27
Commentaires

Djihadistes "barbares" : crise dans l'audiovisuel extérieur après un mail du directeur de France 24

C'est un mail du directeur de France 24 qui a mis le feu aux poudres. Marc Saikali demande à l'ensemble de la rédaction de France 24 de "prendre position" contre les "barbares" du groupe de l'Etat islamique. La Société des Journalistes de RFI, qui a eu vent du mail, a réagi immédiatement. Les journalistes spécialisés sur le djihadisme se plaignent d'un mail "dangereux" pour ceux qui auront ensuite à travailler sur le sujet.

Derniers commentaires

il faut ne pas être mou

qu'en penses-tu D.S....?

Mais oui , ça m'intéresses ....d'ailleurs toi aussi , ça t'intéresses

Tell me

Dis-nous

Amitiés

bastounet
Bizarre, le titre du dossier. "Djihadistes de l'Etat Islamique : condamner ou comprendre ?"

Les deux, mon général ?
C'est un problème de fonds, difficile à évoquer à partir de la seule réaction du directeur de l'info cité. Pour les journalistes, Il s'agit d'affronter la réalité d'une guerre de religion. Celle-là, les musulmans en sont les principales victimes et ce sont les seuls à pouvoir donner une solution en faisant évoluer leur religion. Face à la barbarie religieuse, application "stricte" de la charia et sort fait aux femmes compris, les médias français cherchent une réponse rationnelle, prétendent expliquer, donne un sens à l'inqualifiable. Même les décapitations sont condamnées assez mollement si on regarde bien. Le Quatar est le principal financeur de TOUS les "Etats" islamiques, notamment celui qui est en train de prendre le pouvoir en Libye ou de celui qui décapite en direct après avoir massacré des milliers d'"ennemis" sans faire broncher. Rien sur le Quatar. Les Etats-Unis s'efforcent de réunir une coalition pour éviter le scénario de la barbarie nazie, ce sont des "va-t-en-guerre". Personne n'oblige les journalistes à raconter des bobards au profit de la barbarie religieuse. C'est une affaire irrationnelle qui débouche sur un crime contre l'humanité, et il n'y a pas à laisser entendre que c'est juste l'application d'un droit légitime à croire librement. Les méthodes employées par le DAESH, ce sont celles de la Gestapo, pourquoi regarder ailleurs. Alors la dispute déontologique aurait du rester confidentielle. Mais, je comprends le directeur de l'info. Ce qui oblige les journalistes à regarder ailleurs quand les musulmans massacrent les chrétiens et les juifs ou à trouver qu'un djihad mortifère est presque légitime, çà mériterait une analyse de fonds. Une anecdote: le représentant de l'Allemagne à l'ONU a demandé à l'ONU de condamner le Quatar pour l'aide qu'il apportait au DAESH. Le gouvernement allemand l'a désavoué et a proposé aussitôt une réunion des deux ministres de l'économie, allemand et quatari. La réaction du directeur de l'info, çà ressemble beaucoup à celle de l'ambassadeur allemand, non? mais çà ne dit pas pourquoi les journalistes ne leur emboitent pas le pas. Question de formation, d'origine, d'idéologie? on va changer de chaine, dès fois que...
"Saikali répond par la formule de Jean-Luc Godard : "L'objectivité, ce n'est pas 5 minutes pour les Juifs et 5 minutes pour Hitler"."

et hop ,un ptit point Goldwin au passage...

Et sinon ,les Barbares etaient ils vraiment des barbares?
de ce que j'en sait ,ils avaient une culture ,une organisation hiérarchique ,des lois...et qu'en plus c'est eux qui ont gagné sur l'empire romain ,par exemple...

designer ces malades mentaux comme "barbares" ,c'est vouloir passer le message subliminal qu'ils (et surtout par extension les musulmans en somme ) sont organisés et qu'ils vont finir par nous envahir et nous dominer...

discourt typique de l’extrême droite...et du sionisme pur et dur (et du coup ,on comprend mieux pourquoi il nous balance du "juif" là ou il n'y a pas de rapport a priori)
Et dire qu'on rigolerait en regardant la grossièreté de la propagande anti boches qui a précédé la première guerre mondiale ... Ce n'est pas grave, nous avons trouvé nos nouveaux barbares. Et ceux là, ce sont de vrais barbares, on vous l'assure ... ils décapitent au lieu de manger des enfants.
Classique: "si les fascistes arrivent, ils déclareront être anti-facistes" (citation d'un gouverneur faussement attribuée à Churchill, cherchez avec google)
Le message est terrible: "Vous, presse libre, je vous ordonne de suivre la ligne suivante, pour le respect de la liberté!"
Ha?
Ben quoi? Nous sommes les représentants du Bien oui ou merde?

A quoi l'ombre d'un doute sur nous-mêmes pourrait-il bien servir?
Très intéressant compte-rendu.
Après les éléments de langage distribués par la diplomatie française, difficile de ne pas voir la main de François Hollande ou d'autres personnes ayant intérêt à diaboliser l'État Islamique.
"Le chien ne mord pas la main qui le nourrit." France24 est bien possédée par un organisme public, non ?
Nos élites occidentales actuelles sont des ignares.
Elles ne savent pas voir que EI est un mouvement révolutionnaire musulman classique, dont les exactions mises en exergue pour motiver des populations non concernées (nous "l'Occident") à aller défendre sa cible (l'Arabie Saoudite) au nom de la Soif de Pétrole, pour spectaculaire qu'elles soient, ne dépassent en rien ce que nous avons fait lors de nos révolutions, ce que nous faisons toujours et ce que nous continuerons de faire sans état d'âme le moment venu.
Il ne faudra pas s'étonner que semant des bombes ailleurs, des bombes soient finalement aussi semées ici. Le vecteur pourra être différent, mais la réponse sera celle du berger à la fameuse bergère.

Ou alors elles ne sont pas ignares et agissent en connaissance de cause pour le sacrifice du plus grand nombre.
Sommes nous prêt à accepter celà pour la plus grande satisfaction des 1%, qui eux continuent mettre en oeuvre des moyens et à pondre des lois pour se garantir contre les conséquences du maintien de leurs privilèges?

Le pire dans l'histoire c'est que la Nouvelle Croisade : Irak 2.0 sera un échec comme les précédentes.
Soyez sûr que la dégradation consécutive sera supportée par nous, les 99%...
Welcome! Hell is comming
Je peux parfaitement comprendre son indignation.
Je trouve que France24 est neutre dans le traitement de l'info; j'aime bien leurs débats.
j'attends de voir la suite !
Pourquoi ? Il y avait des journalistes prodaesh à F 24 ?
Ce type prend les gens pour des cons. Comme si on avait encore besoin qu'on nous dise que ce sont des barbares après 3 décapitation publiques.
Cette attitude, c'est le niveau 0 du journalisme.
J'ai pas compris !
Le problème, c'est la déontologie, ou le fait que si ça se sait, ça peut mettre en danger les journalistes ?
Ce n'est pas tout-à-fait la même chose. Non ?
« Contacté par Télérama, Saikali assurait alors que "99% des salariés ont été ravis de recevoir ce mail » »

A-t-on retrouvé les cadavres des 1% restants ?
Allez adieu à toute tentative subtile de décryptage...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.