190
Commentaires

Et Castex explosa en vol

Commentaires préférés des abonnés

"Édouard Philippe inspirait confiance"

Pas à moi ! 

Philippe inspirait cette confiance ? 


Le retard à l'allumage, c'était lui,  les masques, c'était lui, les tests, c'était lui, les consignes sorties un mois après le déconfinement pour certaines entreprises, c'était lui. Cette incohérence, c'(...)

Ces gens commencent à apprendre que l'autorité de se commande pas, ni ne se décrète. La confiance en est un pré-requis. Si la confiance fait défaut, il ne reste que la peur et la force.

Derniers commentaires

Le masque est un élément important pour éviter la contamination de personne à personne : c'est la première précaution respectant l'autre : en chirurgie, en médecine infectieuse, etc.... Il faut savoir que le nez est le récipient le plus souillé de l'organisme loin devant  le rectum qui abrite les selles : il abrite des milliers de germes plus ou moins virulents  en suspension dans l'atmosphère :  Il est bien de le rappeler et qu'en plus du masque, il est nécessaire de le nettoyer plusieurs fois par jour avec un spray nasal à l'eau de mer ou ce qui est disponible en pharmacie. Savoir que le cerveau est adjacent  et contaminable...!!!

Je profite de l'explosion de Castex pour poser une question qui me taraude depuis quelques jours :


Quelle que soit l'heure, Renè prépare le barbecue.

Sarah n'en peut plus de se réjouir de retrouver sa grand-mère.


Par contre je suis sans nouvelles de Chantal et Alain...


Auraient-ils été dévorés par le Dracula de Wuhan ?


Quelqu'un peut-il me rassurer ?

Monsieur Schneidermann,

Je me suis abonné la semaine dernière en espérant ne pas retrouver des réflexions à l’emporte-pièce d’éditorialistes mal informés comme on en trouve ailleurs. Malheureusement, je trouve ici la même bêtise que sur d’autres médias traditionnels, qui se révèle avec votre jugement sûr de lui et définitif (« la crétinerie française ») sur une partie de la population française qui penserait comme Nicolas Bedos (sur cette crise au moins).


Peut-on vous rappeler que la position des personnes ne croyant pas à l’efficacité du port du masque en population générale était la position de l’OMS jusqu’au 5 juin 2020, et ce depuis au moins une dizaine d’années ? C’est bien plus sur le revirement de l’OMS, sur pression des gouvernements, qu’il faudrait s’interroger. L’OMS indiquait jusqu’en juin que le port du masque en population générale (donc hors système de soins) n’était pas recommandé, voire dangereux, car une personne non formée tripote, touche son masque, et ne le change pas entre chaque lieu de contamination.


Exactement ce qui se passe actuellement partout en France. Où est la crétinerie ? Chez ceux qui croient à la construction médiatique qui ferait du masque la seule solution contre l’épidémie (ce qui serait une rupture historique), ou chez ceux qui croient dans les recommandations de l’OMS avant emballement politico-médiatique ? Je me garderais de conclure rapidement...


La question des masques a été entièrement et massivement construite par les médias au début de l’épidémie en Europe, au sujet des stocks. Cette question a pris une ampleur jamais vue car c’était semble-t-il la seule que les journalistes et les éditorialistes comprenaient, jusqu’à en faire la seule question de cette épidémie (avec les tests, mais auxquels les médias ne comprennent pas grand-chose, même aujourd’hui).


Je vous encourage à revenir sur cette construction médiatique, qui oblige tout le monde (sauf les fumeurs) à porter aujourd’hui le masque chirurgical en plein air, dans les parcs, la nuit à 4h du matin, etc., sous peine d’amendes à 135 euros. On en rirait si ce n’était tragique.


C’est l’article de Tonny Le Pennec, « Anti-masques : l'étrange étude de la fondation Jean-Jaurès » qui m’a fait venir sur votre site. J’ai eu la grande surprise et la grande déception de découvrir en le lisant qu’ASI était déjà tombé dans le panneau du « phénomène Bristielle » en accordant du crédit à son étude (avec « Contre la "muselière" : l'univers hétéroclite des anti-masques », de Julie Le Mest). Ce qui serait vraiment intéressant, ce serait de revenir sur le processus mental, intellectuel, sociologique... qui vous a fait croire que l’étude de Bristielle sur les « anti-masques » était pertinente et représentait une vérité plausible.


J’avais dès le 26 août proposé une réponse sur mon blog : https://blogs.mediapart.fr/le-blog-de-boris/blog/260820/propagande-contre-les-anti-masques-la-fuite-en-avant-des-medias

Peut-être auriez-vous d’autres pistes ?

Je ne peux pas m'empêcher de faire le lien entre ce que vous avez écrit il y a quelques jours dans l'article sur Charli Hebdo : « La liberté d'expression n'a pas de défenseurs plus ardents que nous. »


Et ce que je lis sur cet article : « Nicolas Bedos, qui a apparemment entrepris de fédérer la crétinerie française ».


Donc quand quelqu'un fait usage de sa liberté d'expression mais que ses propos vous déplaisent, direct vous l'insultez ainsi que tous ses auditeurs ? Sérieusement ? C'est pas un peu excessif ce genre de jugement à l'emporte-pièce, de la part des « ardents défenseurs de la liberté d'expression » ?


Peut-être que s'interroger sur la raison qui a conduit Nicolas Bedos conduit à écrire ce mot (au hasard, sentiment de ras-le-bol, partagé par beaucoup?) serait un peu plus constructif? Dans un autre article peut-être.

On se concentre sur les masques, sur les contradictions des politiques, les médias et les membres du gouvernement culpabilisent les jeunes de faire la fête (première génération au monde à se révolter contre l'ordre établi et à vouloir profiter d'une certaine liberté,c'est bien connu), on oblige des millions de personnes à porter le masque en extérieur, alors que l'on sait que ça ne sert quasiment à rien, sauf foule compacte... Et pendant se temps on ne parle plus de l'état des hôpitaux, du fait que le nombre de lits de réanimation a de nouveau été diminué, que le Ségur n'est pas allé jusqu'au bout, et qu'en oubliant le personnel médico-social (champ du handicap par exemple)  il a engendré la fuite de ces personnels vers les hôpitaux et les EHPAD, l'impossibilité à recruter de nouveaux personnels, etc...

Quel rapport entre stopcovid  et le métro puisque qu'on 'nest pas cas contact quand on portait un masque et qu'on est obligé de porter un masque dans le métro? Je sais avoir passé bien plus d'un quart d'heure avec au moisn une, et problablement plusieurs, personnes contaminées et je ne suis pas cas contact. Pourquoi? C'était dans une salle de classe au lycée. À part dans les bars et cafés, qu'on commence à fermer, je ne vois pas quand stopcovid sert à quelque chose avec la définitio n ctuelle du cas contact. Je l'ai téléchargé un temps puis virée parce qu'elle bouffait ma batterie pour rien. Le plus grave là dedans me semble être qu'il ne comprend pas lui même la politique que mène son gouvernement.

Heureusement que le président d'Afrique du Sud Cyril Ramaphosa est là pour montrer l'exemple

Quoiqu'ils fassent, ils sont grillés depuis mars dernier ! 

En revanche, si tt le monde s'excite sur les masques, peu de journalistes s'intéressent aux charters de demandeurs d'asile expulsés sans jugement via leur pays d'origine -même s'ils ont fui parce qu'ils étaient harcelés-... Chez nous, 2 membres d'une famille georgienne ont été expulsés en direction de Tbilissi, la mère et le fils, manu "policiari" sur ordre du Préfet !  A Calais, le préfet refuse que les migrants aient accès aux distributions de nourriture, et dans les Alpes du Sud, le Préfet a demandé la destruction de la maison où ils sont logés...

En plus, vu l'"attentat" (?) qui a eu lieu à midi à Paris, j'imagine que les télés de merde vont s'empresser de dénoncer les séparatismes et tirer à boulets rouges sur ces excités  qui croient que l'islamisme est la pratique d'une religion !

Pour exploser en vol, il faudrait déjà qu'il décolle ....

Il aurait du dire qu'il ne l'avait pas installée car cela ne fonctionne pas. 

J'ai entendu il y a quelques jours qu''il y avait eu 180 notifications depuis le début de sa mise en place.

 Avec 2,3 millions de téléchargement et 497237 cas confirmés de coronavirus au 24/09/2020 il y a sans doute un problème.

Bedos joue à l'idiot utile pour faire l'intéressant : en argumentant le non-respect des mesures "barrières" par la liberté de mourir joyeusement, il sert la soupe au gouvernement en confirmant que ces mesures sont bien de nature à nous sauver. Ce genre de faux rebelle est pain bénit pour le gouvernement puisqu'il trace une ligne nette entre les "infréquentables" et les "raisonnables". Ce en quoi il marche tout à fait dans les pas de son défunt papa, autoproclamé représentant officiel de l'opposition de gauche, qui une fois la gauche au pouvoir a perdu tout son mordant. Alors qu'en réalité un petit nombre de mesures de bon sens est noyé dans - et parasité par - une bouillie incohérente de mesures absurdes qui procèdent au mieux de la croyance magique dans le masque comme talisman, au pire de calculs politiques de mauvais aloi.

ça n'aide pas que les élus marseillais (les barons LR Muselier et Joinssins; mais aussi Rubirola; qu'on a vu soutenir les charlatans Joyeux et Montagnier) ne prennent pas acte du fait que la situation est critique chez eux; et que la fermeture des bars et des restos (et des salles de sports); c'est le minimum du minimum que nécessite la situation. On verra les réactions dans les autres départements quand ils passeront inevitablement en zone "rouge super cramoisi"


Si il y a des raisons d'être en colère c'est en effet qu'on continue sur cette doctrine comme quoi les enfants ne seraient pas contagieux; apparemment on est le seul pays au monde qui considère que c'est le cas contre toutes les dernières études sur le sujet; et qu'on continue de donner cours à des enfants sans masques dans des classes bondées et mal ventilées. S'il y a des raisons d'être en colère c'est qu'on ai attendu autant pour faire le minimum. 


Si il ya des raisons d'être en colère c'est aussi qu'aucune communication officielle ne parle clairement de la transmission par aerosolisation; (reconnue maintenant comme moyen de transmission principal avec les gouttelettes) ; donc la possibilité de contaminer quelqu'un se trouvant dans une même pièce même à l'autre bout si on ne porte pas de masque; et la question de la ventilation.  C'est pour cette raison que les bars; les restos; les cantines; les salles de classes de primaires; les salles de pauses dans les entreprises; les salles de sport; bref tous les endroits où on est à l'interieur sans masques sont les pires endroits au niveau contagion. Peut-être dans six mois.

L'anecdote montre au moins pourquoi Emmanuel Macron l'a choisi et pourquoi il a accepté le poste de premier ministre. 


Ce doit être à peu près la même raison pour tous les autres membres du gouvernement. 


D'où le mensonge structurel de cet exécutif ; puisqu'il repose sur des motivations inavouables. 


Inavouables parce qu'elles n'ont rien de politique. Un ego boursouflé, une revanche sur des frustrations passées, ... ? 


L'intérêt général et le bien public devront attendre. 


Surtout avec des interviewers dont l'audace est équivalente au sens du service public de leurs invités.

Je suis un peu étonnée qu'au delà de ces détails qui font le buzz vous n'ayiez pas soulignė le CADRAGE SÉCURITAIRE  imposé par cette émission , même Dupont-Moretti l'a noté.

 On savait que la campagne était ouverte,  elle l'est désormais avec une très grande clarté , nous entrons dans une zone dangereuse et c'est de cela qu'il faut parler avant de se faire embarquer dans ces petites anecdotes de journalistes qui cachent la forêt

Quelle pandémie ? Pas au courant, et l'INSEE non plus, apparemment => Stats décès 2020

@"Permanent waves": 


Comment donner complètement tort à Nicolas BEDOS dans ce capharnaüm d'inepties ?


...+1

pour info: la faculté de droit de Marseille est fermée pour 15 jours.

On est en train de sacrifier une génération pour sauver les grands-parents (dont je suis).

Chronique du désœuvrement d’un zapping nocturne - un jeudi soir, aux alentours de 23h, sur le service public :


Léa Salamé, Thomas Sotto, Nathalie Saint-Cricq, Jean Quatremer, et Patrick Pelloux sont sur un plateau …


Un couteau trône au centre de la table ; les poules caquettent, ne savent pas trop ; fébriles, elles osent le coup de bec : la lame décrit un quart de cercle, tangue sur son manche – panique et battements d’ailes - puis s’immobilise en cliquetant à la surface du verre. Les glouglous s’apaisent, silence. Puis, pattes et ergots font le tour de la question ; la cour se demande quel prétendant les mènera au prochain bal de la picore.

Derrière la basse-cour, assied les jambes sagement croisées, le cheveu déjà bien gris (hélas !), se trouve le bon Teinturier. « Teinturier ! l’interpelle le maitre coq, dis-nous donc de quelle teinte sera la tenture. L’intéressé hésite un instant, puis chevrote : - N’est-ce pas pour la soupe ? – Mais bien sûr pour la soupe ! quoi d’autre ? Prétends-tu qu’il nous faudrait désormais la servir sans toit sur la crête ? le conclave frémit d'un gloussement entendu. Tu es un sot ! va, poulet sans tête … et laisse donc parler tes bons augures. » 

il semblerait que nous ayons toujours trois fois moins de lits de réa que les allemands, donc ils pédalent comme des malades pour éviter l'engorgement et la situation de devoir choisir qui sera maintenu en vie, l'investissement pour la santé se fait plus attendre que les titres LVMH et le feuilleton"Tiffany"! en écrivant cela , je vais être rangé dans les complotistes, pas glop! mais d'un autre côté comme les QAnon aident Trump, la droite doit penser qu'elle en sera favorisée aussi, les résultats globaux des dernières consultations semblent lui donner raison, que ne se sont-elle pas déroulées à la proportionnelle pure à un tour avec le vote par correspondance autorisé?!

Bonjour

Attention Daniel, vous me donnez l'impression d'être bien naïf  concernant port de masque et la "confiance " en Edouard. Assisterez-vous, vous aussi les bras ballants à la montée du totalitarisme total dont la covid est une merveilleuse opportunité pour le pouvoir, ses potes les labos et les multinationales qui en profitent pour licencier en se gavant d'aides publiques ? 

Tant que le nombre de mort.e.s et d'hospitalisé.e.s reste quasi négligeable, ne pensez vous pas que toutes ces mesures sont en fin de compte plus dangereuses qu'utiles 

Que les injonctions contradictoires aboutissent à une sidération et une immobilité dont profite le pouvoir pour installer son règne fascisant ? (je suis peut-être parano après tout)

Le piège est presque parfait : la critique des mesures sanitaires est assimilée à du complotisme, son application fait taire le peuple le cantonnant au turbin, la ficelle est grosse mais ça marche, même à ASI, heureusement de plus en plus de gens ne sont plus dupes mais la répression est féroce !

J'espère qu'ASI saura tomber le masque et sortir du carcan de la "bien-pensance" bourgeoise, en attendant tant que les émissions se déroulent masquées, je me prive du plaisir de les regarder, notez que  je ne suis pas un anti-masque fanatique mais là franchement vous en faites trop !

J'ai hâte de retrouver l'ASI d'antan...

Allez , faisons la brève et claire : "La covid est une maladie de gueux !" CQFD !

Escartefigue à Matignon, on en est là.

je ne sais pas

je ne veux plus

j'en peux plus

je me fous du monde entier


Pour une fois, je comprends Castex

il est honnête, ça change déjà des autres

Je comprends moins bien sûr la réglementation punitive qui ne fait pas appel au bon sens de chacun en expliquant clairement les enjeux ou qui ne s'applique pas de façon égalitaire


Pour Bedos

quand un résident décide de nous quitter dans une maison de retraite

par un manque sa savoir vivre comme disait je ne sais qui

et qu'on m'en avertit au passage d'une chambre vide

ça me fait toujours quelque chose du genre "un seul être vous manque..."


même cette dame souffrant d'Alzheimer qui nous poursuivait autour de l'escalier central en nous accusant d'avoir dérobé sa veste et nous traitant de "gueules de chien" (de chien sans muselière à l'époque)


alors ce con de Bedos fils fait presque reprocher à feu Bedos père de l'avoir procréé

il aurait été libre de ne pas être né

"Philippe inspirait confiance".  Ah bon ? Pas la mienne en tous les cas (je sais encore dire où j'habite), sauf que je comprends qu'en disant cela, DS s'appuie sur les sondages de popularité qui n'ont d'ailleurs pas été démentis par les élections municipales., en tous les cas, pas au Havre.  

Donc oui, on peut dire que EP inspirait une sorte de confiance que le pauvre bougre de Castex n'arrive pas encore à ... faire décoller. 

Quoi qu'il en soit, on s'en tape, et de EP, et de JC (Jésus crie aussi devant son écran télé).  On s'en tape parce que tous ces gens-là qui nous pseudo-gouvernent n'arrivent pas à la cheville d'un con qui marche. Faudrait revenir aux basiques,: on a des yeux pour voir, des oreilles pour entendre, un bouche pour parler et un cerveau pour réfléchir et penser; Aussi bas soit le QI, il suffit de s'en servir pour comprendre ce qui nous arrive et pourquoi ça nous arrive; Et quand on utilise un tout petit peu son cerveau, on comprend très facilement que la "confiance", inspirée par EP est plutôt un problème qu'une solution.  

Je sais bien que le job de DS, c'est de prendre du recul par rapport aux media et à la communication en général. Je m'aperçois que cela devient de plus en plus une critique du gouvernement en place , sous prétexte d'analyse de la soirée de la 2 par ex. . A coup de petites remarques que je dirais "perverses " : l'ombre de l'intubation" ! " s'ébattre sans masque dans des cérémonies officielles " . etc....

Personnellement, je n'ai vu aucun ministre s'ébattre ! 

Bien sûr, il y a de l'amateurisme. Aucun gouvernement n'a vécu un tel contexte auparavant ! 

Vous parlez d'incohérence dans les mesures prises : Si vous écoutez les professionnels ( infectiologues, spécialistes des maladies virales) ils vous expliquent que les enfants sont très peu contaminants ( pb des écoles qu'on ne ferme pas), par contre les consommateurs de bars après 22h oui : on boit plus, on parle plus, on fait moins attention), donc pourquoi critiquer les mesures prises en zone rouge ? 

Les  articles de DS déchainent des commentaires dénués de nuances, à charge le plus souvent. Tous " haro sur le baudet" ! Quel est son but exactement ? Pas une analyse claire et objective en tous cas ! 

Je ne me suis pas abonnée à ASI pour cela . Il est vrai que je reçois l'article de DS tous les matins et que je le lis en premier : je devrais peut-être me pencher davantage sur les autres articles ? 

Vu l'intérêt des Français.es pour ce cirque télévisuel, Castex a explosé dans un verre d'eau.

D'abord les masques à @si...


Ensuite l'éloge d'un ex-lobbyiste du nucléaire, certes de qualité mais lobbyiste quand même et co-responsable malgré tout de  la gestion du covid, l'un des confinements les plus durs d'Europe avec des dégâts socio-économiques en cours de constatation par chacun et chacune ( hors industriels de l'armement et GAFAM)...


Je trouve DS beaucoup trop dur avec le Premier Ministre de la France : Pour exploser en vol comme le dit un @sinaiute il faut d'abord avoir décollé ce qui ne semble pas de l'intéréssé le cas selon le consensus médiatique; ensuite il s'agit forcément là à mon avis d'une stratégie dictée ailleurs (où donc?), car à Matignon avec "les mains dans le cambouis" "il n'a manifestement pas le temps de prendre le métro ou de pianoter" !

Bon, on va commencer par envoyer la troupe contre la jacquerie marseillaise.

Il ne manquait plus que Castex affirme que le gouvernement entier faisait don de son corps à la France pour atténuer ses malheurs comme un certain Maréchal en 40.  Si le corps gouvernemental, sans l'Application ad hoc  !!!,    était bourré de Covid, on fera sans.... !!!

"Et Castex explosa en vol"


Ah tiens ?


Parce que comme dans la chanson, le lendemain le canard était toujours vivant. Et bien vivant, jusqu'à la prochaine "explosion en vol" puis la suivante, puis la suivante encore.

Si ça continue comme ça en termes de mesures liberticides, tout va bientôt être interdit, sauf le travail et l'école. 

Bosse, met ton masque et tais-toi ! 

Interdit de tomber malade, interdit de mourir et une vie entre parenthèses...

Dans le genre" je suis ministre et j'arrive pas à expliquer toute les consignes que j'impose à la population".

Jean-Michel Blanquer était biens perdu ce matin sur france info.


Je ne vais probablement pas mourir du covid au vu des statistiques qui sortent mais la colère finira par m'étouffer... devant la docilité avec laquelle nous obtempérons aux consignes de cette bande d' abrutis ! Les chiffres donnés par le ministère de la santé lui-même indiquent une mortalité lié au covid inférieur à celui lié à la grippe de 2019 ! Et je ne parle pas des cancers, des suicides, de l'alcool etc etc !

Quoi, vous découvrez que vous êtes mortels ? 

Et n'en déplaisent aux grincheux , à 73 ans oui je laisse une lettre pour laisser ma place en réanimation-covid ou autre-  et je n'ai pas besoin des comiques bobos pour cela !

"Et le bon sens bordel" ? 



Je n'ai pas regardé... Ca m'évite le dépit, la rancœur, l'amertume, la tristesse!!!! Rien que le titre de l'émission et le nom des présentateurs  a suffit à me dissuader de perdre mon temps. Salamé et Sotto en maître de cérémonie non merci, juste la continuité de France Inter "docile" et RTL "servile". Il y a bien longtemps que ces émission sont devenus des services de comm pour les gouvernants. Et Castex en invité, non mais franchement, on comptait apprendre quoi ? Que Castex ne prend pas le métro ? Vous en doutiez qu'ils sont déconnectés de tout ? Rien a attendre. 

Mais j'admire votre capacité à croire encore ou la force de votre espérance. Ca au moins c'est positif ;-)

"Et Castex explosa en vol" : Heu Castex n'a jamais décollé à vrai dire.


Petit avant-goût de fin du monde : assister en spectateur à l'affrontement de deux crétineries.

Philippe inspirait cette confiance ? 


Le retard à l'allumage, c'était lui,  les masques, c'était lui, les tests, c'était lui, les consignes sorties un mois après le déconfinement pour certaines entreprises, c'était lui. Cette incohérence, c'était lui et les mensonges, il les a tous couverts.


Vous avez la mémoire bien courte.

Ils veulent tellement ne pas arrêter l’Economie, qu’ils partent dans tous les sens et nous perdent. J’attends avec gourmandise le re-confinement général...

Bonjour et merci pour la chronique. 


"Edouard Philippe, au contraire de Macron, inspirait cette confiance "


Première nouvelle !

Encore une fois, je suis un peu partagée. On se délecte des bourdes de "nos" dirigeants... ça réjouit, mais ça prend beaucoup de temps et de place et n'apporte pas grand chose de nouveau. Pendant ce temps là, des choses plus graves et moins drôles s'affirment avec "douceur et fermeté". 


Un indice? Toutes nos radios et télé se gaussent de la déconfiture de Castex, qui a parlé deux heures pour qu'on n'en retienne que ces quelques minutes rigolotes. Mais qu'a-t-il dit d'autre? Faudra chercher, et lire entre les lignes, écouter entre les mots pour le savoir.


"En me temps", nous échapperons peut être, pour cette fois, à l'embrigadement des journalistes, car Darmanin a fait une comique contrition sous forme de "malentendu", mais observons bien, il ne recule que pour mieux sauter l'obstacle la prochaine fois, il est déjà en train d'y réfléchir, et pas que lui.

je n'ai évidemment pas regardé cette émission de propagande ( j'attends que ce soit obligatoire et soumis à contrôle pour le faire ! ) mais j'ai entendu ce matin qu'outre le "stopcovid", l'épisode des piscines était aussi croustillant !


"oui elles seront fermées, enfin non, elles elle pourront être ouvertes .... enfin celles à l'air libre ! " 


 on rentre dans l'hiver, ça concerne combien de lieux en fait ? 

Et si celles à l'air libre peuvent être ouvertes, c'est parce qu'il n'y a pas de risque ( ou moins ) mais alors pourquoi imposer le masque à tous, tout le temps dans la rue ? 

Les rue ne sont pas à l'air libre ?


Comment donner complètement tord à Nicolas BEDOS dans ce capharnaüm d'inepties ?


Petite info d'un copain qui dirige un grand labo, outre le fait d'être submergés par les demandes ( n'importe quel hypocondriaque se précipite pour se faire dépister.... et pas qu'une fois  ) il commence sérieusement à se faire ressentir un maque de réactif pour procéder aux tests !


Encore une gabegie de plus....

Ces gens commencent à apprendre que l'autorité de se commande pas, ni ne se décrète. La confiance en est un pré-requis. Si la confiance fait défaut, il ne reste que la peur et la force.

"Édouard Philippe inspirait confiance"

Pas à moi ! 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.