7
Commentaires

Dropped : des familles de victimes en colère contre la production

"On est abandonnés". Dix jours après le crash de deux hélicoptères pendant le tournage de l'émission de téléréalité Dropped (TF1), les familles des victimes ne décolèrent pas. Au Parisien, certaines d'entre elles affirment avoir été dissuadées par la société de production ALP de se rendre en Argentine pour accompagner les dépouilles des victimes, rapatriées ce dimanche par avion. Après une campagne médiatique expresse, seule une ancienne journaliste de Libé, dont la fille se trouvait dans le deuxième hélicoptère, "a fait plier" la production. Elle part ce jeudi pour Buenos-Aires.

Derniers commentaires

"Dropped" : on dira ce qu'on voudra, mais une émission aura rarement aussi bien porté son nom.
Il s'agit de dénoncer le cynisme d'une production . Les familles des victimes avaient droit, me semble-t-il, à plus de considération. ASi fait son boulot.
Cet épisode de tension entre des familles en deuil et les organisateurs du jeu méritait-il un article en home-page d'AsI? Je suis un peu mal à l'aise avec votre insistance à faire feu de tout bois dès que ça traite d'un soupçon d'ébauche de polémique sur la télé-réalité de tf1, et à revenir dans chaque article au jour où ALP a demandé à AsI de donner ces sources, avec le lien. OK, vous l'avez en travers. Je crois qu'on a compris. A la limite un vite-dit?? Et si vous passiez à autre chose?

Bien amicalement,
‘tain, je ne supporte pas cette boite !
Les gens, arrêtez de regarder ces m…, s’il vous plait !

(Fallait que ça sorte.)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.