143
Commentaires

De la taxe carbone et de l'imbécillité

Derniers commentaires

C'est toujours intéressant d'avoir une analyse de texte sur cette question de la taxe et des taxés (encore un peu plus) que nous sommes. Ce genre d'article langue de p... sur "c'est lui qui l'a dit" et "voilà ce qu'il lui arépondu" fait considérablement avancer les problèmes de notre société. Vive la pensée complexe et critique ! Mais l'indépendance a un prix et c'est là qu'on se rend compte à quel point certains ont bien raison de renouveler leur cotisation à ASI !
Merci pour cette très pertinente chronique.

Ici, un Simulateur de Taxe Carbone :

http://www.taxe-carbone.clcv.org/

Hé, hé, je vais moi aussi gagné des sous...
Ouch ! j'ai regardé jusqu'au bout (sans problème entre 11h et midi hier mardi).

Merci à Ignatius pour ce lien. On brûle de la matière grise mais je suppose que c'est hors taxe carbone puisque c'est pour le bien de tous !

:-)

Deux ou trois remarques toutefois en forme de réserves (*):

- Jancovici va très vite (sans doute trop parfois), on n'a ni le temps de refaire ses calculs, ni même de lire ses graphiques avec un minimum de distance critique. Du coup, la forte impression de cohérence qui se dégage de son argumentaire est à prendre... ou à laisser.
Or, j'ai la même impression devant le boniment d'un vendeur d'assurances, de voitures ou de chaussettes et je n'aime pas trop ça. Cela dit, avec Lordon, c'était un peu la même chose car c'est sans doute la loi du genre.

- j'ai un peu sursauté lorsqu'il a semblé dire que manifester dans la rue ou faire la grève seraient un jour prochain futile ou inutile... mais c'était sans doute de l'humour ?

- enfin, j'ai franchement sursauté lorsqu'il évacue d'un revers de main la question des déchets nucléaires comme étant un non-problème ! le fait qu'il y ait déchets est peut-être juste inévitable mais le problème reste qu'on ne sait toujours pas comment traiter les plus pérennes en radioactivité. Et ça aussi c'est un cadeau plutôt embarrassant pour les générations futures non ?

(*) les dites réserves représentant peanuts par rapport à l'ensemble bien sûr. Notamment, la dernière partie sur lémédias et l'information scientifique est un régal pour les oreilles d'un @sinaute.

Je sais déjà ce que vous allez me dire, Ignatius : maintenant, lisez ses livres et régulièrement, allez sur son blog. Vous avez raison.
Eloge de l’espèce


“Biodiversité : diversité des espèces (micro-organismes, végétaux, animaux) présentes dans un milieu.” (Le Nouveau Petit Robert de la langue française)

>< © Une animation de Louis Rigaud ( vu ici sur le site du Monde.fr ) ><
A propos d'énergie, je v ous conseille très vivement cette conférence
Pardon, je me répète mais ses billets dans Le Monde sont un régal d'intelligence (toujours) et d'humour (parfois).

Le dernier, daté d'hier soir, concerne Nicolas Hulot et son film.
Ma chère Judith,

Le problème de Claude Allègre est qu'il use de sa qualité de scientifique pour s'exprimer alors qu'il ne se comporte pas (plus?) comme tel.
Un article dans Le Parisien ou Le Monde ne compense pas (carbone) une publication scientifique.

Si vous cherchez une lecture critique "sur le fond" des positions de Claude Allègre, voici la fiche de lecture de J.M.Jancovici de "Ma vérité sur la Planète":
http://www.manicore.com/documentation/serre/ouvrages/verite.html

A vous de juger après ça si, avec le titre d'imbécile, M.Allègre ne s'en tire pas plutôt bien.

B.Nardy
Pauvre ALLEGRE : C'est le premier que nous ayions vu rouler à vélo à la télé , lorsqu'il était prof aux USA .... C était alors un précurseur de l'écologie , et aussi une des éminences grises du PS ....
Maintenant , tous ces échanges sur l'écologie entre ALLEGRE , HULOT , et autres , ne me semblent etre qu'une façon de s'étaler sur les journaux.
Quand à avoir une prime parceque vous ne consommerez pas de pétrole , n'y croyez pas trop ; les pauvres non déclarés (il y en a plus qu'on ne croit qui n'ont ni retraite , ni RMI , ni ressources déclarées) n'ont droit à aucun avantage social .
Attention Judith, vous vous mettez à faire de la politique ...

Si vous commencez à lire des textes anti-capitalistes vous risquez de vous retrouver à militer au parti de gauche ;)
Un autre texte récent qui montre que l'écologie politique ne vise pas à "sauver la planète" : http://www.lepost.fr/article/2009/09/27/1715084_ca-bouge-sur-le-front-syndical-l-appel-des-ecosyndicalistes.html
Ah Judith merci pour cette fin de chronique. Elle correspond de fait à ce que disent beaucoup de Verts - j'en suis - mais en ce moment on n'entend que l'antienne "sauver la planète" et ça, ça ne va pas du tout pour un projet politique comme devrait être l'écologie.
Excellente chronique . Merci pour cet éclairage
Un exemple parmi d'autres qui montre que l'on peut dire ou suggérer certaines analyses non "écologiquement correctes" sans passer pour un provocateur ou un usurpateur. Il suffit de choisir les mots pour le dire : "A cause du réchauffement ?" in le monde du jeudi 1er oct.

Il est vrai aussi que l'auteur de l'article n'a pas de livre à vendre, lui, ces jours-ci...

;-)
Je n'ai pas compris votre lien. Il atteste qu'il a été primé mais je ne vois pas en quoi cela confirme ou infirme ce que j'ai pu dire précédemment.

Concernant le rapport du GIEC je ne le considère pas comme une bible, loin de là.
Toujours est-il qu'une chose est sure, il existe un réchauffement climatique, le débat restant donc de savoir si il a des causes anthropiques ou non. Il semblerait que oui mais dans la mesure ou une vérité scientifique est établie pour une certitude à 100% (et toujours sous réserve de nouvelles découvertes) personne ne peut statuer sur les causes exactes. Et c'est justement ce qu'a dit (et mal) Allègre (la phrase est au passé car ses récentes déclarations prêtent à croire le contraire, du genre nous sommes fautifs mais très très très peu). Soit.

Ce que je lui reproche est donc son changement de paradigme. C'est de produire une démarche scientifique ou mathématique biaisée/incomplète/incohérente dans la durée: "si la France baisse ses émissions de XX% alors l'impact sera de limiter le réchauffement de YY%" tout en faisant également des déclarations selon lesquelles l'humanité n'est pour rien dans le réchauffement climatique. Il dit donc quelque chose "c'est pas de notre faute" et son contraire "notre responsabilité française est tellement réduite par rapport aux autres que ça ne sert à rien de se bouger".
Il se ferre définitivement avec sa dernière analogie: "cette mesure, c'est un peu comme si, pour lutter contre l'augmentation de la démographie mondiale, on supprimait les allocations familiales en France".
Je vais avoir du mal à donner des sources mais pour discuter régulièrement avec des chercheurs et scientifiques il y a de nombreuses personnes attestant de plagiat de la part d'Allègre. Apparemment il est surtout très fort pour s'approprier le travail des autres...

Et concernant ses arguments, il passe son temps à réfuter l'hypothèse du réchauffement climatique formulée dans le rapport du GIEC pour ensuite s'en servir puisqu'il nous explique doctement que combattre le CO2 en France n'aura qu'un impact limité sur le dit-réchauffement (auquel il ne croit pas...). Donc je réitère, ce type est un imposteur.
Ok, cette taxe est une connerie injuste et inefficace. Ok, Hulot est un peu simplet.

Mais Allegre est un dangereux psychopathe. Il se déclare scientifique et ose mentir froidement avec ces chiffres de la part de la France dans les émissions mondiales de CO2 qui changent d'article en article (l'autre jour, il disait 1 %, maintenant c'est 5 millièmes). N'importe quoi.

Notre taux est en fait beaucoup plus élevé car il faudrait inclure ce qui est produit par des pays tiers pour nous fournir les matières premières, les marchandises et les services que nous consommons.

Allègre s'est fait clouer le bec chez Chabot par Cohn-Bendit sur tous les sujets abordés. Alors il se venge 15 jours plus tard sur l'idiot du village, c'est vraiment la classe.
Si on peut douter qu'il soit indispensable de passer par le porte-feuille pour faire changer les comportements des particuliers, il est cependant évident qu'il faut passer par là pour changer les comportements des entreprises (surtout les grosses). Une entreprise est une machine à rentabilité, point barre. Ça n'a pas de cœur une entreprise (les exemples sont suffisamment nombreux, je ne crois pas avoir besoin de développer).
Et donc à moins de tout imposer par la loi (au risque de restreindre la liberté) ou de nationaliser l'ensemble des entreprises, on ne changera pas les comportements d'icelles ( ;-) ), particulièrement néfastes à l'environnement.
Allègre n'a pas complètement tort (mais beaucoup quand même) : difficile de créer de nouvelles taxes si elles sont absentes ailleurs, car alors la concurrence est faussée et nos entreprises ne résisteront pas. D'où la proposition qui commence à faire son chemin : créer une sorte de protectionnisme partiel : soit en refusant les produits importés dont la fabrication ne respecte pas les mêmes règles vis-à-vis de l'environnement, soit en les taxant de manière à rééquilibrer le rapport de force avec les entreprises françaises taxées. On n'y coupera pas.
Exemple simple en agriculture : comment produire du blé de manière écologique à grande échelle, quand les règles sociales et environnementales au Brésil permettent de produire ce même blé pour bien moins cher ?
D’après mes calculs, pour ce qui concerne mon foyer, non seulement elle ne me coûtera rien, mais même elle me rapportera de l’argent (!)

Moi, tout pareil... comme se servir de l'écologie pour déshabiller Pierre (les collectivités locales qui effectivement financent collèges et lycées) pour habiller Paul : les urbains...
Toujours aussi intelligent, Sarkozy.
@pierre-antoine
Je connais bien le site "manicore". Les compétences scientifiques de Jean-Marc Jancovici (auteur de ce site)
et de Claude Allègre en matière de climat sont effectivement incomparables, mais pas dans le sens que vous
croyez.
Que le personnage soit désagréable, que ses prises de position politiques soient contestables, sont des opinions
tout à fait légitimes.
Mais pour le dire incompétent en sciences il faut trouver de meilleurs arguments. J'en ai cherché et je n'en ai
pas trouvé.
Allègre est non seulement un personnage extrêmement désagréable mais en plus un incompétent concernant les sciences et la politique (voir http://www.manicore.com/documentation/serre/ouvrages/allegre.html qui commence déjà à dater...). Pour une fois que le fond de ce qu'il dit n'est pas faux, il se ramasse sur la forme...
Hulot est quant à lui un parleur/ventilateur, tout à fait dans le style de notre Omniprésident, yakafokon et tout ira mieux. (voir les études du Canard sur ses sponsors...)
Je ne me permettrais pas d'émettre un avis sur la taxe carbone étant donné que je n'ai pas pu être au fait des tenants et aboutissants exacts (un peu comme tout le mode en fait... vu que rien n'a été précisé... ah si, tout sera remboursé, c'est fabuleux!)

Sinon concernant l'article j'ai bien apprécié, quand revenez vous sur les plateaux de l'émission?

Pierre

ps: il me semble que que le fioul (qu'il soit de la chaudière ou d'ailleurs) s'écrit sans e
La France la seule à appliquer la taxe carbonne (ou contribution climat énergie, prenez l'appellation qui vous arrange) ??!!
En recherchant vite fait on trouve déjà ça:
http://www.taxecarbone.info/taxation.html
Alors quel est le problème? C'est pas exactement le mêmes dispositions? Le tarif?

Et au fait quand on a droit à une réduction fiscale pour diverses raisons (don à une assos, frais de garde, des travaux, ....) doit-on
aussi se sentir infantilisé, car récompensé par un bon point pour avoir fait : une bonne action, des enfants ....

Cordialement
Bonjour à tous,

Voilà trois semaines que je suis dans les locaux d' @si et que Thomas me montre les dédales innombrables du site et de la chaîne. Cette exploration à quatre mains prend fin aujourd'hui. A partir de maintenant, j'agirai seul, avec ma pelle et ma pioche. Pas de grands changements, si ce n'est que Thomas était un excellent technicien; j'ai moins d'expérience dans ce domaine. Par conséquent, tout en portant glorieusement le titre de "webmaster", une partie de mon temps restera consacrée au service clientèle et aux abonnements, dont je m'occupe depuis la création du site. A très bientôt dans les boîtes mails et sur les forums!

Pierre - webmaster du site
je ne fais confiance ni à Hulot ni à Allègre pour trouver des solutions durables.

ils ne proposent que des solutions qui ont pour but de sauver le système économique actuel.
Sans revenir sur les tacles entre Hulot et Allègre, je préfèrerais m'intéresser au sujet de fond.

Merci Judith pour vos réflexions, ça me donne à réfléchir en liaison avec l'émission avec Cécile Duflot.

La décroissance, ce mot honni, a pourtant à mes yeux un intérêt primordial. Ce mot à lui seul refait passer le verbe être avant le verbe avoir. Quand les humains comprendront enfin que la possession ne fait pas le bonheur mais qu'au contraire, ce sont les rapports humains (famille, amis, collègues, étrangers ) qui font la richesse d'une vie, l'humanité aura certainement fait un grand pas.
Certes l'écologie est un sujet important, mais on ne traite ici que les symptômes de notre société défaillante et non les causes, à savoir la surconsommation ou l'argent roi.

Parler d'écologie sans repenser globalement notre mode de vie, c'est comme pisser dans un violon.
comment doit-on prononcer imbécillité ?
Mon premier problème, donc, avec cette taxe, qu’elle soit répressive ou rétributrice, c’est qu’elle est complètement infantilisante. Et au passage contradictoire avec les principes de l’écologie politique telle qu’elle s’élabora à l’origine.

Tout à fait sur le même propos, dans le canard de la semaine passée, il y avait une petite note sur la différence entre l'écologie vue d'en haut par des nouvellement convertis, opportunistes, et faîtes-ce-que-je-dis-pas-ce-que-je-fais et l'autre écologie vécue depuis des décennies par des gens en dehors des circuits médias et politiques. Cette dernière étant aussi plus axée sur l'économie locale. L'article se termine en laissant le lecteur deviner de quelle écologie la taxe carbone est issue...
Mais tout de même M. Allègre à tort de dire que la taxe carbonne n'existe(ra) qu'en France. En fait, de nombreux pays nordiques (Danemark, Finlande, Norvège et Suède) en ont une également.
Encore une intervention d'Allègre qui mérite un carton rouge.
Dépassé, techniquement limité, il multiplie les irrégularités. Le genre de bourrin qu'on ne devrait plus voir sur les terrains.
Qu'il ait été récemment pressenti pour rejoindre l'équipe gouvernementale confirme la piètre qualité du sélectionneur.
Bien sûr, aux côtés de Hortefeux et de Besson en défense centrale cadenassée, qui ne font pas eux non plus dans la dentelle, il n'aurait pas déparé.
Mais quelle tristesse, quand même, cette équipe de France...
Il n'y a guère que Borloo qui apporte un peu de fantaisie dans le jeu, avec ses dribbles chaloupés.
Allègre ou Hulot ? Tous deux à côté de la plaque, si on veut parler d'économies énergétiques, d'écologie, de pollution et essayer de fabriquer un bel avenir pour les générations à venir.
Ces écotartuffes du moment sont aussi crédibles que les ex "nouveaux philosophes" il y a 20 ans. Ils ont quelque chose à vendre et ils vendent ! Sarkozy a acheté la taxe carbone. Enfin, non, disons qu'il fait de la publicité pour la taxe carbone qui sera obligatoirement achetée par des citoyens probablement pas super nantis. Les riches pourront continuer à circuler en 4x4 dans Paris puisque les banlieusards laisseront leurs voitures chez eux et utiliseront les transports en commun. Les riches auront les moyens d'investir dans l'énergie solaire ou les pompes à chaleur, d'autant qu'ils auront des réductions fiscales accordées par l'Etat... pendant que les pauvres se chaufferont toujours au fuel vu qu'ils n'ont pas les moyens d'investir dans le changement de leurs infrastructures de chauffage !
Merci en tout cas à Judith pour ce "papier". Je n'étais pas au courant du spec-"tacle" entre écotartuffes... mais en découvrant tout ça, je souffle : pauv'types !
Avec tout ça, on voudrait discréditer l'écologie qu'on s'y prendrait pas autrement...

Et merci au passage d'écrire (et plusieurs fois, na) le mot "aliénation".
C'est un mot qui a été totalement évacué - au profit du "modernisme" et de tout ce qui s'ensuit (l'aliénation, c'est ringard, c'est "idéologique", bèèèrk) - et qui pourtant, à l'heure de la crise financière, ou des conditions de travail de style managérial chez France Télécom en particulier (et peu à peu partout en général), prend un sens de plus en plus lourd et fondamental.
M. Allègre a sûrement oublié que la France n'est pas le seul pays en Europe a avoir adopté cette taxe carbone. Et si on réduisait les émission de CO2 dans toute l'Europe, ça ferait quoi a votre avis M. Allègre ?
Message 1/5max du 01/010/09.

Ne pas avoir répondu médiatiquement à l'argument d'Allègre sur le fait que la France applique unilatéralement une mesure qui ne serait vraiment efficace qu'à l'échelle mondiale est une grave erreur.

D'une part, elle permet à Allègre d'en venir en toute bonne conscience aux mains, enfin, aux pieds, puisqu'il n'a pas été entendu, autant sortir l'artillerie lourde se dit-il probablement...

D'autre part, cela permet à cet argument d'avoir encore un semblant de pertinence, puisqu'il n'a pas été démonté, et qu'on joue ici le joueur plutôt que la baudruche, euh, le ballon argumentatif qu'il manipule.

Explication. Cet argument récurrent en politique "Pourquoi nous alors que les autres ne le font pas" est typique dès lors qu'il s'agit "de ne pas faire" (Tiens, encore Melville et son Bartleby qui pointent leurs nez sur ce site en moins d'une semaine, étrange ;)), alors qu'il est totalement fallacieux.

On n'agit pas en politique uniquement en fonction de critères pragmatiques, l'efficacité ne se mesure pas qu'aux conséquences directes, ici la diminution du taux de CO2 atmosphérique, mais également en fonction d'une multitude de critères plus implicites, allant en gros de la vertu de l'exemple (bien naïf et infantilisant), à celui (plus noble et adulte) de ne pas participer à la gabegie mondiale, bref, d'être responsable indépendamment de l'irresponsabilité des autres.

La métaphore d'Allègre sur les allocations familiales est à ce point pernicieuse qu'elle se retourne contre l'ex-socialiste aisément.
Car, c'est précisément le genre d'argument gerbant (je ne prends pas de gant avec le Medef et l'UMP, je ne discute pas avec eux, je tacle directement, j'assume) qu'utilise la droite et le patronat pour rogner tous les petits acquis sociaux que nous avons... Après tout, nous sommes les seuls à les avoir ou presque au niveau mondial, et la compétition est internationale... Vous connaissez la chanson, elle sonne toujours aussi faux à vos oreilles, il y a donc un espoir. Ouf.

L'argument d'Allègre, dans sa forme brute ou poétique, peu importe, reste une arnaque ou pire, l'expression d'une politique libérale, irresponsable, incapable de prendre sur soi ce que les autres délaissent, et de faire un pas volontariste (avant éventuellement que les autres ne le fassent ou non), l'important en ce domaine n'est pas tant de faire comme les autres, que de ne pas participer au pire.

yG
[quote=Gallilée]

Galilée ne vole pas, Allègre oui.

Sinon Hulot va sans doute pouvoir s'expliquer [s]par[/s] sur le fond car il va être dans
tous les médias pour son "film" "Le syndrome du Titanic" super clip
"écologiste".
Mais de même que son "complice" Arthus Bertrand, s'expliquera-t-il
sur les fonds qui l'auront financé? Quand au bilan carbone n'en parlons
pas, tout ou presque y est "vu du ciel".
N'étant pas français, je ne suis pas très au fait du contenu de cette taxe, mais je suis un peu surpris que celle-ci vous fasse "bizarre" parce qu'elle vous rapporte et non coûte de l'argent.

Le principe d'une telle taxe est précisément de tâcher de réorienter les comportement vers une mobilité douce (vélo, transports en communs,..), un système de chauffage efficace, etc.

Probablement êtes-vous plus attentive aux combats médiatiques qu'à l'écologie ;o)
« Tacle » n’est plus un terme de foot, mais une métaphore de journaleux.
Une recherche ‘‘Google Actualités’’ donne :
474 réponses pour « tacle –football »
257 réponses pour « tacle +football »
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.