169
Commentaires

Filoche, le cas pendable

Il existe donc, au PS, une

Derniers commentaires

Atlantico, site sur lequel écrit (écrivait ?) Gilles Klein, publie sous le clavier d'un certain Eric Veraeghe, un article bien pourri sur Gérard Filoche.
Sur son blog, celui-ci lui répond (ainsi qu'à ce tâcheron gâteux de Philippe Labro, auteur sur "Le Point" du même genre d'attaque à gerber).
Hommage à Rémi Fraisse.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/barrage-de-sivens-le-pere-de-remi-fraisse-temoigne-7775020434
Ça s'est passé dans la zone du Testet, une destruction programmée qui s'ajoute à tant d'autres.
Il a dû glisser sur un caillou, ce genre de choses arrive tous les jours.
http://www.reporterre.net/spip.php?article6496

Je ne suis pas sûr que l'hommage sera aussi unanime dans la caste médiatique actuelle, et qu'Hollande se rendra à ses funérailles comme il l'a fait à celles de Margerie - ni qu'il lui sera remis, à titre posthume, une décoration - alors que lui mériterait tellement davantage une médaille que le précédent pollueur non imposable.
Résumé de cette blague consternante ici.
Va-t-il
-être destitué de sa présidence de La Commission des Finances (coucou Claude ),

-être viré de l'UMP (coucou Jean-François, François et Jean-Pierre )

démissionner de ses mandats de:
-Maire du Perreux sur Marne
-Président délégué de la Communauté d'agglomération de la Vallée de la Marne15
- Député de la cinquième circonscription du Val de Marne

NON ! parce que :
" «donner en pâture des noms de parlementaires ne fera qu’entretenir le Front national?».
Honte à ce voyou !!!
[quote=Evidemment, ce tweet est non seulement odieux, s'agissant d'un mort, mais surtout stupide]

Cet "évidemment" sonne comme si Daniel Schneiderman était une référence, un arbitre incontesté des élégances pour dire si un fait médiatique est odieux ou respectable. Le lecteur d'@si est assez mature pour en juger par lui-même.Thevenoud et Guerini sont restés en place après leurs démêlées fiscales et judiciaires, Cahuzac a été défendu trop longtemps par Hollande, Dallongeville, ex-maire PS d'Hénin-beaumont a été accusé par la justice de détournement de fonds publics, faux et usage de faux, faisant ainsi le lit du FN. Mais DS qualifie le Tweet de Filoche de stupide, même si ce dernier affirme respecter l'homme De Margerie mais conteste l'ex-patron d'une entreprise qui se soustrait à l'impôt, et affiche une impressionnante litanie d'accusations fondées et de procès.
La politique, l'économie, l'entreprise sont de fait incarnées par des personnages publics et Filoche ne fait que s'inscrire, par ses tweets, dans cette incarnation médiatique pour rappeler des réalités trop peu commentées dans les médias.
Dans un tel contexte, cette chronique rate sa cible car DS veut rester neutre face à un évènement qui réclame de se positionner. Si vous ne souhaitez pas le faire, n'écrivez rien.
Je vous en supplie Daniel, arrêtez de vous intéresser à la vie interne du parti socialiste, cela finira par vous rendre malade. Mieux vaut vous intéresser et donc nous informer sur des sujets plus importants. Merci.
Vous vous souvenez des 316 décisions de la commission Attali en 2008... dont le rapporteur était un certain Emmanuel Macron ?... Oui, pareil que moi, pas de la totalité.
Gérard Filoche nous en rappelle l'essentiel.
Ceux qui veulent réformer le PS en Parti Social Démocrate trouvent logique de virer ceux qui veulent rester PS!

Au sujet des entreprises et des patrons; lisez les bouquins de Filoche et vous comprendrez vite qu'il sait de quoi il parle!

Je n'ai aucun considération pour Margerie comme il n'en a pas eu pour ceux qui sont morts de sa funeste entreprise!

Mais ce qui a mis Valls en colère c'est que Filoche rappelle ses liens avec les Taittinger .

Valls/Total, conflit d'intérêt?
La lutte des classes existe encore et, médiatiquement, elle vient de s'exprimer à l'encontre de Filoche, qui en dehors de ses pleurnicheries reste dans un parti de droite dure depuis des années.

En dehors du champ médiatique, dans la réalité, cette lutte des classes est beaucoup plus violente. Les suicides au travail augmentent et en tant que prolétaires (ceux qui touchent un salaires), nous devons faire face à des techniques managériales toujours plus violentes et toujours plus individualisantes, excluant, de fait, la possibilité d'organiser une véritable lutte syndicale, sinon, politique.

Le monde des possédants, que je nomme, les oppresseurs a été "choqué" par les déclarations de Filoche ? Moi, je suis choqué par leurs manques de réaction pour les accidentés et morts au travail journaliers, pour lesquels le PS ne s'émeut pas et participe à opprimer ce qui fait bien de ce parti, un parti de droite dure (ANI, destruction du code du travail, attaque envers les inspecteurs du travail, appel à voter oui au référendum de 2005, etc...). Certains diront sans doute que mes propos sont violents. Ils se trompent. Je ne fais que décrire des situations violentes dont je suis moi-même victime, étant en accident de travail depuis le mois de Juin. Je constate juste, que seulement deux partis se préoccupent de cette grande violence. Malheureusement, ils sont minoritaires et donc inaudibles, vu qu'il s'agit du NPA et de LO. Les autres partis étant tous réformateurs, se font discrets sur le sujet.

Le PS est outré ? Il n'a qu'à continuer à pourchasser des roms ou à stigmatiser les musulmans et la prétendue menace qu'il représente. Mince, c'est ce qu'il fait déjà. Alors, il ne lui reste plus qu'à pourchasser les chômeurs. Ha ! ça aussi ? Qui reste-t-il à stigmatiser pour ces nantis ?

Margerie est mort ? Champagne. C'est pas parce qu'il est mort que nous devons oublier son action via sa société en Birmanie. Pinochet était un salaud comme tous les salauds qui l'ont soutenu. Il en est de même pour la junte birmane.
Odieux ... n'éxagérons rien. Il s'agit manifestement d'un message public qui ne s'intéresse qu'à (feu) l'individu public.
La « mode des suicides » à propos des employés de France Telecom n'était certainement pas plus (lutte des) classe.
6 avril 2013

La soupe est si bonne, alors une couleuvre ou deux...
Sur Inter, je viens d'écouter l'émission de Drouelle, qui a pris (certains disent : usurpé) la place de celle de Mermet.

Elle était consacrée à l'aventure magouilleuse de la 5 (Mitterrand déroulant le tapis rouge à Sua Emittenza Berlusconi).

Comme rappel de vilaines manières de la Mitterandie, de la coucherie (déjà) de la gogauche avec le néo-libéralisme et le dieu Fric, c'était largement aussi envoyé que si Saint Mermet l'avait faite. Je conseille particulièrement la fin, l'entretien avec l'historien François Cusset.

ASI nous ferait pas un petit reportage sur le travail de Drouelle ? Mais ça contreviendrait peut-être au culte du saint...
Laissons la parole aux poètes. En plus, il ne risque pas de se faire exclure du PS, où il n'aurait, je pense, jamais mis la moitié d'un orteil.

[quote=Brassens]J'ai mis ma tenue la plus sombre
Et mon masque d'enterrement
Pour conduire au royaum' des ombres
Un paquet de vieux ossements
La terr' n'a jamais produit, certes
De canaille plus consommée

Cependant, nous pleurons sa perte
Elle est morte, elle est embaumée
Juste en passant, une petit extrait du bouquin de Batho :
« (mai 2013) Je suis donc conviée avec mon directeur de cabinet Gilles Ricono, à un dîner à Matignon avec la fine fleur du patronat énergétique. (...) Christophe de Margerie, le PDG de Total, arrive avec une heure de retard, mauvaise manière destinée à montrer ostensiblement que le plus important autour de la table, c'est lui ! Il arrive, commande un whisky et plombe littéralement la discussion en monopolisant la parole. Lui et Henri Proglio accomplissent ensuite en duo un parfait numéro antitransition énergétique. À l'un le pétrole, à l'autre le nucléaire. À aucun moment le Premier ministre ne procède ne serait-ce qu'au rappel des objectifs du gouvernement et des engagements du président de la République. Margerie pousse même jusqu'à me prendre comme tête à claque, naturellement avec ce sens de l'humour pinçant dont il s'est fait une spécialité. Cela devient tellement insistant que plusieurs convives paraissent mal l'aise pour moi. À la fin du dîner, Jean-Marc Ayrault n'est pas plus avancé sur le fond du dossier. Cette rencontre ne servait à rien. »
Consensus39 étant absent de ce fil, il faut que le voix de la sagesse s'exprime.

Je voudrais juste saluer ce capitaine d'industrie, cet Übermensch, ce phare de l'économie française, pur produit de la République. Le marché ne s'y trompait pas même si ses qualités innombrables ne pouvaient être rémunérées à leur juste valeur. Il a porté tel un Atlas de l'énergie à bout de bras Total contre en vents et marées. Luttant contre la pauvreté et la corruption aux 4 coins du monde délivrant à un prix dérisoire cette énergie, véritable vecteur de l'émancipation. Sa seule erreur n'a t-elle pas été de vouloir trop protéger cette humanité, qu'il avait dépassé, contre elle-même; preuve d'une empathie infinie englobant aussi la nature dans son ensemble ?
Laissons le mazout du mépris de ces Stalino-Polpotistes enfants de rien (qui eux sont bien évidemment trop rétribués, eux, protégés par un état soviétique hors de la réalité du monde) couler sur la statue d'albâtre de monsieur de Margerie, l'histoire ne se trompe pas il rejoindra au firmament les Rockfeller, Renault, Crock, Jobs...
Nous regrettrons la frilosité de nos dirigeants réformateurs n'osant pas, par peur de ce peuple aveugle à l'excellence et grégaire voulant tout abaisser au niveau de sa propre médiocrité, l'entrée au panthéon de ce demi-dieu qui serait la reconnaissance minimum qu'Il mérite.
Jours heureux où nous verrons fleurir des stades, champs d'éolliennes, puits de forages, supertankers, raffineries... "Christophe de Margerie" pour alimenter notre mémoire et montrer notre amour, notre dette même.
Heureusement, il nous reste tout de même quelques grands héros virils, qui ne sont pas encore tombé malgré l'opprobre injuste dont ils sont toujours victimes, pour nous porter vers un avenir radieux en dépit des anarcho-fémino-syndicalistes de l'ultra-gauche.

Terminons juste par une facétie, inspirée par un grand comique troupier de notre époque, pour ce personnage Rabelésien, tellement humain : Big bisous big moustache.
Seul un coeur de pierre ne pourra comprende la détresse de Manuel Valls à la perte brutale
d'un être aimé, parce que chef d'entreprise, et qui lui a fait dire ces propos si durs envers Gérard Filoche.

J'ose espérer que la petite gâterie que lui a fait François Hollande ce jour (remise des insignes de Grand-Croix de
l'ordre national du Mérite) lui apportera quelque consolation.
Et sinon, DSK et autres, toujours au PS?
Total soutien à Filoche ...
quand jean louis Beffa mourra on pleurera partout le "patron de gauche" qui a empli d'amiante des millions de poumons pour remplir les siennes (et celles de Saint Gobain) de millions de profits.
les morts ne sont pas toujours de braves types !
jcb.
soulignons un point curieux : Le monde médiatico-politique s'incline devant la mémoire d'un homme dont on apprend pourtant qu'une heure avant sa mort il faisait du business avec ces pestiférés de Russes au mépris de toutes les règles qu'ils prétendent instituer

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/philippe-bechade-et-xavier-patrolin-quel-avenir-pour-le-groupe-total-apres-christophe-de-margerie-2110-336447.html
"Evidemment, ce tweet est non seulement odieux, s'agissant d'un mort, mais surtout stupide. Le successeur, cher Filoche, nous "volera" exactement tout autant que le défunt. Si Total paie si peu d'impôts en France, il ne le doit pas à la ruse de Arsène Margerie Lupin, mais au jeu de toute une série de dispositions fiscales, votées ou maintenues par vos amis socialistes, et l'autorisant à le faire. Le successeur en fera autant, la moustache et le whisky en moins. Avec la bénédiction de tous vos camarades du Bureau National du PS".

D'abord vote notion de "l'odieux" est très arbitraire: ne peut-on renverser cette perspective et trouver odieux ce genre de moeurs "automatiques" qui fait que parce que une personne occupe une "haute position" de pouvoir (et malgré la violence sociale qu'elle a délivré dans sa vie; défiscalisation opportuniste, recherche systématique de salariés à bas coûts en contre partie de dividendes faramineux, exploitation et destruction de la planète,etc... .), elle est automatiquement quelqu'un à qui on doit un hommage obligatoire? Ou du moins à qui on doit de ne pas contester l'hommage orienté et intéressé (euphémisme) qui lui est rendu? Personnellement, c'est ce ce genre de moeurs habituels qui m'est odieux. Et pourquoi ne rend-t-on pas le même hommage, en nom propre, aux ouvriers qui meurent chaque jour pour construire avec des salaires de misère nos maisons et rémunérer grassement à ce qu'on dit des actionnaires privés à l' utilité sociale douteuse (attac a calculé qu'aujourd'hui un salarié passe en moyenne six semaines par an à travailler pour payer la rémunération des actionnaires contre une semaine il y a trente ans)? Vous cherchez de la morale et des héros? allez donc faire un tour sur les chantiers du tramway à Marseille. Vous me donnerez des nouvelles de la comparaison du ratio don de soi, usure physique,utilité sociale pour la société et rémunération ...Donc du point de vue de l'odieux, excusez moi, mais vous repasserez. .
Ajoutons en passant que ce n'est pas pour rien que les dominants de ce monde (dont le monde médiatique comme vous le signalez fort justement qui trahit là ses amitiés, ses valeurs, et ses intérets) cherche à rendre obligatoire ce "culte" (digne de la culture stalinienne dans son genre) et à incriminer toute contestation de celui-ci. Il y a à l'occasion de la mort de cette figure exemplaire du capitalisme contemporain une lutte stratégique des valeurs pour imposer la violence capitaliste comme une chose normale, impersonnelle (on veut bien que vous parliez de système, mais surtout pas de personnes réelles), pas si grave que ça, et à subir comme inéluctable. "Subit la violence capitaliste et tais toi". Tel est le but à peine masqué de l'hommage obligé à rendre à Margerie et de l'inculpation "morale" parrallèle de Filoche, qui entrave et gêne cette éducation à la passivité sociale.
D'autre part, c'est fort de café de reprocher à Gérard Filoche l'action de "ses" amis socialistes concernant leur acceptation des règles du marché qui font qu'un remplaçant équivalent (voire pire) à Margerie sera trouvé. Au cas ou ça vous aurait échappé, Filoche fait parti de la minorité, même si on peut lui reprocher de rester dans le PS ce qui est mon cas (ça brouille les frontières des camps, ce qui dans une bataille, et surtout avec les médias d'aujourd'hui qui n'attendent que ça, trouble la perception des choses). Donc cet arguement tombe de lui même. Filoche combat "ses" amis socialistes....mais est-ce lui qui est déplacé, ou Manuel Valls et consort dans le parit "socialiste"?
Il faut qu'ils le sachent.
Il faut qu'ils sachent qu'il existe des millions, des milliards de personnes qui ne sont pas envieux de leur vie de merde où seuls comptent l'ambition et le goût du pouvoir.
N'ayons ps peur de détester les hommes détestables. Même morts.
Merci ! C'est bon de voir ceci écrit.
Pas cool Daniel.................. Filoche ne s'attaque pas à l'homme mais au grand patron d'une entreprise prêt à cotoyer et à faire ami avec les pires.

Je pense comme beaucoup d'entre nous que nos gouvernements qui se suivent et se ressemblent deviennent des instruments de torture. Bien sûr que de Margerie s'est servi des lois faites par tous ces gouvernants. Pour autant, ça ne le discrédite pas.

Le soi-disant Grand Français nous l'aurait prouvé précisément en détournant les lois et en payant les impôts de Total en France. Filoche, il s'est de quoi il parle et il se bagarre tous les jours pour plus de justice.

"Celui qui se bat risque de perdre, celui qui ne se bat pas a déjà perdu". Brecht a raison. Qui est le plus odieux (votre terme) dans cette affaire? Le tweet de Filoche ou la compagnie Total?

Votre billet essaie de ménager la chèvre et le chou. Super mais au bout du compte, si on ne soutient pas ceux qui le méritent, au bout du compte, c'est toujours la chèvre qui se fait avoir...............................

Cher Daniel, "Peut mieux faire".
Florilège http://www.politis.fr/La-twittosphere-ironise-sur-les,28638.html
Tout mon soutien à Filoche dont le twitt n'a rien d'odieux.
Au sujet de la mort de Margerie, la lecture de l'article dithyrambique de Libé laisse une curieuse impression. En gros : "Margerie, finalement, était un brave type, sympa, qui pensait autant à régaler ses actionnaires que ses employés, qui trinquait avec Bové et Duflot, un esprit "solaire" qui discutait avec tout le monde, tutoyait les grands de ce monde et même les autres (sic), et n'aimait rien tant que de jouer les pères idéaux dans sa maison normande". Un type épatant. Libé est-il encore un journal écrit par des journalistes ?
Moi qui ne fais pas partie de la classe médiatico-politique et qui ne souffre d'aucun tropisme pour les grand patrons pollueurs je dois dire que j'ai ressenti la même colère (froide et/ou rentrée) contre ce triste personnage.

Mélenchon lui a offert l'asile politique et il faut reconnaître qu'ils ont l'air d'être fait l'un pour l'autre tellement ils partagent cette manière de transformer leurs indignations en coups (voir clowneries) pour attirer l'attention de ces médias qu'ils méprisent tellement.

Par ailleurs je trouve que DS a un certain culot de taper sur Filoche (indécent, stupide,...) alors que lui même dans son édito d'hier matin regrettait que la mort de Margerie ne soit pas l'occasion de parler d'écologie, ce qui n'est pas aussi violent ni aussi indécent que ce qu'a dit Filoche mais procède de la même stupidité.
Meme le lendemain de sa mort, on a le droit de penser que De Margerie était un escroc : c'est juste la vérité. On n'est meme pas mauvais chrétien en espérant que si, comme le dit Dante, il n'est pas tombé de ses yeux, ne serait-ce qu'une petite larme de repentir avant le moment fatidique pour lui, alors la justice divine devrait s'abbattre sur lui, et lui réserver un sort peu enviable en Enfer. Le lendemain de leur mort, meme le bon Dieu chretien n'est pas tendre avec les escrocs non repentis. Pourquoi Filoche devrait-il s'interdire de penser de même ?
Demander l'exclusion d'un parti, non pour des actes, non pour la proposition d'une ligne politique en rupture avec la base programmatique et les valeurs dudit parti, mais simplement pour un commentaire désobligeant sur la mort du dirigeant de Total...

Jusqu'où certains ténors du P.S. descendront-ils dans la bêtise et la soumission aux patrons du CAC40 ?
Etonnant D.S., hier il fustige les éléments de langage qui encensent un mort en s'étonnant (avec erreur d'ailleurs, car Corinne Lepage a pris ses distances dès 8h15 hier matin sur RMC) que personne ne rappellent quelques vérités moins "convenues")
Le monde le fait d'ailleurs très vite :
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/10/21/christophe-de-margerie-total-et-les-affaires_4509978_3234.html

Mais aujourd'hui, Filoche qui rappelle quelques vérités oubliées et dans un tweet (puisque seuls les tweets comptent) répond à qui le traite de "minable" par une distinction entre "l'homme" dont le décès est regretable et la "fonction" qui ne justifie nullement les compliments dispensés par la gauche qui a oublié Erika, AZF, la Birmanie et j'en passe.

Quant à excuser le truc de l'impôt par la "permissivité fiscale", c'est oublier par quelles manaoeuvres les multinationales (qui reçoievent des milliards de l'Etat) parviennent à "acheter à bas prix" un produit en Birmanie, par exemple, et à le vendre à perte en France, par rapport à un cycle de "transports" qui permet de faire du bénéfice très haut dans un pays fiscalement intéressant qui êrcevra les taxes faibles, tandis que les pertes sciemment obtenues en France les dispenseront de cet impôt !

Enfin Total et son PDG n'ont guère été "élogieux" pour leurs "morts" dans ces événements où la responsabilité de TOTAL a été établie :
- le 4 janvier 2009 à la raffinerie de Provence sur le site de la Mède un opérateur est décédé à la suite d’une intoxication à l’hydrogène sulfuré: il réalisait une purge de l’eau accumuléée dans les hydrocarbures . Total a été condamné pour homicide involontaire pour le décès de cet ouvrier .

- le 29 janvier 2009 à la raffinerie des Flandres à Mardyck ,l’explosion d’un camion d’Hydro curage a tué un salarié sous-traitant et blessé quatre autres gravement. les 13 rescapés nous dit un journalistes "sont en état de choc" .

L'année précédente, Total avait été condamné pour homicide involontaire pour la mort d’un employé sur ce même site (en 2004) .

- le 15 juillet chez Petrochemicals sur le site de Carling, l’explosion d’un surchauffeur a tué deux jeunes opérateurs et blessé six autres salariés. Total a été mis en examen pour la mort de ces 2 ouvriers .

- le 22 juillet 2009 sur le site de GPN grande Paroisse (Total) de Grandpuits une fuite d’ammoniac a intoxiqué 35 salariés dont 12 ont été évacués sur le centre hospitalier.

- le 4 août 2009 , sur le complexe pétrochimique de Total Petrochemicals de Gonfreville(76), trois salariés ont été victimes d’un flash sur un bac d’acide mis en travaux.

..... Sans parler d'AZF, ni de l'explosion de la raffinerie Total d'Anvers en 2013 provoquant la mort de 2 ouvriers .

Dans toutes ces affaires, Total loin de montrer de la compassion a toujours tenté de se dédouaner de sa responsabilité, par des méthodes parfois douteuses : achat du silence et du retrait des plaintes, par exemple.

Alors quand Filoche refuse de rendre hommage au "suceur de sang" en quoi est-il obscène ?
Evidemment, ce tweet est non seulement odieux, s'agissant d'un mort, mais surtout stupide

Stupide comme la majorité des touites que j'ai pu lire, tant cet acmé de l'instantané expose leur auteurs à la gaffe.

Mais odieux, non. Cracher sur les morts leur fait moins de mal (non, aucun) que cracher sur les vivants comme le font ces multinationales sans autre dieu que le Fric.
Pas tout à fait d'accord avec le matinaute. Certes, Filoche est membre du PS et on se demande encore ce qu'il fait dans ce parti, à en lire ses tribunes dans l'Humanité. Néanmoins, dans ce concert de louanges, il a été l'un des seuls à rétablir des véritées oubliées par les autres. Je soutiens ses propos, même si le matinaute les juge stupides. Et puis "odieux s'agissant d'un mort." Pourquoi le fait d'être mort interdirait de rappeler que quelqu'un à des choses à se reprocher ?
C'est Thierry Desmarets qui va assurer l'intérim à la tête de Total.
Desmarets est aussi un dirigeant d'entreprise hors du commun, un grand capitaine d'industrie, un leader hors normes, une personnalité-phare, un homme de convictions aux qualités exceptionnelles... mais sans la moustache.
décidément ces soit disant socialistes nous auront tout fait ! ont ils conscience que vouloir punir une des seules voix encore libre et venant d' un véritable militant, non carriériste, non d' une quelconque promotion voltaire, les dénonce encore plus comme des valets du médef ?
FILOCHE exclu du PS c'est peut être ce qui peu lui arriver de mieux . Sa famille à filoche c'est nous , ceux qui auront à coeur aux prochaines élections de leur donner une dévérouiller à leur faire regretter de n'être point dans le jet de Margerie ce jour là .

Car MARGERIE lui au moins à la classe d'une mort hors norme comme son salaire !! La défaite du PS elle sera le désavoeu de toute une classe trahie FILOCHE rejoint nos rangs!!!
La mort de cet homme, on s'en fout pas un peu en fait ? Filoche, et tant d'autres à gauche n'ont pas pu résister à l'injonction médiatique de dire quelque chose sur ce non-événement, ce fait divers qui ne va probablement rien changer au fonctionnement de Total (rien sur l'essentiel en tout cas). Même Mélenchon, de manière plus mesurée et prudente, n'a pas pu s'empêcher d'y aller de sont petit mot. Alors qu'il n'y a rien à en dire, rien à en tirer de cette mort.
Ah merci, Daniel : vous êtes la seule petite voix dissonnante dans le concert moderne de l'émotionnel à tous les étages ! A part Filoche, bien sûr, qui semble n'avoir rien vu venir. Car les journalistes ne mettent plus en perspective, ils "compatissent". Non qu'il faille taper sur les morts (c'est triste et malheureux bien sûr), mais on parle bien d'un "grand capitaine d'industrie", non ? Et qu'au sujet de cette fonction enviée on puisse émettre deux ou trois critiques, c'est trop ? Triste époque où la raison cède au système nerveux…
La violence du capitalisme dont Margerit était un très bon représentant, tout comme Valls et "sa bande de socialistes", est telle qu'elle ne peut qu'engendrer des réactions à la hauteur.
Valls a perdu une bonne occasion de se taire. L'assemblée n'est pas le lieu pour exprimer ce genre de truc, même si on trouve que Filoche a mal choisi son moment pour dire ce que beaucoup pensaient avec lui avant 23heures 57 minutes le 21 octobre 2014.Et qui sera repris-probablement-les premières effusions passées.
Pour moi, il a eu une réaction éthique en un sens très particulier. Ce n'est pas que ce qu'il a dit était très intelligent ou très mesuré. Ca ne l'était, en effet, pas vraiment. Mais, c'est une saine colère contre la pose imposée de la célébration totalement dépolitisée du glorieux "capitaine d'industrie".

"où il a précisément pour fonction implicite de dire ce qu'il a dit"

Possible que ce soit vrai, qu'il serve le PS pour rabattre vers lui des gens de gauche malgré les errements droitiers du gouvernement. Possible aussi que ça ne plaise pas tant que ça en haut lieu et que certains se débarrasseraient bien de lui pour avoir les mains libres pour mettre le cap au pire. Pas sûr d'être d'accord avec DS sur ce point. Je ne sais pas quoi penser là dessus.
Parfait ce billet DS...
Sur la forme et dans son timing le tweet de Filoche n'est peut être pas très heureux... Mais les réactions quasi pavloviennes pour évoquer "le cas Filoche" filent la nausée... Concernant son éventuelle exclusion du PS on en reparlera, Filoche lui même en doute fortement... Ce qui est sûr c'est que la "blairisation" du PS voulue par Valls est en phase d'accélération et que la schizophrénie du PS ne pourra pas durer éternellement.
Une remarque probablement hors propos en passant : qu'a-t-il dit d'odieux sur le mort ? Personnellement, je ne connaissais pas ce Monsieur et sa mort ne me fait aucune peine, mais il était, indéniablement, un symbole de sa, oserai-je dire, "classe" exploiteuse (oui, ça sonne ringard, et pourtant) et très probablement fier de l'être. Je ne comprends pas ces fausses pudeurs et ces moralismes nouveaux. On ne dit pas de mal des morts ? Tiens! Quand on juge les grands antipathiques de l'histoire, que fait-on d'autre ? Il est vrai qu'il s'agissait d'un petit Monsieur comme tant d'autres.
D'autant qu'on nous inflige un deuil qui ne devrait concerner que ses proches et qui est un véritable manque de respect à l'égard des morts "ordinaires" (y en a-t-il ?). Chacun récupère à qui mieux mieux le cadavre et l'on exige de nous quoi ? Du respect pour un mort qui n'en suscitait pas vraiment de son vivant ?
Plus le temps passe, et plus le PS courbe l'échine.
Maintenant que Valls, qui passait pour un mec fort, s'est agenouillé devant l'UMP alors qu'il suffisait de répondre une phrase du genre : "Je laisse à M. Filoche la responsabilité de ses propos, et basta ", la dégringolade ne va faire que s'accélérer.

Pour Valls comme pour le parti socialiste.

Au niveau médiatique, ça fait bizarre, un mec dont on entendait vaguement parler (mais dont personnellement je n'avais pas remarqué le visage) meurt, et on fait tout un foin, faisant comprendre à tout le monde quel poids réel il avait alors qu'on ne le connaissait quasiment pas.
Et cette histoire à l'assemblée nationale, c'est la cerise sur le gâteau.
Quoi ? Evidemment, "ça ne se fait pas" de dire du mal d'un mort alors que sa famille et ses proches sont dans l'affliction, mais Filoche, avec son nom de pied nickelé pas terminé, est libre de dire ce qu'il veut. Il n'a transgressé aucune loi, que je sache.
>>Si Total paie si peu d'impôts en France, il ne le doit pas à la ruse de Arsène Margerie Lupin, mais au jeu de toute une série de dispositions fiscales, votées ou maintenues par vos amis socialistes, et l'autorisant à le faire
Voilà qui fait plaisir à lire ! Merci à D.S pour rappeler ce fait.

De même, les rodomontades de Filoche sur la lutte contre la fraude fiscale oublient simplement que la plus grosse fraude est due à la présence voulue et assumée par les traités européens de paradis fiscaux au cœur de l'Europe (Irlande, Luxembourg).
Traités votés par ses amis de l'UMPS, main dans la main.
Contre l'avis du peuple souverain...
Je me demande à quel moment "Gérard est quand même sacrément con des fois" est devenu, légitimement aux yeux du PS, "il faut virer ce type qui a tenté de faire foirer la com du parti". C'est les mêmes qui vous diront qu'avec tous leurs écrans et téléphones, les jeunes ont perdu le sens de la communication vraie et du dialogue.

Sur le "vol", merci de rappeler que le plus scandaleux dans l'affaire, c'est que ça n'a rien d'un vol. C'est un pays, où, pour défendre des "Grandes Entreprises Nationales", on fait à peu près tout pour leur faciliter la vie au niveau fiscal, avec l'illusion que ça les protègera des méchantes entreprises étrangères. Toute dérive, effet pervers, échec patent de telles politiques, distortion de la concurrence en faveur des gros qui peuvent se payer un cabinet d'avocat fiscaliste et au détriment des petites entreprises dont on veut faire croire qu'elles sont une priorité, sera mise sur le compte du libéralisme ou de l'Europe, ou de la Chine ou du traité transatlantique, l'incompétence de nos politiques et leur démagogie court-termiste n'étant pas parmi les explications plausibles.
Ce matin, nous retrouvons le vrai Daniel Schneidermann. Il ne hurle pas avec les loups mais défend le paria contre les nantis et leurs larbins.
Pauvre Filoche... Il me fait de la peine et j'ai du mal à comprendre ce qu'il fait dans ce lamentable parti ?? Ses cris dédouanent leurs silences auprès de la "gauche" . Leurs indignations donnent des gages a la "droite". Se rend-il compte du rôle de pantin utile qu'il joue ?
Quand on lit votre troisième paragraphe, on se dit qu'il n'est pas si odieux, finalement, ce tweet de Filoche.
Relents de poisson, en effet, Strumpf... ;o(
Le PS est entré en agonie, il ne contrôle plus ses mouvements.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.