63
Commentaires

Ecotaxe, Roumains : tempête (s) sur la Bretagne

Elle est taquine, l'insurrection. Elle ne vient jamais où on l'attend.

Derniers commentaires

Qualifier en permanence ces taxes d’"écologiques", n'est certainement pas la meilleure manière de communiquer l'étendue et urgence du problème ... :
http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetique
(c'est à dire le fait que même si l'on préfère la valse des étiquettes financières, la crise est surtout un monstrueux choc pétrolier qui ne fait hélas que commencer).
Pour info :
http://www.francoisdelapierre.fr/bretagne-labattoir/
Personne pour faire le lien entre cette révolte et le peak oil?

De meme que peu (pas) de journalistes n'a fait le lien entre les révoltes arabes et..... le peak oil...

Et que penser de la corrélation forte entre la crise des subprimes et la montée du prix du ... pétrole?
Je ne reviens pas sur l'écotaxe mais sur la question des roumains : Il me semble qu'on fait l'autruche en refusant de considérer l'immigration comme l'une des armes utilisées à dessein par certaines entreprises pour précariser encore davantage les ouvriers et faire pression sur les salaires.

N'oublions pas que le PCF, qu'on aurait du mal à taxer de parti fasciste ou xénophobe, tenait un discours anti-immigration il y a une trentaine d'années : http://www.youtube.com/watch?v=nsCaoc-FuiA - Et il ne s'agissait pas d'une stratégie électorale visant à contrer la montée du FN, qui ne représentait absolument rien à cette époque.

Depuis lors, le FN est devenu ce que l'on sait, et le PCF s'est coupé de sa base électorale et de ses racines ouvrières pour courir après les jeunes, les diplômés, certains bobos. Le PCF d'aujourd'hui - comme une immense partie de la gauche - est tellement effrayé à l'idée d'être comparé au FN qu'il en oublie une partie de ses analyses passées concernant l'immigration, alors qu'elles étaient basées sur des considérations radicalement différentes de celles qui motivent les prises de position du FN sur ce même sujet.

Il me semble que ces considérations mériteraient d'être (ré)examinées et analysées sans parti pris et sans préjugés.

A toutes fins utiles, je me permets d'inclure quelques précisions : non, l'immigration n'est pas l'unique raison de la situation de l'emploi en France aujourd'hui, ni plus largement le seul facteur susceptible d'expliquer la situation économique de notre pays - l'évasion fiscale représente à elle seule un coût bien supérieur à celui de l'immigration.

Mais par ailleurs - sinon pourquoi se poser la question de la réduire - il ne semble pas que l'immigration constitue un facteur d'amélioration de la condition ouvrière dans notre pays.
La directive détachement, ça ferait un super sujet d'emission, non ?
Un autre éclairage sur le sujet par Jaques Sapir:
http://russeurope.hypotheses.org/1643.

La Bretagne subit de plein fouet la concurrence de l'Allemagne qui paye des ouvriers à 5€ de l'heure.
L'écotaxe produit des absurdités - pas de taxe pour les transports en avio
Un élément non aperçu par vous : la Bretagne bénéficie d'une exemption sur toute taxe de transport (il n'y a pas d'autauroutes payantes en Bretagne) depuis ... la cession de la Bretagne à la France par Anne de Bretagne. Cela faisait partie des conditions à la réunion de la Bretagne au royaume de France. Les Bretons ont toujours été chatouilleux sur cette clause. Le Général de Gaulle a eu la sagesse d'en tenir compte.

http://www.revolte-papier-timbre.com/liberte-armorique/
http://suisse.gwalarn.org/mapage/le-trait-de-1532.pdf
http://webselection.over-blog.com/article-271235.html

En la matière les savoyards se sont fait autrement flouer : https://fr.wikipedia.org/wiki/Annexion_de_la_Savoie
Les savoyards, on leur a récemment fait "cadeau" d'une autoroute payante qui fait gagner à peine dix minutes sur la nationale, mais a bouffé le peu d'espace qui restait dans une vallée très étroite entre des usines ruinées, une voie de chemin de fer, une nationale et une rivière. Ah, mais superbement paysagée, l'autoroute. Même que ça a, de beaucoup, fait gonfler le devis initial. Comme toutes les autoroutes, on la paie deux fois si on a la bêtise de la prendre. Et si on la prend pas, ben on la paie quand même , mais une seule fois. Sauf que comme elle sert à remplir de camions pollueurs le tunnel du Fréjus, on la paie aussi avec sa santé.
J'avoue que je la prends parfois, sans avoir eu jusqu'à présent, conscience de ma bêtise.
Console toi, moi je la prenais toujours. Jusqu'au moment où mon fils, boycotteur d'autoroutes par manque d'argent et par principe, m'a fait remarquer que celle-là, en tous cas, ne valait pas le coup: nationale quasi droite, peu fréquentée, peu de villages à traverser, etc...
En réalité, je suis bien conscient de tout ça, mais pour les lève-tard que nous sommes, emprunter les autoroutes d'une ou de l'autre vallée pour randonner en Vanoise, c'est quand même un gain de temps appréciable.
C'est de l'auto-dérision ?
embêter les marmottes, ça n'a pas de prix.
Nan nan. Son gros 4x4 adhère mieux sur autoroute que sur nationale.
L'autre avantage de mon Hummer, c'est que quand je suis vraiment à la bourre, je peux accéder à des coins que les propriétaires de deux roues motrices sont obligés de rejoindre à pied.
L'été dernier, juste en ouvrant ma glace, j'ai réussi à caresser un chamois.
En plus, les particules servent d'engrais pour les edelweiss.
Et en Afrique vous devriez essayer le caterpilar, vous pourrez caresser la tête des girafes !

Wow.
Pas de caterpillar pour les peigneuses de girafes africaines qui faisaient ça sur une grande échelle.
Mais tout ça nous éloigne un poil du sujet qui était, rappelons-le, l'écotaxe (que le gouvernement, un pas en avant, deux en arrière, vient juste de suspendre) et l'arrivée des tueurs roumains en Bretagne.
Il n'y a pas de girafes en Bretagne. Et heureusement, parce que les tempêtes risquaient de leur briser l'échine. Sans compter que le boulot des peigneuses aurait été décuplé. De plus, ces grandes bêtes ridicules n'apprécient ni le cidre, ni les galettes ni le kouign amman.
Dieu, pour le coup, avait bien réfléchi à la question avant de les positionner sur la terre après les avoir créées.
Mais tout ça nous éloigne un poil du sujet...
Pour ma part, tu peux continuer à t'éloigner de la sorte, je suis toujours très client :)
Entre nous, pour avoir imaginé un animal aussi inadapté que la girafe, Dieu devait être passablement murgé.
C'était le cinquième jour, il était très fier de ce qu'il avait fait les quatre précédents, le ciel, la terre, la lumière, l'eau, l'herbe, les arbres, les fruits, le soleil, la lune, les étoiles... et il y avait de quoi. Il s'est dit, tiens, pour arroser ça et avec ce qui m'attend aujourd'hui, avant de commencer je vais me faire péter une petite roteuse.
Après le premier verre, c'était plutôt pas mal. Les oiseaux, les poissons, le cheval, le mouton, la vache, le chien, le chat, tous les félins sauvages, les antilopes, le singe comme brouillon de l'homme... ça avait de la gueule.
Mais dès le deuxième verre, ça a commencé à se gâter sérieusement, avec le rhinocéros, l'hippopotame, l'éléphant... tous ces gros bestiaux informes et inutiles. Il commençait visiblement à partir en live.
Et comme on pouvait s'y attendre, au bout du troisième, c'est devenu du grand n'importe quoi, du défoulement d'ivrogne, avec cette girafe débile, cet ornithorynque fait de bric et de broc, tous ces insectes volants plus ou moins urticants, ces horreurs rampantes pour la plupart venimeuses... un cauchemar.
Malgré tout, ce qu'on peut mettre à son crédit, c'est que quand il avait décidé de créer un truc, il ne faisait pas marche-arrière. Lui.
bravo. ça sert, d'être hébraïsant.
Il me semblait bien que l'histoire du monde était assez simple, en fait.
J'ai bien fait de ranger tous mes livres.
Mais j'ai conservé les principaux.
C'est plus une histoire de Plan routier et de désenclavement qu'une référence historique. Il n'y a pas qu'en Bretagne que des autoutes sont gratuites : une bonne partie de l'A84, certaines parties dans le Massif Central. Pour prendre les exemples que je connais.
On est dans un monde bizarre tout de même. D'un côté, on crée l'écotaxe dans le but de modifier l'activité économique vers un plus faible usage des transports routiers ; donc l'effet immédiat attendu est de pénaliser toute activité économique trop dépendante du pétrole. Les médias devraient dire géniale ça marche, il faut pousser vers une reconversion ces secteurs, au prochain choc pétrolier ils auraient disparus. Ben apparemment non c'est un scandale. Vous êtes sûr que la France est le pays des Lumières, de la rationalité, de tout le tintouin. Bah après tout qu'il supprime l'écotaxe, j'attends avec impatience la révolte au prochain choc pétrolier, vu les fiances de l'état, la Bretagne aura le privilège de voir son tissu économique décimé.
combien de jacqueries avant le grand soir ?
On peut noter aussi que personne n'a à redire sur les salariés européens (qui ont vocation à retourner dans leur pays ?) d'origine roumaine...
Dumping salarial grâce à l'U.E., travail au noir, les patrons ont toujours plus de droits que leurs salariés, syndiqués ou non. Et puis, la castagne entre GAD Et GAD, cette belle "désolidarisation par la castagne" montrée dans tous les media va certainement contribuer à alimenter la rumeur "la France a peur"...
Mais de quoi bon sang ? C'est du MEDEF et de ses "collabos" qu'il faut avoir la trouille. Ce sont leurs malversations et manoeuvres en tout genre qu'il faut montrer.
Ouais... mais qui a remarqué que les révoltés bretons portent, comme leurs ancêtres - un autre temps -, des "bonnets rouges" ? Une allusion évidente à ce que chacun, à l'extrême ouest, connaît bien. Mais que dans nos "campagnes", désormais, tout le monde ignore uniquement préoccupé de "zones sensibles".
allo?
Les syndicats?
Le Paon?
La CGT?
etc...
J'ai pu regarder sur ytb, pluzz et hier soir en direct les trois épisodes sur France5 de "Dans le secret des Conseils des Ministres". Très fait bien et très intéressants.

Quoi? La Bretagne?! C'est vrai, l'image de l'écologie leur va si bien... Oui, oui. Sachant que l'écotaxe est répercutée sur le consommateur, tout comme la TVA, des employés qui se battent pour le patronat, ça m'émeut. On a eu le poissonnier avec son essence qui coûtait 30 centimes le litre de gazoil sous l'UMP, il nous manque l'agri sous perfusion de la PAC pour le PS.
Et Notre Dame des Landes, les luttes de longue date, la lutte, la solidarité, le non à cet aéroport/grand projet inutile voulu par un certain Premier Ministre et Vinci... des militants condamnés par une justice à la botte...
z'ont oublié volontairement ou pas, Libé ? Trop à gauche, trop anar, trop FdG, trop ACIPA, trop ZAD...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.