67
Commentaires

De l'hyperprésident au suprême président

Il y a des mots qui apparaissent quand justement les mots nous manquent

Derniers commentaires

Merci, j'ai un peu ris et beaucoup souris ce matin en trombant sur cette chronique

amusé entre autre par une coïncidence :
- le rapprochement du statut de "chef suprême des armées" du président russe
- le fait que depuis quelques mois j'appelle le plus courament le notre : " notre Tszarko Nationale" ^^
Si je peux me permettre, hyper et suprême ne veulent pas tout à fait dire la même chose, et ne s'utilisent pas de la même façon.

hyper est une préposition = au-dessus de ; hyper se place donc devant les mots

supremus est un adjectif ; on ne dira pas un suprême-marché...
et hyper n'est pas un superlatif ; suprême est un superlatif absolu, qui place au-dessus de tout ; peut-être un peu trop "suprême" pour que la pub réutilise un mot qu'on entend plus souvent pour évoquer la mort ou qqch de divin

en tous cas, je lui ferai bien un suprême salut au pti préz'
Bravo Anne Sophie pour cet article.

Juste un petit mot sur l'accent circonflexe de suprême. Il est bien entendu superflu et n'est que le fait d'une afféterie de "linguistes" du XVIéme siècle, comme celui de Nîmes qui n'a rien à faire sur le nom dérivé du latin Nemausus.

À bientôt, j'espère.
Merci pour cette suprêmissime chronique, sachant que ce ne sera pas la dernière
avec la rentrée on revoit des best off et parfois des énormités qui ont pu échapper : et là je viens d'en voir une qui m'a totalement échappée à l'époque : pour les pages du couple [s]manipulateur[/s] présidentiel à l'Elysée dans Paris Match on entends dans un interview le photographe nous dire que rien n'avait été prémédité ??!!
c'est très vexant, il nous prend pour des abrutis, grrrrrrr
"carla bruni qui frappe à la porte de Monmari sans avoir préparé quoi que ce soit" ??? le photographe (ROSTAIN je crois) se moque de nous ou alors il est totalement abruti lui-même et s'est fait innocemment pigeonner .... arf arf !!!
ex : carla bruni = même avec le dalaï lama à côté d'elle elle n'a pas raté le petit coup d'oeil à la caméra pour bien vérifier que ce soit sa meilleure pose...... pathétique !!
le plus étonnant depuis qu'elle a épousé Monmari est sa bouche qui minaude et lui donne l'air carrément nunuche. ce qu'elle n'avait pas avant ... à mon souvenir.... mais je ne m'intéressais pas vraiment à elle ??? alors peut-être avait-elle déjà l'air ... euhhhhh comment dire ... bizarre ... étrange ??

je n'ai aucun doute que ces 2 là, le couple qui assure le mieux depuis des décennies face caméra, aient passé un contrat professionnel pour finir le mandat ensemble... et elle pour revenir sur le devant de la scène....... pardon ? vous m'avez dit "aimer" ??? arf, arf, bis !!! et les photographes en sont l'outil de communication, point..

je me réjouis de la rentrée et de voir jusqu'où iront les journaleux élyséens pour tenter de nous faire croire à l'histoire........... ce sera intéressant à décrypter !!!!
je commence à décerner les points : le premier (un peu tardif je sais !) à ROSTAIN pour sa bonne blague des photos du couple à l'Elysée "prises sans maquillage sur le vif dans leurs tâches quotidiennes etc.... comme si le photographe n'était pas là" !! trop fort mais grotesque !! bravo ROSTAIN = one point !!
Continuer à sauter de l'âne sur le coq, je continuerais à vous lire...
Heureusement, il n'y a plus rien après : çà, c'est de l'espoir : les mauvaises nouvelles de la rentrée passeront mieux.
A plus.
Toujours aussi suprême tes chroniques Anne Sophie :)

Sinon j'ai déjà vu des glaces suprême, et j'suis sûre que je ne suis pas le seul, qui d'entre nous n'est jamais allé mangé un Softy Supreme au Quick? D'ailleurs c'est rigolo, softy, c'est soft, et supreme c'est suprême, ca fait donc une glace moyenne? Une glace fade et sans goût? D'après les amateurs, il semblerait bien que non.
en pensant au fiston de shakeqi je me dis " telle paire, telle pi.e"
Je note avec intérêt - et gourmandise - le rapprochement entre les mots de l'actualité et l'art culinaire, le mot golden évoque la pomme et le suprême ... la volaille.
Doit-on en conclure que les français sont des gourmands ?
Je crois qu'il existe un camembert"suprême", ....il sent mauvais!!!!!
Je supr'aime votre chronique.

Toutefois: vous posez la question:
Mais, se redemandent les vicieux, si le mot est si suprême, pourquoi la publicité, pourtant friande de superlatifs, ne l'a pas encore adopté ?

Par pur esprit (pervers) de contradiction, j'ai fait une recherche gougueule et avec un peu de patience, j'ai quand même trouvé une couette suprême, des couches culottes suprêmes, des chaussures de sport suprêmes, de la maintenance suprême de charriots, et je suis persuadé que si j'avais poursuivi ma recherche, j'eusse pu trouver d'autres exemples prouvant que le marketing n'avait pas oublié ce mot...

Par ailleurs, et afin de contenter mon ego hypertrophié, je tiens à revendiquer l'antériorité de l'emploi de l'adjectif "suprême" utilisé pour qualifier notre Vénéré Petit Timonier, puisque dès fin mars 2008 je mentionnai notre Bien-Aimé Génie en me servant dudit mot (la preuve est ici) :-)
Suprême de volaille c'est pas plus connu sous le nom de "ministre de l'intérieur"?
Si ! Excellent ! Même que ses troupes ont été très remarquées sur les Champs-Zé.
voir ici : "Quand le Fouquet's paie son canon, c'est le préfet qui est marron" (proverbe tibétain), récit du match entre RESF et la police parisienne

http://sanspapiers.blogs.liberation.fr/sans_papiers/2008/08/quand-le-fouque.html#more
@chtivelo
;-)
Si, si. On dit aussi qu'il prend la forme d'une Suprême Vache qui place Beaux Veaux.
Merci Anne Sophie,
depuis que je sais que je fais de la "suprême tension artérielle",
je me sens beaucoup mieux.
:-)
Ce malicieux article en forme de devoir de rentrée va nous "la" rendre un peu moins morose...
J'aime particulièrement : "Car le hic dans suprême c'est qu'il n'y a plus rien après."
Cette formule va me faire bien de l'usage.
Bonjour chez vous, comme aurait dit Meyer, en des temps plus festifs...
Le lien vers le site de Suprême NTM ne mache pas.
Bonjour Anne-Sophie

Très content de vous voir annesofijaquée...
J'aime, moi aussi, beaucoup vos chroniques (dur d'être original).

Une petite précision, quand même : le suprême de volaille est la partie interne du "blanc", celle qui se détache quand on coupe le blanc à même la volaille cuite (ou non).
En général, la partie considérée comme la plus goûteuse (le meilleur de la bête) est le sot-l'y-laisse (qui fait polémique, puisque d'aucuns considèrent qu'il s'agit des deux parties situées sur le dos, de chaque côté, d'autres de la partie située entre les os du coccyx).
Suprême NTM s'est reformé récemment, il est donc possible de survivre au suprême.
Et qu'est-ce qui a de plus ultime que la mort dans la vie ?

Curieuse formulation, dans un article défendant les finesses de notre belle langue française.
Peut-être vouliez vous dire "qu'est-ce qu'il y a" de plus ultime ?
Plus simplement "qu'y a-t-il ?"
Il y a d'ailleurs beaucoup de "il y a" dans votre texte !
Montrer pour démontrer.
Je propose la reformulation :
"quoi de plus ultime dans la vie que la mort ?"



Boutade de pure forme, j'aime beaucoup l'esprit et le ton de vos chroniques.
Annesofijaquer : Se faire embaucher en CDI alors qu'on n'y croyait pas, mais que tous le monde s'en doutait ;P

Aux @sinautes : pour ma part , je continuerai le jeu même s'il est officiellement clos : déjà que c'est la rentrée , et si en plus on a plus le droit de s'amuser !
En cherchant un peu on trouve quand même des utilisations markéting du mot.
Le mag de BD des editions Soleil "Suprême Dimension" (nom complètement creux...) http://www.yozone.fr/IMG/jpg/SupD01-CVbdef.jpg

Mais pour moi ce mot sera toujours lié au "Suprême de crème à la Edgar" des Aristochats :o)
Quel plaisir de lecture, merci de ce billet
Anne-Sophie,
L'accent circonflexe est né en réalité pour faire des économies (oui, déjà !) : en effet, à une époque où le papier était un denrée rare, les moines copistes l'utilisaient, dit-on, afin de gagner de la place : superposer deux caractères permettait cette économie.
Vous avez oublié le Suprême de yaourt : nom d'un yaourt d'une grande marque me semble t-il... et qui signifierait finalement : la crème des crèmes.... La crème des crèmes ? Je ne suis pas certain que cela qualifie bien not' président.
Anne-Sophie, ton article est sup-suprême , il est même suprêmement bath !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.