41
Commentaires

Dans l'internet d'Hervé Ryssen, antisémite assumé...

Il l'assume, encore et toujours. Le militant d'extrême droite Hervé Lalin, connu sous le nom d'Hervé Ryssen, revendique depuis des années son antisémitisme. Condamné à de multiples reprises pour des propos sur son blog et dans ses livres, son deuxième compte Twitter est toujours actif. Plongée dans l'oiseau bleu de ce proche d'Alain Soral et du directeur de l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol.

Commentaires préférés des abonnés

Le papier de Juliette Gramaglia met aussi en lumière de sacrés numéros de duettistes, ceux que Goldanel, la Licra et tous ceux qui tentent de récupérer l’antisémitisme jouent avec Ryssen, même si c'est lui qui répond. Parce que leurs tweets, ceux cit(...)

Vous mettez très bien en exergue le méli-mélo idéologique du moment. On est bien d'accord, sauf un petit point, à moins que je vous ai mal compris.

"En tout cas, les tendances anti-arabes ou islamophobes dans les milieux du "Crif and Co", en ligne ave(...)

Merci pour cette piqure de rappel pour ceux qui, ils ne doivent pas être très nombreux ici, seraient tentés de prendre pour référence ces belles brochettes de zozos.

Derniers commentaires

Ben au moins le Ryssen il est clair pas comme ces petits gars de la ligue du Lol qui se cachaient derrière des pseudos pour agresser et harceler des femmes ou des homos ou même tenir des propos antisémites et qui faisaient la morale dans leurs journaux respectifs !! 

De plus la Justice est là pour le juger et le condamner si nécessaire  donc pourquoi lui interdire de parler sur twitter et a t'il appelé à la violence contre les juifs ? Non  

Par contre à priori il ne peut pas saquer le crijf et la Licra et c'est le droit à la liberté d'expression 

aux USA c'est pire ils ont le droit de nier la shoah et la justice laisse faire !! 

Je ne croie pas à linterdiction ou la censure dès le moment où il n'y a pas d'appel à la violence ou à tuer des gens et pour une fois je suis d'accord avec les américains

Starbucks, pas Strabucks :-)

Après les Bleus, les homo, Trump, les femmes, Weinstein, les islamistes, les juifs, Macron et sa clique vont être en manque de sujets "fédérateurs"...On pourrait peut-être envisager un couplage Panda/Tibétains, avec visite du Dalaï-Lama, nan!? 

Pour tenir jusqu' aux élections europénibles, quoi...Faut dire que ça "passerait" sans doute mieux que "les Français ont perdu le goût de l' effort et ne pensent qu' à se plaindre"!

Enfin, moi, ce que j' en dis...Carpe diem.

Un aspect fascinant du personnage est son obsession pour l'inceste.

Une manière d'associer les ennemis à combattre à un crime sexuel qui semble assez répandue chez l'extrême-droite moderne, mais qui chez lui atteint un niveau si obsessionnel que c'est probablement pathologique (sans vouloir victimiser cet infame y'a de quoi se demander quel vécu personnel il cherche à exprimer).

Il gagnerait sans doute à se faire analyser, hélas sa haine des juifs semblant découler surtout de celle qu'il voue aux théories Freudiennes c'est pas gagné pour l'en convaincre.

pourtant ils ont l'air sympas les amis de Ryssen... et fidèles en plus !


Le quotidien belge De Morgen a révélé ce mercredi que vingt-sept citoyens belges touchent toujours une pension complémentaire pour "fidélité, loyauté et obéissance" envers le régime nazi. Cette "prime" avait été promise par Adolf Hitler en personne en 1941. 

cet article pour dire quoi en vrai, qu'il y a des racistes anti semite gilet jaunes ? ou que des bobos de tweeter sont racistes, machiste, et cons, qu'ils sont des males blancs et en mal de reconnaissance, que leur ego et leur manque de succes avec les femmes, leur boulot, leur mocheté, leur viellesse,  les fait dijoncté (franchement j'ai remarque que les plus dingue, etaient des raté de la drague, et comme le patriarcat indique que les femmes sont venal et cocone , qu'on succe n'importe quel mecs, du coup ceux la se sentent floué, ils ont rien) ... article qui permet de demontrer que les associations ne sont la que pour permettre a des zeduque d'avoir un boulot sans patron, et qui les valorise, mais aucune utilisté pour les souffrances des gens. 

Le papier de Juliette Gramaglia met aussi en lumière de sacrés numéros de duettistes, ceux que Goldanel, la Licra et tous ceux qui tentent de récupérer l’antisémitisme jouent avec Ryssen, même si c'est lui qui répond. Parce que leurs tweets, ceux cités dans cet article, ne sont pas piqués des hannetons, tout de même (celui de Gildanel est hallucinant).
En face de Ryssen, LE CRIF and Co, c'est pas mieux, ca joue autant la provoc, ça déteste autant, c'est aussi haineux.

Franchement, ça donne dans son ensemble bien envie de vomir.

Et sinon, tous les jours je prie pour que tombent en panne Twitter et Facebook, ces accélérateurs à connerie.

Ryssen joue la provoc' ou défend en conscience un antisémitisme classique, idéologique, celui allant du nationalisme ethnique du XIXe aux nazis ?

En tout cas, les tendances anti-arabes ou islamophobes dans les milieux du "Crif and Co", en ligne avec la droitisation israélienne depuis une quinzaine d'année, ne fonctionnent pas comme ça et jamais elles n'assumeront une racialisation à la Ryssen.

 

Pour l'exemple, dans cet article de 2015, Goldnadel s'opposait à Cukierman président du CRIF qui avait déclaré que "juifs et musulmans étaient ensemble victimes du racisme". Cukierman voulait une réconciliation avec Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, après qu'il ait dit que "Toutes les violences [antisémites] aujourd'hui (...) sont commises par des jeunes musulmans" et dans le même mouvement que Marine Le Pen était "irréprochable personnellement".


D'un côté il y a cette alliance des droite/extrême-droite dans le ciblage de l'arabo-musulman (et de l'"islamo-gauchiste") qui permet aux politiques israéliens de renforcer leur image de rempart d'une civilisation des Lumières contre l'obscurantisme barbare, de l'autre il y a la nécessité de représenter un minimum ces Lumières, d'être l'anti-raciste, l'humaniste, l'universaliste, le "gentil".

Ryssen n'a pas le second impératif parce que son idéologie est contre les Lumières, contre une révolution renvoyées à une mentalité juive cosmopolite destructrice de l'esprit des nations, vieux thème d'un complot judéo-maçonnique qui aurait produit 1789.


Après, le fait est qu'il y a ces alliances droite/extrême-droite liée à la droitisation israélienne. Dans le genre : Netanyahou drague depuis un moment le groupe de Visegrad qui s'était opposé à la réception de migrants dans leurs pays et malgré des bisbilles avec les Polonais à cause de la Shoah, il aurait obtenu que Hongrie, Tchéquie et Slovaquie installent des représentations diplomatiques à Jérusalem après les USA.

Orban, Netanyahou, Trump etc. même combat, ce qui doit provoquer des soucis pour l'antisémitisme nationalo-ethnique : concrètement, le chacun chez soi racialo-ethnique est en accord avec la politique israélienne, Ryssen devrait être "sioniste" et il faut qu'il aille chercher dans l'idéologie raciale, l'idée d'un "esprit juif" foncièrement cosmopolite pour se convaincre que ce nationalisme ethnique est un faux nationalisme.

Vous mettez très bien en exergue le méli-mélo idéologique du moment. On est bien d'accord, sauf un petit point, à moins que je vous ai mal compris.

"En tout cas, les tendances anti-arabes ou islamophobes dans les milieux du "Crif and Co", en ligne avec la droitisation israélienne depuis une quinzaine d'année, ne fonctionnent pas comme ça et jamais elles n'assumeront une racialisation à la Ryssen "

Je pense au contraire que si, elle se radicalisent de plus en plus, mais quand vous vous radicalisez sous l'auvent médiatique, de France Inter au Figaro, ce n'est pas perçu comme radicalisé, outrancier. C'est pour cela que Luc Ferry n'a subit aucun contrecoup de son appel à tirer sur les gilets jaunes.

Il se trouve même maintenant des personnalité considérées comme modérée, je pense entre autre à Delphine Orvilleur, qui rabâchent à longueur d'interview que la critique de la finance est une porte d'entrée vers l'antisémitisme (on n'attendait tellement pas cela de sa part qu'elle a été invitée par Mediapart). J'ai aussi entendu que l'antisémitisme mène au Brexit.
Chacun dans la machine y met du sien pour casser le mouvement de protestation des Français les plus pauvres. Parfois sincèrement, parfois pas.

C'est bien une radicalisation assumée. Ça vaut bien les insanités de Ryssen, c'est juste énoncé plus poliment. Mais c'est tout aussi dégueulasse.

Je pense que Macron and co bénissent chaque jour où un Ryssen bousille la critique nécessaire du néolibéralisme. Ces gens-là s'aimantent. Et nous, on est au milieu.

"Il se trouve même maintenant des personnalité considérées comme modérée, je pense entre autre à Delphine Orvilleur, qui rabâchent à longueur d'interview que la critique de la finance est une porte d'entrée vers l'antisémitisme "


 Vous avez des exemples précis de ces  "personnalité considérées comme modérée" ?

 De Horvilleur je ne connais que les deux liens donnés sur ASI, là aussi je suis preneur.


je vous remets les propos de Horvilleur issu du Monde 


"Tout mouvement de contestation politique est légitime et constitue le fondement même de notre régime démocratique, la possibilité d’être interrogé. Mais quand, chez certains, la contestation du pouvoir s’énonce en des termes de dénonciation d’« élites », de culpabilité des « riches » ou de « complot » des puissants, il convient d’écouter quelle langue est en train de se parler ..."  ( c est moi qui souligne )





Ce qui suit vient du 19eme siècle


"Savez-vous ce que représentent les trois milliards de Rothschild ? Ces trois milliards représentent le salaire de trois millions d’ouvriers travaillant toute une année, sans un jour de repos, à trois francs par jour "


"Presque tous les beaux hôtels du quartier Monceau sont aux Juifs ; parfois, par les fenêtres ouvertes, on entend dans la solitude les échos de quelque concert, c’est un Juif quelconque qui soigne sa névrose"


"En réalité, les jeunes gens d’aujourd’hui sont au fond très indifférents à cette persécution * dont ils feignent de s’indigner et leur rêve secret à tous serait d’épouser une jeune fille juive dont le père aurait beaucoup volé et par conséquent serait fort riche  "


* persécution religieuse dont l'auteur se dit victime en tant que catholique



"Pour une fois, je suis absolument d’accord avec les gens du Cri du peuple. L’autre jour, ils ont dit […] qu’il y aurait du chemin à faire du côté de la question sociale, le jour où l’on verrait rendre gorge à la haute juiverie financière. "




dans les exemples du 19em que vous donnez, le mots juif est toujours présent.


dénonciation d’« élites », de culpabilité des « riches » ou de « complot » des puissants


c'est quoi le rapport?


Ba elle a fait son choix entre défendre les élites puissantes et riches éventuellement juives et défendre les Ilian Halimi et cie, victimes du préjugé selon lequel les juifs seraient tous riches ou bénéficieraient de la solidarité de puissantes élites.


C'est assez consternant, mais c'est tout ce qu'il y a à retenir de cette triste formule, si elle n'est pas accidentelle (un échec critique à exprimer correctement ce qu'elle voulait dire, d'une manière qui ne renforce pas les préjugés antisémites, étant également possible).

Je comprends que les "élites" sont juives, les "riches" sont juifs et les comploteurs aussi. :-)

Ben merdalor! Par chez moi les riches sont "chinois" et à Fiji ils sont "indiens"...

Prendre pour soi la moindre critique c'est se faire remarquer comme justiciable de la critique.

Comme dit l'autre ... Who the cap fit, let them wear it

Au loup! Au loup! Au loup!

Ça va mal finir...

 

C'est assez simple la contestation du pouvoir s’énonce en des termes de dénonciation d’« élites », de culpabilité des « riches  me convient parfaitement. Je dénonce ces élites moi-même.
Ya pas que le juifs qui sont riches, ya pas que les juifs qui sont pauvres, ya pas que les juifs sur terre. Je sais que certains sont antisémites, moi pas. Point.


Sincèrement, je n'attendais pas Horvilleur sur cette analogie frelatée entre dénonciation de la finance et antisémitisme. Elle a entrevu une fenêtre de tir pour montrer sa bobine dans les médias pour plaider la place de femmes juive dans la religion et l'exercice du culte, mais à quel prix ! Une grosse déception.

sur wiki:

En mars 2014, elle est choisie par le magazine L’Express comme une des neuf jeunes intellectuelles françaises constituant « la relève »

Une grosse déception.


Oui en effet, vous en attendiez peut être un peu trop.



You don't say... :)

Ceci dit, elle tape juste quand elle dénonce le chemin à parcourir pour les juives croyantes dans la pratique de leur religion. Mais bon... 

 " Elle a entrevu une fenêtre de tir pour montrer sa bobine dans les médias

très classe de votre part !




 et sinon

"Il se trouve même maintenant des personnalité considérées comme modérée, je pense entre autre à Delphine Orvilleur, qui rabâchent à longueur d'interview que la critique de la finance est une porte d'entrée vers l'antisémitisme "


 Vous avez des exemples précis de ces  "personnalité considérées comme modérée" ?

 De Horvilleur je ne connais que les deux liens donnés sur ASI, là aussi je suis preneur des ces interview où ils " rabâchent à longueur d'interview que la critique de la finance est une porte d'entrée vers l'antisémitisme "







Tapez Horvilleur sur Bing ou Google actualité + interview.

Je me moque bien d'être "classe" ou pas dans une discussion sérieuse.

Orvilleur, pardon.

Vous avez bien lu ? Je disais "racialisation" pas "radicalisation". Ryssen reprend la rhétorique raciale du XIXe, la race juive porteuse de tares et dans des milieux juifs on peut difficilement reprendre cette logique. Quoique, on peut parfois la retrouver notamment dans un contexte américain avec des scientifiques assumant de chercher des gènes "juifs" et des gens comptant les prix Nobel pour vanter l'intelligence de la "race". Les USA ont ce rapport ambigus à la race et ne sont pas gênés par des formulaires officiels demandant qu'on se classe par race ou/et ethnicité.


Pour ce que dirait Orvilleur sur l'antisémitisme et la critique de la finance, ça me semble quand même une réalité à prendre en compte : il y a de fait le thème historique de la race juive usurière,  c'est toujours actif dans les imaginaires communs, toujours utilisé dans les discours antisémites actuels et il vaut mieux s'en souvenir quand on critique la finance.


Par exemple, il vaut peut-être mieux éviter de focaliser sur le nom "Rothschild" pour parler de Macron banquier d'affaires. D'ailleurs, qu'en aurait-il été si il avait bossé au Crédit Agricole ( dans le top 10 mondial avec 2117 milliards de dollars d'actifs gérés) ? Les amateurs de "gauloiseries", de "France profonde" auraient eu plus de mal à le critiquer à cause de l'imaginaire paysan porté par "Crédit Agricole" ? Ca aurait changé la perception de son discours néo-libéral ? Chez qui le nom "Rothschild" évoque en lui-même un mal particulier et quel mal ? Mal héréditaire, racial ?

En effet, j'avais mal lu.

Sinon, on est d'accord sur le thème historique de la race juive usurière. Mais ça n'empêche pas de dénoncer la finance, les 1%, etc.

C'est bien simple, chaque combat contre la mondialisation financière est pollué par les antisémites.

Cukierman , 2015, c'était il y a un siècle.
Cukierman était un dur, c'est rien à côté de l'actuel président du CRIF.

effectivement la seule qualité qu'on peut reconnaître a ce personnage c'est de ne pas masquer son antisémitisme derriere de l'antisionisme, on sait tout de suite d'ou il parle, c'est limpide.   

Et là, sur un cas comme celui là, bien gras bien flashy

Un type qui a la peau blanche, ne s'appelle pas Mohamed et qui ne remet pas en cause la répartition des richesses serait antisémite ? Avez vous donc perdu la tête ?  

interdire , interdire , interdire , c'est vachement efficace hein?Ces délires sont tellement ridicules , faites un peu confiance aux lecteurs .Ca donne vraiment l'impression que nous n'avons aucun argument contre ces pauvres âmes égarées  et victimisées .... Et du coup ils en sont légitime , mais bon , apparement c'est une insulte que de parler a l'intelligence , donc interdisons et on se revoit une fois marine élue ...

ce Ryssen s'appelle Lalin de son vrai nom

Pourquoi avoir choisi un nom aux consonnances Flamandes lui qui est Breton ? Pour un nationaliste, ça fait con

C'est comme si Pétain s'était donné pour nom de plume "von Bismarck"


C'est triste aussi car s'il y a une région où le racisme est peu présent, c'est bien la Bretagne. Il n'y a qu'à voir le nombre de couples mixtes qu'on rencontre à Brest

Bien sur chaque région a ses tares : Lepen, Ryssen etc car il faut pour que l'évolution se fasse quelques virus ici et là


Max Jacob le grand poète né à Quimper aurait dit de lui facilement :

"Il était de ceux qui pensent avec le dererière de la tête." (je noirçis à dessein pour dire que ce n'est pas une faute de frappe)

Merci pour cette piqure de rappel pour ceux qui, ils ne doivent pas être très nombreux ici, seraient tentés de prendre pour référence ces belles brochettes de zozos.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.