27
Commentaires

Derrière l'indignation montante, le soutien américain à Israël continue

Un mois après que François Hollande ait soutenu publiquement l'offensive israélienne, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a dénoncé le "massacre des civils" à Gaza. Israël aurait-elle perdu la bataille médiatique ? C'est l'hypothèse d'un journaliste américain, Benjamin Wallace Wells, dans New York Magazine. Mais si les morts palestiniens sont plus "télégéniques" (selon la formule du premier ministre Benyamin Netanayahu) Israël peut encore compter sur le soutien matériel et moral des Etats-Unis.

Derniers commentaires

Intégrisme à Tsahal : Pas de chanteuse (Sarit Hadad) devant la brigade Givati pour ne pas choquer les militaires religieux (Tweet de Charles Enderlin).
La connerie, chose la mieux partagée entre abrutis intégristes des deux camps.
http://blogs.mediapart.fr/blog/youcef-benzatat/060814/et-maintenant-qui-pour-juger-le-crime-de-ghaza
A-t-on droit à une déduction fiscale si on leur offre de la roquette avec la pizza ?
Peut-être hors sujet : arrêter de nommer l'armée israélienne Tsahal. Cet euphémisme est insuportable
Bon, il vient l'erratum ou pas ?
Les envois de pizzas et autres goodies aux soldats de Tsahal n'est pas déductible.
Pour que cela le soit, il est absolument nécessaire qu'un reçu fiscal légal en bonne et due forme soit émis.
Sur le site en question, il y a bel et bien des activités d'ordre humanitaire qui le sont et octroient aux donateurs le fameux reçu.
Si cela est vrai pour cette activité il n'en est pas pour autant délivré pour le soutien aux soldats. Pas de reçu = pas de déduction !
Soit, je vous accorde que trouver les deux types d'activités accessibles depuis le même site, est une source de confusion : la preuve, certains s'en servent pour leur propre compte.
Je suis très ennuyé qu'ASI colporte ce fake, franchement. Je vous paie pour décrypter ce type de désinformation.
J'attends de vous une contre-enquète sérieuse sur le sujet, notamment en demandant la contribution d'un représentant du fisc.
Tout pareil. Un excité sur Mediapart diffusait cette info sur tous les fils de commentaires et ça avait l’air de lui faire un bien fou. Il parait que la vérité est la première victime dans une guerre.
Y'a publicité mensongère alors, parce que quand on va sur la page de don, il y a un encart en bas à gauche qui dit 66% d'exonération (cf l'image).
Je ne vois pas indiqué de différence selon telle ou telle activité donc ils peuvent aussi bien se servir des fonds pour payer des pizzas aux soldats...
On peut le voir comme un attrape-nigauds en effet : l'image que vous avez extraite provient d'une autre page du site, qui propose de donner pour l'action humanitaire. Si vous regardez bien cette page en particulier, les modalités de versement prévoient expressément de fournir le reçu fiscal (document officiel) au moment du paiement. Mais dans la page des pizzas, ce n'est absolument pas le cas. Alors, oui, peut-être que l'intention est de laisser penser à ceux qui voudraient payer les pizzas qu'ils auront aussi une déduction. En fait, si débat il devait y avoir au sujet de ce site, ce serait autour de ce point : une telle proximité entre ces 2 activités n'est elle pas source de malentendus, si ce n'est de contradictions ?
La chambre de commerce France-Israël a relayé la news en disant : "Si vous êtes fiers de leur engagement, n’hésitez pas à leur témoigner votre sympathie en soutenant l’opération. (...)
L’association comportant une branche française, vous recevrez, si vous êtes un donateur français, un reçu CERFA vous permettant de réduire vos impôts de 66% sur la somme donnée. Quant aux donateurs israéliens, un processus similaire leur fera bénéficier d’une réduction d’impôts de 35%
."
C'est aussi ce que disent les autres médias... mais pas la fameuse page des pizzas.
Bien vu, merci pour cette veille, d'autant que sur l'encart de l'image du site, les montants pris en exemple ( 104€, 260€, 520€), sont tous des multiples de 26, soit:
Par exemple,
PIzzasPourDixSoldats à 52€ x 2=104€
LivreDePrièreSoldat à 26€ x 10=260€
PizzasPour60 + PizzasPour30 + PizzasPour10 = 52+156+312 = 520€

Vous pouvez faire vos propres combinaisons si vous aimez les chiffres et les lettres.

Cela dit, cette particularité ne prouve pas que les avantages fiscaux concernent les dons aux soldats. Simplement que SI c'était le cas, on aurait pas fait autrement.
Une enquête s'impose.
Vous pouvez même donner si ça vous chante.

Edit: Alain Korkos, en matière d'image, les gestes les plus explicites sont-ils souvent les plus subtils? En haut, sourire, en bas,...
Justement, j'attendais que quelqu'un nous d'ASI fasse cette enquète et nous dise : oui j'ai donné pour les pizzas, ça marche, j'ai un reçu fiscal français - ou pas.
ASI risque d'avoir pas mal de boulot d'enquête:
J'écoute toutes sortes de radio en voiture et j'encourage particulièrement en ce moment à écouter "Radio J" 94.8MHz en région parisienne.

Vous y entendrez nombre d'appels à l'entraide et aux dons pour venir en aide, parfois explicitement aux forces armées, parfois plutôt aux populations civiles israeliennes victimes du terrorisme. Chacun est libre de donner son argent à qui il l'entend, bien évidemment.

Ce jour 5 août 2014, entre 14h40 et 14h47, quatre messages publicitaires pour le LIBI et pour le KKL. Si le message radiophonique du LIBI entendu aujourd'hui n'indique pas d'avantage fiscal, celui du KKL évoque un très subtil "Reçu Cerfa" en toute fin de message.

Si vous voulez aussi planter des arbres contre le terrorisme, et ainsi participer, je cite, à "une entreprise de plantation de « barrières » d’arbres vouées à obstruer le champ de vision des agresseurs gazaouis, qui prennent délibérément pour cibles les civils lors de leurs déplacements quotidiens." "un écran de verdure contre les tirs du Hamas." "la construction de routes locales de contournement"

Quand on vous dit qu'elle est propre cette guerre.

Pour planter et récupérer le reçu Cerfa, c'est ici.
Une bien mauvaise nouvelle :
http://www.lemondejuif.info/2014/08/gaza-grosse-claque-les-anti-israeliens-cpi-jugera-pas-israel/
Il n'y a pas d'erratum, une déduction fiscale était bien affiché sur le site c'est juste qu'ils l'ont enlevé récemment
http://web.archive.org/web/20131204004328/http://www.tsidkat-eliaou.org/tsahal/
C'est tellement facile de produire un faux, que cette "preuve" ne peut en soi suffire. Pourquoi aurait-on retiré la mention (vraiment, pas des supputations) ? J'aimerai bien une enquète non pas sur ce qui est diffusé à tort ou à raison sur le net, mais sur la réalité : oui ou non, on peut déduire l'achat de pizzas et autres beignets des impôts dans ce pays ? Si c'est une arnaque qui consiste à amener des gens à payer en les laissant penser que cela donne droit à une déduction, alors que c'est faux, il faut le dire aussi. Je crois que la seule réponse digne d'intérêt est celle de l'administration fiscale elle-même.
Israël est en train, en plus de fabriquer de l'antisémitisme à l'échelle industrielle, de redonner du crédit aux médias et de finir de laisser s'enfoncer nos gouvernants dans les tréfonds de la honte et de l'infâme ! Quelle prouesse ! Nous sommes en train d'assister à une boucherie qui va coûter cher à l'humanité.
Juste un détail : "plus d’un millier de palestiniens* ont été tués contre une soixantaine de morts israéliens". Mais de plus, la très grande majorité des victimes palestiniennes sont des civils désarmés (y compris femmes et enfants) alors que la quasi totalité des victimes israéliennes sont des soldats "en opération".
(*) on est bien au-delà de 1500 aujourd'hui.
Conventions qui ne s appliquent que dans le canton de Genève
Ils sont si beaux, si propres, face à ces arabes. Faut savoir choisir.
Aujourd'hui, un Palestinien de Jérusalem-Est a écrasé un piéton et renversé un bus avec un tractopelle, avant d'être abattu.
Titre du Monde.fr : "Jérusalem touché par la violence"(!).
Il faut admettre qu'en comparaison des morts occasionnées par les quelques bombinettes lâchées ces derniers jours sur Gaza, ce massacre perpétré à l'aide d'un engin de chantier est particulièrement horrible.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.