82
Commentaires

Députés absents : notre indignation quotidienne

Dans les couloirs de l'Assemblée, le Petit Journal, comme chaque jour, traque les députés.

Derniers commentaires

je ne vois pas où est le problème. Les élus sont avant tout des privilégiés, c'est même pour ça qu'ils ont postulé. Or, depuis la plus basse antiquité, l'apanage d'un privilégié est de se décharger de toute corvée sur les corvéables. Rappelons qu'un noble n'avait pas le droit de travailler, la seule dérogation étant de forger des armes.
J'avoue que je pensais que les lecteurs d'Asi connaissait un minimum le fonctionnement de l'Assemblée nationale , au moins un chouia plus que la moyenne des Français.
Vu la teneur des réaction, j'ai un gros doute.

J'ai été tenté d'expliquer un peu ici, mais c'est mieux dit ici : http://www.authueil.orgtb.php?id=2321.
Questions naïves
Les députés peuvent ils donner procuration ?
Sont ils tenus d'avoir un temps minimum de présence à l AN ou peuvent ils rester 5 ans dans leur circonscription sans la moindre sanction ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Dites donc camarades, c'est bien vous qui, en votant, mettez ces gens dans des sièges doux et soyeux qui voient rarement leurs fesses.

Vos représentants ne représentent que leur absence.

Je serai vous, je ne serai pas content ou ne voterai plus pour des transparences.
Je dis ça, je dis rien!
Le Petit Journal s'est donc livré une fois de plus à un exercice de démagogie minable! Il est très difficile de juger du travail des députés par leur présentéisme en séance plénière. De la même façon mon travail de professeur est brocardé comme travail de fainéant au vu de l'emploi du temps de mes élèves. Pour certains parents d'élèves il est difficile d'imaginer que pendant qu'ils dorment je corrige des copies,pendant que je les reçois je travaille et que la fin de juin et le début de juillet les gamins ont rendu leurs copies et il y a quelqu'un qui les corrige...Quand le prof est absent il est peut-être en réunion pédagogique.Pour les députés l'étude de projet de lois et le contrôle de l'action du gouvernement suppose des réunions plénières mais aussi du travail de commissions,la lecture de documents souvent indigestes et des rencontres avec leurs mandants (donc des déplacements). Il est à parier que les grands groupes parlementaires se débrouillent pour gêner leurs adversaires à placer des réunions en même temps que les assemblées placées sous l'oeil des caméras mais je suis peut-être mauvaise langue. Je suis d'accord avec Pat de St Remy sur le fait que nous avons trop de députés et je suis à fond contre le cumul des mandats mais pour ce qui est des présents en séance plénière je m'abstiens de juger et,à propos,qu'est-ce qu'ils foutent les journalistes quand ils ne sont pas sous les projecteurs?
Pas eu le temps de lire tous les commentaires, mais pour une fois ( et ce n'est vraiment pas coutume!) je partage entièrement l'indignation : non, on ne PEUT pas considérer normal que les députés ne siègent pas, non, ils n'ont rien d'autre de plus important à faire. RIEN.
Sauf, bien sûr, s'ils cumulent les mandats, ce qui est le cas d'un paquet d'entre eux, on le sait.

Il règne ( marrant " règne", pour parler du fonctionnement de la République), il règne, donc, une confusion dont on fait tous les frais ( au double-sens du terme).
Un député est élu DANS une circonscription, mais il n'est pas député DE sa circonscription, il est député tout court.
C'est pour ça que les députés des Alpes se prononcent aussi, et autant, et à égalité, avec ceux du littoral quand une loi concerne les ports, c'est pour ça que les députés de circonscriptions urbaines se prononcent aussi sur des lois agricoles : ça a du sens, une histoire, et une raison d'être tout ça.
Ce sens, cette histoire et cette raison d'être peuvent être remis en cause, on peut changer la constitution ( perso, j'ai vraiment rien contre), mais tant qu'elle n'a pas changé, quand on est élu on assume honnêtement son mandat,

Je sais pas vous, mais moi, faire mon métier + mener ma vie de famille + me tenir informée + avoir des activités associatives, ... j'y arrive pas bien en 24 heures par jour. Si les élus se prennent pour des héros qui peuvent mener 3 ou 4 vies à la fois, grand bien leur fasse, mais faut pas pleurer quand on leur fait remarquer qu'en fait, ils ne font pas tout ce qu'ils devraient et que, du coup, un paquet de choses sont particulièrement mal faites.

Que nous nous indignions ou pas avec le Petit Journal ne change rien au fait que ces élus-là sont indignes.
Car le métier de député ne consiste pas seulement à faire de la figuration devant les caméras de France 3. Il consiste aussi, par exemple, à participer aux manifestations associatives, ou à recevoir ses électeurs.

Euh non. Le métier de député, c'est de participer à l'élaboration des lois et aux votes de celles-ci. Point. Pas d'aller faire l'inauguration de l'association de joueurs de Scrabble de sa circonscription, ou de résoudre les problèmes perso de ses électeurs avec leur voisin/une administration (ce à quoi servent en très grande majorité les permanences parlementaires).

Que les députés fonctionnent comme ça parce que c'est malheureusement en faisant de la figuration dans la majorité des événements associatifs et en résolvant les problèmes de ses électeurs qu'ils se feront réélir, ça peut se comprendre, c'est dans leur intérêt. Mais que Daniel Schneidermann l'intériorise au point de penser que ça fait partie intégrante de leur boulot ... Non, non, non !

Le Petit Journal comme les autres médias, avait toutes les raisons de s'indigner ! Après, évidemment, il ne faut pas en rester là, on est d'accord. Mais ne nous indignons pas de l'indignation. Elle n'est pas suffisante. Mais nécessaire.
Et peut-on s'indigner alors d'institutions qui imposent à des députés d'être au même moment sur le terrain et dans l'hémicycle ?

Comment ne pas sauter au plafond de rage quand, une fois énoncée cette explication, on réalise sa profonde stupidité ?

Si les députés doivent être sur le terrain, ok. Mais alors l'assemblée ne siège pas pendant ce temps. Cela parait d'une telle évidence que j'ai du mal à réaliser qu'il me faut l'écrire...
Donc à te lire Daniel, on doit pouvoir justifier l'absentéisme des représentants, malgré l'importance de cette loi?????????????????????????
Arrêtons de déconner, débattre de cette loi pourrie est trop important pour TOUT justifier afin de prendre position face au corporatisme des journalistes.
Je veux bien croire que le lundi, les députés sont dans leurs circonscriptions. Mais alors, pourquoi y-a-t-il séance à l'Assemblée le lundi ?
http://reporterre.net/La-constitutionnalisation-de-l-etat-d-urgence-est-un-danger-mortel-pour-la
En fait, ce n'est que le mini exploit quotidien du petit trublion Barthez sur la chaîne en décrépitude Canal+.
Bonjour,

Juste sur le mot: député n'est pas un métier, ou du moins ne devrait pas l'être, non?
Pour le reste tout est déjà dit, sur l'absentéisme des parlementaires, le non-sens de cette loi etc...
Cette loi ridicule qui consiste à bouleverser la Constitution au moindre barbare venu a été piteusement votée par un cheptel d'à peine quelques cent et quelques députés, cette loi vient de mobiliser à elle seule notre Nation et toute sa faculté de réflexion depuis plusieurs mois.

Il est certain qu'elle constitue un bouclier contre lequel vont s'écraser toutes les hordes terroristes et à l'abri de ce bouclier le peuple de France va désormais vaquer à ses occupations quotidiennes faites pour beaucoup de ceux qui vaquent, de chômage.

Cette loi a fini de m'éloigner de ceux qui m'indignent du fait qu'ils sont indignes de ceux qui les ont précédé. Et c'est l'unique raison de mon indignation.
ok, vous épinglez le PJ, mais que proposez vous DS ?

Pour ma part je ne trouve pas d'autre média télé pour allez au plus près des députés et les interroger sur leur absence d'un hémicycle où ils sont sensés nous représenter pour voter des lois qui décident de nos libertés . En revanche ils préfèrent "gloser" et montrer une image de l'hémicycle vide !

C'est eux qui m'ont fourni la carte et à vous aussi par la même occasion des parlementaires présents à cette séance et je peux ainsi constater facilement que ma région brillait par son absence 'ils avaient mieux à faire..... Je sais ainsi ce que j'ai à faire lors des prochaines élections législatives .

En revanche je trouve des plateaux télé qui "servent la soupe" à des députés au moment où ils devraient être en séance pour voter. Vous préférez ceux là ?

Personne n'est parfait , même pas Arrêt sur images et pourtant vous offrez aussi votre dose d'indignation quotidienne.
La carte des deputes presents marque une preference pour l'ouest de la France.

Sans rire, c'est la France que Todd decrit comme catho zombie....

Je dis ca, je dis rien....
"Accessoirement, le vote de lundi soir n'était qu'un vote intermédiaire. Le projet de loi lui-même devait être voté solennellement mercredi (aujourd'hui)"
Ben oui, et c'est pas vraiment accessoire. Le vote de lundi soir n'inscrit pas l'article dans la constitution, c'était un vote sur l'article 1. Il y aura un vote sur l'article 2, et un vote global, ensuite le texte passera au Sénat où il devra être voté à la majorité des 3/5ème et c'est seulement à ce moment-là qu'il entrera dans la constitution.
De plus on peut observer les chiffres autrement : participation des députés par groupe, 61% des écolos, 38% des PS, 20% des FDG, 17% des RDDP, 7% des UDI, 5% des LR et 9% des députés non inscrits.
Très bien vu mais il faut préciser car cette indignation-là est même peut-être le pendant de la résignation, les deux font la paire, on le voit avec les réfugiés-migrants, dans un drôle de balancement. Il y a une autre indignation qui elle n'est pas éphémère et permet d'avancer.
Daniel peut etre que vous ne savez que vous indigner , nous, on bouge , on manifeste , on ecris a nos deputes , ha excusez nous on a tuer personne encore . C'est quoi ce mépris pour l indignation ? vous voulez quoi des journalistes qui battent les politiques ? Quel était la meilleure attaque ? de dire enfin que personne ne veut etre associ? a ces textes fascisants , que nos deputes sont moins racistes que prévus ? et ca ca vous derange ? elle aurait ete belle votre indignation Daniel si tous les députés avaient vote pour .... Justement c est surement nos actions , petition, et mail aux deputes qui les ont convaincus de ne pas etre la , mais avec votre jugement, vous les poussez a s aligner sur le gouv, vraiment vous jettez de l huile sur le feu, ca me degoute, pouquoi aucun journaliste n a félicité de député , ceux qui ne pouvaient voter contre et qui ne sont pas venus. Merci a eux , ils ont montr? a quel point ces textes sont mortifere , merci ( meme si on prefrerait un vote contre ) .
Les députés se cacheraient des médias pour faire dans l'ombre leur travail de galérien ? Ils aiment à le dire, mais j'ai du mal à croire à une telle abnégation. Même hier (mardi), où les députés étaient sensés être tous à Paris, il y avait bien 50% d'absents.

Mais qu'elle qu'en soit la raison, le quorum (car oui, il y a un quorum à l'Assemblée) n'est quasiment jamais atteint. Rien que ça, ce n'est pas normal.

Je trouve particulièrement ironique que les députés aient plein d'idées lorsqu'il s'agit de réduire l'abstention des citoyens, mais que le problème de leur propre abstention (souvent 95%) ne les effleure même pas. Ils sont en circonscription; pourquoi pas du vote par correspondance ? Ils ne sont pas spécialistes ? Il y a plein d'associations de citoyens (vous savez, les gens qu'ils sont sensés représenter) qui pourraient les conseiller ! Ou bien on pourrait directement écrire à nos députés (ils ne sont pas tous seuls, ils ont 9k€/mois pour embaucher une équipe qui pourrait leur faire des synthèses). Actuellement, ça sert à quoi d'écrire à son député ? Le jour du vote, il ira à la pêche.
Depuis le temps que je vous fait crédit cher Daniel !

Mais la vérité finit toujours pas se glisser dans les plis de la réalité...

Vous êtes une véritable buse, un oligarque (au petit pied) n'ayant jamais rien de plus pressé que de susurrer au bon peuple :

"Dormez bonnes gens, nous nous occupons de tout !"

Sauf qu'en vérité les 577 députés Français (chiffre insensé, très excessif et ridicule) qui nous coûtent une véritable fortune, ne servent strictement à rien et se grattent les couilles à plein temps à nos frais !

Ce qui est totalement Inacceptable.

J'ai employé beaucoup de gens au cours de ma vie. Je constate que vous en employez aussi, payés par Loubiana.

Je suppose que, tout comme moi autrefois, vous attendez qu'en échange du salaire (doublé par les charges) que vous leurs donnez ils fournissent un travail ?

Ou pas ?

Les députés sont vos employés et les miens. Ils ne foutent strictement rien, de toute évidence, ils pérorent dans la salle des quatre colonnes, ils se trainent de studio de radio en plateau de télévisions pour dire des conneries qui ne font rien avancer.

Pour ma part j'entends que mes employés travaillent, et qu'ils aient des résultats (c'est la moindre des choses)

Pas vous ? Vous êtes généreux ! Il est vrai que quand le fisc vous fait les poches vous faites en sorte que ce soit les autres qui paient !

C'est beaucoup plus économique, je l'avoue, et conforme bien davantage à vôtre vision de gauche : les impôts c'est magnifique, à condition que ce soit les autres qui les paient...

PG
Hors-sujet : lu sur twitter que le logopour la candidature de Paris aux J.O. 2024, aurait coûté 400 000 € (à confirmer).
Mais quand on apprend par l'Equipe.fr que selon le communiqué officiel de Paris 2024, "il est très impactant par son potentiel d'appropriation", on se dit qu'en définitive il les vaut bien.
Et pendant ce temps de l'indignation, Abdelam court toujours, les services de renseignements se déchirent et l'économie s'effondre.

Que de lieux communs dans une seule ligne !

Ouais !

Mieux vaut ne pas penser à ce qui nous attend, juste là, à la porte ! Continuons comme avant ! De toutes façons, on est trop c.ns et trop superficiels pour l'empêcher... Et on a la gauche la plus bête du monde.

Mais on sera toujours suffisamment malins pour s'en sortir individuellement, non ? Enfin, on peut toujours se l'imaginer...
C'est la piscine de Bolloré ?

Ces braves députés préparent la Nouvelle Constitution qui donnera les coudées franches aux lepen fille , petite-fille et collatéraux lors de leur règne .
Merci Daniel! @si au coeur du traitement de l'info et des médias; c'est -aussi- pour ça que l'on s'abonne à @si.
La taquinerie obséquieuse qui est la patte du petit journal depuis toujours atteint parfois la virtuosité. Enrober d'humour la servilité, tel est le rôle du bouffon, dès la plus haute antiquité.
Non, non, non. On ne peut pas absoudre les députés par des excuses prétendument légitimes sur une question comme celle-là. Il ne s'agit pas d'un débat sur une micro-mesurette hyper-technique qu'un parlementaire non spécialisé serait incapable de comprendre. Les excuses du type : les pauvres travaillent en circonscription, ils ont trop de travail, ils ont autre chose à faire, ça tient sans doute quand il s'agit de voter les questions de simplifications du droit, pas sur les changements constitutionnels. S'ils le voulaient, ils feraient l'effort de venir. Leur mot d'ordre pour l'instant c'est surtout : courage fuyons !

S'en indigner est surtout la seule chose qui soit en notre pouvoir, puisque de toute façon, nous n'avons pas véritablement de moyen de les interpeller (à part envoyer un mail, youpi). Ceci s'explique tout simplement par les institutions de la Vème République qui ne permettent pas de révoquer les élus.
Bonjour,

Le problème, quoi qu'il arrive, est que cet effort de pédagogie sur le travail législatif n'est pas fait, jamais fait.
Du coup, la seule chose qui subsiste, qui est visible du travail de député/sénateur, ce sont ces présences, ou plutôt ces absences dans l'hémicycle.
Quelquefois, nous avons aussi droit aux exemples de collusion avec des intérêts privés (type Cash investigation), ou des présences ponctuelles pour montrer sa tête aux fêtes de village.
Jamais une information sur ce que fait un élu de la république en dehors de ces espaces, son travail quotidien.
Pourtant, son agenda doit bien être plein, non ?
Et pour la plupart, j'ose croire qu'ils font leur métier...Mais quel est-il en réalité ?

Ce qui fait que la seule chose qu'un citoyen lambda peut en comprendre, c'est qu'il paie des gens très cher pour ne pas faire grand chose.
Et cela ne fait qu'alimenter la défiance généralisée qu'il peut exister vis-à-vis de la chose publique, et de ceux qui l'incarnent.

Oui, mais c'est tellement plus vendeur de faire dans le spectacle.
A quand une vraie conscience du vecteur non seulement d'information mais aussi de conscience citoyenne que sont les médias ?
Indignation... et ricanements, ne les oublions pas.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.