38
Commentaires

Fake news : et si la vérité était inutile ?

Commentaires préférés des abonnés

c'est vrai que des fake news peuvent se cacher derrière de vraies infos  :


Laurent Joffrin quitte « Libé » pour lancer un nouveau mouvement à gauche


ici la fake news c'est "à gauche "


;-)

(...)

"La grande majorité des citoyens de tous les pays préfère croire que penser, c'est plus confortable. 

--> ça consomme moins d'énergie, surtout quand toute la structure sociétale est faite pour que vous n'en ayez plus d'énergie (de là, p(...)

Approuvé 5 fois

L'agressivité ne fait rien avancer, je me garde donc de vous répondre sur le même ton. Il s'agit ici dans ce billet de Jean-Lou de  traiter de la post-vérité, surtout sur le Net, autre nom de l'enfumage. Bien entendu je n'ignore rien de l'autre (...)

Derniers commentaires

Excellent, comme d'habitude. Bravo!

...mouais , même sur TED ... rien n'est sûr ! https://www.youtube.com/watch?v=Y8fO3e8P0_A

Pour votre information, chers abonnés qui seraient dissuadés d’ouvrir le lien de la chronique qui a l’air d’être en anglais, sachez qu’il est sous-titré en français.

Je l’ai écouté. Et j’ai l’impression d’un exposé qui assène des vérités sans qu’il n’y ait de « preuves » de ces conclusions.

Je remarque aussi que Donald Hoffman considère que notre perception sensible ne serait que visuelle (ses observations partent des illusions d’optique), or nous avons 5 sens, qui opèrent lors de la perception d’une tomate (toucher, goût, odorat, pour percevoir une tomate). Voire d’autres capacités de perception (proprioception, etc.)

Mais qu’est-ce que c’est donc que cette manie de nous réduire à notre vision ?


Par ailleurs, qu’est-ce que sa conférence apporte de plus à ce que Descartes* ou Platon n’auraient exposé ? Des conséquences en terme d’évolution ? On revient à mon point 1, il faut des preuves, non ?


(En écoutant, votre chronique, Jean-Loup, j’ai rapidement pensé à Idiocracy, à cause de l’évolution qui ne « favoriserait » pas la connaissance de la vérité. Puis l’évocation de l’eau, considérée comme inutile par les humains d’Idiocracy influencés par la propagande d’un fabricant de soda. Or, le film débute sur une assertion similaire à ce que dit Hoffman : « la théorie de l’évolution nous propose le défi ultime: oser reconnaître que la perception n’est pas de voir la vérité, mais d’avoir des enfants ». Ce qui se traduit dans le film par ceux qui pensent le moins vont mieux se reproduire.)


Pour tout dire, je suis peut-être fermée à ce genre de conférences pour des raisons formelles : l’exposé TED me donne toujours l’impression que le gars, façon Steve Jobs, va nous vanter les mérites du dernier IPhone (En plus, comme ici Hoffman fait une analogie avec l’interface d’un produit Apple...) ou qu’un televangéliste va me vendre sa religion, ou qu’un gars va inciter à respecter la bite.

Je n’exclue pas qu’il est possible que je sois soupçonneuse face à toute pensée américaine. :)

Ou que je n’ai rien compris. :-D

Si quelqu’un peut me donner son avis à propos de cette conférence, c’est bienvenu.


* En très raccourci : Descartes abouti, à partir de l’observation que notre perception est faussée, à la preuve de l’existence de Dieu (Désolée René pour le raccourci à l’arrache. <3)

Passionnante chronique comme toujours !

Par contre, pour moi si le site Arrêt sur Images est un peu plus un laboratoire d'idées, je trouve que les émissions Arrêt sur Images deviennent parfois plus une chambre d'écho. Il y a une opinion plus ou moins partagée au début (et qu'on peut deviner), et, à la fin du débat, une confirmation de l'opinion (qu'on connaissait déjà au début).

De l’eau ? Comme dans les toilettes ? (Idiocracy)


Merci pour la chronique.

Il va falloir que je l’écoute de nouveau, (moi, c’est au niveau du son que je trouve que ça ne va pas. Skype et Cie + une réverbération sonore de la pièce ?) pour mieux comprendre le propos qui a l’air intéressant. :)

Excellent comme d'habitude. 

Ces chroniques sont d’utilité de santé mentale publique.

Juste un probleme je pense avec le serveur car up load extrêmement lent....

Je pense que cette chronique est des plus intéressantes : la preuve j'ai prévu de la réserver au weekend pour la revoir et surtout la comprendre et revenir aux liens à peine survolés mais d'un immense intérêt. Le dernier lien m'est connu et donc ma tâche sera réduite :)

En tous les cas merci

Je me répète: est ce que vous pourriez mettre la résolution par défaut des vidéos à 240px au lieu de 1080px? C'est bien de parler d'écologie, mais être en accord avec ses paroles c'est toujours un plus appréciable.

C'est toujours intéressant les sujets abordés par Jean-Lou Fourquet MAiS concernant la forme, ce serait vraiment top si il lui était possible d'arrêter de lire. Les questionnement de Daniel Schneiderman, censés certainement donner du rythme, sonnent aussi très artificiels .... Du coup, je ne vois pas de valeur ajoutée à en faire une vidéo. Le support écrit me semble plus approprié.

Encore une passionnante chronique  !

Merci   de nous garder éveillés dans ce monde à vocation soporifique.

 Bonnes vacances et revenez nous en forme à la rentrée.

c'est vrai que des fake news peuvent se cacher derrière de vraies infos  :


Laurent Joffrin quitte « Libé » pour lancer un nouveau mouvement à gauche


ici la fake news c'est "à gauche "


;-)

La théorie de Huffman me semble la plus raisonnable et les portes ouvertes par cette chronique sont passionnantes ! 

Quant aux changements d'avis je trouve qu'ils sont très lents en général, il faut être une vraie girouette pour changer d'avis au premier argument (sachant qu'en dehors de son domaine d'expertise on fait plutôt le mouton).

Merci en tous les cas !

Une suggestion pour la rentrée : achetez un téléphone ou une caméra, vous ne seriez plus obliger d'enregistrer et de communiquer à la fois et nous pourrions avoir une meilleure image.

Le nom du blog de Jean-Lou "Après la bière" peut décourager universitaires et autres intellectuels mais il faut aller au delà ;-)

Un billet et  cet article à lire attentivement tant ils résument bien un monde politique et médiatique noyé sous les contre-vérités, mensonges, inepties des Trump, Bolsonaro, Salvini, Orban.  La grande majorité des citoyens de tous les pays préfère croire que penser, c'est plus confortable. Internet et les réseaux sociaux ont massivement répandu  en tout point du globe des conversations ineptes qui ne sortait pas des bistrots il y a encore 30 ans. La démocratie ne consiste pas à mettre un bulletin dans une urne tous les 4 ou 5 ans et d'espérer que ça change. Elle peut disparaitre  face à des peuples manipulés par leurs affects et qui ne possèdent plus d'anticorps face aux pires dirigeants populistes.

Excellente, la métaphore de l'interface ! Encore une fois, merci pour cette chronique. Ravi de savoir qu'elle reprendra à la rentrée

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.