21
Commentaires

Décors et décoration : les présentateurs français à New York

Ground Zero, Wall Street, Central Park, ... Les chaînes françaises "délocalisées" à New-York pour suivre l'élection présidentielle n'hésitent pas à envoyer leurs présentateurs aux quatre coins de la ville, pour en rapporter des images 100% made in USA.

Derniers commentaires

Finalement, si c'est pour nous montrer de beaux clichés de New-York, une émission en plateau à Paris avec en fond sur un décors carton une photo de NY ça aurait fait l'affaire et couté moins cher :-D

Ah! Le bon vieux temps des décors d'arrière plan qui se cassent la figure sur le présentateur ! :-D (recyclable dans les bêtisiers de fin d'année)
je dirais pas la Mecque pour ce sujet :))
La messe du monde libre est en cours .
Les élections américaines, c'est ce qui se fait de mieux : la meque de la société du spectacle. Tout bon VRP de cette même société espère avoir la chance d'effectuer un jour son pélerinage. C'est seulement tous les 4 ans, ça se loupe pas. En plus ce coup-ci, y paraît qu'Usain Bolt va marquer un nombre de buts record.
Vite , une @sinautamine : c'est sûr que les travelings tournants autour de Claire Chazal donnent le vertige , voir ...
C'est la consécration de la carrière de tous ces journalistes... ils ne sont bons qu'à ça, le faux sensationnel inutile... Ils ont tous l'air soumis à papa Sam c'est juste ridicule
En janvier de l'année dernière, je suis allée passer une semaine à Berlin.
J'ai fait du tourisme avec une amie d'enfance.
Nous passions souvent devant le Reichstag (parlement allemand), tout flambant avec ses belles verrières rajoutées après sa reconstruction récente.
Et toujours ce qui nous surprenait, c'était la queue phénoménale qui s'étalait en longs serpents sur la neige et dans le froid. Alors qu'on entrait librement sans attendre au musée d'égyptologie, ou à Dalhem vu que la saison était creuse.

Comme nous pensions qu'il y avait forcément quelque chose à voir (c'est le côté mouton de Panurge inhérent à tout être humain), un soir, à partir de 21 heures, on s'est nous aussi caillées à attendre.
On nous a fouillées, fait attendre comme du bétail. Pour finir par ne voir qu'une verrière qu'on contemplait beaucoup mieux de l'extérieur, et des sièges des parlementaires en cession qui ressemblaient furieusement à des sièges de station de métro parisienne. Et quand même un système de miroirs un peu inutile ainsi qu'une montée en escargot jusqu'au sommet qui était glacial lui aussi.
Mais alors, pourquoi ces gens attendaient-ils pour y entrer coûte que coûte jour après jour ? Et eux n'étaient pas déçus, ils étaient tellement contents d'être là.
En regardant les photos qui se suivaient sur les murs, je crois que j'ai compris. Parce que là, on s'est rendues compte que tous ces touristes étaient allemands. Probablement des osties, des ex-allemands de l'est.
Ils se parlaient avec animation en se montrant les photos du Reichstag brûlé, puis les photos qui disaient, à travers les infortunes du Reichstag, comment, après la période de nazisme, ils avaient immédiatement dû subir l'oppression communiste. Et comment cette renaissance du Reichstag, le lieu de la démocratie retrouvée, pouvait être important pour eux.
Et c'est ce soir-là que je me suis rendue compte que la démocratie, ça se voit pas. Il n'y a pas d'images de la démocratie au jour le jour. C'est très difficile de la voir,

La démocratie, c'est parler le monde, s'exprimer, A part une urne dans un bulletin de vote, qui est la marque de la démocratie parlementaire, il n'y a rien qui soit une image de la démocratie.
Si ça ne vit pas avec nous, ça n'existe pas.
Non, nos journalistes français qui font du tourisme à NYC ne trouvent aucune image qui dise la démocratie.
Alors ils errent dans des symboles étranges qui ne rendent compte de rien.
Il n'y a pas d'image de la démocratie.
C'est bien pour ça que dans un régime médiatique, elle est forcément en recul.
Bonjour,

je cherche une vidéo où l'on voit Pujadas réagir en direct par caméra cachée(ou oubliée) réagir aux attentats du 11 septembre, et sa 1ère réaction est : " wouahh génial" en se mettant la main devant la bouche.. Je l'ai vue en direct il y a longggtemps, il s'était même excusé en direct sur le plateau de je ne sais plus qui, mais impossible de trouver une etrace de ce moment mémorable de journalisme à l'affût de la catastrophe pour leur souci d'audience..

Cela dit quelque chose à quelqu'un ?
Toujours à New-York, la télélibre offre un sympathique micro-trottoir qui tâte bien le pouls de la grosse pomme http://latelelibre.fr/index.php/2008/11/usa-j-2-a-brooklyn/.
J'aimerais qu'on m'explique l'intérêt de ce déploiement de forces, dans la logique des médias. Parce que, pour ce qui est de l'information, avant la proclamation des résultats, il n'y a rien à dire (sauf "on ne sait pas"), et après non plus. Dans le meilleur des cas, la vraie info viendra aux environs de 5 heures du matin (heure française) mercredi. Pour le coup, la retranscription d'un communiqué de l'AFP serait suffisante. A moins qu'on espère un incident?
Salut la France, bonjour Justine.

Comme vous, nous fûmes très nerveux envers nos flottes de journalistes Français arrivant à NYC !

Pourquoi donc autant de moyens ? Mais bon.

Après une nuit de repos, on sait dit qu'en fait au final, c'est bien la ville de New York qui a fait son effet.

Effectivement, NYC pour l'Europe fait encore rêver et franchement, cela se comprend.

Nous sommes en plein Manhattan et parfois on se dit, Paris c'est chouette. Alors, c'est vrai pour notre culture Française, nos architectures etc...

Mais, ici à NYC il y a quelque chose d'autre, "l'énergie" tout simplement. Alors, on peut comprendre que même des journalistes pourtant bien à l'aise qui peuvent venir à loisir à NYC, peuvent pour le coup venir pour cet évènement Historique tout de même si Obama devient le nouveau Président !

Alors, avec ou sans chichi, on comprend l'emballement au final, c'est vrai.

En conclusion, ce que l'on peut juste souhaiter, c'est que vous lecteurs d'asi, si vous en avez envie, vous puissiez faire à votre tour le voyage ici.

Dès lors, vous comprendrez pourquoi on parle toujours d'Energie de cette ville. Et puis, CharElie c'est aussi un pot alors...

Terminons avec un peu d'humour et de chanson !

Humour : http://gueulante.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/04/obama-pas-mieux.html
Chanson : http://gueulante.20minutes-blogs.fr/archive/2008/09/27/nous-et-charlelie.html
Infos : http://gueulante.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/04/lille-new-york-et-obama.html

A plus et si vous passez à NYC, on peut en parler.

JD
l'Equipe
gueulante.fr
Heureusement Justine que vous êtes là pour nous montrer ce qui se passe à la télé. Je n'ai quasiment rien vu de tout ça. Si les décors sont tellement identiques, c'est peut-être que nos journalistes sont en voyage organisé.

Par contre j'écoute la radio, et nous sommes redevenus tous américains, sans pouvoir voter, vivement demain matin, quel suspense !
Merci Justine, article très intéressant.
L'accumulation des mêmes images est cinglante.
Les travelling sur Claire Chazal me font penser à ces reportages touristico-promotionnels qu'on trouve sur certaines chaines du satellite.
Ca me rappelle l'émission avec le réalisateur du 20h de TF1 : les belles images, spectaculaires (vue sur Manhattan, Central Park, le filtre Sépia) prennent le pas sur le fond: je me demande bien ce que le téléspectateur aura retenu...
Les journalistes envoyés aux States devraient en profiter pour mettre à jour le guide du routard de NYC !
ce sujet n'apporte rien de plus, comme les sujets traités par les présentateurs.
Hier soir sur l’A2 on a eu droit à une vue sur la statue de la liberté…
Du tourisme…
Aujourd'hui, on est vraiment gâtés. Bravo @SI !!! Si si ! Le seul bémol c'est que j'ai pris l' "invité" de D'lahousse pour Max Gallo... Putaing ! ai-je dit (je suis grossier quand je suis tout seul) le v'là encore l'homme qui sait si bien prononcer le nom de "Bouche"... à la coco. Long et fortement chuinté, du grand style ! Déjà qu'on a eu droit à BHL... M'enfin ! Les potes à Sarko vont d'abord digérer. Après, on va les laisser venir. Mais ne les rater pas quand ils vont la ramener.
Quitte à tourner aux mêmes endroits ils auraient pu faire des "pool" : c'est d'ailleurs apparemment ce qu'ont dû faire France 2 et la TSR : j'ai vu hier sur les deux chaines le même type de reportage avec les mêmes images (des militants démocrates de Chicago débarquant dans le Wisconsin). Par contre ils ne s'en vantent pas.
Très instructif.
Mais le plus grand changement n'est-il pas qu'ils marchent tout simplement ?
Vous les avez déjà vu marcher quelque part, à Marseille ou à Caen ? Même à Paris...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.