94
Commentaires

Délinquance : Le Progrès crée la polémique avec des "tendances" ethniques

#stigmatisation, #racisme, #mauvaisjournalisme. Le Progrès vient de faire un tabac sur twitter avec une "infographie" sur les faits de délinquance par "spécialité"... et par provenance d'auteur. Les cambriolages dans le Rhône ? C'est à cause des "Géorgiens, Albanais, Roms, gens du voyage". Le trafic de stupéfiants ? C'est plutôt lié aux Marocains, Albanais ainsi qu'aux "locaux". Autant de qualificatifs qui ont fait bondir la twittosphère. Pourtant, cinq mois plus tôt, Le Monde et l'AFP avaient publié des conclusions du même type sur la délinquance, sans susciter une telle polémique.

Derniers commentaires

Autrefois il y avait les taxi russes, les écaillers savoyards, les tailleurs arméniens, les bedaux basques... la liste est longue.

Que ça soit en bien ou en mal, c'est la simple constatation que les groupes constitués (villages, clans, diaspora, voisins...) se refilent des conseils et des savoir-faire. C'est vachement étonnants : LES GENS COMMUNIQUENT ENTRE EUX ET SE REFILENT DES CONSEILS !

Heureusement qu'il y a des journalistes éminents pour découvrir à ma place que les humains ordinaires ont une vie sociale.
Oh le salaud, ce Christophe !
Vous êtes contre le progrès ?
C'est curieux, dans l' infographie du Progrès comme dans celle du Monde on cherche vainement ...

- la fraude fiscale
- le trafic d'influence
- la corruption
- l' entente sur les prix
- l' abus de biens sociaux
- la manipulation de cours (bourse, libor, forex, etc.)
- la prise illégale d'intérêt
- le financement illégal de campagne électorale
- ...
ils ont oublié les banquiers les traders qui ont mis le monde parterre , les politicards et le cortége de corruption, ils préferent grossir les faits divers et leur insignifiance !!
M Shneidermann.

Sur votre site, on ne peut pas être librement carliste en matière de critique des médias, par contre on peut être ouvertement raciste.
C'est ça, la fameuse neutralité?
Le Progrès de Lyon aurait échappé à l'accusation de racisme s'il avait inclu dans son schéma la délinquance en col blanc.

Il est vrai que les Balkany De Maistre Woerth vivent plus au nord de Lyon.

Et Tapie plus au sud.

Quant à Cahuzac, lui, il est complètement à l'ouest.

Et Morelle, nulle part.
Habitant par hasard le Beaujolais depuis 8 ans je suis avec effarement les résultats de chaque élection, de tout type dans les petits villages bien François d'cheu nous... Clochemerle par exemple... Ca sent bon le bleu kaki... Parce que les DVD ici sont déjà bien bien à droite...
Et que lisent comme journal ces "braves" gens ? Alors qui de l'oeuf ou de la poule ? Il faut bien plaire à son lectorat...
>>Le journal explique faire une distinction entre des "observations" et des "statistiques par nationalité" car celles-ci "ne sont pas autorisées"
C'est pourtant pas compliqué..
Mais il faut avoir pris la pilule rouge.
C'est quand même marrant.
Chaque fois que je vois votre nom sur l'en-tête d'une contribution, je me dis : ça y est , tu vas grimper aux rideaux.
C'est quand même marrant.
Cette fois ci c'est pareil.
Ce qui est moins marrant c'est qu'il fut un temps où je me serais enquis de là où vous habitiez. Il fut un temps où je me serais rendu là où vous habitiez avec quelques camarades fortement charpentés.
Il fut un temps où vous auriez compris que la peur et la haine de son prochain ne mènent nulle part. Cela vous aurait coûté quelques bleus, on n'a rien sans rien. Mais vous l'auriez compris.

Ce qui est moins marrant pour vous et quelques autres, c'est que quand vous comprendrez, il sera trop tard.
La blessure de Retraité Volontaire est incurable. Il faut voir courageusement en face que certaines blessures sont incurables.
Incurable ? Rien n'est incurable. Il suffit de curer.

Aloys von, on dirait que la Pâques vous déteint dessus. Un accès de tolérance ?

Facile à soigner : respirez fortement, faites quelques génuflexions, avec conviction et tout rentrera dans l'ordre.
Ce n'est pas sa faute si les quidams recherchés sont ce qu'ils sont.

Pas la peine de me gronder...
Oui bon enfin j'arrive après la fête, je viens de dérouler TOUTES les pages des personnes recherchées. cette liste de 78 personnes comporte des noms d'origine magrhébine, des pays de l'Est, mais aussi chinoise et enfin bien française de souche. Faut arrêter le délire.
Et surtout, il n'y est pas fait mention de leur nationalité, ce qui était le point insinué très ouvertement par l'aveuglé volontaire dans son post initial.
On peut s'appeler Mohamed et être d'une troisième génération de nationalité française.
Le fait que le patronyme de ces individus implique pour nombre d'entre eux une filiation avec des personnes originaire d'Afrique, peut indiquer qu'ils ne sont effectivement pas français, ou tout le contraire, on en sait rien.
Le fait que certains y trouve preuve de "faits" "évidents" ne nous apprend pas grand chose d'autre que la prédominance de leurs préjugés xénophobes dans leurs modes de réflexion.
Mais bon c'est toujours pareil, dès qu'on est un peu précis, il y a plus personne, il préfère envoyer des piques à quelques énervés, c'est plus facile.
Après, le reste, comme le fait qu'un échantillon de taille ridicule de criminels dangereux ne représente statistiquement rien sur les problèmes de sécurité posés ou pas par des populations issues de flux migratoires, ça devient du détail...
Vous avez raison j'ai oublié de préciser que toutes ces personnes pouvaient avoir aussi la nationalité française. (Je voulais le faire et pis ... )
S'il fallait une preuve que les fascistes d'aujourd'hui se font appeler anti-fasciste, vous venez d'en fournir la magistrale démonstration.
En tout cas, merci d'avoir levé les doutes concernant le camp prônant la peur et la haine de son prochain. (Et ce n'est pas le mien.)

Terry Prachett a inventé dans un de ses romans la notion "d'évrie", l'inverse de l'ivresse, c'est à dire la maladie des gens qui voient les choses et les gens telles qu'elles sont, pas comme ils aimeraient qu'elles soient.
Manifestement, vous êtes immunisé.
Heureusement d'ailleurs, parce qu'un excès d'évrie mène souvent au suicide. Donc ne perdez pas espoir.

Et je suis tout disposé à vous donner en MP mon nom et adresse complète. La violence est sans aucun doute l'ultime argument des crétins, mais je peux gérer.
Retraité,
Vous avez provoqué exactement les réactions que vous recherchiez.
Ne vous en faites donc pas la victime. C'est un peu enfantin…
Vous shootez dans la fourmilière pour vous amuser de la panique occasionnée.

Qu'une population immigrée (ou d'origine immigrée récente) PAUVRE soit hautement criminogène. C'est vieux comme le monde.
Le cinéma Américain regorge de témoignages à ce propos.
Personne n'a jamais traité Coppola, Scorsese ou Leone de Fumiers parce qu'ils stigmatisaient la population d'origine Italienne.

Mais en France on n'a pas le droit. C'est très con ok. Mais pas de quoi fouetter un chat. C'est une élégance Française après tout.
Votre question est celle de la capacité Française à accueillir encore plus de population immigrée ?
Question légitime ! Mais suggérer que cela va augmenter la délinquance c'est un peu… Nauséabond ? (rien que pour vous ;)
En revanche questionner l'intérêt de rajouter une population pauvre, précaire, sous-qualifiée à une population déjà pauvre et précaire c'est un débat intéressant.
Lorsque quelqu'un me dit "Je vais venir te péter la gueule"*, j'ai du mal à ne pas me sentir un peu visé. Et si, pour vous, rappeler une vérité (délibérément occultée par les média, selon moi) est considéré comme une provocation appelant une réponse violente, je vous plains plus que ne vous blâme. Le simple fait qu'un journal crée une polémique en exposant des faits est déjà symptomatique de la victoire de la désinformation sur l'information.
Pour le reste, vous faites très bien les attendus et les jugements. Je vais donc remettre du caramel sur mon pop-corn et regarder le spectacle.
Quand aux débats intéressants, c'est bien le problème... Déjà, rien que faire de la pauvreté une causalité de la délinquance pourrait nous entraîner très loin.
"Déjà, rien que faire de la pauvreté une causalité de la délinquance pourrait nous entraîner très loin."
Il est vrai que nous ne manquons pas de délinquants qui ne sont pas pauvres !
ho ça va le coup du popcorn…

Il n'y a pas de désinformation ! Il y a un refus d'informer.
C'est très différent (hypocrite c'est vrai).
C'est à dire un refus d'associer la criminalité à des critères ethniques ou culturels.
Pour ne pas associer une population à une faute morale. Pour ne pas essentialiser ou racialiser un problème.
C'est très louable à mon sens.

Ce qui fait délinquance n'est pas la Culture (ou la race) mais bien les conditions matérielles, politiques, mais aussi spirituelles dans lesquelles ces populations déracinées se débattent.
Ou alors vous pensez que cette violence trouve ses racines dans la culture arabe ? Dans le sang noir ?
Ça c'est du Tassin, c'est minable… Vous semblez plus intelligent.

Il y a tant de façon de révéler l'échec de l'immigration Française. (salaires / patrimoine / diplômes / chomage / radicalisation religieuse / mariages mixtes / représentation politique / médiatique etc…) Pourquoi utiliser la criminalité ? C'est parfaitement contre productif.
Si la délinquance est consubstantielle à la culture Arabe. Alors mieux vaut les foutre dans un bateau. Même ceux qui n'ont, pour le moment rien fait. C'est logique non ?

Je vous accorde que ces statiques révèlent cruellement l'échec de l'intégration. Et décridibilisent les discours béatement immigrationnistes. Et en cela elles sont redoutables. Mais utiliser la criminalité (avec sont lot d'horreurs et de drames) c'est terriblement dangereux. Avoir raison ne donne pas le droit de foutre le feu !

Si la délinquance est consubstantielle à la culture Arabe. Alors mieux vaut les foutre dans un bateau. Même ceux qui n'ont, pour le moment rien fait. C'est logique non ?

Je crois que dans la mentalité FN c'est surtout la mobilité qui est considérée comme criminogène, le mélange de communautés différentes.
On peut d'ailleurs noter que pour nombre d'"arabes" c'est surtout la "francisation-américanisation-occidentalisation" qui fait perdre toute morale. On pourrait en fait se dire que les uns et les autres rêvent d'une société d'avant ou d'ailleurs, une société de quartier, de village ou de tribu où la moralité est d'emblée garantie par un contrôle social des uns par les autres du simple fait qu'on est condamné à vivre ensemble, qu'il n'y a pas de mobilité géographique.
Les brigands sont de grands chemins, là où la mobilité est possible, nageant dans l'anonymat des grandes villes, l'exode rural, les mouvements de capitaux, entre les communautés (locales, nationales etc.), dans l'entre-deux des appartenances et de leurs règles.
L'idée peut se défendre au niveau psycho-sociologique et d'ailleurs, alors que je travaillais dans un pays dit pauvre, j'ai cru remarquer dans la communauté de mes compatriotes certaines tendances au sentiment d'impunité : corruption, prostitution, petits arrangements etc. semblaient presque devenus naturels pour des gens qui par ailleurs professaient une moralité standard, y compris la "tiers-mondiste" pleine de sollicitude pour le "local". Le "oui mais bon, tu comprends, ici c'est pas pareil" avait un certain succès.

Je ne sais pas trop quel avenir peut avoir l'idée du "chacun chez soi" dans le monde d'aujourd'hui, ça me semble en décalage avec la nature de notre économie et les (dés)équilibres mondiaux mais bon, il ne faut pas s'étonner qu'on retrouve cette mentalité chez des retraités français ou des milices centrafricaines prêtes à macheter leur voisin "étranger". Le non-soi est suspect par principe, et il est commun que des gens ne parviennent pas à voir un autre soi, un autre humain sous les divergences de langue, de vêtement, de coutume etc.
Au demeurant, une bonne partie des français n'a jamais accepté la vocation universaliste et humaniste de la France de 1789, elle préfère limiter son identité à une histoire et un destin de communauté nationale-locale-tribale (ah, les tribus gauloises...). La double perception de la France doit d'ailleurs exister à l'étranger, une tension entre un être-français spécifique (béret, baguette, cathédrale) et un être-français identifié au discours sur l'Humanité, ses Droits, son Unité etc., à la volonté de se voir comme simplement un être-humain.
Tout le paradoxe d'une certaine (extrême-)droite qui parle de grandeur de la France en récusant ce qui a fait sa grandeur au niveau mondial depuis 2 siècles, une certaine idée du genre humain incarnée en politique.

Au passage, dans le genre folklore et clichés, d'après un sondage international, la France se caractériserait par son niveau de libéralité de mœurs : ici, ça joue, ça picole et ça fornique à droite à gauche avec bonne conscience, les judéo-christiano-islamo-moralistes ont raison, Sodome et Gomorrhe c'est chez nous.
"Déjà, rien que faire de la pauvreté une causalité de la délinquance pourrait nous entraîner très loin."

Ah ben oui. Mais pour aller loin, il faut réfléchir, pas juste s'enfermer dans sa peur et sa colère stériles de frontiste.
[quote=Lao Tseu]Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas
Pour la peur et la colère stérile, elles sont dans votre tête, pas dans mon cœur.
Et à 20000 lieues sous les mers, que des candidats à l'immigration morts noyés.
J'aurais bien essayé d'argumenter, mais c'est comme essayer d'expliquer à un paranoïaque qu'on ne lui veut que du bien.

J'ai vu une belle blague sur Facebook hier, je vous la dédicace :

C'est un goûter avec un banquier, un rom et un électeur frontiste.
Ils ouvrent une boite de 12 gateaux.
Le banquier en prend 11 et s'exclame en direction de l'électeur FN : "Fais gaffe, le rom va te piquer ton gateau !"
Je l'ai vu aussi : c'est clair que les véritables ennemis sont les banques. Ce n'est pas clair pour tout le monde.

Pour la paranoïa : délire de persécution, fausseté de jugement et en effet c'est incurable. :((((((((((
Pour ma part vous prêchez un convaincu, je suis le premier à dénoncer la banque et la finance, surement d'avantage que vous d'ailleurs (j'officie sur un blog). Maintenant si vous ne comprenez pas encore que l'immigration est une arme de ce banquier, ce n'est pas ma faute, j'ai moi aussi mis 34 ans avant de comprendre, avant j'étais aussi naïf que vous quand je n'y connaissais rien et que je n'avais que me connaissances républicaines officielles pour bagage (autrement dit rien du tout, ou beaucoup de propagande) Avant je croyais qu'accepter l'immigration c'étais aider les immigrés. Maintenant je préfère défendre les cultures ancrées là où elles sont.

Et puis on est sur un sujet sur les chiffres de l'immigration non ?

Tiens, c'est malheureux d'en arriver là, mais bon, j'ai recoupé quelques chiffres (INSEE) en mettant les sources pour montrer à celui qui m'affirmait que la pauvreté était la mère du crime (je suis d'accord qu'il y a un lien, mais c'est l'arbre qui cache la forêt. D'ailleurs les 4 membres de ma famille sommes officiellement 1/4 en dessous du seuil de pauvreté vous voyez je parle avec une expérience, je ne crois pas avoir jamais été au-dessus de toute ma vie. Je le pourrai, mais c'est un choix de "décroissance").

Le nombre de crimes et délit a été multiplié par 7 en 50 ans en France, soit à peu près autant que le nombre d'immigrés d'Afrique, pendant que le taux de pauvreté baissait constamment :
Courbes délits/pauvreté/immigration

Soyons clairs : je ne stigmatise pas l'étranger, au contraire, mais l'immigration. Je ne dit rien d'autre que : l'immigration n'est pas une solution pour eux, ni pour nous. L'immigration est une arme de pression du grand capital, et c'est pas nouveau, mais bon... Cet article ne vient que traiter des conséquences sociales de cela, vous ne voulez rien admettre, qu'est-ce que j'y puis.
Merci pour la leçon Professeur, néanmoins je ne suis pas d'accord et en effet vous n'y pouvez rien.
@Yannick511
C'est bon les statistiques... le seul problème avec les statistiques c'est qu'il ne faut pas se contenter que des courbes "sèches"... faudrait pouvoir récupérer les données brutes et surtout savoir comment elles ont été collectées. Sans quoi on s'expose à des biais et autres vices de forme.
Par exemple, sur votre graphique "taux de criminalité", on ne sait pas si les crimes et délits intègrent aussi les délits routiers ; car si c'est le cas, je peux très bien mettre en regard de votre graphique, ce graphique ci
et dire que l'augmentation importante du nombre de véhicules depuis les années 1960 a entrainé une augmentation du nombre de contrôles routiers et par répercussion une augmentation des délits routiers enregistrés... auquel cas c'est "la voiture pour tous" qui est incriminée, pas les immigrés.
Dans cet article , on nous dit d'ailleurs que :
"Ces statistiques globales ne signifient cependant pas grand-chose: on y mélange meurtres et chèques sans provision. Enfin, la baisse peut tenir à l'activité des forces de l'ordre (la peur du gendarme rend vertueux) ou… à leur inactivité (une baisse des contrôles suffit à faire diminuer le nombre de faits constatés)." Et j'ajoute qu'on peut tenir le même raisonnement pour une hausse. Cela pour illustrer le fait que si les consignes données aux forces de l'ordre ont varié au cours du temps, cela apporte un biais sur les résultats (cf politique du chiffre sous certains gouvernements). Comment interpréter le "plateau" en dents de scie que l'on observe entre 1980 et 2009 ? On pourrait penser que ça suit l'alternance gauche/droite au pouvoir ? Auquel cas les chiffres ont un biais.
On peut aussi se demander comment étaient enregistrées, archivées, centralisées les délits avant les années 1960... les données disponibles (anciennes) reflètent-elles la réalité de l'époque?
En d'autres terme : y'a-t-il continuité dans le process de collecte des données ? sûrement pas : donc résultats à prendre avec des pincettes.
Enfin attention, un taux de pauvreté qui diminue ne signifie pas forcément moins de pauvres dans un contexte de population qui croît !! l'hypothèse du lien entre pauvreté et délits tient donc toujours, et même plus que jamais je dirais.
Dur dur les stats !!
D'ailleurs encore quelques courbes (voir page 4 du doc) pour argumenter sur le rapport entre pauvreté et délit plutôt qu'entre immigration et délits.
La courbe du haut (évolution du salaire de 1960 à nos jours) montre un accroissement de ces derniers.
La courbe du bas (évolution du pouvoir d'achat de 1960 à nos jours) montre une forte chute entre le milieu des années 60 et 1980, puis une relative stabilisation de 80 à nos jours.
Le problème de l'indicateur taux de pauvreté est qu'il est monétaire (calcul selon un seuil fixé arbitrairement et par rapport au revenu médian). Cet indicateur a beaucoup de défaut pour faire ressortir un état de pauvreté réel ou même ressenti.
C'est marrant, je connaissais la même histoire, mais version FN:
C'est un gâteau que doit se partager l'UMPS. Arrive Mélanchon qui commence à râler et agiter ses petits poings en criant à la trahison de la Gôôche. L'UMPS rétorque: "C'est nous où le FN."
Vous ne goûterez vraiment le sel de l'histoire que lors du deuxième tour des prochaines présidentielles.
toujours la grande classe..
Merci. Je suis toujours très sensible à vos compliments.
Méric, sors de ce corps!
Quel courage, souhaiter venir casser la gueule en bande de jeunes à un retraité, tu es donc ce qu'on appelle en français une petite tafiole à tendance fasciste (mot que tu dois baver toute la journée pour admonester les gens qui ne pensent pas comme toi)
Ce monsieur n'a pourtant que fait passer une information officielle émanant du site du ministère de l'intérieur. Bon on cache déjà les statistiques, mais il faudrait aussi arrêter de montrer publiquement les avis de recherche des criminels cela ne sied pas à ta version idyllique de la France immigratoire.
Il faudra m'expliquer ta vision de l' "anti-racisme" :est-ce que c'est celle où les nationalités n'existent pas, donc les ethnies, les cultures qui vont avec n'existent pas, donc finalement les frontières ne servent à rien puisqu'il n'y a qu'une chose la race humaine. Ou alors inversement total les nations, les ethnies, les cultures sont reconnues et déifiées, donc il faut toutes les accueillir en France sans réserve, et donc on oublie la culture française elle-même.
Moi je pense comme la deuxième proposition, sauf que j'inclue la France. Chaque nation a sa (ou ses) cultures, ethnies historiques qui lui sont propres. Aucune nation ou culture n'est supérieure dans l'absolu à une autre. Et pour préserver ces cultures il est nécessaire de contrôler rigoureusement (pas fermer hein) les frontières à l'immigration. Nous les nôtres, les autres les leurs.
Le dilemme que vous posez n'en est pas un. Vous voulez réduire le champ de réflexion, très bien mais réfléchissez tout seul alors.
Plein de bisous :)
Autre option : si on considère que l'Etat n'est pas ethnique, c'est-à-dire que la citoyenneté n'est pas gérée en fonction de traits culturels (langue, vêtement, religion...) alors l'Etat n'a pas de raison de figer sa ou ses cultures propres.
L'identité politique, citoyenne, n'a pas de raison de se mouler sur les identités culturelles historiques et on peut très bien distinguer une culture française classique et la France en tant qu'organisation étatique reconnaissant aussi les diversités culturelles corse, basque, bretonne, juive, arabo-musulmane etc.
Tout ça n'a dès lors rien à voir avec les frontières géographiques, l'Etat est plus sur un modèle d'empire multiculturel que dans celui d'une l'homogénéité tribu-peuple-nation-culture.

Il y a bien une mythologie jacobine s'efforçant de définir UNE culture française officielle sur le modèle de l'héritage historique, du roman national, mais il n'y a pas de raison de figer cette construction. On peut par exemple intégrer une culture maghrébine à l'histoire de France comme on peut y intégrer une culture juive vu qu'il y a, de fait, une partie de la population française qui a ces traits culturels.
Personne ne déplore aujourd'hui que les Gaulois se soient romanisés, que les Francs se soient christianisés, que le Tiers-Etat ait pris le pouvoir contre le clergé et l'aristocratie etc., qu'il y ait eu de tels changements que l'unité culturelle de la France depuis 2000 ans relève plus du mythe que d'une réalité historique alors pourquoi craindre les changements actuels ?

Les mécanismes imaginaires font qu'on continue à associer la terre et le peuple, la culture et la géographie, qu'on a du mal à sortir du mythe de l'autochtonie et qu'on tend spontanément à désigner un "noir" comme africain, un "arabe" comme nord-africain/oriental etc. mais bon, cette forme de pensée automatique n'a pas à conditionner la politique. Yannick Noah, Tony Parker, Jamel Debbouze, Rachida Dati, Nicolas Sarkozy, Fleur Pèlerin, Rama Yade, Igor Bogdanov etc. sont citoyens français, européens, et on ne voit pas trop l'intérêt de plaquer une vision ethnique sur eux quels que soient les éventuels traits culturels qu'ils puissent avoir. C'est éventuellement pertinent quand un régionaliste affirme son identité régionale, que Matthieu Ricard affirme son tibéto-bouddhisme, que quelqu'un se met à jouer les pakistano-islamistes, qu'il y a une volonté d'exprimer une "marginalité" mais ça reste... marginal.
("si on considère", effectivement... On peut aussi enculer des mouches tiens...)

Vous êtes donc en train de formuler la théorie du "grand remplacement" avec enjouement et naïveté, alors que les gardiens du temple de la vérité nous expliquent que cela n'existe pas. Merci, vous êtes formidable.
D'ailleurs, le Japonais est un grand noir.
Le Togolais un roux avec des tâches de rousseur.
L'Indien un petit au teint olive et aux yeux bridés.
On va d'ailleurs envoyer toute la population Touareg vivre en Arctique, et tous les Inuits en échange vivre au Sahara.

Dites cela à tous ces peuples qui n'existent pas. Ils seront ravis.
L'espèce humaine est fabuleuse d'inadaptation : ce serait la seule espèce vivante qui n'ait produit aucune race s'étant adapté à son milieu naturel.
Il y a environ 1,5 million de français qui vivent à l'étranger et, que je sache, il n'est pas prévu que les autres quittent le pays... Mais vous voulez dire que quelqu'un comme Nicolas Sarkozy ou Rama Yade prennent la place d'un vrai français ?
Pareil pour Zemmour, Finkielkraut, Lorant Deutsch et autres métèques défenseurs acharnés d'un certain classicisme français ?

Ceci étant, si j'étais homme d'Etat, je ne serais pas gêner de remplacer certains citoyens du monde de la finance (Cahuzac, Depardieu...) par des gens aux noms moins gaulois mais qui ne cherchent pas à ruser avec l'impôt. Mieux vaut des malfrats français ou d'honnêtes étrangers ?

Et bien sûr, le racialisme est aussi totalement étranger à ma pensée politique et je m'étonne qu'il ait encore des défenseurs de nos jours. C'est ça pour vous, la France ? Le mythe d'une race française comme pour les vaches, la bretonne pie noir ou la marine landaise ? Vous aimeriez qu'on puisse reconnaître ses concitoyens aux nez, aux oreilles, aux doigts voire en se reniflant ?
C'est sûr, la politique serait plus simple si on était un troupeau de bestiaux...
"tu es donc ce qu'on appelle en français une petite tafiole"

Tu es donc, comme on dit en français un homophobe.

"Ce monsieur n'a pourtant que fait passer une information officielle émanant du site du ministère de l'intérieur"

Oui et qui montre des hommes, jeunes, et peut-être pauvres. Si tu y vois autre chose, c'est ta grille de lecture, donc je vais te remettre raciste, et ta journée sera ensoleillée.
bisous.
Brillant. Je traite un lâche qui souhaite attaquer en bande un retraité de "tafiole" et vous me traitez d'homophobe... Autrement dit pour vous les homosexuels sont forcément des tafioles ? (même genre de poncif argumentaire que "raciste !", on voit toute la profondeur de votre cheminent réflexif)...
Je rappelle donc la définition :
tafiole nom féminin.
1. Homosexuel passif. Syn. fiotte, tapette, tarlouze.
Regarde-moi cette tafiole avec son débardeur rouge et son pantalon en skaï !
2. Homme lâche, couard. Syn. femmelette, fiotte, tarlouze.

Je vois que vous n'essayez même pas de répondre à ma question. Et faites un test, montrez la page (cachez cette page qu'on ne saurait voir police) à 10 personnes et demandez la première conclusion spontanée qui ressort. "ce sont des hommes" ? "ce sont des pauvres" (donc tous les maghrébins seraient pauvres, bravo...). Vraiment ?

"Cette société n’est pas tant celle des assistés sociaux que des assistés mentaux." Michel Henry
"Je vois que vous n'essayez même pas de répondre à ma question"
Ben formulez la et on verra (indice, en général une question finit par un "?")

"Et faites un test, montrez la page (cachez cette page qu'on ne saurait voir police) à 10 personnes et demandez la première conclusion spontanée qui ressort"

Fan, Gondalah, Jules, PF, Epicure le con-tribuable, ouvre boite, Oblivion, Cultive ton jardin, Gilles Delouse, MATL (c'est bon ça fait 10), pourriez vous jeter un oeil sur le lien de RV (je sais...), et me dire ce que vous voyez?
Moi j'ai pas trop de potes au FN, donc on risque de ne pas tomber sur les mêmes résultats.

Moi : "Oui [une page] qui montre des hommes, jeunes, et peut-être pauvres"
Toi : " "ce sont des pauvres" (donc tous les maghrébins seraient pauvres, bravo...)."

Donc moi je vois des individus PEUT-ÊTRE pauvres, toi tu vois des maghrebins, et tu me taxes de penser que tous les maghrebins sont pauvres? Ben ils n'ont pas fini de désherber au FN apparemment.
Tu as vraiment besoin de revoir ta logique, avant même d'aborder le fond du problème (au fait, tu penses RV retraité, mais cela voudrait-il dire que vous êtes 511 pour développer un tel niveau de pensée?)

Ta citation finale me redonne un peu espoir, vous commencez déjà à gagner en lucidité...

En tous cas, plein de poutous
« Fan, Gondalah, Jules, PF, Epicure le con-tribuable, ouvre boite, Oblivion, Cultive ton jardin, Gilles Delouse, MATL (c'est bon ça fait 10), pourriez vous jeter un oeil sur le lien de RV (je sais...), et me dire ce que vous voyez? »

Je ne vais pas rentrer dans les manipulations d’un gars du F.N.. Je me suis fadé suffisamment de conversations
houleuses avec des gens votants ou militants F.N. pour ne pas recommencer à essayer de convaincre des personnes
animées par la peur et la haine de l’autre.

(Le lien, c’était bien celui-ci ?) ;)
"Je ne vais pas rentrer dans les manipulations d’un gars du F.N."
Je vous entends bien, et c'était plus un appel rhétorique qu'une convocation ;)
Sinon faites attention, vous commencez à partager des liens très subversifs...
Courage, fuyons. C'est comme pierre38330, quand on a épuisé toutes ses [s]arguties[/s] arguments, la pensée officielle, il reste toujours la bonne vieille descente à plusieurs pour casser la gueule à celui qui pense ce qu'il ne faut pas penser. Un bon petit "faisceau de combat" hein ?
PS : il est où le gars du FN ? Perso je n'ai jamais voté pour eux, mis les pieds dans un meeting. Ne devenez pas profileur car la liste des personnes recherchées n'irait pas en diminuant. Mais avant j'étais comme vous dans mes [s]non[/s]-réflexions. Donc à bientôt.
"PS : il est où le gars du FN ? Perso je n'ai jamais voté pour eux, mis les pieds dans un meeting. "
Compliques pas tout s v p
Fais simple ... Très simple
...
Euh... kamoulox?
Faudrait citer quand vous répondez, parce que là je ne vois absolument pas sur quoi porte votre commentaire.

Vous voyez des maghrebins quand moi je vois des personnes potentiellement pauvres, vous me sortez que je pense tous les maghrebins pauvres. Voyez-vous où votre logique pèche? (ceci est une question à laquelle j'aimerais que vous répondiez, signifiée par un "?")

Vous me demandez de montrer la page à 10 personnes, je leur demande, et vous m'accusez de monter un "faisceau de combat". Voyez vous l'inanité de votre propos? (oui encore une de ces satanées questions)

"Perso je n'ai jamais voté pour eux"
Je ne peux être tenu pour responsable de ça...

Ne devenez pas profileur car vous risqueriez de créer un incident diplomatique avec la moitié des pays d'Afrique...

"Donc à bientôt."
Non je vais vous laisser, et puis en plus, à 511, vous êtes déjà assez, non?
Perso, William Perrin, vous pouvez utiliser mon pseudo dans toute entreprise visant à tenter d'apporter un peu de lumière à un écervelé frontiste.
Par contre, je voudrais préciser que je vois bien des personnes d'origines maghrébines. Ce qui nous différencie vous et moi, d'un frontiste comme RV, c'est que nous ne serons pas en peine ni honteux d'en fournir une explication.
« il est où le gars du FN ? »

Là.

Courage, fuyons. C'est comme pierre38330, quand on a épuisé toutes ses arguties arguments, la pensée officielle, il reste toujours la bonne vieille descente à plusieurs pour casser la gueule à celui qui pense ce qu'il ne faut pas penser. Un bon petit "faisceau de combat" hein ?

Je parle du manque d'arguments de votre déni des races (pour moi c'est ça le racisme, le déni des races, donc ce qui ne permet pas de les sauvegarder, de les apprécier à leur juste valeur), que pierre38330 (voir juste au-dessus esquive avec le célèbre cri "AU FASCISTE !" tout en regrettant l'époque où il montait ses faisceaux de combat pour aller casser du retraité qui ne se sent plus en France.

Comprenez, ce qui révolte le plus, à l'origine de mes interventions ici, c'est ce message ignominieux de Pierre38330 digne de Mussolini, c'est que l'on s'en prenne aux êtres plus faibles. Et quand cette agression se drape en plus des droit de l'hommes et de l'antifascisme ça devient à vomir.
Le culte de la force brute est, à ma connaissance, au fondement du fascisme. Quand un fasciste adepte de Marine fait mine de l'oublier, une petite piqûre de rappel comme celle de Pierre 38 ne peut pas faire de mal.
Je vais faire le jeune et dire "MDR" l'argumentaire... Bon allez, débat stérile, comme toujours avec les fascistes "antifascistes", on ferme ce topic.
Il n'est jamais stérile d'exprimer une condamnation du racisme (à la sauce RV, en l'occurrence)
Faites le jeune. Apprenez à lire.
Once again, votre compréhension de ce que je dis est très approximative. Je ne nie pas les races, les ethnies, ou tout ce que vous voulez, je dis juste que ce critère est inopérant en ce qui concerne la criminalité.

Sinon, pour un peu plus de clarté dans les échanges, répondez à mes posts sous mes posts, et à Pierre38330 sous les siens.
Comprenez, ce qui révolte le plus, à l'origine de mes interventions ici, c'est ce message ignominieux de Pierre38330 digne de Mussolini, c'est que l'on s'en prenne aux êtres plus faibles.
Attention, ça va pas y plaire, au Retraité Volontaire (dont on ne sait même pas s'il l'est, ni Retraité, ni Volontaire, d'ailleurs) que vous le considériez comme un être faible, lui qui est l'avant-garde de l'Homme...

Par ailleurs, chez nous autres les antifascistes fascistes, on ne dit pas "faisceau de combat" on dit "service d'ordre". Ca m'attriste beaucoup que vous fassiez une telle confusion...
>>lui qui est l'avant-garde de l'Homme...
Alors ça c'est injuste.
Non, franchement, vous êtes très dur avec moi. J'essaye d'arrêter le pop-corn, et avec juste un tout petit lien de rien du tout déjà usagé, j'ai droit à un spectacle grandiose !
Quelle comédie pourrait écrire Molière sur les nouveaux Tartuffes s'il revenait parmi nous.
Quelle comédie pourrait écrire Molière sur les nouveaux Tartuffes s'il revenait parmi nous.
Certes, et je pense qu'il a déjà son personnage principal.
Mais si, vous savez, ce serait celui qui croit être au spectacle alors qu'il est seul sur scène sous les projecteurs.
Mais oui, mais oui.... C'est celui qu'il-dit qu'y est, miroir, et tout ce genre de chose.
Cette rhétorique de cour de recréation me semble fort adaptée à votre niveau. On est plus proche des "précieuses ridicules" que de "Tartuffe".
accrochez vous les gars par ce que là ..y'a un mec qui post un document officiel sans y ajouter le moindre commentaire et depuis ,il vous fait danser et vous y voyez qu'du feu...
"Je parle du manque d'arguments de votre déni des races"

De quelles "races" vous parlez ? C'est quoi "les races" ?

Ce sont des questions très sérieuses : avant de nier ou pas l'existence de quelquechose, j'aimerais bien savoir de quoi on parle précisément.


Fan, Gondalah, Jules, PF, Epicure le con-tribuable, ouvre boite, Oblivion, Cultive ton jardin, Gilles Delouse, MATL (c'est bon ça fait 10), pourriez vous jeter un oeil sur le lien de RV (je sais...), et me dire ce que vous voyez?


Hé mais qu'est ce que je viens faire dans le camp du bien moi! Et ma réputation alors!

PF :)
Le chef de la bande de jeunes a dépassé les deux tiers de siècle.
Je croyais avoir écrit : "il fut un temps"...Ce temps est révolu depuis...mais étiez vous né ?
Attention , Pierre, on vous connaît des antécédents de violence pas si lointains.
Sinon, si on met à part les menaces d'agression physique de Pierre38330, qui a participé à des journées au tribunal ?
La nationalité de ces personnes n'est pas indiquée sur le site en question.
C'est vrai, c'est pas compliqué de faire des observations, d'ailleurs les vieux riches ont aussi leur délinquance, on sait bien ce qu'elles planquent sous leur matelas les mamies tromblons, les vieux c'est un peu comme qui vous savez, ça veut pas lâcher son pognon, on le sait ça, quand on a pris la bonne pilule, hein.
Près de la moitié des cas (l'étude est publiée en 2002 et porte sur 1999), 46,6%, ont entre 40 ans et moins de 60 ans.
C'est quoi qu'il fallait remarquer dans votre lien ? Qu'il n'y a aucune femme ?

Par ailleurs, comme disait Fan de canard. Fumier : la prochaine fois que vous citez Terry Pratchett après un post à vomir comme celui-ci, je rejoindrai volontiers Pierre et ses camarades.
Il faut pas venir chier sur le perron des gens et s'étonner qu'ils se fâchent.
>>Il faut pas venir chier sur le perron des gens et s'étonner qu'ils se fâchent.
Vous, vous êtes à deux doigts de prendre votre carte au FN !
Tout dépend si il a un fusil dans son armoire ou pas...
Ca m'étonnerait hein, vu que sur mon perron à moi qu'il est trop beau, ce ne sont que les fachos qui viennent jouer avec leur caca.

D'ailleurs, plus le temps passe et plus j'ai l'impression qu'il y a un blocage au stade anal chez vous autres. J'en parlerai à un psy.
C'est tellement beau, on dirait du Zemmour.
Vous aurez remarqué que toutes les personnes recherchées sur le lien que vous avez mis sont des hommes. Vous êtes un homme, donc vous devez être un criminel en puissance, non?
ça fait un moment qu'on sait qu'il n'est nul besoin de statistiques sur l'origine des personnes pour compléter les études sur "qu'est-ce qui est criminogène", tout est contenu dans les caractéristiques suivantes :
- Âge (les jeunes sont plus souvent criminels)
- Sexe (les hommes)
- Niveau de revenus (les pauvres).

On peut donc aussi bien dire qu'il faut exclure toutes les personnes de plus d'1m70, que les étrangers, ça a autant de sens.
Bref, allez balancer vos foutaises sur RTL ou sur TF1, vous aurez un auditoire. Ici, tout le monde sait que c'est du vent.
Bisous ma poule.
Tout d'abord, un grand OUF ! de soulagement : les français de souche ne sont pas concernés (concernés en un seul mot).

Ensuite, pour répondre à Aloys von qui s'inquiète de l'absence des juifs dans la statistique, je me permets de lui rappeler que les juifs, pour la plupart de ceux qui parasitent notre sol national, sont (hélas ?) vranssais de zouche, sauf quelques exceptions dues à des alia(s) à l'envers.

Pour ce qui me concerne (toujours en un seul mot), je ne suis vraiiment sûr que de la moitié corse de mon sang. Donc, pas de risque du côté délinquance. Je dois être bancable, comme ils disents.
bizarre que les Juifs ne soient impliqués nulle part.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.