52
Commentaires

DSK, l'hyper-sidérant

Il y a des mots qui constellent l'univers médiatique de façon sidérante. Quand dimanche matin nous apprenions l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn pour l’agression sexuelle d’une femme de chambre dans un hôtel new-yorkais et quand lundi nous le vîmes menotté à la sortie du commissariat, un seul mot nous venait à la bouche : sidération. Lequel a été conjugué à la perfection : la France entière était sidérée, de Daniel Schneidermann à Elise Lucet.

Derniers commentaires

Vous êtes passée un peu vite il me semble sur les libertins contestataires de la première moitié du 17ème siècle , Anne-Sophie, non ?
C'est vrai que déjà au 18ème le mot, et ce qu'il recouvre, se dénature et s’appauvrit pour ne plus être réduit qu'à un type de comportement sexuel... Sens réduit qu'il a toujours.
Voilà pourquoi DSK ne pouvait être élu: un morceau du puzzle qui manquait. ou ici .
Ce qui me sidère c'est la puissance financière tirée de la possession d'oeuvres d'art (Matisse, Picasso) utilisée pour payer des détectives qui fouillent la vie, dans le but de la démolir, d'une femme de ménage immigrée, noire, mère célibataire, salariée à 6 dollars de l'heure (la moitié de notre si cher smic !).
Saisissante image de notre monde.
Qui a dit que la culture adoucit les moeurs ?
Moi ça m'a sidéré douze heures qu'un homme de cette envergure, qu'un cerveau brillant se grille aux feux attrayants d'un astre lunaire...
Mais depuis lundi, qu'est-ce que je ris ! Je crois qu'on va bientôt passer dans le grivois.
C'est du spectacle, de la grande comédie : improbable, et pourtant vrai, la mécanique fonctionne et attire le spectateur... et surtout surtout surtout ça n'a absolument aucun impact sur notre vie personnelle finalement.
Pour les affaires d'argent, on a toujours l'impression d'assister au jeu de tous ceux qui nous manipulent ; là, on voit juste l'histoire d'un mec qui tombe de très haut... C'est Oedipe qui se crève les yeux, ou Icare dans la mer... tous deux foudroyés par la lueur éblouissante de la vérité.
Chronique succulente, rejoignant ce qui s'est écrit de mieux depuis le début de cette affaire. Merci !

J'aime bien la capture d'écran surréaliste de l'article du Monde de Raphaëlle Bacqué : "Anne Sinclair, combative et effondrée".
Deux adjectifs totalement contradictoires, et accompagnés qui plus est par une photo illustrant l'exact inverse ! Sidérant !... o_O
Merci pour cette chronique Anne-Sophie qui parle des astres et de désastres... (j'aime bien votre très jolie finale)

En ce qui me concerne un autre mot m'apparait en énormes lettres devant mes yeux ébaubis depuis 2 jours, SATURATION
de on dit , de vite dit , de vide dit, de pas dit, de vu, pas vu, trop vu,, revu, qui nuisent à la sérénité de mes petits neurones pour réfléchir un peu à tout cela...
Le cirque médiatique persiste à me sidérer...et , me semble-t'il à se déconsidérer...
Très jolie chronique (la femme de chambre). Merci Anne-Sophie.

Dans tout ce délire on a pas encore entendu l'expression "trousser la gueuse" qui vaut pourtant son pesant de LDC (luttes des classes).
Sidérant, non?
Cette semaine pourtant j'ai bien vu que tout le monde a continué à aller au boulot. Le temps ne s'est pas immobilisé, pas moyen de déplier un strapontin.
Le mot juste n'était-il pas plutôt "époustouflant"? Parce qu'on était genre décoiffé, mèche en sens contraire, frange peuplée d'épis surgissant du néant, beaucoup plus que perruque laquée et autres boucles figées dans la mousse de coiffage. Plus époustouflé que sidéré.
Sidérant est venu à l'esprit direct, mais parce qu'on l'avait tant et tant refoulé, soigneusement remis dessous ce mot. Fukushima sidére. Les massacres divers sidèrent. Mais c'est Strauss-Kahn qui l'a récolté... Pourtant l'effet de surprise, l'impact sur nos vies.. ils n'y sont pas dans l'histoire de DSK! Ce mot s'est trouvé homologué. C'est injuste.

Je me demande si poisson, c'est bien comme signe?
La France vient, tout simplement, d'exploser, à moins qu'elle ne vienne, et c'est plus grave, d'imploser.
Durant qu'elle commentait (et fomentait) les révolutions arabes, elle se délitait.
La France est à terre. Sidérant ? Non pas : elle méritait d'être terrassée.
Trop d'arrogance. Beaucoup trop.
Bonjour

Je m'étonne qu'on parle si peu de la sidérante possible candidature de Christine Lagarde au poste de DG du FMI.

Après Strauss-Kahn et sa drague lourdingue, la France tenterait elle le pari de la virginité avec Lagarde et ses possibles casseroles dans l'affaire Tapie ?

Peut on se permettre une telle prise de risque alors que l'image de la France est passablement ridiculisée ?

J'aime bien le choix de la photo par le monde dans son article qui semble faire dire à Lagarde : "regardez moi, je suis un peu zinzin non ?"


http://www.lemonde.fr/dsk/article/2011/05/19/lagarde-veut-un-rassemblement-des-europeens-pour-une-candidature-au-fmi_1524323_1522571.html#ens_id=1522342

Amitiés et bravo à ASI que je suis et admire depuis de longues années....
Moi je n'ai toujours pas atterrie, je reste encore sidérée incapable de produire un raisonnement rationnel, moi qui suis pourtant scientifique...cette affaire est inouïe, on croirait une vieil épisode de NYPD section criminelle ou The good wife...c'est en effet tout simplement sidérant !
De toute façon ce début d'année aura été sidérant entre (dans le désordre) Fukushima, la mort de Ben Laden, les révolutions arabes, la Côte-d'Ivoire, Marine Le Pen, le cas des Roms, etc...Avec toute cette instabilité, j'avais présagé que la présidentielle serait sans précédent, mais j'étais loin de penser à un événement pareil : le patron du FMI se muant en possible délinquant sexuel....
L'année n'est pas terminée, alors tous aux abris !
Décidément, la dame Mansouret, elle commence à me les… heu… bon, pas envie de me faire déverser !

Sur Médiapart-accès-payant, elle dit tout le mal possible du vilain Lolo qui’a fait son adjudant Eupalsavoir et tout le bien possible du gentil François Hollande, qui avait appelé sa fille « il n'a pas cherché à imposer quoi que ce soit, il l'a écoutée et a essayé de la rassurer. »

Et puis ? Il a agi ? Il a dit à son potos qu’il y avait des limites à ne pas franchir et qu’il les avait franchies ?

Non, il a juste fait du flanby bien mou, il a appliqué la tactique de l’édredon si connue des évêques couvreurs (sic) de curés pédos.
On ignore si oui ou non DSK a "troussé la bonne" (l'élégant JFK, qui a fermé les commentaires sur son blogue tant il s'est fait déverser) mais on sait qu'il a écrit ça :

« Cette partie de la population… est le socle même sur lequel repose notre démocratie. Du groupe le plus défavorisé, on ne peut malheureusement pas toujours attendre une participation sereine à une démocratie parlementaire… Ce sont donc les membres du corps intermédiaire, constitué en immense partie de salariés avisés, informés et éduqués, qui forment l’armature de notre société… Leurs objectifs reposent sur la transmission à leurs enfants d’un patrimoine culturel et éducatif d’une part, d’un patrimoine immobilier et parfois quelque peu financier, qui sont les signes de leur attachement à l’économie de marché. Or ce sont les objectifs de ce groupe qui sont atteints de plein fouet aujourd’hui »

Avis à ceux qui se préparaient à voter pour lui "parce qu'il est de gauche".

Source :

http://blog.monolecte.fr/post/2011/05/19/L-affaire-DSK-cristallise-la-guerre-des-classes
quand je lis ces images humiliantes pour anne Sinclair et sa fille, du hors la loi pistées. Au fait la victime rien à foutre hein!cettefemme de ménage ce n est qu 'une nègre forcement menteuse ! .Des traces de sperme sur son corps, des griffures sur DSK c est pas important ma chère Emilievous pouvez toujours crier DO MI Niiique reviens!!la petite culotte a la mainIl n ' est pas de sortir le Trousse cane Et dire qu il aurait pu être president de la Republique ! putain...
je vous prie par avance d'accepter mes excuses mais cela faisait un moment que cette association d'idée me trottait dans la tête. Voilà donc sans doute l'endroit idéal pour la déposer.

En enfin après la colère de khan, un nouvel épisode de Star Trique : la déchéance de Khan

bon, je retourne dans ma grotte.
C'est facile...mais elle « exorcise » toujours cette vieille chanson :

http://www.youtube.com/watch?v=dCHi5apc1lQ&feature=related
je ne suis pas sidérée , je suis en colère ,; encore une fois tout le monde savait mais ne disait rien et j' en veux à toute cette clique qui se connait et se soutient , se gorge et se vautre dans le fric et dans le sexe au dessus des lois , perdant tout sens commun et crie au scanda le quand elle se fait prendre la main dans le sac
Libertin dites , vous roué , oui puisque en tout impunité il continuait à l' abri de ses réseaux , de son organisation, de ses relations , de son fric
et du silence sinon ma complaisance de ceux qui savaient
Je ne voterai pour aucun de ses partisans pour Hllande j' attends ce voir lui aussi a une petite reputation dans ce domaine
Carla Bruni est enceinte ! Ce qui est sidérant c'est que c'est peut-être Stauss-Kahn le père -))
N'oublions pas le "vide sidéral" du programme socialiste dénoncé par François Fillon mais qui n'a de comparable que celui du cerveau de certains commentateurs de l'affaire DSK.
Sidérante chronique. Voté.

Le fait d'être sidéré, normalement vous cloue sur place et vous coupe la parole, or ce n'est pas ce qui passe depuis presqu'une semaine. C'est un "tsunami" de commentaires plus "débiles" les uns que les autres. Je cause de la presse et des blagounettes de chaque citoyen, de chaque blog et autres vidéos youtubiennes, le bas du pavé sur fesse-bouc. Le coq gaulois dans toute sa beauté. Et pourtant "la femme est l'avenir de l'homme". Mais peu de paroles pour les femmes. Pauvre Aragon, pauvre Jean Ferrat.
Enfin quelque chose d'intéressant. L'article est parfait.

Mais pourquoi pas d'humour ? Parce qu'il y a présomption, accusation de violences sexuelles ?

Didier Porte réussit nous faire rire comme Guillon l'avait fait en incitant le personnel féminin de France Inter à regagner les abris lors de la visite du "gros dégueulasse" présumé le plus célèbre de la planète.

Il suffit de ne pointer ni l'innocent présumé ni la victime possible comme l'aurait croqué un Reiser ou un Desproges, (qui me manquent vraiment de plus en plus) :

Début de la blague

" Monsieur le directeur, je m'ai faite violer ..."
- Mademoiselle, ceci est ennuyeux mais compte tenu de la qualité de nos clients, tous VIP, je ne peux vous garder au sein de notre établissement qui se doit d'offrir un service impeccable et une image du français irréprochable. Vous ne pouvez ignorer qu'on dit pas je m'ai faite violer mais je me suis fait violer...

Fin de la blague. Rires.


Et là, question : je me suis "fait" ou "faite" violer ? Pas grave, peu se la posent... je choisi, instinctivement, "fait".

On reprochera en revanche à Eva Joly son français, son accent, sa nationalité, son peu d'habileté à manier la petite phrase, à nous obliger à l'écouter pour comprendre, privilégier le fond et non la forme... Ne pas jouer le jeu médiaticopolitique aujourd'hui "sidéré". Pauvres choux obligés de tourner tant de fois leurs langues dans leurs bouches pleines d'expressions vendeuses, accrocheuses de moteur de recherches, de buzz... (Il est vrai qu'on ne parle pas la bouche pleine, surtout au restaurant où l'on se presse pour [s]diner[/s] prendre un repas avec homme politique qui ne nous dira rien qu'on puisse ignorer ni publier.)

C'est la seule qui est cependant sortie illico du cas particulier, qui a échappé à la "sidération nationale" en énonçant clairement le problème : celui de la violence faite aux femmes dans ce pays d'exception culturelle qui ne bronche pas quand une minute de silence est observé à l'assemblée à la suite du suicide d'un député maire qui n'avait pas manqué de battre puis abattre son ex maîtresse avant d'en finir avec sa violente sexualité...

Sans doute a-t-elle considéré le problème sous un angle inhabituel, et certainement pas celui des grands dominants.

"Tout est langage" !

La Griotte
Ce qui me sidère depuis quelques jours :les photos humiliantes partout,Anne sinclair et la fille du "hors la loi",pistées,filmées et montrées ,elles aussi,tous ces gens "qui ressortent du formol les histoires anciennes",comme a dit Morel ce matin,cette justice américaine où le fric est roi,Tout ça sans savoir ,sans attendre le procès,dans le vide,dans le sensationnel.
on peut dire qu'on est dans la mondialisation .Avant qu'il ait pu se défendre ou reconnaître les faits,cet homme,sa femme,sa fille,des images jetées en pâture à une société avide ,croit-on,de spectacles sanglants.On n'est pas loin du pouce tourné vers le bas dans l'arène romaine.
C'est ce retour à la case départ qui est sidérant...AUSSI.
Il y aurait bien un synonyme : stupeur, stupéfiant...et son côté toxique.
Grosse et kleine Pfanne (casserole), c'est sûr que pour DSK, c'est la méga-grosse casserole.
Je l'ai appris dimanche matin par un ami, ça a eu du mal à se frayer un chemin jusqu'à mon cerveau, c'était bien de la sidération, mais j'avoue que ça s'est peu à peu transformé en un grand dégoût, et que ça n'en finit pas, à tel point que pour la première fois de ma vie, ça me dégoûte grave de la politique, j'en serais presqu'à "Elections, piège à con", après des années de lutte contre le nihilisme, il me rattraperait ?
Merci Anne-Sophie.
Quel talent pour pouvoir produire une réflexion qui s’élève au dessus des banalités (quand ce ne pas des erreurs ou des infamies) avec lesquels nous nourrissent les médias depuis le début de cette affaire!
Vous avez trouvé une façon de rendre utile cette sordide affaire. Félicitations
alors là ça m'épate ça m'épate !!
le mot sidérare qui passe à "désirer" pfff
ça m'en bouche un coin !
les circonvolutions d'un cerveau français me laisseront toujours coite !

ou comment justifier le manque et le désir par la sidération non ?
bonne idée ça...
m'en vas suggérer cette défense aux ultra-onéreux avocats de DSK : "Comprenez-nous m'sieur le Juge, il a été sidéré de voir cette jeune femme pénétrer en son sein ! alors plus fort que lui, parce que c'est un cerveau français, et par un miracle de l'étymologie française, les mots se sont mélangés en lui et le sider- s'est muté en désir !!!"
trop fort l’étymologie à la française....

perso je ne fais pas partie des "sidérés", ouf !!

bravo pour cette chro Anne-Sophie mais, et désolée pour la déception, les Sagittaires (avant de s'en servir selon Dac) sont de grands aventuriers et donc nous avons plus de chance de te retrouver dans un avion la main collée sur le bottom d'un steward que sur le cul d'une casserole :)
"Moi qui suis Sagittaire, je fais une excellente compagne, une amie fidèle, une mère admirable, une merveilleuse collègue de travail et une cordon bleu inégalée. C’est comme ça."

Et moi qui suis Verseau, je suis très ouvert et très altruiste, affectueux et très sympathique, remarquablement intelligent et assoiffé de connaissances. Tout ça me correspond parfaitement. Toute manière, c'est ma nature programmée par les astres, je peux pas aller contre.
Côté coeur, je suis charmant et très romantique. Je peux aussi être volage, limite libertin...
Limite, limite, alors. Parce que je le jure, j'ai jamais troussé de domestique, jamais mis la main aux fesses d'une hôtesse de l'air, jamais coincé une belle journaliste dans une garçonnière... (liste non exhaustive).
Au fait, il est quoi DSK... Taureau.
En amour, le Taureau adopte un comportement chaleureux et accueillant, malgré une attitude un peu fruste dans l'expression de ses sentiments. Ce sensuel averti, animé de passions ardentes, sait généralement combler son partenaire de tendresse et d'affection.
Tendresse et affection. C'est exactement ça !
Ces astrologues me sidèrent.
bravo pour cette chronique très intelligente ....
chronique considérable !!

toutenbateau
Elle est super cette chronique merci! (Non je n'ai rien à dire de plus, je n'ai pas de jeu de mot et suit bien incapable de faire de l'humour)

Elle est super cette chronique merci! (Non je n'ai rien à dire de plus, je n'ai pas de jeu de mot et suit bien incapable de faire de l'humour)

merci Anne Sophie
Et le Canard enchaîné, grivois, qui parle du Fesse-tival de Kahn...
Merci, ça fait toujours plaisir de voir l'Enterprise. :)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.