19
Commentaires

France Soir : l'agrément qui fait grincer des dents

Le site "FranceSoir", pointé du doigt pour avoir publié des fake news et des articles complotistes, a reçu son renouvellement d'agrément de la part de la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP), après une demande de réexamen de la ministre de la Culture. Le SNJ s'est insurgé de cette décision. Le ministère de la Culture s'explique (mais mal) auprès d'Arrêt sur images.

Commentaires préférés des abonnés

En voilà une bien bonne : " élever les exigences en matière de traitement journalistique " !


Je crois que c'est la meilleure, de ce début d'année.


Je connais " l'homme qu'il faut " , pour conduire cette remarquable réforme  :   Pascal Praud..(...)

Mais si l'absence de fake news était une condition pour l'agrément, est-ce que ça ne mettrait pas sur la sellette d'autres journaux ?

Mme Bachelot , ancienne et nouvelle Grosse Tête, même un peu essoufflée , et intervenante sur D8, RMC, LCI a toutes les qualités pour fixer le niveau de ces exigences du traitement  de l'information !

Derniers commentaires

France soir c'est de la presse engagée, l'Huma aussi, Libé aussi. Ou Valeurs Actuelles, si vous préférez...


Sur la question du coronavirus, Libé est aussi militant que France soir.


Avec la crise du coronavirus, Libé a complètement pété les plombs et se croit une mission sacrée de traquer ceux qu'ils appellent les rassuristes.

Néologisme parfaitement dégueulasse qu'ils ont réussi à imposer et qu'ASI reprend à son compte sans aucun recul.


Même le Monde qui n'est pas un grand journal 'rassuriste' a un traitement de l'information plus équilibré que Libé.

Ouais, mais craché pas sur FranceSoir, c'est un journal de Beaugosse !

https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/mickael-vendetta-au-defi-de-la-verite



Et beh, ils ont pas dû trop creuser le CPPAP...

Toute référence au "J'accuse" de Zola devrait être punissable de désagrément à vie (merci au correcteur qui m'a corrigé "punissible")


Julia Cagé propose une refonte de la presse .... je pense que cela devient urgent !

Aucun intérêt votre article.

Je me souviens d'une époque ou je regardais chaque semaines une émission vraiment bien faite qui s'appelait Arrêt sur images. Et puis Sarkosy a été élu. Et l'émission, que je considérais d’intérêt public, car elle décortiqué le traitement de l'information par les médias a disparu. Heureusement, elle a survécu par le web. Alors quand je vois qu'on laisse France soir poursuivre son activité et que l'on a mis des battons dans les roues à ASI. je suis choqué.

Où est  le problème? qu'est ce qu'une information? un "machin" balancé sur les réseZéro sociaux, est-il une info? 


OUI

..

alors il s'en dit mille fois pire que ce que peut faire France Soir.

Donc vive France Soir en plein jour et à fond la caisse... moi j'adore, plus drôle que Charlie.


Qui se souvient du France Soir , piloté par Lazareff? Lazareff disait : " une information et un démenti, ça fait deux informations. ". Un vrai talent. En avance de 50 ans le Pierrot..


Qui se souvient... quand  ce journal populaire (bien plus populaire que les feuilles de chou des écolos, fémino bidulées  actuelles), envoyait aux quatre coins de la planète quelques reporters, par exemple Joseph Kesel, ou ce grand écrivain ignoré des sottises des facultés Roger Vaillant?


Qui se souvient du bon  critique de cinéma (et de théâtre) Michel Cournot, encore en culotte courte, frappant à la porte de Lazareff, lui proposant reportage et articles  pour couvrir le tournage d'un film d'Henri Clouzot?  


Lazareff se tait 10 secondes, demande au jeune intrus: "êtes-vous  journaliste? - Cournot répond " non..) . Parfait dit Clouzot.

 

Il décroche son téléphone, appelle l'héliport d' Issy-les-Moulineaux,   retient un hélico.  Cournot 

s' entend dire : "vous partez dans une heure, un taxi vous attend dans 5 mn en bas de l'immeuble. ( séquence qui plairait à  la maire de Poitiers, genre "allez Poitiers, allez Poitiers"!!!!)


Et Cournot,  2 heures après, arrive sur le tournage, 

Viré par Clouzot, fou furieux du bruit de l'hélico, 

Appel de Lazareff, excuses de Clouzot,


Et le tout donne un livre : "le premier spectateur " Auteur Michel Cournot,  éditions Galllimard.


Le même Cournot, qui dans les colonnes de France Observateur de l'époque écrivait: "Truffaut est un  immense cinéaste, car il est le seul à savoir coudre les boutons de culotte... " Féministe avant l'heure.


Personne ne songe à rééditer les critiques (à France Observateur pour le cinéma , puis au Nouvel Observateur en critique littéraire,  ou au journal le Monde pour le théâtre).  

Dommage. Magnifique écrivain anarchiste dans l'âme, insolent  et critique archi nul. 

Admirateur sans bornes d'Henri Michaux..





Depuis quand la présence de journaliste au sein d'une rédaction est-elle la garantie de vérité ?

Elle est bien bonne celle-là !

Le côté positif du renouvellement de l'agrément de France soir, c'est que le Gorafi va pouvoir demander et obtenir ce fameux agrément.

On reproche donc au site France soir de publier des infox, c'est vrai, il en publie. Mais sans vouloir défendre France Soir, les productions d'infox sont très partagées, notamment par ce gouvernement et son président (que Dieu lui prête vie*).

S'il faut retirer son agrément à ce site, il est encore plus urgent de le retirer à ceux qui sont aux manettes et notamment à son chef suprême (que Dieu le garde*)


(*) Lors de la prochaine ou des prochaines mandatures, j'espère que mon affection pour le président m'évitera un séjour en camp des fichés "S".


Post scriptum (par mesure de salubrité publique, on évitera le PS) : 

Que le SNJ soit fâché du renouvellement de France Soir, il a des arguments, mais il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin, j'ai des noms. Le tort de France soir est d'avoir pousser le bouchon un peu plus loin que les autres dans le non-journalisme.

Serait ce qu'il est soutenu ou serait ce plutôt que de ne pas donner l'agrément à un journal sur les menus prétextes qu'il n'a pas de journalistes et raconte des conneries menacerait tout un modèle d'avenir ?


France Soir, quelque part, c'est un titre en avance sur son temps, entre lui et la presse classique même la presse Reworld n'est qu'un chainon manquant.

Mais si l'absence de fake news était une condition pour l'agrément, est-ce que ça ne mettrait pas sur la sellette d'autres journaux ?

Mme Bachelot , ancienne et nouvelle Grosse Tête, même un peu essoufflée , et intervenante sur D8, RMC, LCI a toutes les qualités pour fixer le niveau de ces exigences du traitement  de l'information !

En voilà une bien bonne : " élever les exigences en matière de traitement journalistique " !


Je crois que c'est la meilleure, de ce début d'année.


Je connais " l'homme qu'il faut " , pour conduire cette remarquable réforme  :   Pascal Praud...


 ( mais, j'ai d'autres suggestions )

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.