377
Commentaires

FN : lui donner le pouvoir pour le lui retirer ?

Je vous en parlais ici : la dernière interview de Jean-Luc Godard au

Derniers commentaires

Tiens, j'aurai parié que gondalah ou Aloys seraient les plus rapides. Il doivent déjeuner.

Bon, pour faire court: On peut mettre à peu près n'importe quoi dans le terme "humanisme". Pour moi, je m'en tiens à la définition classique. L’individu, correctement instruit, reste libre et pleinement responsable de ses actes dans la croyance de son choix.

Edit: mal placé
Donner le pouvoir au FN, qu'ils disaient !
Le FN, ce parti républicain, ses maires humanistes.
A Alger, la qualification de l'Algérie pour les 1/8 de finale de la Coupe du Monde, a été fêtée sans incidents.
Ecouté Marine Le Pen ce matin sur France-Info.
Entendu ses « nous nous opposerons..., nous nous opposerons..., nous nous opposerons..., nous avons été élus pour ça » !
Et puis tiens!, question de bac pour l'élève Marine :*
Un parti qui ne partage pas la valeur partage ne peut-il pas partager avec un autre parti qui, comme lui, ne partage pas la valeur partage ?*

cévrékeuh vous pouvez bénéficier dorzédéjà des conseils avisés qu'a donnés Strumfenberg (Aloys von ) kekpart dans un autre fil
Daniel vous faites comme les autres journalistes. Parler sans cesse du FN, peut lui faire de la publicité. Le laisser dans les oubliettes serait plus judicieux.
Pourtant ça fait des années qu’on met au pouvoir des libéraux et des sociaux-démocrates
et on n’arrive pas à s’en débarrasser pour autant.

Moi, je propose de se débarrasser du Front de Gauche. Chiche ?
Il y a cette vidéo de Asselineau : https://www.youtube.com/watch?v=nmtCEetxjJE

on voit bien que le fn ne sortira pas de l'euro , bien ou mal je cherche pas en débattre, je dis juste que le fn base son premier argument, sur un gros mensonge.

Je passe son histoire avec le Gud, ses liens avec la secte moon, les agressions d'élus, les dérapages verbaux et physiques.


sur la vidéo a partir de 19mn 30, il y a plusieurs entretiens de Fille lepen, et on voit bien que ce qui est dit dans le programme n'est pas leur programme même, il y a une grosse diférence entre sortir de l'euro et renégocier, alors s'il ya des gens pour voter pour ça, qu'ils se renseigne un peu. le Fn ne veux pas sortir de l'euro ça me parait clair, comme Lepen pére n'a jamais voulu du pouvoir, trop juteux, on va pas risquer tout cela en montrant que l'on va gouverner comme les autres ( voire pire).
Plus c’est gros plus ça passe ? Qui ira leur dire que les Le Pen sont élus depuis plus de 50 ans ? Ou le savent-ils déjà mais font tout pour essayer de faire gober au peuple leur soudaine fascination pour la solution fasciste et autoritaire ?
N'importe quoi !
Et on pourrait aussi tous se mettre en rang plonger comme des lemmings du haut de la falaise d'Etretat.

On peut l'imaginer....
La tribune de Branco et Clarou est désormais lisible gratuitement, ici.

Curieusement, votre interprétation ( je m'adresse à DS ) et les citations que vous avez retenues ne me semblent pas refléter ce qu'on voulu dire les auteurs; enfin, chacun sa lecture.

Vous l'avez lue sur un plan strictement politique ( donner le pouvoir au FN ) alors qu'ils se situent bien plus sur un plan médiatique, celui du débat public, en pointant l'hystérie des commentateurs, éditorialistes, twist os (*) etc ... Godard défendant sa liberté d'impression contre la liberté d'expression "sans intérêt ni utilité".

Ou encore: "Généreux, JLG n’a pas pointé les responsables qui nous ont menés à cette aporie. Mais ceux-ci, d’eux-mêmes, comprenant qu’ils étaient visés, ont déversé leur outrance, et se sont ainsi révélés. "


Et ils concluent : "Jean-Luc Godard n’a fait que se livrer à un énième contre-pied : agir comme un révélateur qui n’exprime rien, se contentant d’imprimer le réel."

PS: Ils expriment très bien ce que j'avais tenté dans le forum précédent.

(*) Twist os: initiative rigolote du correcteur orthographique pour twitos, je laisse.
.... ce que dit JLG, en gros, c'est que le fascisme n'attend pas Hitler pour être déjà là... Nommer Marine le pen comme 1er Ministre aurait le mérite de nommer clairement le symptôme de cette mascarade... Les jeunes militants qui se battent pour une autre société, une autre démocratie ( une vraie démocratie, celle là!) et qui se font, sous Hollande-Valls, traiter de "malfaiteurs" (bientôt de terroristes!? ) savent bien que nous sommes déjà entrés en dictature. Même un chien comprendrait ça.
Il y a certaines choses que ces gens, qui disent qu'il serait bon que le FN soit élu, n'ont pas comprises. Et pardon de le dire, mais le fait de ne pas avoir compris ces choses n'est pas un signe d'intelligence, ni de conscience éveillée.

Il y a un certain nombre de bonnes choses qui n'ont pas d'autre défenseur, parmi les partis vraiment visibles dans les medias, que le FN. Ces choses (telles le protectionnisme, la sortie de l'euro...), étant bonnes, elle ne sont pas ce qui rend le FN mauvais, ou donc ce qui est propre à ce parti. Ce sont seulement, évidemment, certaines mauvaises choses (comme les citations célèbres de JM Le Pen...), qui rendent ce parti mauvais, et qui sont le propre de ce parti.

Pour qui accorde de la valeur à ces bonnes choses que seul, parmi les partis vraiment visibles, le FN défend, c'est une tres mauvaise chose qu'il en soit ainsi, et ce serait bien s'il y avait aussi un bon parti, visible, qui les défend, et si le FN avait un minimum d'électeurs.

On ne peut, à la manière de ces gens, espérer que le FN soit élu, que si on confond les mauvaises choses qui sont le propre du FN, avec celles qui sont bonnes, et qu'il est juste le seul parti visible a défendre. Ce qui, comme je disais, n'est pas un signe d'intelligence, ni de conscience éveillée, car certaines de ces bonnes choses devraient être choisies par le pays pour des raisons morales, ou de justice.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Pierre Desproges répondait à la question : Existe-t-il des signes extérieurs de connerie ?
"Certes, oui. On peut reconnaître un con rien qu'à sa façon de s'habiller. La caractéristisque vestimentaire du con consiste en un besoin irrésistible de s'habiller comme tout le monde. Faites le test suivant : mettez dix personnes dans une pièce. Observez bien ces dix personnes, il y en a au moins une qui est habillée comme les autres : c'est un con. C'est scientifique... "

Je crois que l'on peut aussi l'appliquer à la pensée de beaucoup d'intellectuels...
La Suisse a essayé en faisant entrer au Conseil Fédéral la branche dure de l'UDC en la personne de Christophe Blocher. Le résultat est qu'il s'est décribilisé tout seul.

Bon, après, le système suisse n'est pas le système français et quand il est reparti dans l'opposition, beaucoup ont continué à l'écouter. Alors, est-ce que ça vaut le coup d'essayer ?
Objectivement parlant, le fn c'est entre 12 et 15% du corps électoral... je ne vois vraiemnt pas la légitimité démocratique de cette hypothèse... Sans parler de la profonde bêtise et des névroses pathologiques que les électeurs fn expriment par ce vote...

Amicalement.
Pourquoi donner le pouvoir au FN, il n'est pas majoritaire, et loin de là. De quoi nos penseurs médiatiques ont ils peur? entre les députés PS "frondeurs" qui ont peur de perdre les électeurs en choisissant une politique de gauche réaliste et ceux ont tellement peur du FN qu'ils veulent lui donner le pouvoir sans vote, plus que les vacances, çà sent l'irresponsabilité ou le retour en enfance. Pourquoi nous faire croire qu'on est libre de faire n'importe quoi sans conséquence, notamment en économie? Bientôt les médias devront calmer le jeu, un comble pour le quatrième pouvoir.
Overdose de FN.
Ca sent les vacances, et la vacance de sujet ;o(
En même temps on peut dire ce que l'on veut, mais n'ayan jamais été au pouvoir il y aura toujours des couillons pour pas comprendre que c'est une alternative pas crédible pour un sou. Le Pen Fille dit tout et son contraire, il suffit de lire son programme pour se rendre compte qu'il est dans la droite veine néo libérale, il suffit d'écouter quelques interviews pour se rendre compte qu'elle et son parti ne veulent pas sortir de l'euro, alors qu'elle dit le contraire. Alors s'il ya des cons pou la porter au pouvoir qu'ils se genent pas, s'ils ont besoin pour comprendre de se tirer une balle dans le pied peut être que l'on va devoir en passer par la, je le souhaite pas, mais je vois pas comment on peut l'éviter, a moins bien sur de faire de "l'éducation" de faire lire a tout ces couillons le prgramme, de leur montrer les ambivalences des discours.

Ah oui j'en ai marre d'être poli avec ces couillons, le programme est public qu'ils le lisent entre les lignes qu'ils utilisent leur cerveau et leur discernement au lieu de suivre le premier renard venu qui va les plumer..
Nous n’avons jamais été aussi libres que sous l’Occupation

Cela n'a été vrai que pour une petite minorité de résistants.

La majorité a subi. Et suivi tout, ausi bien Pétain qu'ensuite De Gaulle
Moi je dis, c'est comme la roulette russe, il ne faut pas la dénigrer sans l'avoir essayée au moins une fois dans sa vie, sinon on meurt idiot.
[quote=Il ne manquait pas de gros malins, en Allemagne, en 33, pour s'imaginer qu'en nommant Hitler à la chancellerie, on allait "lever l'hypothèque" nazie au cours d'une divertissante expérience de quelques mois]

Il me semble qu'en toute impartialité c'était le cas.
Il se trouve juste que l'annonce des résultats des élections a été faussée parce que c'est un proche d'Hitler qui était à la tête du ministère de l'intérieur, mais dans les faits, il a été démontré que les électeurs n'avaient pas donné la majorité au NSPD.
J'ai voté pour le dernier paragraphe. Les élucubrations des deux godelureaux ne tiennent pas la route. L'occupation ? J'y étais... et je ne souhaite à personne le temps de la faire revivre.
Bonjour
Pourquoi ne pas permettre aux abstentionnistes (74% à l'élection d'hier à Valenciennes) de faire aussi une expérience (qu'ils s'en aillent tous) bien plus sollicitée que celle évoquée.
En même temps si certains français considérent qu'ils n'ont pas assez le nez dans la m.... c'est leur problème. La France n'est pas le centre du monde et l'arrivée du FN fera les gros titres des journaux quelques jours mais le reste du monde passera vite à autre chose.
L'occupation ? Par quelle entité étrangère le FN prévoit de laisser occuper (géographiquement, démographiquement, politiquement, ou financièrement) la France ? L'Europe ? L'Afrique ? Les USA ?
Effectivement Daniel, les paradoxes ce n'est pas facile à appréhender.
Qui nous dit que les puissants (ceux qui dirigent vraiment la France et l'Europe) ne veulent pas que le FN gagne aux prochaines élections présidentielles avec une coalition au Parlement ? Ça leur permettrait pendant 5 ans de voir appliquer des lois qu'ils n'auraient jamais osé appliquer puis après la montée de la grogne pendant 5 ans (c'est déjà complètement fou qu'il ne se soit rien passé sous le règne de Sarkobling et de Hollande), de reprendre le pouvoir et de laisser la France telle quelle "ah mais non, vous voyez, c'est très difficile de revenir en arrière maintenant, spanou" tout ça. Ça expliquerait cette consensualité qu'a le storytelling politique avec ce parti.
J'aime les catastrophistes. Les pessimistes invétérés. Les vrais, ceux pour qui jamais rien n'ira mieux. Parce que vous pouvez remplir le verre à ras-bord, il sera toujours à moitié vide, et franchement ce qu'il reste dedans c'est dégueulasse autant le jeter et se laisser crever de soif.

Pour se débarrasser de le Pen, il suffit de la laisser arriver au pouvoir, c'est la seule et unique solution. Non, il n'y a aucun moyen de retrouver la raison, les français sont trop cons de toutes façons, ils vont finir par porter le FN au pouvoir.

C'est moi où on a l'impression de parler d'ados de 15 ans ?
Comme quoi Godard a eu la bon mot...
Tout ce qui nous sort des automatismes, tout ce qui relance le débat est bon à entendre. Répéter comme des perroquets le FN c'est sale ,ça en fait des martyrs. Dire que si Madame Le Pen arrive au pouvoir ( choisie par Hollande ou pire élue en 2017 ) elle sera renvoyée couverte de goudrons et de plumes ça peut changer le débat.... Evidemment il y a 1933 et Hitler.... Le pari me parait trop risqué .
Comment oser comparer ce qu'on a vécu avec De Gaulle, Mitterrand, Jospin, Sarkozy... et ce qui pourrait advenir avec La Pen ?
Comment peut-on être à ce point irresponsable pour tenter un tel pari ?
A lire ce genre de stupidités, celui de la présidente du FN qui consiste à se prétendre républicaine, semble en tout cas en passe d'être gagné.
"Nous n’avons jamais été aussi libres que sous l’Occupation, disent-ils."

Qui ça, nous?
Et si cette phrase stupidissime suffisait à discréditer le reste?...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.