41
Commentaires

Dark net, la mythologie qui vient

Comment l'appeler ? Deep net ? Dark net ? Internet profond ?

Derniers commentaires

Le Darknet n’existe pas
Bienvenue dans l’Internet sous surveillance
romy.tetue.net

(...)
Secret, anonymat et autonomie, bien avant d’être les caractéristiques décriées du darknet, sont les trois composantes de la vie privée. Le discours ambiant en fait des composantes suspectes, à l’instar du patron de Google, pour qui l’anonymat sur internet ne sert que ceux qui veulent commettre des crimes. Ceux qui râlent contre les pseudos sur le web sont-ils prêts à avoir leur nom et adresse au lieu d’un numéro d’immatriculation sur leur véhicule ? Forcés de n’avoir rien à cacher, accepteriez-vous de porter un bracelet électronique pour être localisables et identifiables à tout moment de votre vie ? C’est pourtant ce qui se passe sur internet.(...)
VOILA COMMENT ASI PROCEDE POUR ILLUSTRER UN ARTICLE :
- Ils demandent à google de leur montrer une centaine d' image en rapport avec leur article : ils appuient sur le bouton bleu après avoir tapé quelques mots clefs.
- Ils choisissent l' image la plus Zolie et la téléchargent.
- Ils la placent en bas de l' article. CQFD

:D


PS Le pire, c' est que ça se passe comme ça, invariablement, depuis des lustres !
ASI n' arrête pas de faire les poches des vraitographes pour illustrer ses articles.

Y EN A VRAIMENT MARRE !


PS Merci les gars pour votre soutien.
http://mondesfrancophones.com/wp-content/uploads/2012/10/le-monde-du-silence-300x196.jpg
Encore une image piquée sur internet : c' est donc une habitude ?
ASI ferait bien d' ACHETER les images qu' elle utilise, non ?
Si un journal reproduisait cet article sans citer son auteur, ne seriez vous pas les premiers à crier "au voleur !" ?

LES PHOTOGRAPHES ONT LE DROIT D ETRE REMUNERES POUR LEURS PHOTOS !
Il s'agit surtout d'adorateurs de l’oignon et des couches (pas grand chose de neuf), d'ailleurs l'oignon est dans le logo et les URLs de TOR.

Mais il n'est pas non plus interdit de préférer l'horizontale "homme libre, toujours tu chériras la mer !", ce genre de choses.

L'adoration de l'oignon est d'ailleurs une maladie(quelque peu veulasse) très classique chez les 'informaticiens", qui ne n'oublient pas non plus de promouvoir des hypocrisies diverses et variées, du genre "p2p ya pas de centres" :

http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/

Et sinon il faut quand même savoir que TOR n'a pas vocation à poser des cables transatlantiques, et qu'il serait aussi pas mal de sortir un peu du viol pathétique de l'adjectif virtuel avec lequel tout le monde s'amuse depuis le début des nineties.

http://iiscn.wordpress.com/
Bien vu le billet de D.S. sur Darknet-Tor : Envoyé Spécial, qui par ailleurs fait d'excellents reportages, donne parfois dans ce coté épouvantail pour la bonne moralité, le mal contre le bien, les réseaux qui nous menacent : les terroristes, les pédophiles, la prostitution, ect ...

Les dangers d'internet, bien mis en scène par son coté angoissant et obscur, permet à ceux qui se parent des meilleures intentions, de vouloir tout controler : un Patriot Act mondial est leur souhait, et l'affaire de la NSA ne les choque pas ou bien ils n'en tirent aucune conclusion au quotidien . Pour équilibrer le reportage, il aurait fallu en contrepartie, parler de l'immense liberté d'opinion et d'expression que permet le réseau mondial . Ce qui compense des médias ...déficients .
Autre exemple de reportage biaisé d' Envoyé Spécial, celui sur l'emploi des armes chimiques en Syrie, où l'émission s'est contentée de reprendre fidèlement les éléments à charge apportés par les journalistes du Monde: une véritable sous traitance ! Et là, grace à internet, on peux se faire une autre opinion .
Bonjour,

Il y a quelque semaines j'ai mis TOR, pour voir. J'ai aussi annexé à mon firefox quelques modules anti-flicage comme ghostery ou donottrackme. La raison pour laquelle je m'intéresse à ce réseau et pour laquelle je met des anti-traqueurs sur mon ordinateur (ce n'est pas en vue d'une utilisation illicite des ces instruments) c'est juste un ras-le-bol. "Quand on a rien à se reprocher, on a rien à cacher" et bien non "Pour bien vivre il faut vivre caché". Je ne trouve pas normal que sous prétexte de sécurité on nous flique. Les histoires à la Snowden ne m'étonnent pas.

Je n'ai pas envie de me retrouver dans un "1984" avec un big brother et un télécran qui surveille le moindre de mes faits et gestes. Je ne suis pas un criminel, un délinquant. Je suis quelqu'un qui vit normalement. Le "tous suspect" me déplaît fortement. Ceci dit TOR n'est peut-être pas ce qu'on croit. Comme l'a souligné Al1:"Un système qui permet de ne pas être pisté, payé à 60% par le gouvernement américain ? "
Je m'étais posé la même question.

Comme le dit Mark Twain la liberté de parole est le privilège de la tombe et que "Le meurtre est interdit en théorie comme en pratique; La liberté de parole est autorisée en théorie mais interdite en pratique. Le meurtre est parfois puni, la liberté de parole toujours- quand elle est perpétrée". C'est pour celà que l'internet peut sembler être un bon moyen de s'exprimer sans les inconvénient d'une prise de parole. Je crains que ce formidable outil qu'est internet pour débattre ne finisse par être un outil de flicage d'opinion.

J'ai en souvenir une connaissance qui travaillait à France Télécom. Et quand on sait ce qu'un "trouffion" travaillant au bon endroit peut collecter comme information (parce que croire que l'éthique est toujours respecté c'est oublier ce qu'est l'humain avec ses tentations), il est légitime de se poser la question pour le reste.
Donc si j'ai bien compris la transparence demandée aux états c'est mal mais la transparence du plébéen est nécessaire ?
De mon expérience et si j'ai bien compris à l'utilisation, Tor n'est rien d'autre que l'Internet, anonyme. Acheter le P38 aurait été possible sur Internet aussi, tout comme le hash du dealer. Mais dans les deux cas ils auraient laissé des traces !

Perso, je me sers de Tor pour contourner les augmentations artificielles des prix des billets d'avion en ligne :) Rien d'illégal là dessus : ils nous prennent pour des cons (les vendeurs), montrons-leur qu'on en est pas…
Bonjour,

je voit plutôt cette offensive des médias comme préparatoire à l'acceptation d'une surveillance généralisée.

"Oh mais vous voyez, le web si on laisse faire, c'est que des drogués, des brigands en devenir ou des apprentis terroristes. Alors c'est normal si on surveille hein ! Et puis c'est pour votre bien, et si vous n'avez rien à cacher, vous ne risquez rien...".

Chaque fois qu'un mauvais coup législatif se passe pour l'internet, on a droit à des trucs de ce genre. Qu'est-ce qu'il va nous tomber dessus maintenant ?
Bonjour,

Le principal souci reste la forme : la musique angoissante , la mise en scène de «Cyril l'expert» dans un lieu à l'abandon, et quelques autres artifices dont l'utilisation erronnée du terme «darknet» qui fait peur et qui élude les darknets pour se focaliser uniquement sur TOR.

Un journalite TV est-il capable de produire un reportage sur TOR sans faire dans le sensationnalisme ?
Ca mériterait un reportage...
Ce que vous décrivez du reportage de France 2 (que je n'ai pas vu) est exact.
Avec quelques bémols... Cf la source initiale de wikileaks qui n'est rien d'autre qu'une écoute de ce qu'un espion chinois envoyait en Chine en utilisant Tor... Mais Asange and co écoutait la sortie du réseau...
Dans le genre, en plus sérieux, y'a freenet:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Freenet
Quand on remue les bas fonds, ça remonte à la surface et ça pue.
Maintenant Monsieur tout le monde sait qu'il peut s'acheter une arme automatique, et où l'acheter. Ce qui était l'apanage de quelques tarés se "démocratise".
Ca fait plusieurs fois que j'entends dans mon entourage, plutôt préservé, quelqu'un dire tranquillement qu'il prévoit d'acheter une arme. Au cas où.
Je vais pouvoir leur dire qu'ils n'ont pas besoin de permis de chasse.

On vit une époque formidable.
C'est presque aussi beau que les visions du réseau inventées par William Gibson dans les '80s.
je n'ai pas vu ce reportage, et je ne m'y connais pas beaucoup mais j'ai quand même l'impression qu'ils disent un paquet de connerie a Envoyé spécial, nan ? ya des vpn, je pense pas que les utilisateur de TOR soit des consommateur de i-dose ou de méphédrone juste des internautes soumis à un régimes repressif .
Ensuite il me semble que majoritairement les utilisateurs du Deep web le font par les biais de Base, bref une enquête pour JMM

d'ailleurs il n’existe pas un réseau crypté enfin un exo internet qui tourne en 56kbit ? j'avais vu ça y a quelques années
Dans cette partie peu connue (pour ne pas dire inconnue...) du web il n'y a pas que des mauvaises choses :
http://www.numerama.com/magazine/17668-des-noms-de-domaine-en-42-pour-un-web-libre-et-ouvert.html
Lu sur Wikipédia à propos de The Onion Router :

Le projet coûte $2M annuellement pour son développement et pour payer les nombreux serveurs. En 2012 :
60% proviennent du gouvernement américain
18% proviennent de fondations et autres donateurs (John S. and James L. Knight Foundation, SRI International, Google, Swedish International Development Cooperation Agency).
18% proviennent de la valorisation des contributions des bénévoles.

...bien que Tor soit un outil efficace, il est possible de l’attaquer directement, à la condition d'avoir accès aux informations des réseaux, c'est le cas des opérateurs et des gouvernements.
Jean-Marc : au boulot!
Enquêtes indépendantes qu'@SI va produire, bien sûr. N'est-ce-pas?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.