109
Commentaires

Droite, après l'éclipse

Qu'avons-nous vécu pendant six semaines ? Une éclipse totale de droite.

Derniers commentaires

Ben comme ça, on sait à quoi s'en tenir des opinions de Mlle Elkrief de BFMLachaînedelinfo...(à 4'01)

http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid1830-c-zapping.html
Vu le nécessaire rééquilibrage des temps de parole, on risque même la surexposition de droite.
Ce qui donnera peut être l'occasion à Hollande d'améliorer sa stratégie et d'approfondir ses réflexions stratégiques (partenariats européens) et tactiques (négociations EELV+FG). Dans les 2 cas, il y a du taf.
Mais pourquoi donc les regardez-vous , les écoutez-vous ? Finalement ils vous intéressent ....ils ont gagné là est le but !
J'ai entendu dire (à plusieurs reprises d'où ma stupéfaction) que Hollande serait un bon orateur que l'on écouterait avec plaisir, même... Aurais-je raté un épisode (voire plusieurs) ?
non ne dites pas qu'ils nous manquaient. ils sont à vomir!!!
Belle éclipse, en effet. On n'a plus entendu parler de mallettes depuis 15 jours.
DS, je ne veux pas êter méchante, mais vous vous plaindrez que l'on ne parlait pas de fond mais juste "de la primaire". Je suis 100% d'accord avec vous. C'est exactement ce que vos derniers articles articles m'ont fait penser : machin va se ralier a truc, bidule a dit du mal de chose... RAZ LE BOL ! Du fond bordel !

Les journalistes en train de nous dire qu'untel était convaincant, untel trop agressif, ca n'a pas plus d'intérêt que le reste. J'aurais tant aimé qu'ils nous disent, par exemple, Hollande a dit 0% de déficit à la fin du quinquennat, Aubry a dit, on peut pas se faire ce genre de promesse à 5 ans, c'est trop dépendant du contexte économique : comment cela a été percu par les électeurs ... etc.

Je me demande pourquoi il refuse de parler du fond. Je leur demande même pas d'avoir une opinion, mais de dire quand des FAITS sont faux, nous dire comment l'opinion a ressenti tel idée (ils nous bassinent bien sur comment l'opinion a ressenti da cravate de chose, il peuvent bien le faire avec des idées, plutôt). Ca serait un bon début.

Pourquoi en sont-ils incapables ?

(m'énerve ce forum qui met les messages pas du tout la ou on veux !)
On va pouvoir reparler des nombreuses affaires de la droite, Karachi, Takieddine, Woerth, Tron, ah ben oui, Tron, qu'est ce qu'il devient le Georges qui aimait les petits petons voire plus et même sans affinités, Baladur, Sarko et toutes leurs casseroles veulent revenir sur le devant de la scène... On les attend !
D'accord avec vous. La Morano c'est du nanan,du p'tit lait ,du caviar. C'est inespéré Lefèvre et Paillé sont battus. Moi,j'ai envie qu'elle continue. Elle me fait marrer et elle descend ce qu'elle admire.Quant à l'autre,son arrogance est caricaturale.
"Moi mon colon, celle que je préfère", c'est Morano.
Copé a toujours un demi-sourire faux-cul, l'air de dire "Eh oui ! je sors d'énormes imbécilités ! Mais c'est le jeu..."
Tandis que Nadine Morano, c'est du premier degré. Elle croit à ce qu'elle dit, même si elle répète, avec un zèle un peu exagéré, les éléments de langage qu'on lui a inculqués... Elle ferait passer le Fredo (Lefebvre, complétement sorti des écrans depuis qu'il est sous-ministre d'on ne sait trop quoi) du temps où il était porte-parole, pour un modèle d'ouverture et de tolérance !
Contrairement au cercle des @sinautes atterrés (et peut-être un brin moutonniers et puérils dans leur façon de jouer à qui vomira le plus l'ignoble centriste mou qui n'est même pas dur), je suis très content de l'élection de François Hollande. J'espère même qu'il s'alliera avec Bayrou dont j'ai beaucoup aimé l'entretien du week-end dans Mediapart. Ils ne bouleverseront pas le système, mais je leur fais confiance pour insuffler un peu de dignité et d'irréprochabilité dans nos institutions. Je pense que ce sont des hommes "honorables". Ce n'est pas une petite qualité.
A propos de Hollande, son idée de réenchanter les rêves m'a scotchée. J'ai toujours été persuadée que c'étaient les rêves qui devaient réenchanter la réalité ou les projets.
SI maintenant, il faut d'abord réenchanter les rêves, on n'est pas sortis. Bonne nuit en perspective.... Allez, rendormez-vous bonnes gens.

Pour ce qui est de la droite, ses chantres se gargarisent d'un temps de parole qui leur aurait été confisqué.
Pourtant ce n'est pas faute d'essayer d'occuper le terrain. Entre les prochaines évaluations de fin de maternelle et d'autres inepties inapplicables et inutiles, ils ont essayé diverses provocations pour remplir leur contrat d"'Unités de Bruit Médiatique" pour attirer le chaland médiatique,

Malheureusement pour eux, ce manège incessant d'imbécillités a fini par lasser même les journalistes, qui font à peine attention, et ne jugent ces tentatives que bonnes à peupler la rubrique des chiens écrasés vaguement, quelque part au fond du journal. La provocation ne fonctionne plus, et comme c'était toute la tactique de la droite, ça les a fait disparaître de la scène médiatique illico. Et ça ne date pas de la primaire, c'était bien avant, depuis le piétinement dans les sondages de leur héros.

Ce n'est plus la droite qui fait l'agenda médiatique depuis quelques mois déjà, plus par manque d'idées nouvelles (repérer les futurs délinquants à cinq ans n'est qu'une resucée des mêmes tests, mais à quatre ans, l'année dernière, ou avant, qui avaient suscité le scandale, eux), et par manque de fond, que parce que les socialistes occuperaient le terrain
Et les simagrées de vierge effarouchée de Copé, qui prétend reprendre le terrain, n'est qu'un enfumage de plus, qui va lasser comme le reste. Parce que s'il sous-entend qu'il va dire quelque chose d'intéressant, il ferait mieux de le dire au lieu de passer son temps à dire qu'il va dire.

Cause toujours, tu m'intéresses. Mais ça peut toujours passer pour de l'information...
Avec François Hollande, en 2012, la victoire en réenchantant.
Ça donne envie. Non ?
Ah la droite ! http://www.bastamag.net/article1825.html
Dans le texte où Freud livre la formule de son éthique « Là où ça était, je doit advenir », il en illustre aussi la difficulté par l’exemple hollandais. Car les habitants de ce que l'on continue officiellement d'appeler les « Pays-Bas » ont dû gagner leur terre sur la mer : or la tâche dont ils doivent sans cesse garantir le succès: « assécher le Zuyderzee », figure métaphoriquement celle à laquelle chacun est convié: devenir celui qu'il est en érigeant face aux poussées : pulsions de l’inconscient les digues de la sublimation. Ce qui doit s’effectuer sans refoulement, mais préventivement. Sans refoulement, car le danger autrement ne serait tout simplement pas appréhendé. Mais préventivement, à défaut de quoi il serait trop tard : on en serait submergé et aucun je ne saurait « émerger » : un je qui pour être de chacun n’en est pas moins culturellement: politiquement conditionné. D’où l’accord établi par Freud dans son « je doit » entre la première personne du sujet et la troisième à laquelle le verbe obéit . Est-il besoin de préciser l’adéquation à la France aujourd’hui de ce modèle hollandais ?
bonjour l'iconographie:: la droite= la lumière, la gauche= le côté obscur ....
C'est vrai,le "retour "de la droite a été inauguré hier soir par Copé,Morano et les autres munis des éléments de langage fournis par l'Elysée. C'est vrai que Copé s'en est pris aux journalistes qui,pourtant(certains l'ont dit) ne trouvaient plus de politiques de droite volontaires pour fréquenter les plateaux pendant la primaire....
Les dénonciations d'incompétence,de manque d'expérience,de prudence etc etc se multiplient.La morgue est évidente. Classique,me direz-vous. Le manque de respect est superflu. Mais leur arrogance ne nous empêchera pas de douter de leur capacité à nous sortir de la merde dans laquelle ils nous ont plongés comme le disait en substance Sophia Aram dans son billet ce matin sur France inter.
Décidément Daniel, rien ne va plus. Vos éditos fins et bien sentis disparaissent peu à peu pour faire place à du militantisme, là où j'attends d'ASI une hauteur de vue et une neutralité propre à votre - excellent - travail.

Aphatie fait la carpette devant Copé et vous vous en moquez. Bien vu. Mais vos éditos laissent à penser que Droite=méchants/vilains/pas beaux et Gauche=gentils/espoir/débats de société. Vous vous affichez clairement soutien d'un camp, et bien que j'aie moi aussi tendance à trouver ce camp plus sympathique - enfin, moins repoussant que l'autre, dirons-nous - j'espère trouver dans vos éditos le même mordant et la même agressivité quand il s'agira de pointer les incohérences, calculs mesquins, alliances pathétiques et démagogiques de la gauche.

Ce Hollande qui répète "je suis de gauche, je suis de gauche", Aubry de même, d'une façon qui dit que être de gauche, c'est forcément être dans le camp du Bien, du souci de l'Autre, tout cela a un côté affligeant que vous pourriez railler, mais j'ai la désagréable impression qu'en cette année électorale, le militant va prendre le pas sur le journaliste, et ça me fait un peu peur.
Hier soir, dans ses éructations, Copé m'a fait penser à ces diables du Moyen Age qu'on sortait en toutes occasions et qui terrorisaient les manants lors des mistères et des processions. Parfois, ils étaient suivis de diablotins, genre Jacob, le céréalier de Provins, qui, sourcils charbonneux froncés vouaient les coupables aux Infernaux Paluds... même qu'il fallait parfois leur retirer le masque pour s'assurer qu'ils n'étaient pas les Vrais. Il est tout de même curieux qu'après l'Eclipse (le bon cirage) la droite va encore nous bassiner avec LE PROGRAMME du PS... (inapplicable et dépensier) ça commence dès demain nous a dit Copé, le faucon de Meaux. Mais quand est-ce que les sbires du Nain jaune vont nous dire ce qu'ils vont nous promettre pour 2012, qu'on puisse choisir ?
"ils nous manquaient"
....humpfff parlez pour vous ??!!!!...
T'inquiète pas, Jean-Michel. C'est pas parce que Copé te manifeste lourdement son estime, qu'on va se mettre d'un seul coup à douter de ta rigueur et de ton impartialité.
Au lieu de faire une chronique qui n'est même pas amusante - je vous ai connu plus inspiré, cher Daniel - vous feriez mieux de nous expliquer pourquoi :
1°) l'affaire de proxénétisme hôtelier lillois dans laquelle apparaît de plus en plus Strauss-Kahn - toujours le pantalon à la main celui-là - n'a commencé à sortir que hier après-midi
2) l'affaire des 42.000 € de pizzas mangées par Navarro à Montpellier en trois ans - il est maintenant dans le Livre des Records - n'est également sortie que Samedi dernier sur Rue 89

P.S.: j'ai envoyé un mail à Audrey Pulvar en lui écrivant simplement "une seule décision à prendre : quittez-le"

P.P.S. : lorsque ma femme de ménage est arrivée ce matin, je lui ai demandé si elle avait voté
- ah bon ? y'avait des élections ?
- mais oui, Jeanne-Marie, pour choisir le candidat socialiste aux présidentielles
- ah bon , mais j'étais pas au courant. C'est une faute grave ?
- non, mais c'est dommage
- oh ben moi, je sais que Ségolène a pleuré Dimanche dernier
- et ben voilà tout ce qu'on retirera de ces primaires !
depuis je suis encore plus déprimée qu'hier
Mais enfin, l'avantage, c'est que les thèmes de droite (les grandébats sur la nationalité, sur la burqa, sur l'identité, sur le hallal) sont passés à la trappe. Ne prétendez pas le contraire, vous les aviez déjà oubliés.


Putain, c'est vrai.
Ils n'ont pas causé retraite non plus.
Ne vous inquiétez pas, les musclors de la règle d'or sont de retour, en force.

http://www.dailymotion.com/video/x6x4sd_les-maitres-de-l-univers-musclor-ge_shortfilms
Génial !

En 2012, Mâme Michu (copiraïte Seb Fontenelle) on aura le choix entre le libéralisme dur et le libéralisme mou...

C'était pas une éclipse, juste un (petit) passage nuageux...
aujourd’hui, ça ne serait pas un jour important à commémorer des fois?
Au moins, lémédia sont contents ! Ils ont leur candidat [s]v[/s]centre mou...
La droite va peut-être baliser un peu plus vu qu'il piétine leurs plate-bandes !
Mais vous avez raison, D.S., on n'est pas sortis de l'auberge (à moins qu'on ne s'informe que sur Internet... ce qui est le cas en ce qui me concerne).
J'ai déjà préparé mon bunker anti-campagne-électorale-libéralo-consensuel-mou :
France Inter remplacée par France Culture, atelier d'écriture, cours de dessin, une tonne de bouquins à lire et des promenades à faire... Et vote blanc ou nul au 2e tour quand bien même not' roitelet arriverait sur le fil avec Marine.
Un qui n'était pas vraiment parti, c'est Guaino.

En tout cas, il est déjà revenu, sur Inter ce matin.

Pour dire, en gros, que quand les amis de Sarkozy disent du mal de Hollande et ses amis c'est des critiques, quand les amis de Hollande disent du mal de Sarkozy et ses amis, c'est des insultes.

Elle est pas belle, la vie ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.