46
Commentaires

Derrière Shalit, le cas invisible de Salah Hamouri

La très médiatique libération du soldat Gilad Shalit a éclipsé un autre cas, beaucoup moins débattu dans la sphère médiatico-politique, et pourtant proche : celui de Salah Hamouri, un étudiant franco-palestinien, condamné, sans preuve établie, à 7 ans de prison en 2008 par un tribunal militaire Israëlien pour "complot et appartenance aux jeunesses du Front Populaire de la Libération de la Palestine".

Derniers commentaires

Très honnêtement : L'avocat-membre-du-comité-directeur- du-crif dès le départ m'a un peu agacé, c'était mal parti et ça a mal continué...
C'est ainsi que j'ai arrêté de regarder l'émission c'est pas grave je continuerai vendredi prochain.

En tous cas avec cette affaire surmédiatisée on a beaucoup entendu parler du hamas et beaucoup moins de l'onu mais c'était sans doute involontaire n'est ce pas ?
cela me rappel ses braves conscrits français qui allaient faire tranquillement leurs service en Algérie...
Juste un éclaircissement,
Lors de la seconde guerre mondial les résistants Français étaient considéré par les Allemands et pouvoirs en place comme des terroristes.
Suite à la libérations ils deviennent des combattants et sont honorés.
Loin de moi de comparer les Allemands et Les Israéliens mais qui peut dire ou est la frontière entre combattant et terroristes.
Pour moi les deux sont des prisonniers de guerre qui ne sont pas traité comme tel.
Prisonnier de guerre puisqu'après tout ces deux entités sont en guerre, certes non conventionnel mais en guerre quand même.
Et donc le traitement médiatique aurait du être le même des deux cotés.
Moi ce qui me scandalise c'est cette négociation qui aboutit à ce qu'un innocent avoue un crime qu'il n'a pas commis pour réduire sa peine de 14 à 7 ans . 7 ans !
Le" plaider coupable" aux USA comme en Israël est une infamie.
Il ne faut jamais plaider coupable quand on est innocent dans un état de droit., surtout en Israël
où si l'on peut et l'on doit critiquer la justice militaire, comme toutes les justices militaires, la cour suprême a parfois
cassé des jugements contre toute attente et en toute indépendance.
J'ai été un peu gêné par l'intervention de François Cluzet qui parle de délit d'opinion alors qu'il s'agit
de tout à fait autre chose, même si l'on croit à l'innocence de Salah Hamouri, on peut dire qu'il est
détenu pour un crime qu'il n'a pas commis mais pas pour délit d'opinion.
Avant qu'on se méprenne sur ce que j'écris, je ne dis pas qu'il n'y a aucun prisonnier d'opinion
en Israël, je dis seulement que ce n'est pas le cas de Salah Hamoiuri, et je ne dis pas non plus que la
cour suprême ne prend que des décisions justes, je dis que cela lui arrive et que c'est une chance à saisir
plutôt que de plaider coupable. Si Salah Hamouri est innocent, il a eu un très mauvais avocat.
Je n'ai pas trouvé d'informations sur la citoyenneté par filiation par les grands parents... Shalit a la double nationalité car sa grand mère était née en france et a immigré dans les années 50 ?
Bon soit, apparemment cette double nationalité n'est pas à remettre en cause (je suis quand meme client si qlq'1 peut m'expliquer), mais le point important est qu'il est soldat, et en faisant son service en Israel, il a choisit une nationalité en faveur d'une autre. C'est pour cette raison qu'il est plus juste que Shalit soit considéré comme soldat Israelien, et que la france devrait se tenir loin de cette affaire! Normalement on ne peut pas servir dans 2 armées différentes et c'est bien normal, pour des questions d'espionnage ou en cas de conflits entre 2 pays.
Mais à ma grande surprise, les USA autorisent un soldat americano-israelien (on dit comme ça?) à servir les 2 armées, mais seulement quand il s'agit d'Israel. C'est également la meme chose quand il s'agit d'occuper des postes important au sein de l'état; on ne peut servir une armée et occuper un haut poste d'état dans un pays different, exeption faite encore une fois aux USA quand il s'agit d'aller servir Israel.
A-t-on des cas similaires en france? La france autorise-t-elle un français qui occupe des hautes fonctions d'état, d'avoir un autre poste important qui concernerait la sécurité dans un autre pays, ou bien de servir les 2 armées?
Merci d'avance.
Et pour Salah Hamouri, ce forum serait peut-être l'occasion de réunir une liste de soutient en vue d'une prochaine manifestation! Ou du moins de "manifester" notre soutient à la famille ou à une organisation concernée... (je dis peut-être des absurdités, je n'ai jamais manifesté... (-_-')
si son avocat était nul, il aurait pu en changer

le soldat juif, lui , n'a meme pas eu la chance d'avoir un avocat et encore moins un procés
déjà qu 'il a été capturé dans son pays par un commando enemi

le soldat juif, lui , n'a meme pas eu la chance d'avoir un avocat et encore moins un procés
déjà qu 'il a été capturé dans son pays par un commando enemi


Mouais, m'enfin, il a été capturé dans son pays pour "les israéliens", mais au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, les deux belligérants ont, comme qui dirait, une petit différend concernant leurs frontières et la possession du dit pays.

De plus comme prisonnier de guerre, et compte tenu de la convention de Genève, il n'avait pas droit à un procès.

(Le statut de prisonnier de guerre s’applique uniquement dans les situations de conflit armé international. Par prisonniers de guerre on entend généralement les membres des forces armées d’une des parties à un conflit étant tombés aux mains de la partie adverse.

Les prisonniers de guerre ne peuvent être poursuivis du fait de leur participation directe aux hostilités. Leur détention n’équivaut pas à une sanction ; elle ne vise qu’à les empêcher de continuer à participer au conflit. Ils doivent être libérés et rapatriés sans tarder dès la fin des hostilités.)


Bon, après je veux bien vous accorder que le Hamas n'a pas complètement respecté la susdite convention, puisqu'ils l'ont libéré avant la fin des hostilités.

--
Est-il nécessaire de rappeler que tous ceux qui se croient dans l’obligation d’assurer la défense de la politique de l’Etat israélien, ne se rangent ni du côté du droit (international) ni du côté de la morale.

Aussi... lorsque l’on n’est ni du côté du droit ni du côté de la morale, de quel côté se trouve-t-on ?

Devinez ?

Du côté d’une pensée communautariste (niveau zéro de la pensée), et puis fatalement, du côté de la force et de l’arbitraire. Et comme de juste : occupation, humiliation, assassinats, meurtres, bombardement civil (Gaza-janvier 2009) à l’encontre du Peuple Palestinien.
Là réside la différence entre le cas Hamouri et celui de Gilad ; ce dernier s’est mis au service d’une armée appartenant à une puissance étrangère, engagé volontaire au service d’une politique d’un Etat qui n'est pas la France ; Etat dont la politique à l’égard des palestiniens est condamnée en droit et au nom de la morale par toute la communauté internationale, Europe incluse, nonobstant le recours au chantage à l’anti-sémitisme pratiqué par ceux qui s’évertuent, servilement à défendre une cause indéfendable qui les déshonore jour après jour...

Hamouri, lui, s’est rangé du côté du droit et de la morale ; du côté de l’humanisme et de la justice puisqu’il s’est joint aux résistants palestiniens.

Et à ce sujet… on aura une pensée pour les six mille résistants palestiniens encore emprisonnés à ce jour par Israël ; pour eux et leur famille.
Le journal l'Humanité écrit des articles, éditos sur le cas de Salah depuis très longtemps. Il faut savoir où chercher l'information tout simplement.
http://blog.mondediplo.net/2011-10-12-Gilad-Shalit-et-1-027-autres-etres-humains

Un très bon article d'Alain Gresh sur ce sujet.
Au fait, la longue tronche de Longuet sur la photo, c'est une vraie ou c'est du photoshop ?

Parce que dans le genre ahuri à l'insu de son plein gré, il fait fort, le Gérard ! On dirait qu'il vient de prendre une baïonnette dans le fillon !
Si Israel ne nous achète plus d'arme, pourquoi continuer à lui servir la soupe en ne la traitant pas comme n'importe quel autre petit pays ? D'autant plus que les chefs israéliens ne cessent de se plaindre de notre parti pris quand quelques journalistes pas aux ordres critiquent cette sorte de fascisme rampant ...................... En prison 7 ans pour .. rien ? C'est abject, et rappelle le cas de celui qui a dit qu'Israel a une centrale nucléaire et fabrique des bombes nucléaires : au trou, celui qui dit la vérité. Abject au même titre que ces gens qui, dit-on, veulent vendre le corps de cette femme handicapée, kidnappée, tuée.
Pour tous les politiques qui ont eu a s'exprimer sur le sujet , c'est assez surprenant , il y a d'un coté Gilad Shalit et de l'autre "le franco-palestinien" . . Jamais je n'ai entendu un officiel français prononcer le nom d'Hamouri.
Autre remarque... Longuet comme Madelin comme Devedjian étaient des anciens militants de l'extrème droite...

De toute façon l'UMP n'a rien de populaire, c'est de plus en plus un Front National Bis...

SEMIR
Jean-Claude Lefort : "Salah Hamouri, le seul français détenu pour des raisons politiques dans un Etat étranger"

Honneur pour Jean Claude Lefort qui se bat pour ce jeune qui n'est ni soldat, qui n'occupait pas un peuple planqué dans son char...

Idem pour Stéphane Heissel, Hind Khoury, Déléguée Générale de la Palestine en France, le comédien François Cluzet, Rony Brauman, Edgar Morin, Christophe Oberlin, responsable de missions chirurgicales à Gaza, Olivier Lecour Grandmaison, écrivain et historien, Kamel Katbane, Mouloud Aounit, Michèle Sibony, présidente nationale de l’Union Juive Française pour la Paix...

http://www.salah-hamouri.fr/

Caricature Salah Hamouri

Il mesure pourtant 1,87m alors imaginez la taille de ce mur...

Entretien exclusif avec Denise Hamouri, mère de Salah

SEMIR
Merci d'avoir parlé de Salah, je commençais à trépigner !
Il n'y a rien de tel que la fameuse méthode Chomsky pour démasquer les réelles motivations de la mafia médiatique.
Malheureusement, cette méthode a encore de beaux jours devant elle en France...
Comment ne pas être choqué par ce que cette différence de traitement a de discriminatoire ? Comment ne pas comprendre ce que cela sous-entend de la valeur relative d'un juif et d'un arabe?
le pire est que sarko, toujours inspiré, toujours informé, a demandé qu'il fasse partie de "l'échange " de prisonniers du 18 décembre alors que la justice avait déjà statué sur sa libération le 28 novembre.
Je me demande ce qui est le plus grave ? De ne pas connaitre l'existence de Salah Hamouri et le sort qui lui est réservé injustement dans une prison israélienne, ou de mentir honteusement pour ne pas agir en conséquence. Dans un cas comme l'autre c'est aberrant pour moi.
J'adore l'attitude de Delahousse quand Cluzet l'interpelle : "Vous ne savez même pas qui c'est...". Buste rejeté violemment arrière et bras qui se croisent...Pas content le blondinet...
Que Longuet parle de Salah Hamouri comme un soldat français m'a donné des frissons dans le dos ;o((... ça en dit long sur l'encéphalogramme plat de nos actuels ministres... C'est payé combien, d'être Ministre de la Défense ? Il dit qu'il ne connaît pas et le voilà qui confond un militaire israélien avec un jeune homme franco-palestinien, au passeport UNIQUE français !

Merci, en tout cas, d'avoir rétabli l'équilibre (et encore, l'équilibre... bonjour ! 7 ans de taule parce que l'avocate lui a suggéré de plaider coupable) et dit la vérité sur Salah Hamouri.

Sinon, pourquoi ai-je des boutons chaque fois que l'ambassadeur d'Israël était interviewé dans le sujet de F2 ? Ca me faisait d'ailleurs le même effet avec Ovadia Sofer et les autres d'avant ! C'est cette mauvaise foi teintée de mépris affichée que je ne supporte pas !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Pour certains d'entre nous Longuet est connu depuis longtemps. Qu'il devienne ministre était surprenant. Sa prestation de ce matin ne nous étonne pas.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.