44
Commentaires

Gaulois, Rois, combattants coloniaux : dis-moi qui tu cites...

Des Gaulois à Jaurès, de Napoléon à Jean Moulin, la référence historique est partout, en cette rentrée de précampagne présidentielle. Sarkozy, Mélenchon, Le Pen : tous puisent allègrement dans la boîte aux grands hommes. Historienne des Révolutions, exceptionnelle narratrice d'épopées historiques sur Twitter, Mathilde Larrère va nous aider à y voir plus clair dans les citations et les références. Voici sa première chronique...historique !

Derniers commentaires

Je suis fan
Sur la 5, superbe documentaire, diffusé à 9h30 dimanche dernier; prochaine diffusion le 23 octobre à 0h45.
Aucune diffusion à une heure de grande écoute!

http://www.france5.fr/emissions/la-galerie-france5/diffusions/09-10-2016_509351

On y apprend qu'en rentrant d'Europe, où ils avaient combattu pendant la Première Guerre mondiale, dès la première semaine, au lieu d'être accueillis en héros, plusieurs Noirs furent lynchés par le klu- klux- klan. Cette organisation existe toujours, dans ce pays qui prétend s'occuper par les armes d'apporter la démocratie la paix et le bonheur au monde entier, qui doit sa puissance à l'extermination et la relégation des Indiens et à l'esclavage( en décembre 2008, David Eltis lance la plus large base de données consacrée à la traite atlantique : The Trans-Atlantic Slave Trade Database, elle fait état de 12 521 336 déportés entre 1501 et 1866.)

J'ai découvert dans ce documentaire Eugène Bullard, pilote dans l'armée française pendant la Première Guerre mondiale. Il s'est engagé en France car l'armée etasunienne n'a pas voulu de lui en tant que pilote: réservé aux Blancs.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Eugene_Bullard

Passionnant.Et aucune diffusion en début de soirée!
A propos d'histoire des révolutions, je suis à lire le Lavallée sur la Révolution Française, écrit en 1850.

Passionnant de lire quelqu'un qui a encore "le nez dans le guidon".

Autre livre lu récemment sur cette époque, Les Chapellières, de Pierre Péan, le récit de deux histoires croisées, celle de Defermon le noble "bleu" et Terrien le "blanc", dit Coeur-de-lion, son ancien fermier.
Youpi youpi !
Chouette chronique(use)
Par contre, je dis peut être une bêtise, mais l'analyse de la droite française comme tripartite (orléanistes, légitimistes, bonapartistes) est ce que ce ne serait pas, avant RR, le bon vieux K. Marx dans le 18 brumaire ? Ou alors est ce que Marx ne s’appuie que sur les constructions parlementaires institutionnelles qu'il avait devant les yeux ??
https://www.youtube.com/watch?v=XT287-ea1j8

Ne le répétez pas, mais les paroles, impérissables*, sont de Boris Vian...

Quoique ce vers : Faut rigoler, faut rigoler, avant qu'le ciel nous tombe sur la tête soit assez prophétique...
Je suis redondant avec tous les commentaires précédents, mais c'est nécessaire ! Bravo ! Je me méfie toujours lorsqu'un(e) politicien(ne) en appelle a5 l'histoire, cette chronique est salvatrice !
Excellente chronique. Ça fait du bien d'entendre ce langage-là !
Merci !
L'idée de cette chronique est top, et le contenu tout autant. Merci!
Excellent... Vraiment!
A ma gauche KID CESAR à ma droite BATTLING VERCINGETORIX.La foule "VAE VICTIS".
n'empêche. L'histoire a besoin de certitudes. Sinon, ça devient tout de suite de la philo, quelle horreur.
Je me joins au concert de louanges, merci et bienvenue.
Merci @SI.
Décidément on est gâté en cette rentrée.
J'avais laissé cet article pour le weekend croyant qu'il s'agissait d'une longue vidéo aussi mon étonnement. Mais ce furent 5mn45 de dense.

Je venais de quitter la lecture de cet hommage à une des victimes ordinaires de la tragédie de Nice, la première victime, Fatima Charrihi, 55 ans et j'avais besoin d'effacer les gauloiseries immondes de l'escroc Bismuth. Cette chronique m'a permis de le faire de façon digne et sage et informée. Merci Mathilde Larrère
Pourquoi pas un partenariat avec Histony que j ai découverts grâce à ai
?
https://www.arretsurimages.net/articles/2016-03-08/Histony-l-antidote-contre-Bern-et-Lorant-Deutsch-est-sur-Youtube-id8525
Vous lui avez fait signer un CDI avec restriction d'exclusivité à la dame? Parce que sinon, grouillez-vous!
Tudieu!
Fait un bail que je n'avais pas entendu des propos si bien argumentés, si logiques!

Au passage:
Quand vous mettez une vidéo, ce serait bien de mettre le synopsis (?) correspondant.
Parfois j'ai la flemme d'attendre la fin de la vidéo, je préfère lire le texte, ça va plus vite.
"Sarkozy, Mélenchon, Le Pen : tous puisent allègrement dans la boîte aux grands hommes" et pas " hommres" (dans le petit résumé en haut des commentaires).

Quant à Mélenchon, il semble qu'il peut plus ou moins se revendiquer de Jaurès, pour le moins comparé aux autres candidats (le citer comme ça dans le chapeau laisse penser que tout comme Sarko ou Le Pen, il le ferait de manière frauduleuse, c'est à dire en contradiction claire avec son positionnement).
Après c'est vrai que Mélenchon tape beaucoup dans les citations, et que ça fait un moment que comme il est dit, les citations n'ont plus de rapport direct avec l'histoire (pour Jaurès et Sarko/Le Pen c'est une évidence) mais sont des tiroirs dans lesquels piochent les politiques pour tenter d'afficher un paraître sans rapport avec la réalité.
Au final ça ne prend pas vraiment sauf chez les "déjà convaincus" ...
"chaque écrivain crée ses propres précurseurs"
Je l'ai eue en cours à l'Université Paris 13 et c'est avec plaisir que je la retrouve sur @si !
Super ! Mais un peu redondant, quand on est abonné depuis longtemps à son (excellent) fil twitter...
bravo bravo bravo !!!!!

( signez lui un contrat d'exclusivité sur 5 ans, svp )
Alors là bravo ! cette historienne est géniale !!!
Passionnante chronique! Elle mériterait de faire l'objet d'une émission-entretien à part entière.
Effectivement, c'est une bonne idée de faire une chronique historique. A suivre...


Je me permets toutefois d'apporter deux minuscules nuances aux propos de Mme Larrère :


- La référence aux Gaulois ne date pas du Second Empire, mais de la Révolution française. Dans son livre Le mythe aryen, Léon Poliakov explique que certains révolutionnaires ont repris à leur compte un mythe de la noblesse française - qui prétendait descendre en droites lignes des Francs - mais en le renversant. Les Gallo-Romains, vaincus par les Francs, étaient pour la noblesse les ancêtres du peuple, et il était donc normal que ce dernier se soumît aux aristocrates, censés descendre des Francs victorieux. Les révolutionnaires ont repris ce mythe à leur compte, mais en inversant les rôles : les Gallo-Romains (censés être les ancêtres du Tiers état) devenaient la part civilisée du peuple français, à qui il revenait de soumettre les nobles, ces descendants des barbares !!! Bien entendu, il est peu probable que Sarkozy avait en tête cette référence. Sans doute faisait-il du pied à l'extrême droite. Sans doute aussi flattait-il les nostalgiques d'une Troisième République mythifiée.... alors même que, quelques années auparavant, il avait clairement dit qu'il n'était pas question d'enseigner l'histoire à la manière du Lavisse, le célèbre manuel de la Troisième République....

- La référence aux troupes coloniales qui ont risqué ou sacrifié leur vie pour la France n'est pas seulement caractéristique d'une vieille droite moisie. Elle peut aussi être reprise à son compte par des gens de gauche, ou par des descendants des peuples colonisés, pour rappeler que la France se montre bien ingrate et oublieuse de son passé (cf. par exemple le documentaire de Pascal Blanchard sur l'histoire des Noirs de France). Malheureusement, j'ai peur que ce ne soit pas l'optique de Sarkozy...
Génial ! Très intéressant !
Très bonne idée. Nous sommes gâtés !
Merci bien.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.