13
Commentaires

"Endogames", "arrogants" : les magistrats, par Dupond-Moretti

Commentaires préférés des abonnés

Vu que le gouvernement d'après est presque le même que le gouvernement d'avant avec partie de chaises musicales il fallait bien  la nomination de  Dupont-Moretti et Bachelot pour masquer (ou pas) ce tour de passe passe.

Soit dit en passant c(...)

Ce monsieur, que je ne connais pas plus que ça, semble regretter de n'avoir pas eu la carrière de Gérard Depardieu.


Pourtant il semble n'avoir pas ménagé ses efforts pour se rapprocher du physique de son modèle.


A part ça, que dire ? 


Il est là pou(...)

Il est aussi ministre de la pénitentiaire, marrant ça, on n'en a rien a faire du ressenti de la pénit' sur sa nomination. Les messieurs en hermine ont le droit d'avoir des états d'âmes mais les soutiers en uniforme de la justice on s'en fou. N'y aura(...)

Derniers commentaires

On ne voit rien tant que ce qu'on refuse de reconnaitre chez soi. :-D Tout dégage dans son attitude ce qu'il reproche aux magistrats : l'arrogance. Tragique d'inconscience. Ceci dit, son joli discours de perron ne va pas effacer d'un coup d'éponge des années à courir les plateaux en tapant complaisamment sur ceux qui ne sont, de fait, que ses antagonistes de circonstance. On devine déjà les tensions dans le corps de justice face à ce ministre popu. Et on peut s'attendre aussi à ce que les mécanismes du ministères de soient pas assez souples à son goût. L'homme aime batailler, il va se régaler :-/


Il est aussi ministre de la pénitentiaire, marrant ça, on n'en a rien a faire du ressenti de la pénit' sur sa nomination. Les messieurs en hermine ont le droit d'avoir des états d'âmes mais les soutiers en uniforme de la justice on s'en fou. N'y aurait-il pas quelques passerelles endogames entre les magistrats et les médias qui expliqueraient que les uns voient leurs ressentis exposés et les autres ignorés ?

il a pas complètement tort  la question c'est quel regard va t il porter sur les avocats maintenant qu'il est passé dans l'autre camp. 

En tout cas si c'est pour supprimer l'indépendance du parquet qu'il est nommé comme le presage DS dans sa chronique on est mal barre.

 Ne pas sous- estimer le personnage, c'est un calibre. Si on lui donnait les moyens, il pourrait faire beaucoup.

 Mais je vois mal Macron se lancer à deux ans de la présidentielle dans une vaste réforme de la justice. Ce gouvernement, résolument de droite, n'a pour but que de sabrer tout candidature à droite. Selon Macron, à gauche, il n'y a pas vraiment de risque, la France n'étant pas mûre pour un président écologiste.

 On va demander à EDM de ne faire guère plus que de la figuration. Pas sûr qu'il tienne ce rôle pendant deux ans. Ça risque de se finir comme avec Hulot.

Ce monsieur, que je ne connais pas plus que ça, semble regretter de n'avoir pas eu la carrière de Gérard Depardieu.


Pourtant il semble n'avoir pas ménagé ses efforts pour se rapprocher du physique de son modèle.


A part ça, que dire ? 


Il est là pour supprimer ceux qui enquêtent sur les turpitudes des princes qui nous gouvernent.

Il est là pour favoriser ceux qui décident que les forces de l'ordre sont intouchables, quoi qu'elles fassent.


Vu que le gouvernement d'après est presque le même que le gouvernement d'avant avec partie de chaises musicales il fallait bien  la nomination de  Dupont-Moretti et Bachelot pour masquer (ou pas) ce tour de passe passe.

Soit dit en passant c'est un qui disait qu'on ne l'y prendrait pas et une autre qu'on ne la y  reprendrait pas.

Peut-être que Julian Assange va être accueilli en France car comme le rappelle opportunément RT,  Dupont-Moretti l'avait proposé. Y'a plus qu'à.

Et il n'a pas compris qu'avocat ou magistrat, ce n'est pas du tout le même métier, et que c'est même antagoniste, c'est pour cela qu'il n'apprécie pas les juges !


Faux ! Enfin normalement ...... parce-que si vous considérez qu'ils ont des buts adverses'alors il faut pour que la 'vérité emerge' leur donner les memes'pouvoirs ! Et la bonjour la justice es riches...... regardez les states.

Mais la'critique de l'en dogme est très juste et exiger un petit parcours pro (cinq ans) dans une profession juridique , quelle quellle soit , cela me parait un e très bonne idée...... apres il y a la question de la rémunération qui risque de freiner un recrutement de gens confirmes. 

 La partie adverse pour l'avocat, c'est le procureur, non ?
Le juge est là comme arbitre. Et c'est cela son métier, faire la part entre la victime et l'accusé. 

Je bosse quant à moi dans une administration où arrivent beaucoup de doctorants en Droit (Ce n'est pas mon cas, je viens d'Histoire de l'Art), et on ne fait pas beaucoup de boulot d'avocat, mais en fait, on fait celui de juge ; équilibrer entre le "fraudeur" et l'argent de l'Etat, décider si un mot ou une tournure de phrase fait la différence, se plonger dans le Lefevre pour voir s'il n'y a pas déjà un cas jugé...

On a toujours vrai un juge qui peut décider si on n'est pas d'accord. Mais on remplit ces obligations en attendant...
Croyez moi, le boulot de juge, ça demande des connaissances en droit, et c'est le minimum, mais c'est toute autre chose que celui de l'avocat.


Mais d'accord, débarquer à 23 ans et faire un boulot de juge, c'est une sacrée gageure, la plupart ne s'y font pas, pourtant, ils sont écrémés lors de leur scolarité.

J'avais assisté à la télé à la commission d'enquête parlementaire sur Outreau, et le jeune juge qui s'était laissé entraîner à voir des pédophiles partout dans cette affaire, et croire un gosse rancunier quoi qu'il dise. Manque de maturité des deux....

Pas facile....
Il leur faudrait à mon avis plusieurs années de stage avant de pouvoir statuer tout seuls, ou même collégialement... Ou effectivement une autre fonction....

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.