83
Commentaires

"Flat tax" : pourquoi Mélenchon accuse Lenglet de retard à l'allumage

François Lenglet versus Jean-Luc Mélenchon, acte 432. Sur son blog, le leader de la France insoumise a taclé le journaliste économique de France 2, en l'accusant d'avoir découvert deux mois après tout le monde les méfaits possibles de la "flat tax", la dernière grande mesure fiscale "pro-riches" de Macron. Qu'en est-il ? Retour sur une bataille médiatique à coups de tribunes dans Le Monde et de discussions au Sénat. Et qui pourrait au final coûter très cher à l’État.

Derniers commentaires

Depuis que Méluch' a remplacé les socialos, on se marre beaucoup plus. Ca castagne sec. Y a bon.
la on s'en la manipulation "les socialistes, les communistes et les Insoumis,"
alors que la réalité de l'hémicycle c'est les Insoumis qui parlent , bossent, et les deux autres qui ronflent doucement, mais les bobos dd'@si on choisie leur camp, #lautredroite Macroniste , donc en avant la présentation toujours inférieur, les mots violents pour les Insoumis.
Monsieur Antoine Levy, normalien, entre autre écrivait déjà en septembre 2014 une diatribe qui ne laisse aucun doute sur son avis bien tranché de la fiscalité Française.

https://www.causeur.fr/liberte-egalite-fraternite-fiscalite-29302

Fiscalité qui selon lui repose donc bien trop sur les épaules des riches et pas assez sur celle des revenus les plus modestes.
L'engeance pollueuse des forums : les inconditionnels.
Ici, les groupies, femmes et hommes, de Mélenchon.
Oser émettre une critique, ou seulement s'interroger sur le bien fondé d'un de ses écrits, d'une de ses déclarations, vous expose à leurs foudres. On ne conteste pas la parole du Guide.
Mais aussi longtemps que ce que je considère comme ses erreurs auront moins d'importance à mes yeux que les aspects positifs de son action politique , je continuerai à le suivre, à voter ponctuellement pour la FI.
En faisant abstraction des aboiements de ses soutiens fanatisés, consternants repoussoirs.
Mélenchon qui se réjouit de la victoire des nationalistes corses...
Logique ?
"Macron sévèrement puni. Le FN ridiculisé. L'usurpation d'identité et la tambouille du PCF ont été durement sanctionnées. #territoriales2017"

c'est si dur à comprendre?
Non, c'est au contraire très facile. Pour lui, l'essentiel est la défaite de ses ennemis politiques.
Que Talamoni soit un indépendantiste qui considère que la France n'est pas son pays et que la Corse est une Nation, est accessoire.
Il devrait prendre un peu de repos. Histoire de remettre un peu d'ordre dans sa tête.
Et dans la votre?!
Je ne doute pas Ulysse que vous allez lui en faire part et lui préparer quelques leçons d'histoire...
Que ne pourrait-il, que ne pourrions-nous faire sans vous?
J'aurais surtout besoin de vos lumières, Marcel.
D'après vous, qu'est-ce qui peut bien expliquer que Jean-Luc, l'ex-présidentiable, se félicite de la victoire de nationalistes et d'indépendantistes ? De ces politiciens xénophobes n'ayant rien à envier à leurs homologues du FN ?
ok donc la confusion est bien volontaire.
donc vous admettez implicitement faire la confusion (volontaire ?) entre "il se réjouit de la victoire des nationalistes" et" il se réjouit de la défaite du FN etc.."
c'est déjà ça.

cette confusion est très dangereuse pour la démocratie. elle invite à se rallier à tout et n'importe quoi pour faire barrage à...
La Une de Charlie d'aujourd'hui : "Les Corses ont voté comme des Corses", avec Talamoni arborant une écharpe sur laquelle est inscrit : "Paris on t'encule".
Cette insulte pour les supporters de Bastia de leur coller un slogan de marseillais.
Leur chant favori eut été plus adapté.
Je ne connaissais pas.
Mais de la part de supporters, rien ne m'étonne.
J'allais ajouter "corses", mais tous les Corses ne flirtent heureusement pas avec ce niveau de connerie.
C'est pas un peu convenu, ces poncifs sur les corses ? D'autant plus que c'est tout à fait hors sujet.
Quels poncifs ? Me semble que les supporters n'apprécient pas les slogans trop liés à une autre équipe, et qu'un des chants favoris de ceux de Bastia dit "on n'est pas français".

Pour la petite histoire un truc que j'avais appris quand des français supportant l'Algérie avaient été condamnés par toutes les baudruches médiatiques de France et de Navarre pour avoir hué la marseillaise. Un indigné de plateau TV disant dans une émission sportive que s'ils se sentaient pas français il fallait leur retirer la nationalité, Pierre Menès (?), ou autre journaliste footballistique du style, lui avait cloué le bec en lui faisant remarquer que ceux de Bastia chantaient qu'ils étaient pas français à chaque match sans que ça choque personne.
A part le foot et les fouteux,vous avez d'autre références ?

Mais c'est surtout l'allusion aux élections corses qui est hors sujet.
Oui, mais je les utilise rarement pour commenter l'usage d'un slogan de supporters de foot.
Je n'avais pas observé qu'il s'agissait de commenter l'usage d'un slogan de supporters.
Je croyais qu'il s’agissait de commenter le résultat des élections en Corse.
Sinon, quelles sont ces références que vous n'utilisez pas pour commenter l'usage d'un slogan de supporters de foot ?
alors que vous, vous n'êtes jamais hors sujet..
Des exemples ?
aucune envie d’enquêter sur votre profil, plus toxique pour moi qu'un litre de roundup.
Donc tout ce que vous dites est infondé.
pas moins que vos questions fantômes.
ni moins que vos tire-bouchons.
Perso il s'agissait pour moi de répondre à un message d'Ervé parlant d'une couverture de Charlie avec Talamoni portant une écharpe de supporter à l'origine.

Sinon, quelles sont ces références que vous n'utilisez pas pour commenter l'usage d'un slogan de supporters de foot ?

Je sais pas moi, les techniques d'animation liées à l'éducation nouvelle, le cinéma, la théorie des jeux, les contes traditionnels, le programme l'Avenir en Commun, l’œuvre télévisuelle de David Simon, la psychanalyse Jungienne, ma grande connaissance des chats, un récent revisionnage des Nouveaux Chiens de Garde, Ainsi parlait Zarathoustra, les jeux vidéos publiés par Illwinter Game Design, l'Extension du Domaine de la Lutte, ce qui se dit sur les pires forums complotistes du net, Au revoir là haut, l'expérience de Milgram, Le Silmarillon, ce que m'inspire la lecture de tous les romans de Philip K.Dick, Hume mon philosophe favori, Le Capital au XXème siècle, la cuisine thaïlandaise, mon étude de la fachosphère trumpiste, une série d'articles publiés par Les Crises, les mésaventures de connaissances ou membres de ma famille, un éditorial de Libération, des révélations de Cryptome.org, la sociologie et ses critiques, une étude sur la démographie en Inde, le dernier spectacle de Blanche Gardin, les rumeurs sur Macron de la dernière Mare aux Canards, une biographie de Louis XI, l'émission d'@si sur Merci Patron, les mémoires de mon grand père agent secret en Tunisie, le théâtre shakespearien, Wikileaks, un essai de psychologue comportemental sur la PNL, une chronique d'antisexisme.net , mon expérience d'utilisateur de Gimp, les paroles de chanson de Thiéfaine, un meme que me posta un ami facebook en 2014, un message de troll découvert sur jeux-video.com, une vidéo de Louis CK, une critique dénonçant le discours honteusement anti-justice de la série Billions récemment diffusée sur Canal +, Le temps des gitans, l'oeuvre de Sid Meyer, Le Hareng de Bismark (qu'est ce que le plus mauvais bouquin de JLM fait dans ma bibliothèque ?), le développement html5/javascript, Napoléon par André Castelot et sa critique par Emile Dard, la musique des Doors, Wikipedia, les techniques de siège à Mount&Blade, les croyances en une révolution psychédélique dans les années 60 illustrées par les discours de Thimothy Leary, un article de Science et Avenir sur l'avenir hydrologique de l'Afrique, le cycle Cités des Anciens, ce que m'apprit ma participation aux manifestations contre la première guerre d'Irak à Toulouse sur la mentalité des militants trotskystes, La Volonté de Punir essai sur le populisme pénal, ce que j'ai entendu dans une émission de France Culture, le théma de l'autre jour sur les risques nucléaires, une interview de Laurent Wauquiez entendue à la radio, mes souvenirs du temps où je faisais mes courses chez Lidl, No Pain No Gain le film de Michael Bay évoquant étrangement Fargo, un documentaire sur le continent de plastique, (...) et quelques dizaines de milliers d'autres choses me semblant toutes moins adaptées à parler d'une écharpe portant l'inscription "Paris on t'encule" que des histoires de footeux. :)
J'ai pas tout compris moi aussi mais no pain no gain c'était vachement bien...
Ben il y a rien à comprendre, il me demande si "j'ai d'autres références que des histoires de footeux". Je lui répond que j'aurais pu faire référence à plein d'autres trucs.... sauf qu'ils avaient pas de rapport avec le truc que je commentais.

A part ça oui No Pain No Gain est très bon, l'amusant était de voir les cinéphiles le descendre car fait par Michael Bay alors que si les frères Coen avaient (re)fait le même film ils hurleraient au génie.
Ces Corses sont cons comme ces Français qui avaient voté "Non" au référendum de 2005.

Je te jure, ces peuples!
La flat tax, c'est tellement ringard : avançons plutôt vers le no tax, grâce à la liste des paradis fiscaux arrêtée par l'UE (on se croirait un 1er avril).
Une référence manque à votre article, celle de l'article de Romaric Godin (qu'on ne voit plus d'ailleurs ici, et c'est bien dommage) raillant un Lenglet "expert économiste" les yeux énamourés devant la Flasque Tax du maquereau jupitérien.
"Flat tax", la dernière grande mesure fiscale "pro-riches" de Macron.
Le gel du SMIC, la prochaine grande mesure anti-pauvres de Macron ?
Une commission "d'experts" la préconise afin de "lutter efficacement contre la pauvreté" (!).
Une soirée-entourloupe avec pour victime Mélenchon organisée sur France 2 et rondement menée par la stupéfiante Léa Salamé ainsi que le truquage volontaire d'un discours de Mélenchon sur la même chaîne provoquent le buzz un peu partout et qu'est ce que le grand site décortiqueur des images, j'ai nommé @si, nous met sous la dent? C'est l'infime (détail) d'une discussion avec l'infâme (Lenglet).

Qu'il est loin le site auquel je m'étais abonné avec ferveur il y a près de dix ans.
"Difficile, en revanche, de savoir si la bombe à retardement explosera un jour."
Ho, faut pas s'en faire.
Ça va vite se voir.
Il n'y a que moi que ça choque de voir que le "monsieur économie" de la première chaîne de télévision du service public est titulaire d'une maîtrise de lettres modernes ?

AU XXIème siècle ou tout le monde est sur-diplômé, on prend comme "expert" sur une matière qui fait débat (pour ne pas dire guerre) dans le monde universitaire un clampin qui n'a pas le début d'un semblant de qualification !

Sa légitimité c'est quoi ? avoir fait journaliste économique ? Avoir plu au patron, c-à-d épouser ses thèses économiques ?

Pour connaître le niveau de culture scientifique des journalistes scientifiques (franchement mauvais), j'appréhende le niveau de culture économique des journalistes économiques... surtout quand je vois le niveau de culture politique des journalistes politiques (néant total)...

Il serait temps que les journalistes arrêtent de se prendre pour des experts. En dehors de leur champ, ils sont calamiteusement nuls ... et totalement dénués de sur-moi ! Ils s'imaginent quoi ? Que tous ceux qui les regardent sont dupes ? Que leur cuistrerie n'éclate pas au grand jour ?

Pitoyables
Je n'ai pas encore lu votre article, mais permettez-moi de remarquer que le traitement de cette lamentable soirée par ASI me paraît bien partiel.
Ce qui s'est passé jeudi dernier semble être tellement futile à vos yeux que vous ne l'évoquez que cinq jours plus tard. Et votre titre n'est pas "Jean-Luc Mélenchon subit un tabassage médiatique pendant deux heures sur France 2", mais "Pourquoi Mélenchon accuse Lenglet..." En gros, c'est Mélenchon l'agresseur. Les mensonges de Lenglet sur le programme FI, ses manipulations à base de dinky toys, peu importe, car c'est Mélenchon qui a fini par mordre. On le connaît bien, c'est un trublion. Que pourrait-il faire d'autre?

D'aucuns rétorqueront qu'encore une fois, quand JLM est pris à partie, la bruyante cohorte des insoumis est de sortie pour lever le bouclier. Peut-être.
Il est vrai que si François Fillon, Manuel Valls, Edouard Philippe étaient traités de la sorte, je ne prendrais pas la peine de protester. Le problème, c'est que ces personnages n'ont justement jamais été étrillés de cette façon. Cette manière-là est réservée à Mélenchon. C'est d'autant plus indigne.

Sur ce, je vais lire l'article..

Edit : je vois qu'un article "lu" a été publié sur ce sujet le 03/12. Dont acte,mais sans qu'il y ait moyen d'y poster un commentaire. Un service minimum en quelque sorte...
C'est tout???
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.