Gaspard Glanz et son majeur devant le tribunal
article

Gaspard Glanz et son majeur devant le tribunal

Réservé à nos abonné.e.s
Le journaliste Gaspard Glanz était jugé vendredi 18 octobre pour avoir adressé un doigt d'honneur à un ou plusieurs policiers lors d'une manifestation de Gilets jaunes le 20 avril. S'est-il débattu au moment de son interpellation ? A-t-il également traité des policiers d'"enculés" ? ASI vous raconte les débats.

"Le monsieur en bleu, vous avez quoi dans les mains ? Votre téléphone ? J'ai bien précisé en début de séance que c'était interdit sauf pour les professionnels. -Mais je suis journaliste, monsieur !"  Le procès de Gaspard Glanz n'a pas encore commencé, vendredi 18 octobre, au tribunal de Paris, que se pose déjà la question de qui est journaliste et qui ne l'est pas. C'est le président qui interpelle ainsi Taha Bouhafs, journaliste au site Là-bas (que nous recevions justement pour notre émission de la semaine), en pleine plaidoirie d'un avocat. Une poignée de journalistes sont venus couvrir le procès de Glanz, jugé pour outrage envers deux policiers le 20 avril, lors d'une manifestation de Gilets jaunes. En attendant le tour de celui pou...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.