3
Commentaires

Facebook, l'AFP et les fausses pages de Bilawal Bhutto

Derniers commentaires

Il est faux de dire que l'AFP n'a pas expliqué son revirement, voici la note envoyée sur les fils anglais pour "tuer" la dépêche:

Pakistan-attacks-Bhutto-Internet,KILL


ISLAMABAD, Jan 3, 2008 (AFP) - Attention editors: Please KILL our Pakistan-attacks-Bhutto-Internet ex-Islamabad, which contained statements made on a hoax page on the social networking site Facebook.
Please also KILL Pakistan-attacks-Bhutto-son-Internet filed ex-Islamabad on Jan 2, and Pakistan-Bhutto-son-Internet-offbeat filed ex-London on Jan 1 which also quoted from the hoax page.

afp

Amicalement
Quand on n'a pas suivi le sujet depuis le début, ce qui est mon cas, on est incapable en lisant les quelques articles sur face book d'en comprendre les tenants et aboutissements.
Cette fois, c'est carrément grandiose : l'imposture démasquée par l'imposteur, on touche au sublime !
L'imposture suprême, ça ne serait pas plutôt Fassebouque, des fois ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.