18
Commentaires

Etat Islamique, Daech, EI : les mots pour l'appeler

Depuis une semaine, Laurent Fabius et François Hollande prennent le soin de ne plus parler de la menace de "l’État Islamique" mais uniquement de "daech", appellation supposée moins favorable. Une opération de communication qui convainc moyennement experts et journalistes.

Derniers commentaires

Les résistants les appelaient "les boches", eux répliquaient en les appelant "terroristes"; on a eu plein de noms d'oiseaux dans ce genre dans les différentes guerres: fellagas, viet, verts-de-gris, et des bien pires, d'habitude plus dans la bouche des fantassins de base que des ministres.

L'organisation se nomme "État Islamique en Irak et au Levant" soit EIIL qui pourrait être plus français et moins difficile à prononcer que Daes(c)h et éviterait l'écueil de passage d'un alphabet à un autre; j'aime bien les mots nénufar ou toubib, mais quand j'ai le choix je parle français plutôt qu'arabe, pourquoi mon ministre veut-il me faire adopter un sigle dans une autre langue?

Quant à l'appellation "État", on peut aussi préciser "autoproclamé" dans la mesure où il n'est pas reconnu par les autres, et la France aussi a eu un "État Français" pas reconnu par des français qui se sont fait appeler "terroristes".
La boucle est bouclée, désolé pour l'approche du point Godwin, mais on parle dans les deux cas d'un état autoproclamé par une partie de la population sur une partie de territoire.

Je peux dire que Pétain dirigeait l'État Français sans être pétainiste, parler du Premier Empire sans approuver la mégalomanie de Napoléon, et je ne pourrais pas dire que l'EIIL résiste aux attaques américaines en Irak ou que l'autoproclamé État Islamique a subi des pertes?
http://m.france24.com/fr/20140916-daech-etat-islamique-EI-hollande-fabius-france/?aef_campaign_date=2014-09-16&aef_campaign_ref=partage_user&ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_linkname=editorial&ns_mchannel=social&ns_source=twitter

La vérité sur la signifcation de Daech.
"C'est normal que Fabius le fasse dans le cadre d'une entrée en guerre"
ah bon la France est entrée en guerre ?
ça fait ni chaud ni froid aux français(es);
moi ça me travaille car les guerres ont toujours fait beaucoup de morts et de blessés inutiles;
Yaniz dit "80% sont anti américain et antisémite" :
encore une fois merci de ne pas amalgamer antisémite et antisioniste;
mais oui beaucoup d'arabes sont sémites, atterrissez, les gars et arrêter de dire des bêtises, SVP!
http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9mites:
"Aujourd'hui, les Sémites désignent principalement les peuples arabophones, les peuples éthiopiens sémitiques (en) et les membres descendants du peuple juif."
l'ignorance a souvent des consèquences tragiques;
J'adore la posture journalistique qui voudrait que l'on appelle l"Etat islamique" "Etat islamique" au motif que c'est le nom que cette organisation s'est donné.
C'est sans doute pour la même raison qu'on appelle chez nous la République populaire de Donetsk et la République populaire de Lougansk "séparatistes pro-russes".
Si on a mauvais esprit, on pourrait penser que l'utilisation de l'appellation "Etat islamique" permettait de bien faire entrer dans les têtes l'amalgame Islam = terrorisme. Ce que les néo-cons et autres théoriciens du choc des civilisation s'efforcent de faire depuis des années.
Que Hollande, Fabius & Co se soient enfin rendus compte qu'il pouvait y avoir des dommages collatéraux est presque un miracle.
Pour info, j'ai demandé à quelqu'un parlant arabe si "Daesh" était péjoratif. Réponse: non, c'est simplement l'acronyme en arabe de "Etat islamique en Irak et en syrie", bref c'est la même chose que ELIL (en français) et ISIS (en anglais).

D'ailleurs, une simple recherche google "daesh meaning" permet de trouver immédiatement cette page: http://pietervanostaeyen.wordpress.com/2014/02/18/on-the-origin-of-the-name-daesh-the-islamic-state-in-iraq-and-as-sham/

Ils ne parlent donc pas arabes, vos soit-disant experts ? Ou peut-être qu'ils n'ont jamais entendu parlé de cette chose appelée internet, très nouvelle il est vrai...

Je me moque, mais c'est vrai que l'acronyme sonne mal en arabe. Il n'empêche que c'est une dénomination tout à fait acceptable, ce sont les islamistes eux-même qui ont choisi ce nom sans s'apercevoir que l'acronyme qui en résulte est quelque peu insultant. Ils auraient mieux fait de s'appeler les Islamistes Démocrates Intégristes Orientaux Terriblement Sectaires, les I.D.I.O.T.S.
"On ne va pas changer de termes juste parce que la France entre en guerre."

Oui il y a "juste" beaucoup de jeunes français qui vont mourir.
Il y a "juste" des attentats qui risquent de se passer en France.
Il y a "juste" des conséquences à court, moyen long termes qui vont affecter de manière forte des millions de personnes (c'est çà dire que beaucoup de civils vont mourrir et souffrir).


Mais bon, tant que ce n'est pas un journaliste, c'est "juste" pas grave.
Bizarre, vous avez dit bizarre. Il n'aurait pas été déplacé de rappeler dans l'article la réalité au proche orient. L'anti-américanisme et l'anti-sémitisme fédèrent 80% de la population. L'idée pour les médias que faire la promotion d'un "Etat" islamique, (qui serait le seul à porter bien haut sur son sol le vrai islam, bien totalitaire) n'est pas une bonne idée, c'est trop dur à avaler ?.De "Etat" à "République" islamique, l'amalgame est vite fait non? d'autant que certaines ont déjà la charia. Liberté de penser et de dire, les médias ont envoyé le FN nous représenter à Bruxelles (40% de temps d'antenne, c'était pas obligé). Ah, notre gouvernement aux objectifs cachés...Arrêt sur Image n'a pas besoin d'emboiter le pas à Médiapart.
hihihi
j'ai été censuré, j'adore!
Il semble que l'orthographe admise pour l'acronyme de l'état islamique soit Daech et non Daesh. Bien plus gutturale ! Convainctus ?
Il est drôle, Romain Caillet.
D'abord, il trouve la prononciation de Daesh gutturale. Guttural signifie rauque, rocailleux, prononcé à partir de la gorge... genre rrrââh ! rrreeuuuh ! uerrrgl !... il faut un minimum de "r" pour que ça gutture.
Ensuite, il affirme que quiconque osera utiliser Daesh dans une zone contrôlé par l'EI, finira en prison !
J'ose pas imaginer le nombre de fois que James Foley, Steven Sotloff et David Haines, ont dû faire usage du mot interdit, pour que les islamistes, poussés à bout, se soient résolus à les égorger.
Oui, mais si ça se trouve, c'était pas personnel.

il faut un minimum de "r" pour que ça gutture.

J'ai pas l'impression que la langue arabe ait besoin de bp de "r" pour former des sons gutturaux. Peut-être que vous n'entendez que des occidentaux prononcer ce mot ?
Daesh devrait s'écrire da’sh, avec le ’ rendant le son « guttural » de la lettre ’ayn qui doit être quelque chose comme une occlusive glottale emphatique (mes 0,02 dinars)
+1
D'ailleurs confirmation dans cet audio : http://youtu.be/2-sY54-g_2c
L'imprononçabilité est vraiment une idée fixe chez les sémites.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.