Dupont-Aignan censuré au Figaro : les journalistes démentent
chronique

Dupont-Aignan censuré au Figaro : les journalistes démentent

Nous avons compté les articles

Réservé à nos abonné.e.s
Le Figaro boycotte-t-il Nicolas Dupont-Aignan ? C'est ce que le candidat affirmait sur le plateau de 15 minutes pour convaincre (France 2) : Serge Dassault, le président du groupe Figaro lui aurait intimé de se retirer en faveur de François Fillon, sous peine de continuer à subir une "censure". Mais censure il n'y aurait pas eu, réplique aujourd'hui la Société des journalistes (SDJ) du Figaro. Depuis le début avril, Dupont-Aignan a été "cité 120 fois dans des publications du groupe Figaro", "dont 15 papiers ou reportages exclusivement consacrés à sa personne", précise la SDJ. A y regarder de plus près, Dupont-Aignan est en effet peu cité dans les colonnes du Figaro. Mais la colère du candidat viendrait surtout du traitement privilégié que le quotidien accorderait, selon lui, à François Fillon.

Sur le plateau de 15 minutes pour convaincre (France 2), Nicolas Dupont-Aignan a usé de son précieux temps de parole pour lire les "SMS ahurissants" qu'il a reçu, selon ses dires, d'"un grand patron de presse français, industriel, au service d'un candidat". Il citait l'un de ces SMS :"«Le boycott de mon journal n'est que la conséquence de ton attitude contre Fillon. Et ce n'est pas en restant dans ton coin que tu y arriveras mais en étant dans une équipe gouvernementale. Il vaut mieux manger une soupe que du pain rassis.»" Puis il lit un échange, cette fois-ci portant explicitement sur une supposée censure : "J’ai répondu à ce grand patron de...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.