42
Commentaires

fiscalité des entreprises : le gouvernement recule ou le Medef fabule ?

À ma gauche : le site du Parti socialiste et son bandeau "engagements tenus !". A ma droite : la presse économique qui annonce les premières reculades dans la grande réforme fiscale voulue par Hollande. Au centre : l’éconaute qui se tire les cheveux pour arbitrer le vrai du faux et qui se prend les pieds dans les lignes téléphoniques de Bercy.

Derniers commentaires

Message perso à Anne Sophie que je sais pas joindre autrement. Au cas où elle n'aurait pas encore repéré cet article, ce qui m'étonnerait, mais bon, personne n'est parfait.

http://www.bakchich.info/international/2012/06/27/les-banquiers-detestent-lislande-61472
Encore une fois, superbe article de synthèse/investigation (un genre qui devrait être plus répandu)
Une stratégie d ela presse de droite néo-libérale, et de sa presse, était à l'époque de Sarkozy, de donner des infos auto-réalisatrices, dans la mesure où il s'agissait en fait de la retranscription des désirs des néo-libéraux et du Medef Et c'était traduit en tant que "force de loi" par l'UMP dont la notoriété dépendait des entreprises et de leurs gros actionnaires, qui la finançaient,
Les décisions circulaient ainsi avec fluidité, et il n'y avait pas de problèmes. Enfin, pas de problème avec ces protagonistes-la....

Pas de raison qu'ils ne continuent pas à essayer, ça ne coûte rien.
Reste à savoir si les socialos emboiteront le pas des UMPistes, nous verrons.

Moi je dirais qu'ils vont faire la même chose.
En tout cas je suis d'accord avec Sophie, ça s'emballait, ça s'emballait le programme PS, le calendrier devait se dérouler comme l'avait préparé Fafa, et puis tout d'un coup : stop !

Dans les premières mesures jusqu'au 29 juin (sans besoin de la nouvelle assemblée législative parlementaire), il n'y en a que deux qui sont à peu près passées. Pour les livets A et de développement durable, on voit bien que les banquiers sarkozystes sont à la manoeuvre : Noyer et Pérol en tête, alors qu'il s'agit pleinement du ressort de l'Etat et que le +25% des allocs rentrée scolaire, ça n'a pas dérangé Moscovici de le faire tout de suite... Voilà qu'il proposerait d'après les Echos d'étaler le doublement du plafond des livrets sur plusieurs années !

Autant dire, comme l'économiste du PS Karine Berger, qu'à part 2 mesures phares, qui vont être âprement bataillées fermes par les lobbyistes, le collectif budgétaire de cet été sera de la petite eau tiède. Esprit confirmé par Laurence Parisot pour qui le MEDEF a gagné, car ses idées ont été écoutées par le tout nouvel impétrant du palais de l'Elysée.

De toute façon, mon analyse politique est claire : le PS ne peut que décevoir à ce rythme, donc ne sera pas majoritaire, et ne peut que souhaiter avoir comme adversaire un front national pour jouer les postures moralisatrices de justicier éducatif, mais quand on discrédite, on a toujours le revers de bâton, PS humaniste ou pas !
Merci Anne Sophie: on apprend plein de choses introuvables ailleurs, et en plus on comprend tout.

Tiens, est ce que vous pourriez nous dire ce qu'il en est de ce fameux saut de 45% à 75% à partir de 999.999 euros: c'est vrai que ça a l'air con (bonjour l'effet de seuil). Ça alimente des commentaires virulents mais vains car, depuis les moqueries de Mélenchon, ils ont peut être un peu creusé la question ou bien ils ont prévu de le faire, ou encore quelqu'un de Bercy va leur sonner les cloches, non?
Il faudrait peut-être aussi faire payer des impôts aux riches, et aux "optimisateurs fiscaux"... mais apparement, comme le montre Anne-Sophie, les riches ne ménagent pas leur peine pour défendre leurs intérêts. Ils luttent farouchement pour chaque "euro gagné" (c'est-à-dire gardé pour soi, au lieu de le mettre au pot commun), soit un euro de plus dans leur poche personnelle.

Ils faut dire aussi... qu'ils ont les moyens de défendre leurs intérêts: du temps surtout.

Amitiés à tous
les ressources du capital coutent de plus en plus aux salariés.il faut augmenter les salaires et les impôts .en dehors de cela point de marge!!
Euh, Anne-Sophie, votre article est un peu long, je craque pour le comprendre ce soir.
Je vous en reparlerai demain.
C'est complètement débile, cette proposition de Hollande de créer une tranche d'imposition à 75% au dessus de 1 million d'euros. Celui ou celle qui gagne 999 999 € sera taxé à 45 % et celui ou celle qui gagne 2 € de plus sera taxé à 75 %. Elle est où la progressivité dont il est question à la fin de l'article ? La proposition du Front de gauche est autrement plus réaliste, qui prévoit de créer des tranches supplémentaires.
Alors 75% de 2€, ça vous fera 1,50€, vous payez comment, par chèque?

Parce que tout le monde paye 45% sur les 999 999 € qu'on ait plus ou pas d'après ce que j'ai compris.
Il faudrait que vous regardiez la notice de votre déclaration d'impôts, car la progressivité,ce n'est pas du tout ce que vous croyez. En fait, c'est le fait que (c'est un exemple inventé, je n'ai pas les taux sous les yeux) de 0 à 10 000 de revenu global, votre impôt est de 10%, de 10 001 à 20 00, c'est 2O%, de 20 000 à 30 001, c'est trente pour cent, etc...

Mais ça ne signifie pas du tout que si vous gagnez 25 000 €, vous payez 30% sur tout votre revenu, ça veut dire que votre revenu jusqu'à 10 000 € est taxé à 10%, entre 10 000 et 20 000, ça fait 20%, puis de 20 001 à 25 000 € seulement au niveau de 30%. Il vous est appliqué ce qu'on vous appelle un barème. Il n'y a pas d'effet de seuil, tout revenu est taxé pour les 10 000 premiers euros à 10%. Ce type de calcul est appliqué depuis la Libération, et c'est ce qu'on appelle la progressivité. D'autres taxes et impôts, par exemple certains impôts sur les plus-values, sont calculés d'après un seuil, mais ni l'impôt sur le revenu ni l'ISF ne sont calculés ainsi.

Donc ce que vous dites n'est pas exact, le revenu de 999 999 € sera taxé à 45% et moins, et à partir de 1 000 000 d'euros, et seulement au-dessus, il sera taxé à 75%.
Mon exemple ne tient pas compte du fait qu'on ne paye de l'impôt sur le revenu qu'à partir d'un certain montant de revenu, mais c'est plus explicite comme cela.
Cher Yanne,

Si j'ai bien compris votre démonstration de comment se calcule l'Impôt sur le Revenu (I/R) : on découpe le revenu en tranches (actuellement 5 tranches) et chaque tranche est taxée : 1ère tranche de 0 € à 5 963 € taxée à 0% ; 2ème tranche de 5963 € à 11 896 € taxée à 5,5% ; ...etc

cf http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/popup;jsessionid=5GBPLX5HY3BDVQFIEIPSFFA?espId=1&typePage=cpr02&docOid=documentstandard_6182

Je ne comprends donc pas votre réponse à poisson Donc ce que vous dites n'est pas exact ....
Poisson applique bien 75% sur les 2 € au dessus de 999 999 € et l'assujeti à l'I/R qui déclare 1 000 001 € de revenu payera donc comme le dit poisson 1,50 € de plus que celui qui en déclare 999 999 €. Non ??

Actuellement (déclaration 2012 sur revenu 2011) (calculs effectués avec le simulateur des impôt http://www3.finances.gouv.fr/cgi-bin/calc-2012.cgi):
- un célibataire déclarant 999 999 € de revenus paye 417 772 € d'I/R
- un célibataire déclarant 1 000 001 € de revenus paye 417 772 € d'I/R (41% (taux d'imposition de la dernière tranche actuelle) de 2 € font 0,81 € et comme l'impôt est arrondi à l'euro inférieur ces deux premiers célibataires payent le même impôt)

- un célibataire déclarant 1 000 100 € de revenus paye 417 817 € d'I/R (donc pour 101 € de plus gagnés, il paye 45 € de plus sur l'I/R)

Avec une 6ème tranche (hypothétique ?) à 75% au dessus de 1 000 000 € , pour 100 € de plus gagnés, il payerait 75 € de plus sur l'I/R
La réponse était pour Dominique Godin, mais le commentaire de Poisson, qui était un début d'explication, s'est interposé entretemps.
Les commentaires répondant au même post sont au même niveau vertical.
OK, j'ai compris. Je ne sais pas à quel niveau commence la tranche à 45 %, mais il me semble tout de même que passer de 45 % à 75 % ce n'est pas très progressif. Reste à attendre pour voir quelle genre de niche ils vont trouver pour les artistes et les footeux pour qui 75 % de la part au dessus d'un million, c'est de toutes façons confiscatoire.
La progressivité est le système que je vous ai décrit. Le fait de payer davantage si on a plus de revenus, tout en bénéficiant d'une réfaction arithmétique.
Le fait de passer de 45% à 75% à partir d'un million d'euros est une décision politique.

Hollande a été élu sur ça.

La progressivité est le système que je vous ai décrit. Le fait de payer davantage si on a plus de revenus, tout en bénéficiant d'une réfaction arithmétique.

Le fait de passer de 45% à 75% à partir d'un million d'euros est une décision politique.

Hollande a été élu sur ça.


Oui, je sais que c'est une décision politique. mais l'idée de passer de 5 tranches à 14 tranches, c'est aussi politique, et ça me semble plus juste. C'est même plus efficace pour réduire les déficits publics. La taxation Hollande, c'est une mesure avant tout symbolique touchant les hyper riches. Elle ne rapportera pas tant que ça (d'autant, j'en suis convaincu, que le système des niches va subsister). La création de tranches supplémentaires permettrait de taxer davantage les très riches et les très très riches. D'après le calcul du Fdg, sa proposition d'augmenter le nombre de tranches rapporterait au moins trois fois plus qu'avec la proposition Hollande.
Certains ont tendance à oublier que la progressivité par tranches ne concerne que l'impôt sur le revenu, qui n'arrive péniblement qu'en cinquième rang dans les "prélèvements obligatoires", après, dans l'ordre, les cotisations sociales, la TVA, la CSG et la TIPP. Le principe qui gouverne notre fiscalité est l'anesthésie, pas la justice.

Certains ont tendance à oublier que la progressivité par tranches ne concerne que l'impôt sur le revenu, qui n'arrive péniblement qu'en cinquième rang dans les "prélèvements obligatoires", après, dans l'ordre, les cotisations sociales, la TVA, la CSG et la TIPP. Le principe qui gouverne notre fiscalité est l'anesthésie, pas la justice.


C'est bien pour ça que j'évoque l'idée du Front de gauche de créer des tranches supplémentaires et de faire en sorte que l'impôt sur le revenu rapporte davantage. Parce que l'impôt sur le revenu, progressif, est bien plus juste que la TVA, que la droite et la fausse gauche privilégient.
@ Dominique Godin
Pour ma part, et sans être spécialement pessimiste, je suis convaincue que les socialos vont être pris dans un terrible maelstrom parce qu'au début de l'été, l'Espagne va lâcher, et l'Italie dans la foulée.
Et plus personne ne contrôlera rien, et ils feront avec, et toutes ces discussions sur des détails, ça n'aura servi à rien.

Tout ce qui sera décidé au bout du compte, ce sera sur une situation qui n'aura rien à voir avec celle d'aujoud'hui. Qu'il faudra réanalyser et décider, soit de suivre les socialos, soit de prendre d'autres décisions.
Qu'en attendant, les décisions prises, quelles qu'elles soient, ne dureront pas longtemps. Alors 75% ou les tranches comme vous les expliquez,..... En attendant, ça mécontente moins les bénéficiaires de salaires très confortables mais à moins d'un million d'euros, à qui il arrive de voter socialo.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Très bien, continuez à suivre l'actu éco comme cela !
Selon mon information, Anne-Sophie Jacques nous livre encore un papier magistral. Je la verrais bien à Bercy.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.