30
Commentaires

Gaspard Glanz et son majeur devant le tribunal

Le journaliste Gaspard Glanz était jugé vendredi 18 octobre pour avoir adressé un doigt d'honneur à un ou plusieurs policiers lors d'une manifestation de Gilets jaunes le 20 avril. S'est-il débattu au moment de son interpellation ? A-t-il également traité des policiers d'"enculés" ? ASI vous raconte les débats.

Commentaires préférés des abonnés

Ah, Gaspard, regardes comme ils font entre eux :


http://www.ensp.interieur.gouv.fr/var/ensp/storage/images/mediatheque/images/actualites/honneur-au-drapeau/293551-1-fre-FR/Honneur-au-drapeau_lightbox.jpg


C'est toute la main qu'il faut montrer.


Un doigt c'est donc nettement insuffisant pour se dire bonjour.


Tu comprendras pourquoi ils pensent qu'une baffe est un signe de politesse.


Ils y mettent tous les do(...)

"

"Manifestement, un jeune en survêtement à capuche ne ressemble pas à un journaliste." Charitable, il ne fait pas remarquer qu'au delà de la tenue de Bouhafs, il était également le seul non blanc parmi le groupe de journalistes sur leur portable(...)

Et on voit la belle solidarité journalistique se mettre en branle... Ah ben non en fait... Pas un mot dans les média...

Derniers commentaires

Un monde de fous,(ou bien nous rentrons dans un état de pré-fascisme),on condamne un mec qui fait un doigt d'honneur,alors qu'on laisse courir les meurtriers de la vieille dame et de Kevin,et des monstres qui tirent sur des gens les estropiant à vie!

Et il a été condamné à quoi ce policier sinon?

entre les flics qui abusent comme des cochons et les juristes qui suivent le mouvement...tout ces gens me dégoutent de ce qu'est la "justice" dans notre pays...

et l'état de droit est juste une (mauvaise) blague allégrement piétiné par leurs représentants...j'espère que ces flics et ces juristes n'attendent pas de respect en retour...ils pourraient être surpris...


en tout cas, soutiens à Glanz et tout les journalistes(les vrais pas les animateurs de grandes surfaces qu'on peut voir à la télé par exemple) carte de journaliste ou pas, soutiens à toutes celles et ceux qui font leur boulot plutôt que de suivre le sens du vent...

abrogation de ce putain de  préjudice moral  qui ne sert à ce policier qu'à arrondir leurs fins de mois !


"Il m'a tiré dessus avec une grenade ce [inaudible]" Ah oui-mais-c'est-bien-sûr! Gaspard a certainement dit il m'a tiré dessus ce enculé !......ils ne doutent de rien ces c...rds ; par contre c'est vachement plus grave, au cas où ç'a été dit, de traiter quelqu'un d'enculé que de lui tirer dessus! (au fait, le flic en qstion est peut-être gay -Ah-Ah!!!!!)


Rappelons nous qu'un pays où règne l'ordre c'est un pays où les forces de l'ordre règnent.


Quelles que soient les causes du "désordre".

Ce bref reportage nous rappelle, et fait ressortir la pugnacité et le travail des avocats qui ont eu (et auront) à défendre tous ces délinquants, avec ou sans gilets, interpellés et mis en examen grâce à la diligence des "forces-de-l'ordre-qui-défendent-la-République" (Castaner à "Vous avez la parole")

Dans une commune où j'ai travaillé, la mairie avait demandé au commissariat des rondes de prévention dans une cité populaire. Prévention? Ils ont harcelé les habitants qui mettaient leurs voitures devant leurs garages pour les bricoler, et un des leurs faisait systématiquement des doigts d'honneur aux groupes de jeunes au pied des immeubles. 


Quand la mairie le leur a reproché, l'objectif étant de pacifier, pas de provoquer, ils ont prétendu que le gars jouait simplement avec son alliance. 


T'as une alliance, Gaspard?

"

"Manifestement, un jeune en survêtement à capuche ne ressemble pas à un journaliste." Charitable, il ne fait pas remarquer qu'au delà de la tenue de Bouhafs, il était également le seul non blanc parmi le groupe de journalistes sur leur portable. 

"

J'aime beaucoup : "charitable, il ne fait pas remarquer..."

Merci Tony !

Et on voit la belle solidarité journalistique se mettre en branle... Ah ben non en fait... Pas un mot dans les média...

Le procureur a requis 30 jours de quoi ? Je n'ai pas bien compris la dernière phrase.

Ah, Gaspard, regardes comme ils font entre eux :


http://www.ensp.interieur.gouv.fr/var/ensp/storage/images/mediatheque/images/actualites/honneur-au-drapeau/293551-1-fre-FR/Honneur-au-drapeau_lightbox.jpg


C'est toute la main qu'il faut montrer.


Un doigt c'est donc nettement insuffisant pour se dire bonjour.


Tu comprendras pourquoi ils pensent qu'une baffe est un signe de politesse.


Ils y mettent tous les doigts.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.