104
Commentaires

FN d'extrême-droite : la guerre sémantique, jusqu'au bout

Attention à notre vocabulaire : les journalistes n'auront plus le droit de dire que le Front National est d'extrême-droite.

Derniers commentaires

A la lecture de ce 9h15, j'ai pensé immédiatement à notre @sinaute "le mot n'est pas la chose".
Comme disait Desproges :

« M. Jean-Marie LePen est un sapin de Noel. Ce n’est pas tout a fait vrai mais si je dis qu’il est fachiste, il fait un procès, alors… »
C'est une ânerie entièrement dévolue au buzz et ça marche très bien. En outre, j'imagine qu'elle aurait eu de meilleur chance en contestant le terme raciste, ou fasciste, ou antisémite. A moins qu'elle n'en ait aucune dans aucun cas et que ce soit réellement 100% pour la gallerie, ce qui reste le plus plausible :P
Une réponse sur MDP : http://blogs.mediapart.fr/blog/thierry-peltier/071013/marine-flagrant-delit-de-dictature
"elle est d'extrême-droite, la preuve, elle interdit de dire qu'elle l'est"... c'est pourtant simple.
C'est aussi débile que ces nanas qui vont se faire refaire l'hymen pour se faire une virginité. Mais là c'est à coups de tambours et trompettes...
On se prend à souhaiter la même discrétion que les fausses vierges. Hélas, la presse, qui s'ennuie avec la molesse du PS, se fait peur en amalgamant La Pen et J.L. Mélenchon, fait encore plus de bruit que la fausse vierge...
Ca va faire comme pour le voile, plus "ils" vont en parler, plus "ils" vont créer d'adeptes.
si c' est à moi que vous répondais alors non vous n'avez rien compris à mon point vu.
Pour ce qui est de me mettre au clair à la notion de pays, de nationaux et d'étrangers je m'en balance pas mal surement la que se trouve nos différences.
"Aïeuuuu... Pas sur la tête, le tonfa... " vous avez senti quelque chose ? pas moi !
Si je comprend bien votre point de vue, la France doit imposer sa loi à l'ensemble des pays du Monde au nom de l'universalité du principe de liberté ?
Un peu comme les Américains qui veulent imposer le principe de libre-échange au monde entier ?
Vous devriez vous mettre un peu au clair avec la notion de pays, de nationaux et d'étrangers. Un voyage à l'étranger peut aider, par exemple aux USA ou au Japon.
>>Non Mr vous avez bien raison de ne pas être fier de ce que vous êtes.
BONG***. Aïeuuuu... Pas sur la tête, le tonfa...

EDIT: Oups.. Pas au bon endroit. Je répondais à eva
La stratégie marketing du FN est excellente : on ne parle que d'eux dans les médias, on demande même à leurs concurrents de se positionner par rapport à eux. Mais on ne ne leur demande jamais de présenter réllement le produit. Alors, on peut s'interroger : tous ceux qui leur font de la pub sont-ils payés pour çà?
>>Mais on ne ne leur demande jamais de présenter réllement le produit
Pour une excellente raison: la plupart des balivernes que racontent les médias sur le FN ne supportent pas le débat contradictoire.
Il suffit juste au FN d'exposer les faits pour exploser la stratégie de propagande des médias.
Exemple parfait dans "l'affaire Joffrin" et le commentaire pour le moins très mal informé de DS dans ce billet matinal.
Si vous ne voulez pas vous laisser manipuler, il suffit de lire la vérité sur cette "citation à comparaître" ici.

Impossible de contrer les arguments du FN sans remettre en cause les définitions mêmes de pays et nation. La gauche a beau haïr la France et les Français (mais moins que les étrangers), elle ne peut se permettre un débat qui ferait éclater au grand jour sa tartufferie.
De toute manière, les électeurs se rendent compte que l'UMPS a érigée la tromperie comme mode de gouvernement. La vérité est un tsunami qui va les emporter.
La vérité est un tsunami qui va les emporter.

Tu as trouver ça tout seul, comme un grand.
gamma
Pfff.... "haïr la France et les Français" !!!!

Franchement.... Parce que j'imagine que vous "vous êtes fier d'être Français" (phrase la plus stupide jamais entendue en terme de revendication identitaire et qui autorise toutes les turpitudes au nom "de la France éternelle, forcément géniale et bonne").

Commencez par vous demander quelle est votre définition du mot "Français" et après, on en reparle.
1) Je ne suis pas fier de ce que je suis, mais de ce que je fait (enfin, la plupart du temps....)
2) Ma définition: Est Français (au moins de cœur) toute personne qui aime la France et ses principes: Liberté, Égalité, Fraternité. J'assume totalement le paradoxe de connaître des Japonaises vivant à Tokyo plus "françaises" que des parisiennes de souche vivant à Los Angeles.
Hey Retraité Volontaire tu t'es trompé de forum , Fdesouche est facile à trouve en googlant gogole .
Eh oui, c'est bien le problème avec les immigrés1. Tant qu'ils restent avec leurs congénères, ils ne dérangent personne.
Mais qu'ils osent venir avec leurs pieds nus saloper les belles demeures bourgeoises et bien tenues des "humanistes" de gauche2, et aussitôt le videur de service se pointe et assène avec son tonfa3 'Çà ne va pas être possible'.

1 idéologiques dans mon cas, cela va sans dire...
2 n'est ce pas, Me Cresson ?
3Le tonfa en vogue sur ce forum, c'est FN=Raciste=Nazi=Gros con=Vilain pas beau.
Hey, retraité, c'est pas parceque ton-fa est mal accordé qu'il faut refuser qu'on vienne te faire chier sur ton sol !

Je dis ça c'est juste pour donner le la, mais j'accepte les bémols…
Etre français est un bout de papier ! aussi léger que ces 3 principes, balayaient d'un revers de main par travail, famille, patrie.
Alors entendre de la part d'un frontiste "Est Français (au moins de cœur) toute personne qui aime la France et ses principes: Liberté, Égalité, Fraternité.", me fait un peu rire, ce partie ne nie pas être pour la préférence nationale il chie donc bien droit sur un des principes « L'égalité consiste en ce que la loi est la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. L'égalité n'admet aucune distinction de naissance, aucune hérédité de pouvoirs. »
Non Mr vous avez bien raison de ne pas être fier de ce que vous êtes.

1) Je ne suis pas fier de ce que je suis, mais de ce que je fait (enfin, la plupart du temps....)

Et vous n'avez pas honte de ce vous dites, au moins une fois de temps en temps ?


2) Ma définition: Est Français (au moins de cœur) toute personne qui aime la France et ses principes: Liberté, Égalité, Fraternité. J'assume totalement le paradoxe de connaître des Japonaises vivant à Tokyo plus "françaises" que des parisiennes de souche vivant à Los Angeles.

Selon vos critères, il y a des chances que je soit pas français. Or je possède une carte d'identité française, j'habite dans la capitale de la France, (et j'ai en outre plusieurs jolis arbres généalogiques aimablement donnés par mes ascendants, et remplis de français à n'en savoir qu'en foutre sur 3 ou 4 siècles). Donc merci de m'indiquer comment on va procéder. Des collaborateurs de votre parti en brassard rouge feront la collecte des cartes d'identité abusivement délivrés à la naissance ? Comment fait-on pour les enfants en bas âge qui ne sont pas au courant qu'ils doivent aimer la France plus que leur 4 heures pour rester (bonne chance pour ça), pour les vieux qui battent la campagne et qui se souviennent plus trop de tous ces trucs, on les vire, ou il vaut mieux les euthanasier directement ? (le cas risque d'ailleurs de se poser pour Le Pen père, qui a l'air dans un état de délabrement croissant).
Tiens ! Fer "l'antirouille" bobo-gocho, de la France en défense de la prétendue gauche (nationale-socialiste !) arrive à point nommé pour tenter de nous faire voter PS ! Salut kommrad !. Combien as tu chassé de fafs la semaine dernière ? Comment vont tes amis au campus Science popo ? Naannn je blagues à peine là ..

Bah je te taquines mais là tu interviens sur ton sujet favori : comment faire voter ces cons de mauvais français au PS, Verts-de-bruns ou autre en se servant du FN pour faire peur.

Agiter l'épouvantail favori du PS avec, c'est le toupet "Valls" le "fa néoco, des beaux quartiers qui se sert de "la Marine" pour nous obliger à voter "pour lui ". Autant demander à Goebbels de faire peur avec Himmler pour voter pour le Hilter en 1933 ! Ah la bonne blague !

A part bien sur que Valls, Hollande le "Guy Mollet" de notre époque épique font AUSSI du FN ..Hollande-Fabius et cies font du FN dans un bas de soie. Cela me rappelle une phrase qui y ressemble a propos d'un "Tayllerand" je crois.

Sinon petit retour sur l'histoire des socialistes de Mollet à Hollande en passant par Mitterrand sur leurs petites guerres coloniales : Mollet, Mitterrand Hollande va t'en guerres

Donc revoilà les "munichois" de retourn pour "le bon choix", qui vont devoir revoter Hollande pour soit disant éviter le FN, utile épouvantail depuis 1981 et ses affidés antifa, bobogocho et libertaires nouveaux tigres de papiers, et censeurs de la nouvelle inquisition nationale.
Lao Tseu disait : Le bûcheron débite le bois, le militant extrémiste les âneries !
Il disait aussi: "Quand le sage montre la lune du doigt, le moraliste lui dit que ses ongles sont sales"
hmmm en fait c'est " Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt " reste à savoir qui est le sage, et quand à l'auteur sauf erreur c'est Confucius.
C'est pourtant vachement utile de savoir que ses ongles sont sales. On n'imagine pas le nombre de cochonneries qui peuvent se mettre là dedans : de la boue, du sable voire même des insectes/arthropodes et autres acariens peu recommandables, vraisemblablement immigrés, entrés là illégalement profitant du laxisme d'une certaine gauche donneuse de leçons incapables de se soucier des vrais problèmes des vrais français.
http://www.liberation.fr/politiques/2013/10/02/l-identitaire-vardon-peut-nuire-a-la-strategie-de-normalisation-du-fn_936475 l'opération grand nettoyage est en marche.
oulaaa... 10 minutes de monologue dans une bagnole immobile. Il a plus de maison la gars ?
Si le FN veut paraître plus à gauche il n'a qu'à ajouter Socialiste à son nom.
Marine Le Pen a raison les positions ont changé: la gauche étant la droite complexée, la droite étant l'extrême-droite, l'extrême-droite est donc l'ultra-droite désormais.

Quoi qu'il en soit les Français eux restent des moutons.
Est-ce qu'on a toujours le droit, dans les commentaires, de dire que le FN est un parti d'extrême droite, qu'il abrite dans son noyau le plus dur et le plus militant des nationalistes fascisants, des racistes congénitaux et des négationnistes patentés ?
Il parait que tout cela est contenu dans une charte du FN, assez souple d'interprétation pour pouvoir être repris par des UMP marino-compatibles.
C'est MLP qui dit qu'être d'extrême droite est "bien crade".
Je note.
J'attends avec impatience un papier de Judith :
comme d'habitude son éclairage , surprendra et mettra d'accord tout le monde
J'ai l'impression que tous les éditoraux, y compris ici, font un peu l'amalgame entre Le Pen père, qui rejettait surtout le terme "extrême" mais se revendiquait clairement de droite, et Le Pen fille, qui me semble contester surtout le terme de "droite".

Est-ce que le terme qu'elle conteste ne serait pas celui de "droite", plutôt que celui d'"extrême"? Aujourd'hui, le FN cherche surtout à se démarquer du reste, à se positionner comme le seul parti proche des préoccupations des Français, etc. Ca ne leur pose pas tant de problème que ça d'avoir une image pour le moins sulfureuse, et l'étiquette "extrême" leur permet de rejeter tout le monde en bloc.

Par contre, être catalogué à droite de la droite, ça les ramène au même plan que les autres, sur le même échiquier politique.

D'ailleurs, il me semble que la fille Le Pen rejette aussi cette appellation de "droite de la droite". C'est notamment assez clair dans l'interview du site de l'Express.
[quote=DS]Cet interdit sémantique édicté par Marine Le Pen, et l'ombre des tribunaux ainsi projetée sur le commentaire politique, posent de nombreuses questions.

J'ai l'impression que cela apporte aussi des réponses.
Ainsi, dans la " république" de Marine Le Pen, certains mots seront interdits! Donc certains livres, certains film ect, ect.

C'est pas un scoop, (et battons nous pour que cela n'arrive jamais) mais ça fait quand même flipper .
Avocate de profession,la dame est procédurière,c'est là son moindre défaut.La chicane est dans sa nature.Mais elle n'y pourra rien.Ses propos,son assurance,le ton,tout rappelle son géniteur. Avec en plus une dose considérable de démagogie afin de séduire les petits,"les sans grade" les naïfs qui grossissent le troupeau de ses électeurs.Dangereuse pour le pays et ses habitants .
Le père et la fille ont très certainement discuté de cette injonction et de ses conséquences entre trois yeux.
@si prend des risques avec la chronique de Didier Porte. Bravo, quand une liberté est menacée, il faut aussitôt s'en servir, et même renchérir, c'est le meilleur moyen de la défendre. Qu'est-ce que j'ai rigolé!
Avez-vous vu ce qu'en dit Didier Porte à ce sujet?
La chronique allusive de François Morel ce matin (mardi exceptionnellement) est aussi à noter.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.