93
Commentaires

Fourest/Corbyn : une réponse (encore) un peu rapide ?

Corbyn et Fourest, acte 2, scène 1. Suite à notre article sur les nombreux raccourcis et approximations de Caroline Fourest sur le travailliste anglais Jeremy Corbyn, la journaliste a publié un "droit de réponse" sur son blog. Sans doute parce que dès le lendemain, Le Monde confirmait la version d'@si, estimant que "sans doute emportée par sa volonté de démontrer et de susciter l’indignation", Fourest ne semblait "pas avoir vérifié toutes ses informations, ne cite pas ses sources, et projette ses propres hantises sur la réalité britannique". "Est-il permis d’avoir vu juste sur Jeremy Corbyn ?" s’interrogeait-elle hier, ajoutant un soupçon d'éléments nouveaux et pas mal de confusion.

Derniers commentaires

Donc corbyn n'avait pas ses bureaux dans une mosquée mais ça permanence dans une mosquée .

Donc cette mosquée n'est pas intégriste mais était intégriste .

Hé ben , ça c'est du décryptage.....

Sacré D.S. , il y a des "victoires" tristes , non....?
Messages aux modératrices modérateurs d'asi: ce papier de Salingue mérite un papier sur le site.
Débiner Caroline à la manière de Fourest, c'est possible.

Et c'est drôle. Merci, Julien Salingue
Chers amis journalistes d'arrêt sur images,

Je voudrais vous rendre service en vous prodiguant un conseil. Qu'elle qu'en soit le bienfondé de cette démarche, il est à craindre que relever toutes "approximations" de la dame en question soit un investissement en temps considérable pour vous comme pour vos lecteurs, quelque chose comme du plein-temps.

Il me semblerait par conséquent plus adapté de procéder à l'inverse: signaler les rares fois où elle tient des propos à peu près sérieux. ( Personnellement, je n'en ai jamais entendu parler, mais ça existe peut-être ).

En vous remerciant de votre attention.

TCHD
Finalement, le plus grand crime de Corbyn ne serait-il pas, aux yeux de cette petite bande, son antilibéralisme ?

Mais comme les gens sont las de l'austérité, on l'attaque sur un antisémitisme supposé, une arme qui a fait ses preuves. Tous les leaders de "gauche gauche" y ont eu droit, ou presque.

N'était-ce pas le terme employé par Serge July pour qualifier ceux qui avaient votés non au traité de 2005 ?

Si on ne trouve pas de croisés laïcards dans la gauche sociale, si les politiques et les intellectuels anti-austérité n'ont pas de problème avec l'extériorité des êtres, c'est parce que la bonne vieille lutte des classes leur sert encore de boussole.

On peut porter crédit à la gauche BHL, qui ne jure que par le libéralisme, d'avoir bien compris cela.
Deux vidéos intéressantes, in english :

- en aout, discussion entre deux horribles gauchistes britons, le politicien George Galloway et le journaliste Seumas Milne :

la campagne de dénigrement des médias mainstream (MSM), avec notamment une analyse de Milne liant Corbyn à ce qu'il se passe en Grèce, Espagne et USA, Syriza, Podemos et Bernie Sanders aux primaires démocrates.

- en juillet, Corbyn face à un journaliste de Channel 4 au sujet des soi-disant "friends" du Hamas et Hezbollah.

P.S. : Bernie Sanders se porte bien dans les sondages, bientôt des campagnes contre lui ?
En ce moment, Fourest n'existe que parce que Corbyn existe...
Quel sera le futur cheval pré-existant à l'existence de Fourest?

A suivre la prochaine affaire.
Cette jeune femme n'est rien.
Je sens bien le feuilleton à 36 épisodes, avec une Caroline Fourest qui chaque semaine va apporter un nouvel élément à charge au dossier Corbyn, trop heureuse d'être la détonatrice en chef d'une polémique nationale, que dis-je internationale, obligeant la frange pointilleuse de la profession journalistique à se décarcasser à fouiller tout internet pour savoir si c'est vrai, faux, approximatif, hors contexte, non sourcé, mal traduit, mal daté, tiré par les cheveux, si telle photo de lui en compagnie de tel vilain il y a 18 ans était prise à l'issu de son plein gré ou non, etc.
ce n'est toujours pas vraiment clair cette histoire.
La sagesse populaire (depuis au moins le XiVème siécle) vous répond ICI.
Il va falloir inviter Corbyn à participer à une émission d'@si, et pourquoi pas Caroline Fourest à débattre avec lui, parce que ce n'est toujours pas vraiment clair cette histoire.
Vincent Coquaz, vous êtes de corvée de poubelle ce week-end ?
J'ai écrit cela parce que je suis persuadé qu'elle n'a pas tant de notoriété que ça. Elle exaspère pas de gens dans les grands médias, pourtant sur sa ligne, et ses chroniques sur France Culture ne sont pas reprises. Pourquoi alors en faire la pub?
Elle est sur le déclin médiatique et ne parvient plus à convaincre que son cercle convaincus de la gauche BHL.
Du coup elle surjoue l'outrance pour que ces adversaires la replace au centre en faisant d'elle une victime.
Et ça marche.
"Merci Asi de donner davantage de visibilité médiatique à mes chroniques. Au delà du bien et du mal comme vous le savez, l'important c'est qu'on en parle. "
(Presque) Caroline F,
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.