107
Commentaires

Exit le Frexit

Comme si de rien n'était, Pujadas et Salamé arbitrent un débat sur la sortie de l'euro.

Derniers commentaires

Marche au bord de la Seine tranquille, tu ne risque rien de la France insoumise..
Demande au jeune homme que la fachosphere à noyé dans la Seine. Le FHaine n'est pas une idée c'est la négation de L'AUTRE. Donc pour le " respect des idées des autres" et la France insoumise devrait survivre à ton rejet. Fais comme ta diva relis tes notes.
Vise les jours heureux.
Demande au jeune homme que la fachosphere à noyé dans la Seine. Le FHaine n'est pas une idée c'est la négation de L'AUTRE. Donc pour le " respect des idées des autres" et la France insoumise devrait survivre à ton rejet. Fais comme ta diva relis tes notes.
Vise les jours heureux.
L'égout tu as mauvaise hal haine et tu te trompes d'enemis. Tes votants F HAINE j'insiste et persiste, s'ils ne sont pas haineux xénophobes racistes.... C'est qu'eux comme toi, ne voulez pas vous battre pour un monde meilleur. Pense à ça quand tu iras te faire soigner, que tu partiras peut-être en vacances, ou que tes anciens (je ne sais pas ton âge) seront à la retraite et relis bien le programme de la France insoumise.
Car ton projet d'homme aigri ne fera pas rêver aucune jeunesse.
Vive les jours heureux
Et si la France insoumise avait un maximum de députés demain... Alors il faut se bouger le cul et au lieu de faire des comparaisons douteuses entre Mélenchon et la haine.... Je pense qu'à travers la déception du premier tour et la piètre prestation semble t il de la haine au débat ( j'avoue je n'ai pas regardé). Sans alliances pourries, c'est là tout l'intérêt de ne pas avoir appelé à voter pour le banquier contrairement au pssssssss... Peut-être il y a t il une opportunité d'une OPPOSITION au parlement puisqu'on va rester pour le moment en 5eme républiquie. Du coup il y aura peut-être du sang neuf pour de bon.
Vise les jours heureux
Le problème de l'euro est loin d'être réglé.

Les divergences des différentes économies ne sont pas réglées.

Pour l'heure, l'Euro est sous-évalué de 20% d'après l'indice Big Mac du Financal Times. On devrait avoir un euro à 1,30 $. Et quand l'Euro va remonter vers cette parité, l'économie française va à nouveau fortement souffrir. A 1,08 $ cela permet d'éviter l'explosion en France et aux Pays-Bas avant les élections.
Sur Sapir, je l'ai posté ailleurs en commentaire, je ne sais pas si vous avez vu que dans un article paru en Russie (en russe) il appelle entre les lignes à voter Le Pen car c'est la voie du "futur" "audacieuse" à la différence de "l'ancien" qu'incarnerait Macron (avec Fillon et dans une moindre mesure Hamon). Bref, glaçant de la part d'un chercheur qui fut autrefois très pertinent (sur l'économie de l'URSS)
QHOUETTE!! jevais pouvoir m'absenter zans mauvaise conscience ...........................................................................si je suis la médiasphere vu que la marine d'est sabordé; enfin une bonne nuit !
Une chronique intéressante ,mais je regretté que vous n'ayez pas consacré plus de place à Michel Houellbecq . Sa présence était surprenante.
Quelqu'un réexplique la position de Mélenchon à Daniel ? Parce que moi sérieusement je suis découragé.
Lordon avait deja dit il y a longtemps qu'au pied du mur, le FN ne ferait pas la sortie de l'Euro.

http://blog.mondediplo.net/2015-08-26-Clarte
[large] Et pourtant il faudra bien en sortir, nous sommes en prison dans l'UE, avec la monnaie allemande pour un pays comme la France dotée d'une économie faible, c'est ravageur pour l'industrie française qui disparaît à grande vitesse. Notre dernière grande industrie survivante : celle de la prostitution ? Ça me paraît clair. Je n'ai jamais cru aux bavardages sur la sortie de l' UE/euro/Otan de JLM et MLP. Ce sont deux hypocrites qui n'ont jamais pensé une seconde à le faire vraiment, pas une seule, des vendeurs de salades, rien d'autres ces deux là.[/large]
[large]Mais pour satisfaire les égos de ces deux menteurs, faut-il que le pays crève ? Exit JLM et MLP, et pourtant JLM aurait pu être mon choix du 1er tour, si j'étais plus naïf.[/large]
On partait de loin et on y retourne.

Nous revoici rendus au 8 Février 2008. Même absence de démocratie partout, absence d'horizon, absence d'avenir.
Je m'abstiendrai Dimanche car je suis un gouverné sans aucune illusion maintenant.
Bon Courage à tous et toutes car on va en baver (ça au moins on le sait)!
Enfin vous ne prenez pour des cons, ou vous etes cons ? La Le Pen ne veut pas le pouvoir, elle veut l'argent pas la responsabilité, elle a eu un père violent, c'est une lache , incapable de gérer et d'être responsable. Les fachos sont juste des laches qui se cache derrière les bouc émissaires des zelites Francaise.
Les BHL et autre bourgeois, sont raciste et machiste , ils n'ont aucune réalisation, aucun courage, rien fait pour les autres , pour la société que la piller.
Mettre encore JLM en accord avec le FN c'est chaine, IL N EST PAS AU SECOND TOUR, seul oublis c'etgrace a la France Insoumise que le FN stagne, mais les zelites comme ici ne le supporte pas, gauche on est forcement inutile, de vieilleries.
Vivement les législatives quo'n les dégage cette fois, pour moi dimanche Abstention.
Bonjour,

Daniel parle d'un débat sur l'Euro animé par Salamé et Pujadas. C'était diffusé hier ? Aucune précision n'a été donnée à ce sujet.

Merci,

Cyril.
Macron a menti face à Le Pen !


http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2017/05/video-alors-qu-il-ose-nier-le-fait-face-a-face-televise-macron-le-pen-la-preuve-que-macron-a-brade-alstom-aux-americains-video.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
C'est marrant, j'ai eu l'impression que l'on parlait surtout de Valls et avant lui de Ayrault avant les élections… pendant que Holland faisait la guerre. Donc les législatives s'organiseraient comme au second tour ? Pas plutôt comme au premier tour avec en plus une réduction du vote utile ?
Cher Daniel,

Ce n'est pas parce que le débat a été une farce que la question de l'Euro par cette bouffonnerie serait close.
Les effets néfastes de la construction monétaire européenne ne vont pas disparaître : les divergences économiques des pays se poursuivent lentement et sûrement, l'écrasement de la Grèce est reconduite sur le même tempo, les dévaluations internes vont continuer de déprimer la demande global avec un facteur d'accélération égal à la vigueur de notre futur président détesté préféré.
Le maillon faible de la zone et le meilleur candidat pour la prochaine crise terminale est à ce jour l'Italie qui va connaître des élections l'année prochaine... mais il n'est pas exclu qu'elle survienne au coeur même du système avec la fragilité de la Deutsche Bank car la crise bancaire continue sourdement loin des radars presque 10 ans après le premier tremblement de terre.
Oui, c’est la grande nouvelle de ce débat, Le Pen à son tour dégagée.... Ainsi, tous les vieux barbots de la politique (individus et partis) l’auront été dans cette suite élective, entre primaires et présidentielle.
Bref, excellente nouvelle !!!!
Bonjour
Alors Daniel, toujours sur la ligne La Pen = Mélenchon. C'est dans vos gènes.
Je pense que l'entourage et Mélenchon lui-même ont plusieurs classes au-dessus de celle de La Pen et ses sbires sur la méthode conduisant éventuellement à la sortie de l'euro.
Autrement, si vous en restez là, je comprends que vous prenez E. Todd pour un guignol. Il appréciera !!!
Je pense que l'entourage et Mélenchon lui-même ont plusieurs classes au-dessus de celle de La Pen

En particulier, jamais Mélenchon n'aurait dit que, à la limite, on n'avait pas besoin de savoir ce qu'il en était de la conservation de l'euro comme monnaie "commune". Pendant toute sa campagne, il s'est attaché à nous expliquer que tout nous regarde, que nous devons en savoir le plus possible sur des mécanismes qui nous échappent et qui à priori ne nous concernent pas (mon oeil!!!). Et il s'est acharné à nous rendre tout ça un peu plus compréhensible.

Une différence majeure (outre celle de la xénophobie et du racisme), Mélenchon n'a pas joué sur l'anti-intellectualisme qui valorise l'ignorance au détriment du savoir. Au contraire, il l'a combattu de toutes ses forces: le savoir (comme le manger sainement) n'est pas réservé aux dominants, nous aussi on y a droit. Mon grand père, qui avait été "premier du canton" au certificat d'études, avait un seul livre, qu'il sortait à toute occasion: un dictionnaire....
C'est quand même terrible d'avoir à lire de telles phrases ici. Que ces ordures de BFM, CNEWS, et autres le fasse, on comprend, ils ont été créés pour ça et on sait par qui ils sont financés. Mais toi, quels intérêts as-tu de dire de telles conneries qui tendent à faire un parallèle entre JLM et cette pathologie fasciste ? Finalement, ce n'était pas une si bonne idée de s'abonner à ton torchon. Pourquoi tu demandes pas à BFM de t'employer ? Ça sera plus clair pour tous...
Bonjour
Je ne sais pas si ce message s'adresse à moi. Vu les posts suivants de Temoucha nous sommes d'accord sur le fait que Daniel use un peu trop de l'égalité Mélenchon = La Pen comme le font les médias que tu cites.
Eh bien oui, profitant de sa "neutralité" affichée et de sa position de (pseudo-)rebelle ("ce mec s'est fait virer du Monde ! tu te rends compte, Le Monde !") le doux, le gentil Schneidermann ne rate pas une occasion d'attaquer - de façon feutrée, par la bande, selon sa bonne habitude - tout ce qui prend position contre cette pensée unique dont notre banquier-président est à la fois le symbole et le prophète inspiré.

1. Dès le titre ("Exit le Frexit") on sent l'entourloupe. Ça signifie, naturellement, que le sujet n'a pas été traité au cours du débat. Mais ça suggère aussi, implicitement, qu'avec la victoire du blondinet le sujet devient caduc : youpi, l'euro-qui-protège est désormais notre seul avenir... Voyez plutôt : "Mélenchon éliminé, restait à Le Pen à tuer l'idée, par une radicale exposition d'incompétence et -surtout- de je m'en foutisme. Chose faite mercredi soir."

[2. Ça continue par un amalgame des plus déplaisants : "[large]le ban et l'arrière-ban de tout ce qui fait du bruit avec sa bouche[/large] : Polony, Bastié, Hulot, Beigbeder (Charles), Duhamel (Olivier)". Il est assez scandaleux de mettre dans le même sac la courageuse et intelligente Polony (elle n'est pas de mon bord mais je m'en fous, ses prises de position contre l'euro et l'ordolibéralisme sont pertinentes, argumentées et même brillantes), l'affairiste Beigbeder, et Nicolas Hulot, écologiste charismatique mais sans doute peu armé pour affronter les questions économiques.

3. Et DS a bien sûr gardé le plus moche pour la fin : "Je serais Sapir, j'aurais deux mots à dire à une certaine blonde, lundi matin." Et voilà le travail : Jacques Sapir, économiste de gauche et l'un des meilleurs spécialistes français des problèmes liés à l'euro, repeint en mentor "rouge-brun" de Marine Le Pen.

On le voit, la calomnie est un art qui ne s'improvise pas, et il faut avoir longuement travaillé au Monde et à Libération pour en maîtriser toutes les jésuitiques finesses...
Voté
Ben oui la sociale démocratie est déboussolée son monde bien huilée s'écroule. Les chiens de garde s'affolent
J'ai entendu Charles Begbeider sur une radio expliquer pourquoi la pénibilité du travail n'était pas un problème qui devait être à la charge des entreprises, car il a la solution:
Les gens qui ont un travail pénible, par exemple ceux qui soulèvent des charges lourdes, devraient s'échauffer le matin, voire aller à la salle de gym avant le boulot.
Problem solved.
Et comme la troika prend le pouvoir dimanche soir, on va reparler de l'euro très vite...
Reste à savoir ce que MLP a obtenu en échange de son sabordage.
Excellent, mais peut-on avoir le fin mot sur le vertigineux souci soulevé hier par clive dans le forum à propos de notre premier ministre putatif ?
Là, ça urge.
Je dois devenir un peu parano... mais il me semble que "le système" a besoin de ce duel final opposant Macron à Le Pen, sachant que, bien entendu, Macron ne peut que gagner, que MLP ne fait pas le poids face à un énarque bien formaté et plutôt brillant. Rien ne doit changer. Le système doit pouvoir continuer à dérouler son programme de distribution des richesses, à savoir de moins en moins pour la grande masse des électeurs.
Fallait chasser Fillon qui avait la main un peu trop lourde, un peu trop franc quant à ses ambitions pour le populo et surtout, surtout, éliminer ce candidat qui imagine un autre monde, cet utopiste dangereux, soutien de Castro et de Chavez...
Le système a gagné, Macron sera président d'un pays en piteux état, divisé comme jamais et ça ne tardera pas à se voir ailleurs que dans les urnes, je le redoute...
Il sera sans nul doute un président qu'on détestera très vite, tout comme Hollande et alors que se passera-t-il ?
Entièrement d'accord avec vous, Daniel.

Aujourd'hui, pour quelqu'un qui souhaiterait sortir de l'Euro et/ou de l'EU, espérer quoique ce soit de Le Pen et du FN serait d'une gageure sans pareille.

Si cela pouvait faire ouvrir les yeux à quelques électeurs du FN pour les législatives, afin qu'ils s'aperçoivent que de l'autre côté, il y a un gars sérieux qui connaît nettement mieux son affaire... ;-)
"Tout ce qui fait du bruit avec sa bouche." Elle est magnifique d'efficacité cette phrase. Je le ressortirais.
J'me demande si le vide entre deux phrases à l'idéologie rance lors de ses meetings n'était pas déjà une indication sur le contenu de son programme et sur la façon de le mettre en œuvre...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.