10
Commentaires

Docu autocensuré d'Al-Jazeera sur le lobby pro-israélien : ce qu'il révèle vraiment

Le Qatar a fait taire sa télé emblématique pour éviter une catastrophe diplomatique. Arrêt sur Images a visionné deux épisodes de "The Lobby - USA", le documentaire interdit. On vous raconte.

Commentaires préférés des abonnés

Attend, attend... ya pas là, comme qui dirait, ingérence dans un processus électoral par un Gouvernement étranger?

C'est Israël, ça compte pas? Ah bon, au temps pour moi...

En résumé: le lobby pro israélien fait pression sur un documentaire qui dit que le lobby pro israélien fait pression. Comment on peut appeler ça? De l'autovalidation?

Derniers commentaires

Les quatres documentaires sont à présent sous-titrés.

En attendant toujours rien sur ASI au sujet de l'émission "envoyé spécial" du 11 octobre....

Excellent article, clair, documenté, très informatif. On en apprend beaucoup sur la mécanique des pressions.


Un micro-détail de rédaction pour la phrase : "Al Jazeera nous explique qu’elle a dirigé un groupe pro-israélien affilié à l’AIPAC pendant qu’elle était à l’université de Davis, en Californie."

En  fait le "elle" ne renvoie pas  à "Al Jazeera", ce qu'on a tendance à croire qq secondes car le vrai référent de "elle" est assez loin au-dessus.  

On aurait pu écrire :  "Al Jazeera nous explique que Julia Reifkind a dirigé un groupe pro-israélien affilié à l’AIPAC pendant qu’elle était à l’université de Davis, en Californie."


Très bonne suite à tous et bravo.

merci pour ce compte rendu

la différence avec les soupçons (avérés d'après l'enquête en cours) d'influence des élections US par la Russie c'est que dans le cas pro-israélien il s'agit de groupes de lobbying composés de citoyen.ne.s états-uniens, même si au final le sentiment qu'un Etat extérieur fait pression sur la vie publique intérieure est très gênant (c'est d'ailleurs pour ça qu'on en parle). 

autre différence : la pression exercée concerne des questions de politique étrangère / extérieure surtout ici ; dans le cas de l'influence russe (par des trolls depuis la Russie ou des citoyen.ne.s russes au statut incertain : diplomates, etc.) il s'agissait de faire élire Trump aussi pour sa vision de la politique intérieure (migrants, minorités, etc.) populiste de droite dans le "combat des valeurs" avec l'Occident que certains au Kremlin ont embrassé

Merci, bon article.


le lien vers le premier documentaire  "The Lobby"  au royaume uni.


 

Attend, attend... ya pas là, comme qui dirait, ingérence dans un processus électoral par un Gouvernement étranger?

C'est Israël, ça compte pas? Ah bon, au temps pour moi...

En résumé: le lobby pro israélien fait pression sur un documentaire qui dit que le lobby pro israélien fait pression. Comment on peut appeler ça? De l'autovalidation?

Merci pour votre article

Simon

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.