56
Commentaires

Gaza : une semaine de guerre de l'information

La corruption en Inde, l'évasion fiscale française en Suisse, des sanctions record contre les chômeurs allemands, une grève en Argentine qui fait face aux fonds vautours, et une semaine de guerre de l'information à Gaza: tandis que l'armée israélienne tente d'entraver le travail des journalistes, les photos des victimes des bombardements israéliens font la Une de la presse mondiale.

Derniers commentaires

@Gilles Klein,
Si certains ici appellent "revue de presse" la juxtaposition de unes qui intègrent toutes la même photo, ce n'est pas mon cas. Selon moi, une revue de presse implique une analyse critique, je n'en ai pas trouvé. Il est pourtant peu probable que vous ignioriez l'efficacité du cliché que vous reproduisez abondamment, et je croyais qu'@si avait pour objectif de dépasser "le choc des photos".

De même, il est peu probable que vous ayez rédigé votre commentaire "Les bombardements israéliens sur Gaza continuent ce dimanche (six Palestiniens dont quatre enfants ont été tués ce matin)." sans être conscient que vous nourrissez ainsi une "réflexion" unilatérale (le même jour, combien de tirs vers Israel ?) dont le seul fruit est le ressentiment.

Il semble que sur ce sujet, la mission d'analyse et l'effort de recul vis à vis des informations brutes que s'était fixée Schneiderman ne vous concerne pas. Je le conçois assez bien en termes de quète d'audience, au vu des commentaires laissés sur le forum. Je le conçois cependant beaucoup moins lorsque je considère mon abonnement personnel.

Vous avez de bonnes excuses : La photo est excellente, le premier plan des minarets situe bien le contexte, l'environnement urbain laisse deviner l'injustice faite aux civils et la taille et l'intensité de la flamme semblent forcément indiquer la disproportion. Cette photo sert donc parfaitement le propos ambiant.

Il serait toutefois intéressant d'établir un parallèle entre les opportunités médiatiques de couvrir cette explosion ou de tenter de rendre compte en un cliché des quelques 600 à 800 roquettes tirées chaque année sur les civils d'Israel par quelques fous de dieux planqués au milieu de la population civile palestinienne (auxquels votre non-traitement de l'information donne raison). Mais ce genre d'analyse n'est pas vraiment à l'ordre du jour, n'est ce pas ? Combien de fois cette année avez vous titré "les bombardements sur Israel continuent" ?

Israel et la Palestine ont des populations très diversifiées et les actions de quelques uns ne sauraient refleter la réalité de ces peuples. En évitant de restituer la complexité de l'environnement, en diffusant des images chocs sans proposer la moindre réflexion, vous faites le jeu de ces poignées de débiles dangereux, qu'ills soient barbus du Hamas ou faucons Israeliens. Pourtant, quand on s'appelle Klein et qu'on bosse pour @si, on est prévenu de ce genre de risque, non ?

'tain j'ai la moutarde au nez, là.
La mise en cause de Barkha Dutt est-elle une affaire de corruption ? N'est-ce pas plutôt et seulement une question de morale journalistique ?
(Sinon, la ville qui est mentionnée n'est pas "Prune" mais "Pune".)
Et Mardi de la semaine qui vient, C'est l'exhumation du corps d'Arafat.
Bien entendu, malgré les "protestations" de circonstance et les appels à l'arrêt de la guerre sans lendemain, ça n'empêchera pas l'armée israëlienne de faire du hachis de palestiniens ni le sayan BHL qui parle à l'oreille de Netanyahu (et du fasciste Liberman puisqu'ils ne font qu'un) de continuer de mentir mais enfin, tout cela en sus de la préparation de la guerre contre l'Iran fait craindre qu'on en n'ait pas fini avec les busheries dans cette région...
La paix, dans les conditions imposées à la Palestine, est impossible.
Comment le gouvernement israélien justifie l'assassinat des journalistes par l'armée...
Voir également cet article de Jacques-Marie Bourget, journaliste à Bakchich. Bourget parle en connaissance de cause, il a été blessé par une balle israélienne.
A titre de curiosité, les UNES des principaux journaux français du lundi 19 novembre 2012.
Bonjour Fan de canard

Corrigés merci : la double négation, le trema, le lien vers mediante, le lien vers le NY times

Gilles
Excellente revue de presse, Gilles.
Et rien de spécial à signaler, à part deux trois broutilles (tréma à Israël, double négation pour le 20 novembre "ou ne ne répondent pas ".
Le lien du 21 novembre vers Mediante ne fonctionne pas tout comme celui vers le New-York Times dans le billet du 25 novembre.
Dont la conclusion du-dit billet, est un excellent résumé de la situation:
"Selon le New York Times "Mr Hollande se révèle profondémment ennuyeux." alors que "la ligne séparant les politiques et les journalistes peut être floue en France, où le sort de certains journalistes est depuis longtemps lié au pouvoir, qu'ils l'apprécient ou le détestent. "

Après, bon, "le chancelier social-démocrate (de gauche) Gerhard Schröder "...
... comment dire...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.