26
Commentaires

Discrimination : l'administration Obama piégée par une vidéo tronquée de Fox News

Une fonctionnaire de couleur a dû démissionner de son poste aux Etats-Unis, pour cause de discrimination présumée envers un fermier blanc, après la diffusion d'une vidéo grossièrement tronquée sur Fox News. On y voyait

Derniers commentaires

J'ai à peine commencé de lire l'article que je m'empresse de faire cette observation:
- je ne sais ce que le terme "fonctionnaire de couleur" suppose pour vous mais moi, il a le don de m'énerver !
Le terme "couloured people", très politiquement correct et fourre-tout rassemble tout et son contraire aux Etats-Unis et plus principalement ceux qui se considèrent comme une minorité ethnique. Je vous conseille d'assister à une réunion de la NAACP ( instance où est née la controverse) et vous vous rendrez compte que la question pigmentaire y est plus que problématique. Est-ce un rassemblement de Noirs ? Eh bien non ! Assurément pas ! les Noirs y sont majoritaires compte tenu de l'histoire du mouvement mais il n'y a pas qu'eux. Enfin, en considérant uniquement la question de la couleur de peau. Ce n'est pas un exercice des plus aisés. C'est d'ailleurs le sens de l'intervention de Mme Sherrod, intervention qui va susciter la polémique. La question raciale sert d'alibi a beaucoup de gens mais là n'est pas le problème. La séparation est à observer du côté des nantis et de ceux qui n'ont rien; entre les possédants et ceux qui sont dépourvus de tout. La division est bien celle-là ! La couleur de peau aux Etats-Unis est une question éminemment politique, jamais évacuée, toujours en débat et très souvent une arme aussi bien de défense que d'attaque et foncièrement polémique. Il y en a qui sont apparemment noirs mais se disent hispaniques ou autres...

Bref, je ne vous apprends rien mais cette femme est bien noire. Il n'y a pas débat. Quand on connaît son histoire personnelle, on ne peut tergiverser la dessus. Il faudrait enfin apprendre à nommer les choses en France. Shirley Sherrod est noire, il n'y a pas à tourner autour du pot du politiquement correct. Son mari, activiste de la lutte civique, l'est aussi. Ils n'ont jamais prétendu le contraire. Aux Etats-Unis où l'histoire a fait le tour des médias et de la toile, on dit bien qu'elle est noire. Dire qu'on est noir n'est pas péjoratif. En revanche, cette contorsion sémantique ou cette circonlocution verbale m'horripile au plus haut point.

Maintenant, je peux lire la suite de l'article.
Que dois-je conclure de l'histoire...que Fox News ce sont de vilains racistes montant des vidéos à leur avantage ? C'est ça ?

Vu comment vous avez traduit avec avec parcimonie certains passages seulement, je ne crois pas que vous ayez de leçons à donner à Fox News...dont visiblement vous avez beaucoup appris.

Non parce que pour un Anglophone, l'extrait est quand même édifiant...même avec la "maladroite justification" (copyright @si).

The first time I was faced with having to help a white farmer save his farm...He took a long time talking but, he was trying to show me he was superior to me...I know what he was doing right...But he had come to me for help. What he didn't know ...while he was taking all this time trying to show me he was superior to me. Was, I was trying to decide just how much help I was going to give him. I was struggling with the fact that so many black people had lost their farm land. And here I was faced with having to help a white person...save their land. So...I didn't give him the full force of I could do. I did enough. So that when he...I assumed the Dept. of Agriculture had sent him to me . Either that, or the Georgia Dept. of Agriculture. And, uh...he needed to go back and report that I did try to help him. So I took him to white lawyer that had attended some of the training we had provided because chapter 12 bankruptcy has just been enacted for the family farm. So I figured if I take him to one of them...that his own kind would would take care of him. That's when...it was revealed to me...that's it about poor versus those who have. It's not so much white...it is about white and black black but it's not, you know...it opened my eyes. Because I took him to one of his own...


La première fois que j'ai eu à aider un fermier blanc...Il a prit très longtemps pour s'expliquer....il essayait de me montrer qu'il m'était supérieur....je savais ce qu'il faisait bien sur...cependant il avait du venir à moi pour avoir de l'aide. Ce qu'il ne savait pas c'est que pendant qu'il prenait tout son temps, tentant de montrer qu'il m'était supérieur...c'est que j'étais en train de décider combien d'aide j'allais lui accorder. J'avais du mal à accepter le fait que tant de fermiers noirs perdaient leur ferme...tandis que j'étais là a devoir aider un blanc a sauver la sienne. Donc...je n'ai pas fait la maximum de ce qu'il m'était possible de faire. J'en ai fait suffisamment pour que quand...je supposais que le Département de la l'Agriculture ou son annexe de Géorgie me l'avait envoyé...et euh...il devait retourner les voir afin de leur signaler que j'avais essayé de l'aider. Et donc je l'ai amener chez un avocat blanc qui avait bénéficié de nos programmes (NdT: l'organisation dont elle était en charge dispensait apparemment des formations) car la ferme de la famille venait d'être déclarée en faillite. Et donc je me disais que si je l'amenais à l'un des siens...on s'occuperait de lui. C'est à ce moment..que cela s'est révélé à moi...que c'était un problème de pauvres contre riche et pas tellement de blanc...enfin...il s'agit de blancs et noirs...mais...enfin vous savez...cela m'a ouvert les yeux. Parce que je l'avais amené à l'un des siens...


NB: je laisse soin à chacun d'interpréter le ton sur lequel sont faites ces déclarations...qui me semble encore bien plus parlant que les propos en eux-mêmes.

Quand je pense au cinéma qu'@si à fait autour d'Hortefeux, c'est somme toute très amusant de voir l'absolution de Shirley Sherrod...Mais c'est vrai qu'elle ne pas être raciste, hein, elle est noire...et tout le monde sait très que que la racisme ça n'existe que chez les blancs.

C'est d'ailleurs la première loi du petit livre de l'antiracisme pour les nuls...c'est dire si c'est connu.

Si elle avait été blanche et parlé de noirs ainsi...là d'accord, on serait en plein racisme, heures les plus sombres de l'histoire et tout le tralala...mais clairement ici, il ne s'agit pas de ça.
Alex,

J'apprécie cette traduction qui me semble plus fidèle ( pour autant que mon niveau d'anglais me permette d'en juger ) et fait ressortir effectivement l'ambivalence des propos qu'elle tient.
Mais je ne crois pas que le but de l'article est que nous prenions partie sur le fond, il s'agit plutôt de faire un décryptage et nous montrer l'efficacité du lobbying de Fox News.

Vous cherchez à répondre à des questions que l'article ne pose pas (sur le racisme ou le racisme à l'envers), alors qu'il porte sur les rapports de force entre les média ultra-conservateurs américains (sites internet et TV) et l'administration Obama.
Il y a un autre pb: la vidéo de Fox semble chercher à faire croire que c'est dans le cadre de son poste actuel que les faits ont eu lieu. Je n'ai pas bien compris dans quel cadre elle travaillait à l'époque des faits relatés.
La réponse est dans l'article :

"Sherrod ajoute qu'à l'époque dont elle parle, elle ne travaillait pas pour le ministère mais dans un fonds d'aide à des agriculteurs qui avaient des difficultés financières."
Justement, c'était quoi: une structure publique? privée? une association?
Une "non-profit organization", dit-elle lors de son interview sur CNN
Non seulement cette article ne décrypte rien du tout mais en plus il use du même stratagème que celui qu'il dénonce en présentant Shirley Sherrod comme "piégée" et donc une victime.

Quand l'on écoute avec quelle délectation (plus de 20 ans après les faits...) elle raconte à son auditoire comment un fermier blanc en avait été réduit demandé de l'aide à elle une femme noire...et qu'à cause d'une petite sortie sur la lutte des classes (où en gros elle dit que les blancs riches ne sont pas forcément solidaires des blancs pauvres, tout comme sans doute les noirs riches ne le sont pas avec les noirs pauvres…pas vraiment une grande nouvelle) on m'explique Fox News monte toute une affaire d'un rien, j'ai un peu l'impression qu'on me prend pour un con.

D'autant que si un Hortefeux ou un autre Auvergnat lambda avait dit ne serait-ce que le dixième de cela sur le même ton...@si serait en état de guerre contre la bête immonde ; mais bon ce n'est pas grave, ce n'était qu'une "maladresse"...hein.

(où en gros elle dit que les blancs riches ne sont pas forcément solidaires des blancs pauvres, tout comme sans doute les noirs riches ne le sont pas avec les noirs pauvres…pas vraiment une grande nouvelle)

he bien si ! c'est une grande nouvelle, car exprimer ce type d'idée aux états unis est considéré comme étant très mal et stupide. La stratégie de Fox news n'est pas de dénoncer le racisme mais bien la gauchisation de l'administration Obama. les journalistes de Fox News le font à longueur de journée tous les jours. Fow News se fiche pas mal du racisme, elle même, est tellement gangrénée par des gros porcs populistes blondass qu'elle n'a aucune leçon à donner. ce qui interesse fox news c'est de montrer que l'administration obama favorise les noirs, comme a une époque l'extreme droite parisienne cherchait à décridibiliser l'administration parisienne de Delanoé en parlant du lobby Homosexuel.

ce qui est tres fort dans la partie tronquée de l'enregistrement, c'est que justement la dame qui parle n'a pas pour référent un postmodernisme identitaire idiot, mais explique comment la confrontation à certaines réalités, l'avait amené à se rendre compte que la réelle lutte dans la société, ce n'était pas celle des minorités entre elles, mais bien une lutte des classes.

donc franchement rien à voir avec l'humour gras d'orthefeu, quelle que soit l'orthographe de son nom.
Désolée, Alex, mais les propos de Shirley Sherrod (même traduits par vos soins... avec pleins de fautes d'orthographe d'ailleurs) ne m'apparaissent pas aussi racistes que ceux que Brice Hortefeux a tenu devant un militant maghrébin et des caméras.
D'ailleurs, je suis toujours surprise que l'on veuille absolument mettre en parallèles différentes formes de racisme en les sortant du contexte de rapport de forces existant.
Pour moi, il est assez évident que toutes les communautés humaines comportent des membres plus ou moins racistes ; les Blancs ne sont à la base à priori pas plus racistes que les Noirs ou autres. Par contre, il me semble également bien évident que le racisme d'un Blanc est bien plus grave que celui d'un Noir aux Etats-Unis à cause de son pouvoir de nuisance supérieur (dû au rapport de force existant, dû à l'histoire du pays, etc.).
Pour ce qui est du contexte français, le racisme d'un Français "Blanc" (encore plus quand c'est un membre du gouvernement!) est bien plus grave que celui d'un Maghrébin. Parce que concrètement, dans la réalité, ce sont les Maghrébins (et les Noirs, et les Juifs, et...) en France qui souffrent du racisme, bien plus que celles/ceux qui ont un type "français".
Alors essayer de faire passer les communautés qui souffrent le plus de racisme pour des racistes, c'est tellement facile!
Cela me fait un peu penser à la "fameuse" chanson d'Orelsan, "sale pute" (qui, personnellement me reste encore en travers de la gorge mais c'est une autre affaire) qui avait suscité nombre de commentaires du type ; "si une femme avait écrit cela de son mec qui venait de la tromper, cela ne m'aurait pas choquée, alors..." mais en attendant, dans la réalité ce sont quand même les femmes (dans leur grande majorité) qui se font tabasser par leur mec et qui en meurent.
C'est donc bien joli d'avoir de "grandes idées" d'égalité de traitement en théorie, mais c'est un peu dans la vraie vie qu'il faut regarder l'impact des propos odieux de certain/nes.
D'accord.
Par ailleurs, comparer avec le contexte français est source de confusions à mon avis. Je veux dire que les Noirs américains, comme chacun sait, n'ont rien à voir avec des questions d'intégration des immigrés (qui est un argument qu'on entend encore par ici sur les minorités non intégrables), leurs ancêtres étant arrivés bien avant bien d'autres américains "à trait d'union". Bon bref.
Par ailleurs encore, j'ai lu sur wiki (donc à vérifier) que le père de S.Sherrod était mort tué par un membre du KKK. De quoi dépassionner le débat...
Tout d'abord ASI ne fait pas une analyse mais une observation, on est bien dans la catégorie observatoire des médias, ici la Fox se sert d'une vidéo tronquée pour mettre en difficulté le gouvernement.
Quant au contenu chacun est libre de l'interpréter à sa manière, mais la présentation qui est faîte par la chaîne est clairement vouée à convaincre le téléspectateur que cette femme à quelque chose à se reprocher.

Ensuite votre comparaison avec Hortefeux est totalement ridicule, on a là une dame qui relate des faits vieux de plus de 20 ans correspondant à la période où elle a pris conscience du fait que la race n'avait pas d'importance et que toute personne en difficulté méritait une aide.
Vous parlez de son ton qui en dit long, effectivement il est condescendant mais son témoignage laisse entendre que son interlocuteur blanc essayait de lui faire comprendre qu'il lui était supérieur quand bien même son avenir dépendait d'elle. Personnellement si quelqu'un vient me réclamer de l'aide et qu'il me prend de haut je l'envoie sur les roses, si en plus c'est pour des raisons raciales il peut toujours courir pour obtenir quelque chose de moi.
Pour en revenir à Hortefeux personnellement je trouvais cette histoire ridicule il y a tellement d'autres front sur lequel il mérite d'être attaqué que se jeter sur une blague raciste (qui plus est mauvaise) comme beaucoup de gens en font sans pourtant avoir arrière pensée (bien que pour lui j'ai des doutes) c'était pitoyable. Seulement ce qui a envenimer l'histoire c'est ses mensonges et les attaques envers les médias et tout particulièrement internet (alors même que ceux qui ont filmé étaient du Monde).
3 bons sujets de discussion, et c'est un quatrième qui tombe: le racisme.

Décidément, ya qu'avec de la provocation qu'on arrive a lancer pour de bon un débat.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

C'est étrange je trouvais plutôt que le sujet prétait à des admiratifs du genre:
Enfin des gens qui ne classent pas les plus de soixantes ans parmis les impotents!
Enfin une femme qui ne souhaite pas se classer parmis les fénéantes dès qu'elle a passé les un peu plus que 20 printemps!

Pas tant que "marche ou crêve", je voyais quelqu'une qui me paraissait active, possédant ses moyens et désireuse de participer à une vie d'actif.

Manque de pot, elle a été virée.
Pourvu qu'elle écrive une bio, au moins sa notoriété et une opportunité correctement menée lui permettront d'assurer ses finances même si elle ne parviens pas à retrouver un emplois salarié.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Mais j'ai du mal à pousser la méchanceté avec vous Mona. C'est un coup bas de votre part de m'avoir répondu en direct. J'[s]attendais[/s] espérais quelqu'un d'autre pour pouvoir faire gonfler la discussion...

La soixantaine de cette femme là, quoi qu'il en soit, me donne envie d'être aussi jeune qu'elle à son âge pour pouvoir continuer à me plaire dans mon activité professionnelle.

[sub]Pis merci pour le compliment, chui jeune, mais pas tant que j'l'aurais encore aimé...[/sub]

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

J'avoue que je ne comprends pas très bien où vous voulez en venir. En gros, cette femme serait raciste sans en convenir ? C'est assez habile mais pas surprenant. La tendance en ce moment, c'est de renvoyer dos à dos discriminants et discriminés, les derniers n'ayant pas tout ce qu'il faut pour être accepté: la bonne couleur de peau, le physique adéquat, l'éducation nécessaire...

Ces fermiers blancs, les Spooners, qui ont défendu cette femme ont quant à eux trouvé de l'aide chez elle et ont maintenu de bonnes relations avec elle. Vous êtes-vous dejà touvé dans une situation où votre interlocuteur vous manifeste du dédain, de la condescendance ou autres sentiments du même genre du fait de la couleur de votre peau ou de votre condition ?

Si vous trouvez que la campagne que mènent Fox News et les Tea Parties sont nobles et justifiées, libre à vous ! On est pas obligé de partager votre point de vue. Le journalisme suppose l'information éclairée et pourquoi pas un parti pris reconnaissable si c'est précisé. En revanche, dire qu'on fait de l'information en perdant de vue l'équilibre et en cherchant systématiquement la polémique n'est juste pas honnête.
Breitbart, Hannity, Beck, Limbaugh et les autres sont dans une logique qui consiste à rechercher le scandale à tout prix, générateur d'audience et qui consolide le camp des conservateurs. C'est une démarche qui est politique et non plus journalistique.

A ce propos, je vous rappelle que Bill O'Reilly s'est excusé, assez platement d'ailleurs, pour n'avoir pas fait son boulot.
1- Les démissions sont bien plus expéditives en apparence aux USA que chez nous ou un ministre devra désormais effectuer une fuite en avant legislative pour qu'une immunité lui évite la comdamnation. Comme un Pasqua, Dumas, ou autre Emmanuelli (ah non, lui il s'est auto-amnistié avec ses petits copains avant de se faire chopper)

2- Sherrod a 62 ans, et travaille encore. Elle a été embauchée à 59 ans. Il y a donc une vie professionnelle après les 60 ans?

3- La presse internationale (s'entends non Française) n'est pas indépendante, mais elle semble tout de même pluralisée.

Et paf, vous avez réussi à nous lancer 3 sujets polémiques en un seul. Vous voulez faire mouvementer le forum pendant l'accalmie Estivale, vous, non?
je connais un pays entier piégé par des videos tronquées au JT de 20h00

toutenbateau
attention : "Sherrod ne menque pas de le souligner"
Plus généralement, y a t il un moyen de remonter les erreurs de frappe sans passer par le forum ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.