier paragraphe de votre article, les deux liens renvoient au même contenu. Il faudrait corriger le lien vers l'émission à laquelle vous faites allusion.

Par ailleurs, le mot "humiliation" ne me semble pas approprié. A mes yeux, c'est plutôt un honneur pour un journaliste que de se faire fustiger en public par Sarkozy.
Je pense que le parallèle avec Munich est exagéré... Dans tous les cas, l'avenir nous dira qui a raison et qui a tort dans cette histoire.
Lorraine Millot n'est pas la seule à se poser la question : "Les présidents de Pologne, Lituanie, Estonie ainsi que le Premier ministre de Lettonie ont critiqué le plan de paix de Nicolas Sarkozy, affirmant qu'il ne mentionnait pas le droit à l'intégrité territoriale de la Géorgie, dans une déclaration commune mercredi à Varsovie."
Les dirigeants polonais et baltes critiquent ensemble le plan Sarkozy
Non à la "domination" russe: les dirigeants polonais, ukrainien, et baltes à Tbilissi

Mais, sur le fond du conflit, comment ne pas également se poser de questions sur la guerre d'influence préexistante dans cette région du monde entre les EU (et leurs alliés européens) et la Russie : La fin de l’unilatéralisme états-unien?
Ce conlit armé n'était-il pas prévisible ? Episode Géorgie : la tectonique de la recomposition du monde
Mais je doute d'avoir des réponses officielles sur ces questions.
Nouvel article dans Libé de l'ineffable duo des va-t-en-guerre néo-cons Glucksmann/BHL.

http://www.liberation.fr/rebonds/345021.FR.php

En 14, ils auraient sûrement crié "Tous à Berlin !".
L'imposture du titre de "philosophe" qu'ils s'attribuent devient de plus en plus manifeste, alors qu'ils ne sont que de piètres analystes, médiocres et bavards, aveuglés par leur partialité idéologique.
J'apprends également que BHL fait partie du conseil de surveillance de Libé (il fait aussi partie de celui d'Arte). Bravo la pluralité de l'information.

Sur le même site, on peut consulter heureusement d'autres analyses plus équilibrées du conflit.
Dans sa conclusion, Sarkozy morane tout en faisant une antiphrase [pour mémoire moraner (v intr): parler pour ne rien dire de façon extrêment désagréable et agressive.]

"Pardon, ne voyez pas de réflexion désagréable, seulement, par moment, on a envie de dire des choses"

Le fait est que c'est une "réflexion" —il est vrai que le mot est inexact: "stupidité" serait sans doute plus approprié— désagréable, inopportune et déplacée de la part d'un chef d'état. Libération ne prétend pas faire la paix et se mettre à la place du [s]président de la République[/s] Génie Neuilléen qui nous gouverne, mais simplement rappeler que l'Europe a dû s'écraser devant les exigences russes. Sans doute la proximité avec Medvedev a donné des idées à notre très petit père du peuple français quant aux manières de traiter la presse...

Allez, je conclue par une princenette: dis, c'est quand que t'interviens dans les foras, Nicolas? Hein? (j'ai même fait une faute latine dans la question pour qu'en bon normalien d'Ulm tu viennes me la corriger, ça te donnera l'occasion d'un post sur @si)
Merci Gilles pour vos articles toujours passionnants !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.