Djihadistes "barbares" : crise dans l'audiovisuel extérieur après un mail du directeur de France 24
enquête

Djihadistes "barbares" : crise dans l'audiovisuel extérieur après un mail du directeur de France 24

"Je ne veux plus voir un seul crétin qui justifierait les actions de ces sauvages"

Réservé à nos abonné.e.s
C'est un mail du directeur de France 24 qui a mis le feu aux poudres. Marc Saikali demande à l'ensemble de la rédaction de France 24 de "prendre position" contre les "barbares" du groupe de l'Etat islamique. La Société des Journalistes de RFI, qui a eu vent du mail, a réagi immédiatement. Les journalistes spécialisés sur le djihadisme se plaignent d'un mail "dangereux" pour ceux qui auront ensuite à travailler sur le sujet.

"Prendre parti contre ces barbares". C'est en ces termes que le le directeur de France 24 Marc Saikali s'est adressé à la rédaction de France 24, dans un mail envoyé samedi soir. "Après mûre réflexion, je suis arrivé à la conclusion que nous devons sortir d'une sorte de neutralité stupide. Avec l'Organisation de l'état islamique ( que nous avons été les premiers à nommer convenablement sans tomber dans le piège de la notion d'Etat), nous devons prendre position", écrit-il.

Saikali France 24

Il ajoute : "Nous devons, sur nos antennes, avec nos invités, dans nos débats, ouvertement prendre parti contre ces barbares. Je vous demande donc...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.