4
Commentaires

Enfants placés : un gros mensonge de "Zone interdite"

Caméra cachée, infiltrations, révélations… M6 vient de diffuser une seconde enquête sur le "nouveau scandale des enfants placés", deux ans après avoir réalisé un premier documentaire sur le sujet. Rien n'a changé, la situation semble toujours aussi dramatique. Rien de nouveau non plus du côté des pratiques de la chaîne : elle affirme qu'aucun conseil départemental n'a ouvert les portes des hôtels sociaux où sont placés temporairement certains mineurs… alors qu'au moins un département avait répondu favorablement. Une manière de justifier l'utilisation de la caméra cachée ?

Commentaires préférés des abonnés

La méthode de M6 est douteuse. Il n'y a aucune réflexion sur la protection de l'enfance, sur ce que devrait être une politique de protection de l'enfance par l'Etat, les départements et les associations. Rien sur le manque de familles d'accueil,(...)

Hmm, je travaille dans le social, et quand j'ai entendu les collègues en causer je me suis dit : hmm, ça mérite probablement un peu de recul et de vérifications et une bonne remise en contexte pour réellement disposer des tenants / aboutissants et de(...)

L'angle de l'émission est scandaleux, il aurait fallu traiter de cette façon:

"Nous allons vous montrer en caméra cachée comment sont traités de façon luxueuse ces enfants placés. Hôtel, restaurant, pension complète et bien d'autres services payés par(...)

Derniers commentaires

L'angle de l'émission est scandaleux, il aurait fallu traiter de cette façon:

"Nous allons vous montrer en caméra cachée comment sont traités de façon luxueuse ces enfants placés. Hôtel, restaurant, pension complète et bien d'autres services payés par le contribuable, pour ces enfants qui sont souvent d'origine étrangère et en situation irrégulière. M6 vous révèle la véritable gabegie d'argent publique pour ces mineurs souvent délinquants et déscolarisés. Et c'est tout de suit après une page de pub pour Mercedes / Guerlain / Apple."

Hmm, je travaille dans le social, et quand j'ai entendu les collègues en causer je me suis dit : hmm, ça mérite probablement un peu de recul et de vérifications et une bonne remise en contexte pour réellement disposer des tenants / aboutissants et des leviers d'amélioration de la situation. Là, c'est un truc en bout de chaîne, avec une visée sensationnaliste. Mais ça a le mérite de mettre le sujet sur la table.


Le souci, c'est comme quand Macron parle. Il a beau mentir ouvertement ou manipuler, au final, les rectificatifs ne seront entendus que par une minorité.

La méthode de M6 est douteuse. Il n'y a aucune réflexion sur la protection de l'enfance, sur ce que devrait être une politique de protection de l'enfance par l'Etat, les départements et les associations. Rien sur le manque de familles d'accueil, le manque de professionnels, sur les carences des services de l'Etat en matiere de lutte contre la prostitution des mineures et les trafics...  En matière aussi de prise en charge médicale et de structures d'accueil. 

famille d'accueil est un métier difficile voir impossible et le manque de professionnel s'explique par le salaire, aujourd'hui il vaut mieux faire inférieur qu'éducateur spécialisé. Même niveau d'étude mais pas le même salaire, ni la même reconnaissance.

Tant que l'on ne résout pas ce problème, les éducateurs s' ecarterons toujours plus de la protection de l'enfance et des journalistes sans compétences arriveront toujours à se faire embaucher pour cacher des caméras!  

 

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.