110
Commentaires

Fausse noyade à Dubaï : une méprise de l'AFP engloutit la presse européenne

"À Dubaï, un père laisse sa fille mourir refusant que les sauveteurs la touchent" : tragique, révoltante, l’histoire a été reprise partout dans les médias nationaux et internationaux. Au cœur d’un été bien calme, qui aurait loupé une telle actualité ? Seulement voilà, l’information est vieille de 20 ans.

Derniers commentaires

On en est à combien de graves fautes professionnelles à l'AFP ? Après la video truquée de Chavez et autres bévues ...
On ne verifie plus les informations, surtout quand elles vont dans le sens du vent ?
Combien sont-ils pour valider une info qui va ensuite être diffusée et relayée par toute la presse ?
Le directeur a-t-il démissionné ?
Qui est responsable ? Qui finance ? A qui l'AFP rend-elle des comptes ?
ça doit dater du 1er et 2 août d'il y a vingt ans, voilà tout !
Tout de suite à chercher la petite bête... Comme si M6 n'était pas un média d'information sérieux !
Pendant ce temps, nous sommes toujours sans nouvelle de ce pauvre enfant qui s'était fait dérobé son petit pain au chocolat par un [s]arabe[/s] [s]musulman[/s] membre d'une minorité visible affamé pour cause de ramadan, odieux attentat révèlé par un homme politique courageux et désintéresse.

Ce manque de suivi coupable, y compris de la part d'@si n'honore pas la presse française.
Il est intelligent aussi cet article, notamment sur la notion de mythe.

http://an-2000.blogs.liberation.fr/2015/08/12/le-journalisme-letat-mythologique/?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook
Des nouvelles de nos jihadistes.
Celui-ci sévissait en Belgique, puis est allé faire un petit tour en Syrie... en observateur.
Ah l'AFP et l'info poubelle, une longue histoire d'amour !
La plupart des reprises précisaient que le père était « asiatique », information cruciale et éclairante. Turc ? Tchéchène ? Mongol ? Indien ? Japonais ? Vietnamien ? Ou tout simplement Doubaïote ?
La très respectable AFP...
Ouaf ouaf.
Decidément l'AFP n'en finit plus de sombrer.
C'était vraiment le Moyen-Âge, il y a vingt ans dans les Emirats !
Plus ou moins qu'en France ?
Transfusion de sang aux Témoins de Jéhovah : le tribunal administratif de Lille fait rebondir la question, 6/09/2002.
Mais nul doute que si ils laissaient mourir l'un des leurs, ils seraient arrêtés par la police comme aux Emirats.
Pas très pertinent votre parallèle pointant une décision de tribunal datant de 2002, décision qui va à l'encontre de l'arrêt du Conseil d'Etat statuant sur ces cas extrêmes où la vie du patient est en danger.
Toutes sortes de superstitions s'expriment dans une démocratie laïque comme la France, et il convient d'en limiter les effets les plus néfastes, voire criminels.
Dans les Emirats, comme dans d'autres pays où l'islam est religion d'état, ce sont au contraire ces superstitions qui régissent la vie quotidienne.
Il semble d'ailleurs que l'ironie contenue dans mon commentaire vous ait échappé.
Aucune évolution des lois et des mentalités dans les Emirats depuis vingt ans.
Voté, Ulysse M, message TRES pertinent.
Merci, Dédé !
Et comment qualifier une femme qui porte plainte contre des médecins qui lui ont sauvé la vie ?
A se demander s'il n'aurait pas été plus sage de la laisser mourir, et de laisser son connard de conjoint ou de compagnon assumer son veuvage, et seul l'éducation de l'enfant.
... du malheureux enfant.
(...) Dans les Emirats, comme dans d'autres pays où l'islam est religion d'état, ce sont au contraire ces superstitions qui régissent la vie quotidienne. (...)


Je n'ai pas vérifié mais de mémoire, il était dit que le gars qui avait empêché les soins sur sa fille avait été arrêté par la police.
Mais bon, tout ça n'a pas grand chose à voir avec l'Islam, c'est plus en rapport avec les cultures de l'honneur et du contrôle des femmes qu'on trouve aussi bien en contexte islamique qu'ailleurs (Capulets et Montaigus, bûcher pour les veuves en Inde, fillettes tués à la naissance en Chine etc.).
Le problème, c'est qu'il faut d'abord connaître l'Islam pour savoir si, par hasard, ce serait suffisamment idiot pour interdire qu'un homme sauve la vie d'une femme en la touchant...
Vous ne voyez aucune contradiction dans le fait de constater que ces "cultures de l'honneur et de contrôle des femmes" se retrouvent (aussi) en contexte islamique, tout en affirmant que "tout ça n'a pas grand chose à voir avec l'islam" !?
Quant à votre dernière phrase, désolé mais je n'en saisis pas la signification .
Si vous ne connaissez pas l'Islam (ou les islams, je crois que c'est mieux...), vous ne pouvez pas distinguer dans une culture donnée ce qui lui revient, ce qu'il peut accepter et ce contre quoi il lutte, donc, vous ne pouvez pas savoir si ce qu'a fait cet homme est "islamiquement" recommandé, toléré, interdit, punissable etc.

En l'occurrence, du peu que je connais, jamais je n'ai lu dans des textes de référence (Coran, hadith etc.), des commentaires, ou entendu d'une autorité religieuse, qu'il était islamiquement légitime de laisser mourir une femme pour ne pas qu'elle soit touchée par un homme. Mais si vous me dites que tel texte ou telle interprétation de tel groupe fait que etc. comme la Bible conduit les Témoins de Jéhovah à ce qu'on sait, je voudrais bien entendre que c'est lié à l'Islam mais il faudra encore préciser lequel.

Ca me fait penser qu'une personne de mon entourage m'a récemment parlé de ses discussions avec une médecin, libanaise et musulmane, exerçant à l'hôpital en France, d'où il ressortait qu'elle considérait les Français comme des chrétiens, qu'elle avait du mal à intégrer la possibilité de l'athéisme et le poids que ça pouvait avoir en France.

Perso, je crois que pas mal de Français font pareil avec les pays dits "musulmans", qu'ils ont du mal à ne pas tout homogénéiser selon leurs grilles de lecture alors qu'il y a aussi là-bas de la diversité avec des sectes comme en France et des faits divers impliquant des tarés, qu'il n'est pas plus pertinent de tout renvoyer à "l'Islam" qu'il n'est pertinent de renvoyer le sapin de Noël, la corrida, le gang des barbares ou l'abolition de la peine de mort au christianisme.

Et tant qu'à rester dans le "Moyen-âge", je remets une n-ième fois ce documentaire : "Justice à Agadez" où on voit le quotidien d'un juge islamique traditionnel qui cherche plutôt à protéger les femmes face à leurs maris, les employés face à leur patron, et qui à l'occasion lutte contre les bisbilles de... sorcières (Coran contre sorcières, superstition contre superstition).
J'ai souvenir d'un autre documentaire du même type en Afghanistan (village pachtoune de mémoire) où on voyait l'imam local face à des ouailles traitant leurs femmes comme du bétail, et globalement, ça donnait la même impression, le rôle traditionnel d'arbitre, de médiateur social du "curé de campagne" travaillant à la paix sociale et l'adoucissement de moeurs rudes.
Le voile pour les femmes non plus n'est pas "propre à l'Islam" mais curieusement il est de rigueur dans plusieurs Etats musulmans (l'Islam est religion d'Etat dans les EAU) et le premier souci des islamistes de tout poil est de voiler les femmes. Donc, ça n'a rien à voir ? Pourquoi le CFCM le met-il au premier plan de ses recommandations ?
Et je suis sûr qu'on peut trouver des juges islamiques "ouverts d'esprit" (on devait bien pouvoir trouver un Inquisiteur sympa à une époque...) mais l'inverse me semble dominant (sûrement la volonté pernicieuse des médias "occidentaux"), bref, libre à vous de défendre à tout crin ce qui est fondamentalement une idéologie réactionnaire.
Un peu de retour au "Moyen-âge" en dessin, moeurs campagnardes au début du XXe siècle : La noce de Gaddetou par Ernest Gabard.

Résumé : un vieux en a marre de faire la cuisine et la vaisselle, il se dit qu'il lui faudrait une femme, il voit une jeunette dans le jardin d'à côté, il se dit "Diu biban ! Que beroy !" et calcule que si lui il est vieux, elle, elle n'est pas riche, donc ça pourrait le faire, il va chez le père, négocie la dot, affaire conclue, et hop !, fiançailles, mariage, au pieu (arf... il n'avait pensé qu'à la vaisselle...).

Ce "Moyen-âge" où la future épouse ne dit pas un mot pendant que les deux vieux négocient le prix de l'alliance, c'est l'époque où sont nés mes grands-parents, c'est encore l'ambiance "traditionnelle" dans laquelle ont grandi mes parents (l'homme au travail, la femme à la cuisine).

Ceci pour dire que si nos jeunes "néo-musulman-e-s" made in France qui s'inventent un uniforme "musulman" peuvent lier directement leur pratique à leur idéologie, si des religieux peuvent balancer des injonctions, des bulles papales et autre, si des pouvoirs politiques peuvent s'allier à des religieux pour développer une emprise totalitaire (cf Saoud + Abdelwahhab pour se battre contre... le califat ottoman), la réalité est généralement plus complexe dans les régions "traditionnelles" où les pratiques mélangent beaucoup de chose.

J'sais pas, vous ne voyez pas que passer d'un fait divers aux Emirats Arabes Unis à la mise en cause du CFCM en France est assez limite, qu'on ne peut y voir qu'une détestation vague de "l'Islam" se cherchant des justifications pour garder bonne conscience ?
Vous faites la même chose avec les bouddhistes quand vous apprenez que certains massacrent en Birmanie ?

Je parierais que vous ressentez immédiatement le comportement des Birmans comme une aberration parce que vous avez l'idée générale d'un bouddhisme comme religion de paix alors que vous avez l'idée générale d'un Islam comme religion de violence (et d'oppression des femmes, de tyrannie, de lapidation, de décapitation etc., des gens qu'il n'y a pas de mal à bombarder, napalmer, phosphorer puisqu'on vous dit que ce sont des sauvages, vous entendez, on vous dit que ce sont des sauvages !, hein, des monstres barbus, velus, libidineux, à peine des humains, des "sand monkeys" comme disent les ricains (et pas que), des singes sur dromadaires qui n’ont rien à faire de ce bon pétrole qui est pour nous d’intérêt vital).



Je parierais (...)


1) vous avez perdu.
2) Vous n'appréciez pas ma remarque sur le CFCM, relisez vos inventaires à la Prévert, quel rapport avec le sujet ? Merci aussi pour les procès d'intention. A l'inverse, vous refusez à toute force de ne serait qu'un peu mettre en cause des pratiques scandaleuses où la religion, enfin une en particulier, tient une place écrasante.
3) pour info, en France, on a le droit de ne pas apprécier les religions et de le dire, ce sont des idéologies - oui, au pluriel, lisez bien, j'en évoque au moins une autre.
Le rapport avec le sujet passe notamment par le commentaire de Sémir sur l'islamophobie, par la manière dont les médias mettent en avant un fait divers des E.A.U. plutôt que du Bhoutan, sur ce qui fait que l'essentiel des Français non-musulmans intègrent mécaniquement une vision négative parce qu'ils n'ont que celle-ci à disposition avec au final une représentation de toute une partie du monde qui est parfaite pour initier mépris/guerre/re-colonisation etc.

A contrario, bien rare seront ceux qui ont une vision négative du (des) bouddhisme(s) et ce pour la même raison qu'ils n'en connaissent pas grand chose, essentiellement des gars souriant dans les médias habillés en tibétain (et des moniales françaisent se rasent la tête, mieux ou pire que le voile islamique, je ne sais pas...).
Idem pour notre passé avec cette illusion que le "Moyen-âge" est très loin alors qu'au sens moral il ne s'arrête vraiment qu'avec la génération des baby-boomers (et encore, pas sûr qu'on n'ait pas un retour de l'ordre et la morale sur base de nos prétendues valeurs ou racines chrétiennes...).

Donc, il ne s'agit pas là de critique des religions puisque la plupart des gens ne s'intéressent pas au sujet, n'y connaissent rien et réagissent surtout par rapport aux guerres qu'on leur dit être en cours.
Pour ma part, je suis intellectuellement dans un héritage de critique des religions aussi ancien que les religions elles-mêmes, je n'ai pas de souci avec ça, j'en ai plus avec les manipulations médiatiques et l'embrigadement des populations dans la guerre de tous contre tous.

Sérieusement, j'aimerais bien que vous nous expliquiez comment vous êtes passé d'un fait divers aux E.A.U. à une critique du CFCM, si c'est parce qu'il y a dans votre esprit un bloc homogène "Islam" qui implique la responsabilité de tous les musulmans sur ce que fait tout autre musulman.

Le rapport avec le sujet passe notamment par le commentaire de Sémir sur l'islamophobie,


Allez, le mot qui tue. Avec un commentaire mal venu puisque ce fameux fait divers est en fait passé plutôt inaperçu... sans compter les corrigés et rectificatifs divers et variés.

Cependant, sur la question du voile, il me semble qu'il devient en ce moment un marqueur important dans les pays où l'islam est religion d'Etat, voire ailleurs, comme en Turquie... alors qu'il ne l'est pas spécifiquement à l'origine.
Et, pour finir, non, désolé, mais j'ai une vision du monde musulman et des religions qui n'est pas celle que vous tenez absolument à me coller, c'est vraiment pénible.
J'ai essayé de dépersonnaliser l'analyse en disant "des gens" et autre, mais bon, quand même, vous me semblez faire dans le cliché avec des appréciations pour le moins générales.

Exemple : comment analysez-vous la situation en Algérie et en Egypte après la guerre civile des années 90 en Algérie et le massacre des Frères Musulmans en Egypte ?
Le voile sera un marqueur de quoi dans ces deux pays où l'Islam est religion d'Etat et où les mouvements de l'Islam politique ont été écrasés ?

Ou bien, pour montrer la différence de traitement dont je veux parler : un gamin de 7 ans a été puni par une prof aux USA pour avoir dit qu'il ne croyait pas en Dieu.
Est-ce qu'à partir de ça, quelqu'un aurait l'idée de s'interroger sur le programme de la Conférence des évêques de France, ou bien se contentera-t-on de parler du poids des "moyenâgeux" là-bas, aux USA ? Ou va-t-on aussi passer d'un extrémiste juif poignardant à la gay pride à des questions sur le Consistoire en France ?

Je dis "on" pour parler du Français moyen, pas forcément vous, mais honnêtement, je ne crois pas qu'il soit neutre que le CFCM soit venu dans la conversation, ça me semble typique d'une représentation unitaire et homogène de l'Islam, chose d'autant plus paradoxale que l'Islam sunnite est plus proche du protestantisme que du catholicisme, qu'il est éclaté en une multitude de groupes ne dépendant d'aucune autorité centrale.
Il y aussi eu ça en 2002 en Arabie Saoudite avec un incident similaire en 2014 et si la "police de la vertu" ça n'a rien de religieux, alors là...
Le bûcher pour les hérétiques et l'Inquisition je ne crois pas que ce soit non plus dans la Bible...
:https://en.wikipedia.org/wiki/2002_Mecca_girls'_school_fire
"Le problème, c'est qu'il faut d'abord connaître l'Islam pour savoir si, par hasard, ce serait suffisamment idiot pour interdire qu'un homme sauve la vie d'une femme en la touchant..."

Ben ouais , si ça se trouve , il ne sait pas nager , ni faire du bouche à bouche , ou bien il n'a pas demander la permission au mari , au père , au frère ou au saint esprit .
Il ne peut lui sauver la vie qu'en priant dieu qu'est grand et fort épicétou .

Sont tellement frustrés qu'ils se jettent sur n'importe quelle excuse pour tripoter une femme , pfffftttt .

Si ça se trouve , elle faisait semblant de se noyer , ou bien elle s'était pris les pieds dans sa burka de plage , elle avait kapa aller dans l'eau si bleue du Golfe Persique ...

Faab n'est pas suffisamment idiot pour faire fi des directives des religions .


Si ça se trouve , elle faisait semblant de se noyer , ou bien elle s'était pris les pieds dans sa burka de plage , elle avait kapa aller dans l'eau si bleue du Golfe Persique ...



Excellent !
A propos d'amalgame et de cheveux jamais coupés en quatre sur le sujet des Femmes :

"Des créatures faibles et opprimées disparaissant sous un tchador ou une burqa . Telle est l'éternelle représentation des femmes arabes que proposent les médias occidentaux , en mélangeant allègrement les contextes et les nationalités .
Ces femmes seraient-elles hors de l'histoire ? Et si elles ne le sont pas , comment expliquer la grande régression qu'ont connue leurs droits au cours des dernières décennies ?"


Une Belle représentante de la réflexion sur LES femmes : Sahar KHALIFA , écrivaine palestinienne , Femme Debout , sans concession et sans pessimisme , sans amalgame et sans jugement fallacieux .
Une bouffée d'intelligence .
Une invitée éclairée à proposer à @si .

Extrait d'un article du Monde Diplomatique , adapté d'une conférence prononcée au Centre d'études palestiniennes à l'Ecole des études orientales et africaines de lUniversité de Londres le 5 mars 2015 .
Une invitée éclairée à proposer à @si.
Je crains malheureusement que les féministes arabes, que "les femmes debout" du monde musulman, n'aient pas exactement le profil souhaité de participantes à l'émission.
... je le crains aussi . Petite provoc discrète ;-))
Il est d'ailleurs tragique qu'un site comme celui-ci ait pu accueillir dans ses émissions, une communautariste enragée comme Rokhaya Diallo, un Frère Musulman émule du prédicateur jihadiste Qaradawi, comme ce Nabil Ennasri, et continue à ignorer superbement les combats féministes et anti-religieux des Djemila Benhabib, Maryam Nemazie et Mona (joli prénom !) Eltahawy... pour ne citer que quelques unes de ces lumineuses musulmanes rebelles, en lutte contre l'oppression de cet islam obscurantiste qu'on a tenté de leur imposer.
islam obscurantiste, ignorantisme des juifs orthodoxes, chrétiens rétrogrades et réactionnaires, immobilisme des autres religions ...
Peu de progrès
Pitié pour les athées ...
Les athées ? Quels athées ?
ceux qui ne pensent pas comme vous...
Allez en paix, Jean-Feuer. Ego te absolvo.
" Monsieur le curé, votre calotte est pleine de poires "
"Il est d'ailleurs tragique qu'un site comme celui-ci ait pu accueillir dans ses émissions, une communautariste enragée comme Rokhaya Diallo, un Frère Musulman émule du prédicateur jihadiste Qaradawi, comme ce Nabil Ennasri, et continue à ignorer superbement les combats féministes et anti-religieux des Djemila Benhabib, Maryam Nemazie et Mona (joli prénom !) Eltahawy... pour ne citer que quelques unes de ces lumineuses musulmanes rebelles, en lutte contre l'oppression de cet islam obscurantiste qu'on a tenté de leur imposer."

Bis repetita pour le plaisir .
La goutte d'eau ( bachelot , moati ) va m'éloigner quelques temps d'@si .
Pour consacrer plus de temps aux Belles Dames et à tous ceux qui ne marchent pas au pas de la soumission .
Merci à vous , Ulysse Martagon .
Je laisse la cafetière et la théière au chaud, ne tarde pas trop :-)
Je vous souhaite une pause apaisante et fructueuse, Mona.

Pour développer un peu le cas Ennasri, DS savait en l'invitant dans son émission sur le Qatar, qu'il était l'ami des dictateurs de cet émirat et un de leur plus zélé propagandiste.
C'est un peu comme s'il avait choisi Séguéla pour tenter de recueillir une vision objective des rapports sociaux en France.
D'autre part, ce clone de Ramadan est un fervent soutien de Qaradawi, théologien égyptien antisémite, référence des Frères Musulmans qui justifia les attentats kamikazes, s'interrogea sur la meilleure manière de battre sa femme et se demanda si les homosexuels devaient périr par le sabre ou le feu, ou être plutôt jetés du haut d'un mur.
Après avoir été interdit de territoire français, il est aujourd'hui recherché par Interpol.
Gerbant de voir @si contribuer à la visibilité médiatique de telles ordures homophobes, judéophobes et misogynes (je fais référence à Ennasri comme à son maître à penser).

Des choix qui indiquent clairement les orientations du site sur ces sujets.
Des tribunes offertes à des extrémistes, à des "spécialistes" approximatifs (on se rappellera le déni de Wassim Nasr sur les marchés d'esclaves sexuelles de Daech)...
Les dissidents et dissidentes de l'Islam, les intellectuels les plus critiques vis à vis des dérives de cette religion savent qu'ils ne seront jamais les bienvenus sur le plateau d'@si.
Mais vous et moi, Mona, ne demandons qu'à être démentis.
... un de leurs plus zélés propagandistes.
Damned ! Je suis à mon tour atteint par le virus orthographicide venu de Belgique !
Vous pouvez donner vos sources ?
Est-ce que par hasard votre vision de Ennasri viendrait de cet article de Willy Le Devin ?

Je n'ai pas d'avis particulier sur Ennasri, je reste toujours prudent avec les "experts" médiatiques mais d'aucun se moquent un peu de Willy : Islam en France : il faut sauver Willy.
Mais bon, vous me direz que Al-Kanz est un site ami de l'UOIF inféodé aux Frères Musulmans qui travaillent pour le Qatar pour prendre le contrôle de l'Islam en France et orienter la politique française vers ses intérêts en attendant d'islamiser l'Europe puis le monde et la gaaalaxie.

(Ah... on me souffle dans l'oreillette que le Qatar s'adresse directement à nos présidents pour orienter la politique française, et paraîtrait que ça marche, ça coûte juste quelques Rafales).
Non, je n'ai pas lu cet article de Le Devin, mais si vous désirez plus d'infos sur Ennasri, sur lequel vous n'avez pas d'avis particulier (tu m'étonnes), tapez Ennasri El Qaradawi sur votre moteur de recherche préféré, cela vous permettra d'en avoir un.
Je ne doute d'ailleurs pas, étant donnés votre laborieuse ironie et vos amalgames foireux révélateurs d'une cruelle absence d'arguments, qu'il sera différent du mien.
Désolé pour l’ironie mais elle a été inspirée par le ton mesuré de votre : "Gerbant de voir @si contribuer à la visibilité médiatique de telles ordures homophobes, judéophobes et misogynes (je fais référence à Ennasri comme à son maître à penser)."

Donc, après une recherche, vous parlez de cette émission de mai 2013 où, dans le making-of, il est présenté ainsi :

"Nabil Ennasri, auteur de "L'énigme du Qatar", (préfacé justement par Boniface), et qui anime ce blog. Ennasri, chercheur controversé, brosse d'ailleurs dans son livre un portrait de l'imam Al Qardaoui plutôt élogieux, alors que le prédicateur a prononcé à plusieurs reprises des propos antisémites, ou prônant la violence envers les femmes comme le précise cet article. L'occasion d'un débat animé sur le plateau...".

Je vais éviter l’analyse de cette présentation pour le moins curieuse (de Boniface à Hitler en passant par Qardaoui...) mais, a priori, @si n’a rien caché et durant l’émission Laure Daussy a posé des questions qui fâchent.
Donc, votre détestation est bel et bien due au fait qu’on invite quelqu’un qui, plus tard, se positionnera effectivement en “intellectuel musulman” dans le style Tariq Ramadan (en peut-être moins compétent mais plus jeune et semblant viser les brebis perdues dans le complotisme et le “soralisme”).

Que dire (sans ironiser...) ?
Je ne comprends pas trop ce refus d’entendre cette parole, ces injonctions à cacher nos voisins ces “islamistes” (surtout quand on tolère que notre confort dépende d'un pétrole d'"islamistes"...), et je comprends encore moins qu’on voit @si (ou Taddei etc.) comme agent de propagande pour ne pas avoir suivi l’injonction. C’est pour moi un peu comme dire qu’il ne faudrait pas inviter le F.N., comme si ça changeait quelque chose à la diffusion des discours.
Vous croyez vraiment que le public de l’”islamisme” est sur @si ou que c’est ici que se créent des “homophobes, judéophobes et misogynes” ?
Je ne sais pas grand chose du public d'@si, mais je pense en effet que peu d'abonnés sont susceptibles de cautionner ces phobies ou d'être influencés par elles.
Mais pour moi, là n'est pas la question.
Le seul fait que l'un des mentors de Ennasri soit un prédicateur jihadiste qui pense que les Juifs sont un peuple à exterminer, les homos des malades à éradiquer et les femmes des sous-merdes qu'il faut battre et soumettre, suffit à faire du Frère Musulman une personne infréquentable dont la parole n'a pas à être diffusée sur ce site.
Ces arriérés que l'on invite, véhiculent une conception des rapports humains, une vision du monde réellement gerbante (bis).
Ce que vous avez écrit précédemment sur ces sujets, me laisse perplexe.
J'ignore qui vous êtes et d'où vous parlez, mais vous avez une curieuse propension à prendre la défense d'individus indéfendables.
Je pense la même chose que vous sur Ennasri et ses amis mais c'est justement le fait qu'il ait été invité qui m'a permis d'être informé sur lui (je ne le connaissais pas avant l'émission...). Dans la mesure où c'est dans le cadre d'un débat contradictoire avec des gens compétents en face, je ne crois pas que ce soit un problème de l'inviter.
Je persiste à penser que la présence de cet intégriste sur le plateau d'@si est dérangeante, voire offensante.
Et je m'interroge également sur ce que la féministe Laure Daussy a pu ressentir face à un individu la considérant comme un être inférieur.
Pour moi, si.
C'est comme inviter d'autres propagandistes de haine de type Soral ou Zemmour, je ne vois pas l'intérêt de débats contradictoires qui leur permettront de toutes façons de débiter leur haine qu'ils réussiront à imposer de fait, par essence.
Et je pars du principe qu'@si est informé au moins davantage que moi sur les invités.
et pourtant c'est ce que tu fais à longueur de forum: débattre avec des gens avec qui tu n'es pas d'accord, même parfois des propagandistes et des gens qui te font gerber...Je crois qu'il faut avoir un peu plus de confiance dans l'intelligence et le sens critique des gens qui regardent (c'est mon côté optimiste qui parle :-))
Je te le concède.
Cependant, le forum est le forum, les médias sont un poil au-dessus, et là on parle de gourous et de propagandistes de la haine, et là je n'en démords pas: ces types-là n'ont rien à faire dans les émissions d'@si, de mon point de vue.
Ces arriérés que l'on invite

Ennasri était présenté comme chercheur et sur son Facebook il est dit "diplômé de Sciences Po".
Comme pour Tariq Ramadan, prof à Oxford, ou mon ex-voisine voilée et docteur es-sciences, je ne considère pas ces gens comme des "arriérés" et il me semble intéressant de voir ce qu'ils font de leurs relations avec le monde arabe traditionnel.

A la base, vos "infréquentables" sont mes voisins, ils partagent mon lieu de vie et si vous pouvez rêver de les exclure des médias, ça m'inquiète un peu sur ce que ça signifie pour la vie quotidienne. Vous feriez quoi si vous croisiez une femme voilée sur votre pallier tous les matins ? Vous seriez du style à lui dire "Arriérée ! T'es gerbante !" ?

Parce que c'est bien ça le fond du problème : qu'est-ce que les musulmans européens vont faire des traditions issues du Maghreb, du Moyen-Orient, du Sahel etc., et que fera-t-on par rapport à ça ?

Les extraits de Qardawi sur Hitler par exemple, c'est de la vieille théologie : Attila-Bugeaud-Hitler fléaux de Dieu s'abattant sur les peuples pêcheurs, ça se trouve chez les juifs, chrétiens et musulmans et si ça peut avoir un effet assez terrible du fait du conflit israélo-palestinien, il m'étonnerait que nos intellectuels européens répètent béatement les prêches de là-bas.

En fait, je ne prends pas la défense d'individus indéfendables, je regarde les effets de la mondialisation, de la rencontre des cultures, ce que des européens feront des traditions maghrébines ou moyen-orientales, en m'efforçant de ne pas les rejeter a priori, d'autant plus qu'une part des succès de ces discours vient justement de sentiments de rejet, d'être mal aimé, méprisé, traité... d'arriéré.
Et ça devient vite du n'importe quoi si on impute les pensées et paroles de Qardawi à des gens comme Ennasri, si on nie leur autonomie, leur culture française etc.

P.S. dans le genre Hitler et exotisme : In Modi's Gujarat, Hitler is a textbook hero.
Ca date de 2004 mais je suppose que maintenant que Modi est premier ministre, on va oublier ces vieilles histoires de nationalisme hindou trouvant que le nazisme n'était pas si mal...
Selon vous, des personnes instruites, diplômées, ne pourraient plus être qualifiées d'arriérées. Et pourtant...
Leur éducation occidentale les a-t-elle débarrassées de leurs effarants préjugés, leur a-t-elle fait abandonner leur conception archaïque, obscurantiste de l'humain et du monde ?
Si Ennasri ne cautionne pas les pensées et les paroles de Qaradawi, qu'il le fasse savoir et s'en démarque au plus vite. Mais c'est au contraire la pleine approbation de ces propos monstrueux qui en fait un disciple.
On s'enrichit de la rencontre des cultures, de tout ce qu'on peut puiser de positif dans chacune d'elle.
Mais la religion et la tradition telles que les conçoivent et les instrumentalisent ces fondamentalistes, aussi instruits et bardés de diplômes soient-ils, est une entrave à toute tentative d'échange et de dialogue entre hommes et femmes libres de différentes origines.
L'occasion de redire mon admiration pour tous ceux et celles qui ont su se délester de leur fardeau accablant.
Je ne préjuge pas de ce que peut signifier un engagement religieux ou politico-religieux chez les uns et les autres mais un certain niveau d'éducation favorise en principe une expression structurée de la pensée, un discours intelligible.

En l'entendant dans l'émission, vous avez eu l'impression que Ennasri était dans "l'entrave à toute tentative d'échange et de dialogue entre hommes et femmes libres de différentes origines" ?
Un discours intelligible peut être recevable ou non, selon son contenu.
Le leur ne l'est absolument pas pour moi. Il m'atterre.
Je ne fais évidemment pas référence à la parole édulcorée que Ennasri et Ramadan diffusent à l'attention des médias occidentaux.
Vous imaginez Ennasri arrivant sur le plateau d'@si et refusant de serrer la main de Laure Daussy, ou demandant à être plutôt interrogé par un homme ?
C'est pourtant bien ainsi que se comportent la plupart des intégristes qu'ils soutiennent.
Vous ne préjugez pas d'un engagement religieux, mais pour ma part, j'ai pu juger de ce que le leur engendrait :
Un refus radical de la différence, une vision fascisante des rapports humains.
(...) Vous imaginez Ennasri arrivant sur le plateau d'@si et refusant de serrer la main de Laure Daussy, ou demandant à être plutôt interrogé par un homme ?

Non, et je n'imagine même pas qu'ils imaginent le faire...

Vous ne préjugez pas d'un engagement religieux, mais pour ma part, j'ai pu juger de ce que le leur engendrait : Un refus radical de la différence, une vision fascisante des rapports humains.


Je suppose que vous parlez d'autres qu'eux, de ceux que vous appelez les "intégristes qu'ils soutiennent", ce qui a pour moi le défaut d'interdire a priori de les écouter, eux. Eux des européens s'adressant à la société européenne et de les interroger sur ce que vous appelez "soutien" et que j'appellerais : rapport aux islams traditionnels ou aux courant islamo-politiques du XXe.

Sinon, les visions "fascisantes" existent bien mais il faut être précis pour savoir de qui on parle, et ce n'est en tout cas pas le cas de Tariq Ramadan et, du peu que j'ai vu, ça ne m'a pas l'air d'être celle de Ennasri mais faudrait que je lise plus de sa prose.
Pour vous, les Frères Musulmans seraient des musulmans modérés à la recherche d'un modèle inspiré des islams traditionnels. Etonnant lorsqu'on connait la nature de leurs objectifs politiques et religieux.
Vous en arrivez même à contester que le rapport de Ennasri à Qaradawi soit réellement un soutien.
Encore une fois, où se situe la différence entre l'idéologie du disciple et celle du maître dont il continue à vanter les mérites ?
Sur la personne de Ramadan, même opposition de nos jugements.
Je pense qu'on peut poursuivre indéfiniment cette discussion sans jamais trouver un seul point d'accord.
Je ne vais pas vraiment développer sur les Frères Musulmans mais j'avais mis quelques sources dans ce message.

Je vais juste préciser ma pensée par rapport aux intellectuels européens :

- soit on a un islam de rupture (salafistes, jihadistes etc.) qui dit aux musulmans de se couper de la société européenne et s'enferme dans des pratiques "exotiques" ;
- soit on a un islam qui demande de participer à cette société et qui fera les efforts d'adaptation pour y être audible.

Or, les Frères Musulmans et autres sont axés sur la participation sociale et politique (d'où des ruptures par exemple avec la Jamaa Islamiya), donc, même si certains en France se disent dans l'esprit des Frères Musulmans, ce n'est pas pour moi rédhibitoire parce que ça signifie qu'ils vont devoir faire des propositions adéquates au contexte européen.

Et contrairement à vous, je ne vois pas de structure hiérarchique où on aurait des sortes de disciples français obéissant aux ordres et jugements d'un gourou Qardawi. Pour rappel, à la base, il n'y a pas de clergé chez les sunnites, et tout musulman est en droit de discuter des positions de n'importe quel cheikh aussi médiatique soit-il. Il suffit de voir les forums musulmans francophones pour saisir à quel point les choses sont diverses. Ou même les positions de Tariq Ramadan qui vont dans le sens d'une autonomisation européenne par rapport au "prestige" moyen-oriental.

Mais dans le fond, je crois qu'on retombe sur la même question qu'avec le F.N., la question de la censure ou du débat avec les adversaires et, du coup, je remets mon credo :

"Que si le droit de l’État se bornait à réprimer les actes, en laissant l’impunité aux paroles (...) les controverses ne se tourneraient plus en séditions." (Spinoza, Traité Théologico-Politique, 1670)

En d'autres termes, les exclusions du débat public induisent des radicalisations, des séditions. Et il n'y a rien d'original à ce que des minorités résistent à l'"invisibilisation", c'est-à-dire à la disparition de spécificité ressenties comme identitaire, ni que plus on leur refuse cette identité et plus elles se crispent pour la conserver.

Au final, on devrait pouvoir trouver un équilibre, même si l'exemple juif en Europe n'est pas rassurant : à peine sortis du ghetto, on a cherché à les exterminer. Mais bon, on n'est plus des sauvages, nos grands-parents c'est loin, on est civilisés maintenant...
"Mais bon, on n'est plus des sauvages, nos grands-parents c'est loin, on est civilisés maintenant..."
"Je vais éviter l’analyse de cette présentation pour le moins curieuse (de Boniface à Hitler en passant par Qardaoui...) mais, a priori, @si n’a rien caché et durant l’émission Laure Daussy a posé des questions qui fâchent. "

et donc? après visionnage de cette émission vous n'avez toujours pas d'avis sur Ennasri?
Je serai toujours aussi perplexe face à la promptitude des gens pour défendre les pires crapules même sur des forums dits éclairés.
En rappelant aussi, Faab, que vous avez défendu mordicus que l'islam n'était pas une loi d'état, nulle part, jamais.
C'était il n'y a pas si longtemps.
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1446071,1446923#msg-1446923
la lecture des messages que vous pointez ne confirme pas les propos que vous lui pretez
les propos que vous lui pretez sont surtout significatifs de la ou vous chercher a l'entrainer et votre "echec" dans le sens ou il refuse d'aller sur le terrain de cette simplification qui vous sied.
La simplification sied en effet à fan de Canard. Son contraire sied mieux à ses adversaires.
C'est couillon de ne pas avoir lu le fil en entier, Makno.
Djeuste for U:
"Il n'y a pas de pays où l'Islam est la loi, l'Islam n'est pas une loi "
Revenez quand vous voulez.
il me semble que c'est la nature du propos de faab, l' islam est un "corpus" de croyance adopté par des populations dans des pays avec des cultures differentes qui ont engendrés des pratiques differentes, et des systemes juridiques dont le contenu varie.

Donc oui "il n'y a pas de pays ou l'islam est la loi, l'islam n'est pas une loi" est un rappelle de ce fait que vous reformulez tres avantageusement en :
"En rappelant aussi, Faab, que vous avez défendu mordicus que l'islam n'était pas une loi d'état, nulle part, jamais."

Confondre la croyance elle-meme, et l'utilisation des differents habillages dont les pouvoirs peuvent se vetir est une simplification facile, mais que certains refusent de faire, par exemple entre le christianisme affiché des etats dictatoriaux d'amerique latine, et le christianisme de la theologie de la liberation, il y'a un corpus commun, mais qui donnent des choses radicalement differentes a different niveau.

Pour ma part je ne retire pas ce que j'ai dit, vous avez voulu l'amener sur le terrain de votre vision simpliste, ce qu'il refuse de faire, et votre formulation "simpliste" ne traduit pas vraiment la nature de ses propos qui d'ailleurs ont ete quelque peu altéré dans votre reprise ici...
Fumigène mensonger.
Je reviens donc sur la partie gênante que vous voulez faire oublier:
"la lecture des messages que vous pointez ne confirme pas les propos que vous lui pretez " Vous simplifiez bla bla bla...
C'était vous il y a à peine trois heures.
Manque de bol: arrive la citation précise mais pas du tout mensongère ni simplifiée, du tout du tout:
"Il n'y a pas de pays où l'Islam est la loi, l'Islam n'est pas une loi "

©Faab, le 30/05/15.

Le reste n'est que votre rhétorique habituelle pour essayer de transformer un mensonge établi et flagrant, en vérité première, histoire de sauver les meubles d'avoir malencontreusement oublié de lire ce passage qui détruit votre discours..

Mais comme d'hab, Makno: le principal est de (tenter de ) sauver la face, peu importent les artifices à déployer.
[quote=Fan de canard]En rappelant aussi, Faab, que vous avez défendu mordicus que l'islam n'était pas une loi d'état, nulle part, jamais.

[quote=Faab]Il n'y a pas de pays où l'Islam est la loi, l'Islam n'est pas une loi...

non entre les deux citations et au vu de la discussion qui precede, il me semble que ce que faab essaye de dire c'est que l'islam n'est pas un, (ensemble homogene) qui donne des pratiques religieuses et selon les societes amene a des interpretations juridique differentes donc difficile de faire des generalités sur certaines question, vous, vous cherchez a amener la conversion sur le plan, du genre islam = diable, arriéré, donc etat se revendiquant de l'islam = diable.

ce qui m'a fait tilter alors que vous vous faites deja chier a trouver la discussion a la mettre en lien, au lieu de citer directement la personne vous nous pondez une reformulation a votre sauce, la difference entre les deux ? votre formulation permet d'appuyer sur vos obsessions alors que celle de Faab implique des nuances differentes.
Et bien non justement, pour le coup vous êtes un peu différent de d'habitude, je vous le concède: vous êtes dans l'invention 100% sans sucres ajoutés.
Vous vous mentez à vous-même en voulant désespérément croire à un propos modéré, alors qu'il ne l'est en rien et que la phrase est on ne peut plus explicite:
"Il n'y a pas de pays où l'Islam est la loi, l'Islam n'est pas une loi "
Vous parliez de simplification ?
Cette phrase devrait vous plaire, car en la matière, je suis battu à plate couture.
Tournez-là dans le sens que vous voulez, vous n'y parviendrez pas: elle est catégorique et dans l'affirmation la plus absolue.
C'est l'un des plus gros mensonges du forum, aussi, accessoirement.

Les victimes de l'islam, et les femmes qui doivent s'y soumettre ainsi qu'à l'homme quand il est une religion d'État - et donc, obligatoire faute de lourdes sanctions - saluent vos efforts.
Martagon est un cachotier.

Inutile de vous fatiguer avec votre moteur de recherche préféré.

Voici la source.
Il y a longtemps que je suis renseigné sur la personnalité de Qaradawi, sur sa haine des Juifs, des homos et des femmes, et cela pas nécessairement par l'intermédiaire de Caroline Fourest.
Et dans le texte que vous mettez en lien, je ne vois pas apparaître le nom de Ennasri.
@si est trop souvent le royaume de la mauvaise foi .
Courage Ulysse ;-))
Je suis toujours sur le bateau . Pas d'île ni d'oasis à l'horizon .
C'est pas la grande forme, TCHD.
Ça va bien, merci.
Tant mieux tant mieux.
C'est le principal.
Et sinon, vous n'avez pas non plus de source pour étayer vos accusations ?
Parce que, demander - exiger ! - l'exclusion du débat public comme vous le faites, de personnes pour les motifs invoqués est tout de même un sujet sérieux.
Quand à la question "Quelles sont vos sources ?", la réponse est "Taper son nom dans votre moteur de recherche", on est en droit de se poser des questions sur le motif de ces invectives.
"étayer vos accusations ? "
Mes accusations.. concernant qui ? Soral, Zemmour ? Pour les "motifs invoqués" ?
Il vous faut des liens, sérieusement, TCHD, pour démontrer que ce que je prétends à leur sujet est vrai ?
Depuis combien de temps vous êtes sur le forum, déjà ? Pour demander des éléments que vous avez pu vérifier par vous-mêmes des dizaines de fois ?
Il vous faut des sources pour eux, vraiment ?

Non, décidément, vous pouvez mieux faire.
Bonjour Fan de canard,

Je ne vais pas y aller par quatre chemins: Puis-je vous écrire que vous m'horripilez (sans me faire traiter d'anti-bidule ou pro-truc) !?

J'en ai vraiment ras le bol d'être obligé de relire indéfiniment vos diatribes contre x ou y, et ce quelque soit le sujet du forum. Mon avis, et il n'engage que moi : vous polluez les discussions.
Vos obsessions et celles de vos adversaires n'ont rien à faire ici ou ailleurs (je ne choisis peut-être pas le bon fil mais là c'est la goutte d'eau...).
Je m'adresse à vous et à personne d'autre car j'ai souvent l'impression que vous tirez le premier.
Veuillez svp demander aux modérateurs si il est possible de vous créer un fil spécial "règlement de comptes".
J'aime lire les forums d'@si même si j'y participe peu. Leur forme oblige à suivre ce qui s'écrit donc je ne testerai pas de fonction "ignorer", même si elle existe(ait).
Merci d'en prendre note. Cet espace "appartient" à tous les abonnés et il serait souhaitable que les discussions tournent autour du sujet du fil, et qu'elles cessent d'être des digressions sans fin n'ayant aucun intérêt.

J'ai conscience de la tournure cavalière de ce message, mais honnétement je ne sais pas commet l'écrire autrement à cet instant.

Merci d'avance,
Orel

PS : Suite à ce message, vous prendrez les dispositions que vous souhaitez bonne pour vous ET la communauté ou vous ne changerez rien. Vous y répondrez si ça vous chante mais sachez que je ne compte pas me lancer dans un de ces échanges interminables et sans intérêt que je critique par ailleurs. Ce n'est qu'une decription de mon sentiment à vous lire.
Les forums "bisounours" ont encore des partisans.
Vous devriez procéder comme la plupart d'entre nous : repérer les intervenants qui vous déplaisent et éviter de lire leurs messages.
Comme vous le notez, cet espace appartient à tous les abonnés.
J'en ai vraiment ras le bol d'être obligé de relire indéfiniment vos diatribes

Ciel ! vous vous o-bli-gez à tout lire sur les forums ^^!!!

Même les illisibles , les ennuyeux , les redondants , les boursouflés , les insultants , les pas drôles et ceux à la mauvaise foi flagrante ?

Dix kilomètres à pieds avec le sourire et les tongs de Marguerite seraient moins cruels !
Aucun souci, c'est votre droit, Orel.
Maintenant, je constate juste que je vous "horripile" à cause de vos "impressions" comme quoi je dégainerais le premier, alors que la plupart du temps, ce sont mes "adversaires" qui s'en chargent, et je suis en réaction justement face à leurs propos.
Que mes adversaires, justement, vous laissent de marbre quels que soit le niveau d'abjection de leurs propos - mais que c'est moi qui serait "obsessionnel" et porteur de "diatribes", alors qu'eux ne sont que sucre et et miel, et vous laissent indifférent.
Nous ne sommes pas pareils, vous et moi, c'est tout.
Vous avez vos préférences, j'ai les miennes.
Je constate, à simple titres d'exemple, que vous préférez vous en prendre à moi ici - la fameuse "goutte d'eau" - mais que les propos d'un certain Grégory Makles ne vous font même pas bouger une oreille.
Vous choisissez vos cibles comme vous l'entendez, Orel.

Et bon forum.
OK, Vous bottez en touche. Vous ne connaissez pas Ennasri El Qaradawi, ce qui ne vous empêche pas de la comparer à des "propagandistes de haine" et "pires crapules" qui devrait être exclu des plateaux.

Donc acte.

Rassurez-vous pour moi, je peux aussi faire pire.
Vous vouliez sans doute parler de Nabil Ennasri, dont il est question plus haut ?

Je sais que vous pouvez faire pire, TCHD, je ne me suis d'ailleurs pas privé de réagir quand cela a été le cas.
Mais ce fil de discussion est prometteur en la matière, choisissez bien vos branches.
Par curiosité, quel âge avez-vous ?
Le temps ne fait rien à l'affaire ...
Petite branche, TCHD, même pour vous.
Vous parliez de "bottage en touche" ?
Vous êtes conforme aux règles de l'art.
Petite vidéo du genre en cadeau.
https://www.youtube.com/watch?v=yPACA2VwJDQ
Bonne pioche, Fan.
Ennasri, Farida Belghoul au masculin.
Ce que Faab présente comme étant "l'islam qui demande de participer à cette société et qui fera les efforts d'adaptation pour y être audible."
No comment.
J'entends à peu près la même chose chez Christine Boutin aux côtés de Farida Belghoul* Elle avait été honorée d'une invitation en solo par @rretsurimages.

* Elle soutenait comme Ennasri et Belghoul les Journées de Retrait de l'Ecole
Boutin a, elle aussi, été larguée depuis le Moyen-Âge en plein XXIe siècle.
Le choc a été rude, pour elle comme pour nous.
Christine Boutin d'après Wikipedia : ministre, députée, candidate aux présidentielles de 2002, et c'est à elle qu'on demande un rapport sur "les conséquences sociales de la mondialisation" (aïe...).

Combien y a-t-il de moyenâgeux en France, doit-on débattre avec eux ?

Juste pour la blague, j'aime bien cette citation : "apporter des « idées neuves » aux Français, revaloriser le travail, développer le recours au référendum, conforter la famille, refuser le mariage entre personnes de même sexe et l'union civile, rejeter l'euthanasie, réaffirmer les racines judéo-chrétiennes de la France."

"Idées neuves" accolé à la suite, ça ressemble à du comique involontaire.
J'ai déjà écrit ce que je pensais du débat avec les extrémistes.
Le pire exemple, le plus nocif sur @si, a été l'invitation de Philippot, confronté à la nullité du contradicteur Todd.
D'autre part, quelles sont les raisons qui vous font (à juste titre) enfoncer Boutin, et ménager Ennasri ?
"enfoncer Boutin, et ménager Ennasri "
perso, et pour ne pas "botter en touche":
Je ne propose d'nterdire ni l'un ni l'autre, ni sur @si ni ailleurs.
Je n'ai évoqué nulle part d'interdiction, mais déploré que @si offre des tribunes à des extrémistes qui sont déjà suffisamment médiatisés.
Je ne ménage pas Ennasri, je crois avoir déjà dit sur le forum que je considérais ces mouvements français comme le pendant "islamique" des Boutins et autres, ce qui n'est quand même pas les Talibans.

Et si je puis me permettre : ça commence où l'"extrêmisme" pour vous ?
Boutin en est une ? Guéant ? Zemmour ?
A partir de qui ou de quoi, vous acceptez le débat ? Sur quel critère ?
Puisque vous ne le ménagez pas, comment jugez vous son intervention dans la vidéo mise en lien par Fan ?
Considérez-vous qu'il fait des efforts d'adaptation pour un islam participatif, ou souhaite-t-il au contraire que la société dans laquelle il vit s'adapte à son dogme ?

Ceux que vous citez sont extrémistes à divers degrés.
Pour leur invitation sur @si, voir ma réponse à Robert.
Si c'est celle sur le "genre", c'est les mêmes conneries que les cathos et oui, c'est de la participation puisqu'il s'agit de participer aux JRE, qu'il parle des élections municipales, de faire reculer le gouvernement etc.
Il rejoint là des non-musulmans qui diront que les vraies valeurs de la France, fille ainée de l'Eglise, ne sont pas ces évolutions, voire qu'on a là la marque de la puissance cosmopolito-pédophilo-libérale au nez crochu qui fait gravement dégénérer le pays depuis 68.

Mais en fait, faudrait faire un petit historique de l'image médiatique d'Ennasri parce que je ne pense pas que @si l'aurait invité si il avait manifesté ces positions avant. L'émission date de mai 2013 et quand a-t-il commencé à se la jouer "intellectuel musulman" ? A l’origine, serait-il apparu par des soutiens bien placés pour son bouquin sur un Qatar ayant besoin de com’ positive ?

Sinon, pour montrer la différence, dans un style "salafiste", ça pourrait donner : "la mécréance du taghout est sans limite et ce royaume de kouffar sera renversée comme la cité de Lût (Coran 7:80-81). Frères, soeurs, faites la hijra, quittez cette terre de kufr le plus vite possible !" avec un lien vers une agence spécialisée.
L'hégire ou la guerre mais on ne participe pas à une société impie (et on met un tas de mots clés en arabe, c'est mieux pour le style...)

Au passage, une conférence pas mal sur nos salafistes dont des anecdotes sur leur perception en Egypte où ils sont jugés très... français (arrogants, pas sympa etc.).

P.S. : à mon sens, on est dans le débat Fourest/Caron qui n’a pas eu lieu, celui entre deux attitudes à gauche vis-à-vis de ces questions. D’un côté, une logique de guerre voulant faire disparaître l’adversaire, de l’autre une logique de discussion cherchant plutôt à convertir (tiens, on dirait du langage de religieux... Un peu plus et je dirais que la “foi” conduit invariablement aux mêmes modalités d’action, qu’elle concerne Dieu ou la République).
Oui, les même conneries que les cathos (ajoutons intégristes).
Et en fait de participation, une attitude anti-républicaine dictée par d'archaïques préceptes religieux...

J'arrête là. Je déteste être compressé à droite du forum.
Pour un complément de réponse, je verrai peut-être plus tard, dans un espace plus aéré.
avant d'invoquer le moyen-age dans les emirats sur cette histoire, faudrait verifier a quel point le choix de cet individu est representatif des emirati, deja que des sauveteurs aient tenté de la sauver marque deja un clivage sur la question. peut etre a t-on affaire a un individu particulierement radical dont la position est loin de faire l'unanimité dans la societe.

quand ca nous concerne ou dans un pays ou domaine que l'on connait, les raccourcis, les amalgames etc...ca a tendance a nous choquer, donc evitons de faire de meme.
Les EAU ne sont-ils pas un de ces merveilleux paradis pour immigrés ? Un modèle démocratique ? Un exemple à suivre pour le développement durable, etc.
Quand je lis certains commentaires sur "Tel-Aviv sur Seine" - pas la meilleure idée du moment, c'est sûr... -, je trouve que les raccourcis et l'amalgame se portent bien sur le forum et ne parlons pas des remarques sur la France de 2015, Etat totalitaire résultant d'un croisement entre l'apartheid et la France de Vichy.
Je n'ai pas lu de raccourci ou d'amalgame ici, seulement que les comportements dénoncés par l'article de 1996 sont indéfendables.
Dans tous les cas, ce fil résulte d'une info erronée, reprise par erreur et corrigée depuis, sans avoir fait beaucoup de bruit. Errare humanum est, passons à autre chose. S'il n'y avait pas eu ASI, je ne l'aurai jamais su, alors...
Pour le coup, retropédalage très intéressant du figaro :

http://www.lefigaro.fr/international/2015/08/12/01003-20150812ARTFIG00163-la-noyade-de-dubai-a-bien-eu-lieu-mais8230en-1996.php
Cette fausse information est une preuve supplémentaire de l'islamophobie pernicieuse qui gangrène la France et les Français et par ricochet leurs médias.
Analyse intéressante sur le sujet:
http://an-2000.blogs.liberation.fr/2015/08/12/le-journalisme-letat-mythologique/
Ce courageux papa a sauvé l'honneur de sa fille.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.