32
Commentaires

Elkabbach enfourche le dada du thon

Derniers commentaires

Dans la série du n'importequisme, très bon article sur un sondage ici http://www.rue89.com/en-faire-un-sondage/pouvoir-d-achat-le-sondage-une-fabrique-de-desinformation
[large]ROUGE![/large]
On vous dit
Elkabbach voit rouge
... quand on lui parle de thon

Comme au temps de la guerre froide!

J'ai oublié : 'Taisez-vous Elkabbach"
Le degrés zéro de l'argumentation pédagogique a été atteint. Mais Elkabbach creuse toujours plus profond. Record à battre.
Méditerranée : deux R et un N.
Bizarre qu'il faille mettre la chronique dans un espace autre que le 0€ pour pouvoir en discuter... ca fait du duplicate content :-(

Bon, a par ca ca m'etonne de Barnier que je croyais plus pro-européen, rapport a son passé.... mais la politique politicienne corrompt, et on dit parfois l'inverse que l'on soit a Paris ou a Bruxelles... en tout cas on ne s'etonnera pas plus tard de voir les citoyens voter NON a l'Europe avec de tels discours...
Je viens de dire Adieu au thon rouge.

Il faut dire que j'ai une amie qui s'occupe de quotas de pêche dans le monde,
elle m'a raconté, la biodiversité mise en danger, les poissons pêchés trop jeunes, avant d'avoir assuré leur reproduction,
les lobbys qui luttent contre le sens du monde,
même les scientifiques de certains pays qui refusent de traduire en anglais leurs résultats alarmants.

Et voilà, l'autre jour, j'ai fait un repas, mon dernier repas de thon rouge, j'envisage encore de convaincre mon japonais (restaurant) de ne plus en mettre dans mes sashimis.

Mais en tout cas, pour moi c'est fini.


http://anthropia.blogg.org
Merci de créer vous-mêmes des espaces protégés. Ainsi, quand on clique sur « chez le p'tit matin », on voit tout de suite que cette période cruciale ne sera pas troublée.
(Pardon si je ne suis pas clair, je ne suis pas réveillé avant d'avoir mangé mon thon rouge.)
J'adore les hommes politiques
Ils sont fantastiques.
On se demande s'ils ne sont pas un petit peu intermittents du cerveau, des fois...

Pleurer sur le fait que l'Europe ne se construit plus tout en accusant celle-ci d'être à l'origine de tous les maux... Ah vraiment, je ne comprends pas pourquoi les européens n'en veulent pas, de l'Europe...
Et à propos d'Elkabbach : la vieillesse est un nauffrage.

C'est marrant, j'ai l'impression qu'il a toujours été vieux...
Et donc insubmersible.
Très bon le lien d'Oblivion. Et j'adore le poème d'Allais de Patrice.
Et à propos d'Elkabbach : la vieillesse est un nauffrage.
Quel génie ce Barnier !

On n'aurait pas cru, en voyant son air bovin, entouré des autres membres du troupeau lors de la récente interview de Fillon (vous savez, le grand pilote de course) par Arlette Chabot, la mamie Nova du PAF...

Et pourtant !

Parvenir à transformer un thon en bouc est un exploit que le Guiness ne devrait pas rater dans sa prochaine édition...

Sans la moindre mitaine,
Il lit l'oeuvre de Taine.

Son thon de l'aquarium
S'évade et file à Riom.

A son excellent père
Il parle avec colère.

Surveille mieux, fiston,
Ton thon, ton Taine et ton ton.


Alphonse Allais
in Le sourire, 1900

***
http://www.lepost.fr/article/2008/06/17/1209411_arret-sur-images-un-an-deja.html
c'est ce qu'on appelle le thon (comme la sardine) à l'elkabach
un peu tirée par les cheveux mais bon c'est le matin...
Il y a donc tant de pêcheurs irlandais que ça en Méditerranée? Par ailleurs, le vote négatif, y compris en Irlande, n'avait-il pas largement précédé l'affaire du thon rouge? Mais pour une fois que ce n'est pas le trop fameux "manque de communication" qui dans la bouche des élites explique l'avanie...
Il était à la simple projection du film bourré de prévisions d'Al Gore lors de sa diffusion à l'Assemblee nationale, Barnier, ou avait-il atelier pêche au canard à la buvette ?

Joli exercice de defaussage sur la commission au passage, dont il est heureux qu'il serve d'argu pedagogique à Elkabbach. On progresse.



(Mais si Barnier a des soucis avec les projections, qu'il se penche un peu sur la PAC, qu'on rigole un peu...)
"Mais rassurons-nous. Celà n'empêchera pas Elkabbach, et les autres, de produire d'identiques trémolos sur la biodiversité menacée, quand le vent aura tourné..."

Elkabbach ?... La biodiversité ?... Mais il s'en cogne autant que du pluralisme des médias, le fossoyeur de morts vivants.
Quant au thon... rouge de surcroît !
La-faute-à-Bruxelles, toujours... c'est triste à dire mais tant que ce seront des scientifiques de l'horrible Bruxelles, personne ne les croira, car les pêcheurs français sauront toujours mieux que l'UE... démago démago.

Il faudra un jour faire une chronique de la manière dont l'UE est dépeinte en France, et dans un autre pays comme la Belgique francophone, ou l'Allemagne par exemple, qui expliquerait je crois vraiment pas mal de choses sur la vision de l'UE qu'ont les français.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.