19
Commentaires

En campagne à Carcassonne, Sarkozy n'attire pas le badaud

Une visite officielle de Nicolas Sarkozy est-elle nécessairement synonyme de bains de foule et d'accueil populaire massif ? A en croire L'Indépendant, le quotidien régional de l'Aude, les sympathisants UMP venus accueillir le président à Carcassonne hier, mardi 25 octobre, "se comptaient sur les doigts de la main". Ce n'est pourtant pas ce que laissait deviner le reportage diffusé au 20 heures de France 2 : on pouvait voir le président discuter avec de "vrais gens", venus spontanément le voir. Spontanés, mais pas nombreux, ce que la chaîne n'a pas souligné.

Derniers commentaires

De plus en plus pathétique !
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/des-figurants-pour-acclamer-109440

Problème ! La campagne du non-président-candidat est toujours payée par le contribuable:
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-depenses-somptuaires-de-l-109263
Ben hier y avait le XV de France reçu à l'Elysée par le petit.

Où qu'elle est la photo-souvenir du groupe avec Nullos Ier au milieu??? (pas trouvée sur le net en tous cas).

La peur du ridicule sans doute.
Tous les déplacements de Sarko sont couverts par des personnels triés sur le volet : l'équipe des V.O. -voyages officiels- ! C'est TF1 qui en avait la maîtrise du temps où je travaillais dans une rédaction nationale publique (pas comme journaliste). Chaque télé envoie une équipe, l'équipe des V.O. et sur place, c'est une seule équipe qui travaille et donne ce qu'elle a tourné aux autres télés. C'est ce qu'on appelle : les images du "pool". Après, les images sont montées et commentées par le journaliste "v.o." !
Rien de plus "embedded" que ces reportages... qui, du coup, en deviennent complètement insignifiants.
Il y aura toujours trois imbéciles prêts à regarder passer les voitures officielles, souvent pour être vus à la télé par leur famille, leurs copains, leurs zamis fesse-bouc ou dieu sait qui... et toujours des petites équipes servilump prêtes à aller faire la claque à un mec à bout de souffle.
//Il y aura toujours trois imbéciles prêts à regarder passer les voitures officielles, souvent pour être vus à la télé par leur famille, leurs copains, leurs zamis fesse-bouc ou dieu sait qui... et toujours des petites équipes servilump prêtes à aller faire la claque à un mec à bout de souffle///

Mais aussi, hélas, des millions de téléspectateurs qui marchent à cette com' rudimentaire.

Et ça nous fait 53% de sarkovotants...
A mon avis, beaucoup moins maintenant... mais je gage qu'il va faire son maximum pour revenir à 53 % ... Il commence ce soir...
avec ses complices démédia !
Il n'est même pas certain que trois imbéciles arrivent à assister à ce cirque. Dans une grande surface carcassonnaise, deux dames parlaient de cette visite. L'une des deux expliquait à l'autre que son fils n'avait pu aller faire le badaud. Il a été bloqué à une barrière où l'agent de sécurité lui a signifié que pour assister à la manifestation il fallait avoir une invitation.
A noter que dès le samedi, le périmètre de cette manifestation était envahi de panneaux, de ruban,... qui limitaient l'accès et/ou le stationnement. Un complexe sportif (salle de gym, salles d'arts martiaux, piscine, salle de mise en forme,...) annonçait, par affichettes, sa fermeture de 9 H 00 à 18 H 00 le mardi.
Le mardi, un hélicoptère survolait Carcassonne.
Voilà quelques unes des conditions constatées qui entouraient ce barnum et qu'auraient pu montrer les médias.
Quel séducteur tout de même ce Nicolas S. C'est fou le nombre de jeunes femmes qui se sont spontanément, et fort opportunément, installées juste derrière lui. Ce n'est pas encore la même ambiance que pour les 59 ans de Poutine (lien) mais patience, nous ne sommes qu'en début de campagne.
Concernant sa visite dans la Creuse, d'une part si sa note s'élève à 6,60 euros, cela laisse mathématiquement entendre qu'il n'y a pas eu grand monde pour trinquer avec lui lorsqu'il a proposé de payer sa tournée, ce qui d'autre part met clairement en évidence que Sarkozy et l'UMP n'ont pas la côte dans le département et plus largement dans le Limousin, il suffit de se pencher un minimum sur les derniers résultats électoraux pour s'en convaincre (Lien Régionales et Lien Cantonales).
Cette mise en scène sonne faux... du début à la fin...
En plus, choix étonnant du cameraman, où l'on voit à peine, et furtivement l'actuel maire de Carcassonne Pérez (PS) (0:44) qui guide le président, vers l'ex-maire Larrat (UMP) (0:48), Larrat dont son élection avait été annulée pour cause de fraude électorale suspectée.


Perez : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Perez_(politique)
fraude : http://www.lindependant.fr/2011/07/10/fraude-electorale-j-c-perez-veut-la-verite,40131.php
3 voix au sujet de l'annulation, celle de Larrat, celle de Perez et celle de Chesa : http://www.ladepeche.fr/article/2009/05/30/614384-carcassonne-elections-municipales-annulees-le-maire-se-dit-victime-d-une-machination.html
Cette campagne électorale sera passionnante car elle va vraiment déterminer notre futur !
Aura-t-on droit à l'habituel ronron farci de mauvaise foi, de langue de bois, de mensonges et de paroles qui ne disent rien ? L'abstention alors sera immense, ce qui ne peut que profiter à la grosse droite bien velue.
Un petit dessin ? http://alabergerie.wordpress.com/2011/10/25/tandis-qua-la-goulette/

Le PS aura-t-il le cran de dire et de montrer qu'il est de gauche ? La formation qui aura trouvé le secret de rafler des troupes du côté de ceux qui ne votent jamais donnera la couleur dominante du quinquennat qui arrive. C'est là qu'il faut travailler ; ce sont ces gens-là qu'il faut ramener aux urnes, pour gagner.
Une prophétie grandiloquente ? http://alabergerie.blogspot.com/2011/10/ravage.html (Quel titre ! Il va falloir changer ça.)

Le Sarkouilly peut bien se payer une émission sur mesure et des bains de foule suggérés par trois volontaires, ce ridicule pompeux ne lui nuira pas. L'abstention lui profitera toujours. En effet, les égoïstes, les avides et les frustrés soupçonneux sont toujours plus nombreux que les généreux, les progressistes, les partageurs. Donc, parmi les gens qui sont sufisamment enflammés pour aller voter, les frappadingues qui votent à droite seront toujours plus nombreux que les autres. Ceci peut s'atténuer par l'arrivée massive de nouveaux électeurs, ramassés par une parole fraîche et motivée.
Le travail de mise en scène sarkozyste effectué par la grand messe du 20h est efficace et honteux, Com' d'habitude.
Cependant il y a un détail qui ne trompe pas l'oeil exercé, et qui prouve que c'est bien la crise à tous les niveaux : pénurie de figurants oblige, ils ont même dû en faire venir qui faisaient plus d'un mètre soixante.
Pouvez-vous nous rappeler le nom de l'employé que Sarkozy a mis à la tête de France ?

Et nous dire s'il a obéi aux injonctions du CRIF et de l'ambassadeur d'Israël ?

Plus le quinquennat du lider minimo avance et plus il se fait bâtir des villages Potemkine sur son passage
Chic la campagne électorale a commencé :-)
Il se promène beaucoup,fait sa campagne à nos frais et se ramasse. Bonne nouvelle. Que la deux truque l'info,c'est pas nouveau.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.