67
Commentaires

Dimanche, dernière ?

Sous l'assourdissant concert de klaxons des migrations estivales

Derniers commentaires

il n'est finalement jamais trop tard pour parler des députés umpistes abêtis et serviles..... et dans la série "je me bats pour toucher le pompon" : le député alsacien !!!!!

en effet, la loi sur le travail du dimanche, tout le monde le sait, n'est passée qu'à quelques voix [s]de faux-culs[/s] près : les voix de nos chers députés alsaciens !!!

ils ont attendu sagement d'avoir reçu les garanties gouvernementales nécessaires pour qu' ils n'aient pas à affronter les foudres de leurs administrés.... qu'ils auraient pu malencontreusement envoyer au turbin le dimanche comme leurs compatriotes de "l'intérieur" s'ils n'avaient pas été protégés par le "droit local alsace-moselle"......et surtout pour qu'ils n'aient pas à risquer de se faire virer à l'élection suivante !!!!

et donc une fois sur leur bonne conscience assis, ils ont tranquillement voté une loi qui ne les concernait plus......mais qui faisait tant plaisir au chef !!

"Garanties

Son collègue UMP du Haut-Rhin Hubert Haenel, président de la commission d’harmonisation du droit local, jure qu’il aurait voté contre s’il avait jugé le principe du repos dominical en danger. « Mais ce texte est assorti de toutes les garanties de respect de la lettre et de l’esprit de ce principe, puisqu’il institue un comité, constitué de trois parlementaires appartenant à la majorité et de trois parlementaires appartenant à l’opposition, chargé de veiller au respect du principe du repos dominical », relève-t-il . On peut donc désormais dormir sur ses deux oreilles. Sauf le dimanche matin."


dans : http://www.lalsace.fr/fr/permalien/article/1826557/Debat-Travail-du-dimanche-les-Alsaciens-partages.html


.... à part "faux-culs" ou "abêtis et serviles", on peut aussi dire, "ménager la chèvre et le chou" ou encore "vouloir le beurre et l'argent du beurre" etc......
.........une chose est sûre c'est qu'on ne peut absolument pas dire intègres, incorruptibles, entiers, audacieux etc................
le plus difficile sera de savoir quels sont les magasins où se trouveront les chatel darcos lefebvre et con-sorts pour qu´ils nous indiquent les bonnes affaires à faire.
mega promos avec sarko et bruni au micro dans les rayons de la grande surface ? Ce serait sympa, non ?
on pourrait leur dire " casse-toi pov´con", descend si t´es un homme" ))

l´ump pourra nous fournir cette information ?
Voilà qui devrait faire réfléchir Sarko and co. Non, les Français ne sont pas des "faignasses" ! C'est pas moi qui le dit, c'est :

The Business Insider
Jolie chronique, Daniel !
Et bien je n'avais fait attention à cette incongruité entre la suppression du samedi matin et le travail le dimanche. Peut être trop contente de ne plus entendre parler de Darcos à l'éducation nationale...

J'aime beaucoup cette opposition... supprimer le samedi matin pour que les enfants se retrouvent sans parents le dimanche !!! Posons de l'accompagnement personnalisé le dimanche, ah, non exigeons des collectivités locales qu'elles mettent en place des systèmes de garderie payants !!!

En fait, tous les enfants ne vont pas se retrouver seuls parce que si l'on réfléchit bien : la suppression du samedi matin et l'ouverture des magasins le dimanche sont des préoccupations très bourgeoises.

En effet, pourquoi supprimer le samedi matin ? Pour permettre aux familles de partir en week-end mais nous savons bien que ce ne sont pas les familles pauvres qui partent.
Pourquoi ouvrir les magasins le dimanche? Pour que ces mêmes familles bourgeoises (dont les métiers ne sont ni caissier, ni vendeur , ni magasinier, ni même vigile) puissent aller faire leur courses "en famille" . Et oui, parce qu'eux travaillent tard les jours de semaine et n'ont pas le temps de faire les magasins en semaine...

Préoccupation bourgeoise vous disais-je ...

Dans l'ensemble, ce qui me révolte le plus c'est que ce travail le dimanche ne soit accompagné d'aucune contre partie financière ou de repos supplémentaire... On aura beau nous dire que les étudiants seront ravis de bosser le dimanche. Des étudiants aussi ça a besoin de se reposer ou alors ils dorment dans les amphis !!! J'ai été étudiante, je ne vois vraiment pas quand j'aurais pu bosser... Peut être n'étais-je pas douée ?????
Il semble que pour ce gouvernement le mot "famille", referent a l'entite dont il faudrait "preserver" le week end, n'ait pas la meme definition que pour les autres Francais... (et cela ne m'etonne pas)

en meme temps les gens qui vont se voir offrir un jour supplementaire de travail supplementaire (et qui ne meritent pas de famille puisqu'obliges de travailler le week end) ont vote pour qui ??? on peut continuer a pleurer sans se syndiquer et continuer a voter contre soi... je pense que c'est la meilleure facon de s'assurer une lamentation eternelle...
bonjour,


au delà du débat très intéressant, je voudrais savoir d'où provient la photo de l'article et quel est ce site (semblant inaccessible) dont l'adresse est indique en bas ??

merci
L'argument de Nicolas Sarkozy sur le sujet m'a bien fait rire: "Nous sommes le seul pays où (...)".

C'est un argument d'exclusivité. Notre président n'en ait pas à son coup d'essai, je me souviens qu'il l'avait également employé dans un débat sur les 35 heures.

Ainsi, pour N.S, le fait qu'on soit le seul pays est forcément péjoratif. Pour être bien, il faut être dans la norme. Et; la norme, c'est le néolibéralisme.

Bah non, le fait qu'on soit un pays où les travailleurs ont de meilleurs condition de travail est une vertu. On manque d'emploi dans ce pays, et ce n'est pas en faisant travailler les gens le dimanche, la nuit ou pendant leur congé maladie qu'on en trouvera d'autres. On va juste dégrader leur conditions de travail pour faire plaisir à une partie du patronat qui n'a pas une once de respect envers les salariés.

Luc Chatel et Nicolas Sarkozy sont des bourreaux du travail (des Karoshi comme on dit au Japon) mais ils oublient que tout le monde n'est pas comme eux. Sans compter, par ailleurs, que leur travail est un travail de politicien et donc de fait moins éprouvant physiquement.
Puis-je rappeler humblement aux aimables participants de ce forum, ainsi qu'à Daniel qu'il existe de nombreux secteurs d'activité dans lesquels, par roulement, on travaille 24/24 et 365 jours par an : police, hopitaux, hôtels, transports, poste, etc.

Il semble qu'on y survit : j'en suis un excellent exemple puisque je suis flic (en civil), médecin, hôtelier, conducteur de train, pilote d'avion et naturellement postier (appelez-moi Olivier B.)...

Ceci mis à part le fait que [s]ce bon[/s] cette vermine de Val, en bon Sarkosiste, ne s'intéresse pas au petit peuple, mais bien davantage aux variétoches, ce n'est pas vraiment une surprise !

Enfin il faut avouer que quand on pratique l'Asie on est un peu surpris que les magasins ne soient pas ouverts sept jours sur sept en Europe, tellement c'est une évidence là-bas (environ 7 jours de fermeture annuelle pour le Têt pour certains commerces, ou même moins, et c'est tout).

Le culte de la “bulle” est incomparablement moins développé en Asie que dans le monde occidental... Est-ce pour cela que nous creusons des déficits abyssaux tandis qu'ils font des économies - qu'ils nous prêtent d'ailleurs bien imprudemment ?

On peut se poser la question, je me garde de donner ma réponse !

En provisoire conclusion je rappelle à tous que l'origine du dimanche férié vient de la nécessité d'assister à la messe... Et que pratiquement plus personne n'y va, de telle sorte que n'importe quel autre jour de la semaine ferait aussi bien l'affaire !

***
Mais on aurait dû y penser plus tôt: appliquons toutes les conditions sociales de l'Asie, ça mettra fin aux délocalisations.
Ou bien puisque plus grand'monde n'est attaché aux célébrations chrétiennes, revenons au calendrier révolutionnaire: on ne se reposera qu'un jour sur dix.
Eh oui, quels enfants gâtés ces asiatiques, si c'est pas malheureux que chez nous un gosse ne soit pas foutu de fabriquer un caméscope (full HD) à six ans ni non plus de se faire déchiqueter les membres à l'occasion en fabriquant des feux d'artifice! Sans parler des petits garçons ou des petites filles en vente de jour comme de nuit sept jours sur sept, mon Dieu comme ils magnifient le capitalisme tous ces braves indigents, et ils ne le savent même pas!

Une pensée pour eux le 14 juillet, où quelques mains, bras et autres auront sauté pour le plaisir de nos yeux zébobis devant la belle bleue et la belle rouge.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bonsoir Florence,

Loin de moi l'idée de prétendre que l'Asie est un modèle, et je connais bien l'Asie du Sud-Est, croyez moi !

Je prétend par contre que le monde économique est une vaste compétition (c'est inévitable semble-t-il)

Et que nous sommes totalement à la ramasse avec nos horaires microscopiques, nos avantages sans fin et nos revendication permanentes...

Pendant le même temps l'Asie bosse, et nous grille totalement : la Chine a acheté plus de 6 millions de voitures neuves au premier semestre 2009 tandis que les américains se contentaient de 4 millions.

Pour la première fois ! (Une bascule ultra rapide + 48% en Chine)

Sans doute pas une bonne nouvelle pour l'écologie, mais surtout la confirmation que notre civilisation est foutue : le troisième millénaire sera asiatique, c'est l'évidence...

J'ajoute que notre civilisation mourante vit de l'esclavage : nous faisons produire en échange de salaires totalement misérables des objets qui sont revendu des fortunes ici !

C'est quoi l'esclavage, à votre avis ?

P.S. : Ce post est (peut-être) l'un des derniers venant de moi sur ce site que j'aime profondément : j'ai mis Monsieur Scotto en demeure de revenir à la raison en matière de censure et rien ne prouve qu'il réalise combien il est à côté de ses Nike... Dans ce cas ceux qui le souhaitent me retrouveront sur "le-pg-express" et Monsieur Scotto pour sa part sur les bancs du tribunal, car il y a des limites à ne pas franchir... Ce qu'il ignore visiblement et ce que je me charge de lui enseigner !

Le rôle des anciens est d'expliquer aux petits jeunes comment marche le monde, non ?

Et puis les bras de fer avec moi c'est très maladroit : malgré mon grand âge je suis incomparablement plus expérimenté et dangereux que les petits garçons grisés par leurs ciseaux ! Combat inégal je l'avoue, mais ce n'est pas moi qui ait cherché la bagarre : je conserve les traces de chaque nigauderie sur mon Disque Dur... Et j'avoue être très surpris qu'un homme de la qualité de DS ait choisi un tel incapable comme webmaster (master il faut le dire vite) pas même foutu de lire 4 posts au dessus pour comprendre la réaction qu'il s'empresse de censurer !

@si a des problèmes de ciseaux ces temps-ci,

Mais je ne vais pas jouer longtemps : on me fait fuir très vite et très facilement...

Ce n'est pas un exploit !

Il a presque réussi Monsieur Scotto : bravo !

***

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Chantage, menace, dénigrement.

Ultra-libéralisme et paternalisme.

Monsieur Schneiderman a toujours sû s'entourer des meilleurs.

Je t'ai répondu ceci (j'arrive pas à mettre le lien) m'escuz ! sur le fil des radars [quote=bisonne]:Salut Patrice, je ne sais ce qui s'est passé ..... La nuit je dors ....

La liberté n'exclue pas une certaine discipline (imposée de façon plus ou moins légitime), voire une auto-discipline dans toutes les actions de notre vie, nous vivons en société.

Tu n'as pas eu la chance de rencontrer Thomas qui est un homme adorable, qui n'aime pas particulièrement sanctionner, et dont nous profitons tous un jour où l'autre des largesses, (hors-sujets, joujoux intempestifs, impolitesse notoire ........) même si quand nous sommes sanctionnés nous sommes très en colère. Il est possible de s'expliquer avec lui, il répond toujours avec beaucoup de sympathie et de diplomatie.

A toi d'apprendre à ne pas pousser le bouchon trop loin ...

C'est pas une bisonneplusoumoinsfutée qui va te dire qu'on peut faire tout ce qu'on veut sur les routes de France, et sur les fils d'@si. :-))

Bonne journée.


IL ne tient qu'à toi de rester parmi nous.

Je suis d'accord avec Gavroche et Mona ci-dessous.

Tes amabilités, c'était le temps dun piknik, dommage. Nous allons tourner la page, et non pas avancer avec toi dans le bon sens, c'est impossible. Nous allons revenir à la case départ. Moi aussi je note et j'enregistre sur mon disque dur, très dur.
Vos insultes sur le PG Express, dans mes messages privés et vos menaces tout azimut, lassent. C'est le rôle des aînés de ne pas se comporter comme des ados en pleine crise d'acné, de montrer la voie de la raison et de la réflexion. Vous voulez quitter les forums, le site, me faire virer parce que j'ai eu le malheur de faire mon job en virant (quelques unes) de vos insultes, allez y, je ne vais pas vous pleurer. J'ai fait le même travail (lassant) avec d'autres @sinautes, virer quelques gros mots, quelques attaques imbéciles, liés à de vieilles rancunes pré-@siennes. Quand on joue avec les règles, on sait qu'on peut se faire prendre, c'est le jeu.
Pour rappel monsieur guyot, les règes de votre forum.
Rassurez-vous, M. Guyot, vous pouvez rester en France, bientôt, nous serons exactement comme en Asie, tant pour la liberté d'expression que pour le progrès social, ces vieux machins totalement obsolètes...

Denis Kessler, numéro 2 du Medef, dans la revue Challenges en novembre 2007 : "Il faut défaire le programme du Conseil National de la Résistance" (sécu, solidarité nationale, nationalisation des banques, etc...)... Le gouvernement s'y emploie"...

Vive le libéralisme, allez au boulot, bande de feignants, fini de rigoler ...

Vous êtes bien critique de notre machin 1er, mais vous pourriez sans problème faire partie de son équipe... Vous êtes pareillement méprisant envers tous ceux qui ne pensent pas comme vous, sous le prétexte que vous êtes un ancien... Par opposition aux modernes ?

Souvenez vous donc de la chanson de Brassens, sur ceux de la dernière averse, et ceux des neiges d'antan. Apparemment, vous l'avez oubliée.
Boah soyez pas vache, je crois que le monsieur PG aime bien faire son défilé avec ses montres (sublimes), ses caméras, ses programmes Adobe et tout son barda, mais en tous les cas, et contrairement à $arko, ses bling-blingueries à lui sont sans conséquence aucune, il n'y a que lui qui s'en épate, non? Je vous rappelle que "tout ce qui est excessif est insignifiant", tout cela ne prête qu'à sourire. Et je doute qu'il mette en péril le site, eu égard à ses "antécédents" comme dit Thomas Scotto et comme le relate Ulysse Martagon.

Bon, voyons les choses calmement, je vous propose de vous retrouver pour un bon repas et en discuter autour d'un rosbeef de chez Hugues Dunoyau, qu'en pensez-vous?
Il y a tant à dire sur les cons... Et puis je vis tout près de l'Impasse Florimont !

***
Comme quoi la géographie ne permet pas forcément de comprendre et profiter de bonnes influences.
[quote=Puis-je rappeler humblement aux aimables participants de ce forum, ainsi qu'à Daniel qu'il existe de nombreux secteurs d'activité dans lesquels, par roulement, on travaille 24/24 et 365 jours par an : police, hopitaux, hôtels, transports, poste, etc.]

mais justement, dans ces services là on travaille par roulement, et régulièrement on a un week-end complet de libre. Et comme par hasard vous ne citez que des fonctions de l'état ou assimilées, qui malgré des tas de défauts garantissent aussi un minimum de droit et de vie sociale parce que répartis sur un grand nombre de salarié-e-s. Je ne suis pas du tout sure que de telles conditions soient monnaie courante dans le privé,même dans les très très grands groupes commerciaux, qui de toute façon sont le plus souvent gérés localement.

Les horaires décalés peuvent avoir des avantages, parfois financiers, mais finissent toujours plus ou moins à isoler, à force d'être en décalage par rapport au reste de la société et/ou famille.
Celles et ceux qui sont interrogé-e-s sur un éventuel travail le dimanche et que l'on voit attiré-e-s par quelques deniers supplémentaires déchanteront probablement quand au bout du compte ils s'apercevront qu'ils/elles voient beaucoup moins leurs amis ou famille, sont obligé-e-s de décliner des invitations le samedi soir (rarement remplacées par d'autres en semaine, "les gens" travaillent...), etc...
Vendredi soir, on ne sort pas parce que demain, boulot.
Samedi soir, on est crevé de sa journée de boulot. On sort mais on se couche avec les poules.
Dimanche soir, personne n'a envie de sortir.

... et lundi, on zone comme une pauvre chose parce tout le monde bosse !
Mais non, le lundi on zone parce que tous les magasins sont fermés !!!

Conclusion, il faut que les magasins ouvrent tous les jours et même la nuit pour que le roi "Consommation" soit satisfait...

Pour lutter contre cette loi, finalement c'est le consommateur qui aura le dernier mot : il suffit que personne n'aille dans les magasins le dimanche.

Mais çà c'est comme pour l'éco-consommation, je n'y crois pas vraiment :-(
Le plus gros entubage, c'est la formule "sur la base du volontariat"..... Ca va pleuvoir comme vache qui pisse les sanctions pour les flemmards qui ne voudront pas venir bosser le dimanche !
J'ai déjà boycotté les grandes surfaces et leurs cracras agro-alimentaires en semaine, ce n'est pas demain la veille que j'irai "magaziner" le dimanche !
Comme le demandait ce matin un auditeur à M. Darcos, pourquoi se limiter au secteur marchand ?

ça ne vous dirait pas d'aller à la banque un dimanche ? à la poste ? mettre votre enfant à la crèche pour faire vos courses tranquillement, ou pour pouvoir aller travailler ? et les écoles ? les centres de loisirs ?
En voilà des possibilités ! et qui seraient certainement bonnes pour l'emploi ...

Et ensuite, on pourrait passer au travail de nuit !

Que de super perspectives !

j'comprends pas pourquoi ils hésitent !
Et not' bon Roy, il fait quoi pendant ce temps, en son luxueux palais? Référez-vous à l'agenda présidentiel sur le site idoine; sauf obsèques ou grands rendez-vous internationaux, il n' y a jamais de rendez-vous entre 13h-13h30 et 16h30. Elle est pas belle la vie?

Vous allez me dire, oui mais, tout ce qu'il fait n'est pas noté! Ben alors à quoi ça sert de présenter un agenda aux trois-quarts vide? Ça brouille singulièrement l'image du Stakhanov de l'agitation. Moi sur mon agenda professionnel, je note tout ce que j'ai à faire, y compris le moins intéressant.
Merci pour votre chronique. En fait, on a vraiment le sentiment que chez Sarko, c'est une affaire de principe, entuber tout le monde avec cette histoire de travail le dimanche, on devrait ajouter à tarif normal, parce que c'est ça l'enjeu, désormais, cela ne sera pas bonifié double.


http://anthropia.blogg.org
Elle n'est pas la seule certes : celle-ci émane des Verts http://www.sauvonsledimanche.fr/
"(...) Il reste néanmoins aux français, qui sont hostiles ou réservés face à cette mesure, une solution bien facile : Profiter du dimanche pour faire du sport, recevoir des amis ou de la famille, s'amuser avec leurs enfants et ne jamais mettre les pieds dans un commerce ouvert le dimanche ..."

slovar
Une tranche de vie en Sarkozie qui n'a rien à voir avec le travail du dimanche, mais beaucoup avec Darcos lorsqu'il était encore Ministre de l'Education :

Avant la rentrée 2008, un Inspecteur d'Académie reçoit, comme tous ses collègues, les directives de son Ministère lui imposant une réduction de ses effectifs (les enseignants du public sont beaucoup trop nombreux, c'est notoire).
Mais cet Inspecteur-là fait de la résistance. Il considère que le nombre de suppressions de postes est trop important, et envoie une proposition qu'il juge plus raisonnable au cabinet du Ministre. La réponse ne se fait pas attendre, réitérant le premier chiffre, que l'Inspecteur refuse à nouveau de prendre en compte.
C'est ça ou la démission, menacent alors les collabos de Darcos. Et l'Inspecteur démissionne.

Quelque temps plus tard, les enseignants d'un lycée de cette Académie, reçoivent la visite du nouvel Inspecteur...qui est une Inspectrice. L'un d'eux a l'occasion de discuter un peu avec son chauffeur, qui lui confirme les raisons du départ de son ancien employeur dont il ne tarit pas d'éloges. Il arrivait souvent que celui-ci vienne s'asseoir en toute décontraction à ses côtés, et une fois tombées vestes et cravates, engage une conversation sur leurs loisirs communs, pêche à la ligne et autres.

La nouvelle ? Une amie de Darcos. Rigide, anthipatique, le cul vissé sur le siège arrière, lui imposant en permanence le port de l'uniforme le plus strict.
Récemment, une réunion à laquelle elle était conviée, se tenait à quelques 450 km de sa résidence. Elle y a envoyé son chauffeur. Seul. Madame avait décidé prendre l'avion. Le chauffeur l'a conduite dans la ville, puis il est rentré. Toujours seul. Madame a préféré reprendre l'avion.

Restrictions budgétaires et rentabilité. Des maîtres-mots. A destination des larbins.
Comme dit "The Misfit", cette loi passera comme une lettre à la poste ( non encore privatisée, mais ça viendra ..). L'étape suivante étant bien entendu l'ouverture des magasins la nuit puis l'autorisation aux entreprises de travailler 24 heures sur 24 et pour finir la suppression du jour légal de repos! ( je galèje, enfin je l'espère...)
*****Nous somme le seul pays, où le dimanche, à Paris, c'est fermé"

Une jolie phrase, sans doute dans le top five présidentiel.

Mais le matinaute a t il enquété sur ce coup de fil pour faire ouvrir le magasin pour Michelle?

Il devrait certainement, car ça sent l'intox à plein. Le magasin en question Bonpoint, rue de Tournon est certes fermé habituellement le dimanche.

Mais en regardant de plus prêt, on s'aperçoit que Bonpoint avait approché la Maison Blanche pour habiller les filles Obama, pour le jour de l'investiture présidentiel le 20/01, belle publicité mondiale potentielle.. qui se réalisa.

Alors ça n'a sans doute pas été très difficile pour Michelle qu'on lui rende l'appareil, et de continuer le coup de pub. De là à ce que Koko n'y soit pour rien!!

Sûr par contre la fourière a déménagé toutes les voitures de la rue dès le matin. Ce serait pas plutôt aux services de Police le coup de téléphone??
Mais non voyons, les syndicats vont bien évidement riposter !
Voyez ce que dit Chérèque : "Ce ne sera pas la première loi qui sera votée avec un désaccord des organisations syndicales"
Brrrr, fasse à une telle combativité, on doit trembler de peur à l'Élysée
Bah, le projet de loi passera pendant les vacances, quand tout le monde aura la tête ailleurs, comme d'habitude.
Tu parles d'un bonheur se retrouver le ouiquende dans un supermarché avec sa famille...
On pourra même se faire des petits repas en amoureux à la cafét de casino, le pied...

Cela dit, vu les salaires des français, bientôt ce sera les seules vacances qui vont nous rester...
très belle chronique.Beau rappel de la résistance du corps social .

1) Darcos est un homme étrange.Comme spécialiste de Tacite ou comme inspecteur général ,il semble avoir une réelle envergure ,et pourtant , son ambition politique démesurée semble lui faire abdiquer tout sens critique.Il y a là une sorte de dédoublement étrange.

2)Pousser au travail le dimanche est ,sauf exception ,(boulangers commerçants des Champs -Elysées) très dangereux.Je ne suis pas le seul à le dire ,mais c'est destructurer les familles ,culpabiliser et frapper les plus fragiles.Cette exaltation de l'hyperactivité au service de la marchandise peut avoir des conséquences néfastes sur l'équilibre des familles.
Il y en a plein d'autres, des petites rivières souterraines concernant l'emploi: celle du droit au travail à domicile pendant les arrêts-maladie, celle du non-renouvellement de contrats d'EVS et AVS dans l'Education (c'est bête, ils commençaient à bien connaître leur boulot, et ce n'est pas comptabilisé dans les suppressions de postes à proprement parler). Etc.
Une petite zizique Jamais le dimanche ! ;-)
Moi, j'aime bien le travail le dimanche. Ca permet de lire @si, eh oui, même le dimanche...
Je crois cher Daniel, ce débat là ressurgira dans les urnes ! et ce ! dés la prochaine échéance électorale. sarko le catho, pour la rime en aura écho, jurant mais un peu tard que l' on ne lui reprendrait plus !
Ils n'ont qu'à organiser un référendum sur cette question. Sarkozy ne devrait rien y trouver à redire, vu son écrasante majorité aux dernières élections.
On lui dirait où il peut se le mettre son travail dominical.

Comme hier, vous tapez où ça fait mal :


Où le débat rebondirait-il ? Dans lémédias ? Le sept-neuf de France Inter, refuge favori du matinaute, est parti toutes affaires cessantes dans une urgente rétrospective de tous les standards musicaux des sixties. A l'Assemblée ? Mais l'opposition est désormais soumise à un inexorable sablier.


Figurez vous que je me suis rabattu sur mes mp3 depuis quelques semaines en voiture. Quant à l'assemblée, non seulement l'opposition est désorganisée mais en plus muselée ...

Et sinon, vous auriez des bonnes nouvelles pour changer ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.