13
Commentaires

Dupont-Aignan censuré au Figaro : les journalistes démentent

Le Figaro boycotte-t-il Nicolas Dupont-Aignan ? C'est ce que le candidat affirmait sur le plateau de 15 minutes pour convaincre (France 2) : Serge Dassault, le président du groupe Figaro lui aurait intimé de se retirer en faveur de François Fillon, sous peine de continuer à subir une "censure". Mais censure il n'y aurait pas eu, réplique aujourd'hui la Société des journalistes (SDJ) du Figaro. Depuis le début avril, Dupont-Aignan a été "cité 120 fois dans des publications du groupe Figaro", "dont 15 papiers ou reportages exclusivement consacrés à sa personne", précise la SDJ. A y regarder de plus près, Dupont-Aignan est en effet peu cité dans les colonnes du Figaro. Mais la colère du candidat viendrait surtout du traitement privilégié que le quotidien accorderait, selon lui, à François Fillon.

Derniers commentaires

et donc sur ce que @si nomme une "supposée censure" et si j'ai bien lu:
NDA a parfaitement raison.
Les journalistes employés par l'oligarque Dassault publient une défense, qui n'est pas juste foireuse, mais selon les termes choisis de @si "recouvre une réalité plus contrastée"
Je la note celle-là, la "réalité plus contrastée", je vais m'en resservir...
Pour conclure sur un noyage de poisson signé un autre journal, lemonde, qui va pas dire non plus -tu penses!- que des possédants oligarques influent directement sur le contenu d'une rédaction, et écrit vaguement que certains pensent ceci et d'autres cela.
Toute cette performance investigatrice fait la grandeur du journalisme.
Le Figaro pratique un black-out contre NDA, et Médiapart contre JLM.

Tout ça "fait sens" comme on dit de nos jours.
Bonjour
Le figaro figure vivante de la post-démocratie.
Écart étonnant entre le titre de cet article et son contenu.
Cet article, tout juste publie, est temporairement gratuit...
J'ai un peu de mal a trouver les raisons de la part de la redaction d'@si de le propulser a ce niveau.
Je me demande aussi pourquoi cet article n'a pas fait l'objet d'un "vite-dit", il a demande tant de travail que cela ?
Vous avez raté "Quotidien", émission dans laquelle il a été démontré que NDA avait déjà raconté la même histoire (presque mot à mot) en 2008...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.