11
Commentaires

"Culture du viol" : polémique entre So Foot et Les Nouvelles news

Peut-on rire de tout ? So Foot écrit un article où il est question d'une masseuse qui estime avoir été victime d'une agression sexuelle, agrémenté de petites blagues. Plusieurs féministes ont réagi sur les réseaux sociaux. So Foot a alors modifié son article. Aujourd’hui, le magazine s’en prend au site Les Nouvelles news, qu’il menace d’une plainte en diffamation pour avoir accusé So Foot d’encourager la "culture du viol".

Derniers commentaires

[quote=Faab]Mais de même qu'il dénonce l'abêtissement moderne, la "démocratisation" se faisant vulgarisation, règne de la vulgarité, il ne soutiendra certainement pas un discours féministe disant que l'émancipation passe par le travail à l'usine et la lecture des journaux, un mode de vie aussi abrutissant que le mâle travailleur. Question au demeurant légitime : entre la marquise de Merteuil se faisant servir par ses amants et la caissière subissant la double peine, travail et ménage, on peut se demander qui est "libérée"...

Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu...
n'importe quoi !

Doit-on vous rappeler :

- Que si les femmes ne peuvent pas s'abrutir comme les mâles sur le marché du travail elles dépendent des mâles pour leur subsistance et franchement, il vaut mieux s'abrutir pour son propre compte que de devoir demander la permission de son mari pour travailler, ouvrir un compte en banque (dans lequel votre mari pourra puiser le pognon, puisque vous êtes sa propriété, tout comme l'argent que vous gagnez.) et ne pas être en capacité de dire m***** à son cher et tendre ou à son papa parce qu'on est considéré (à vie) comme mineure devant la loi.

- Qu'avant les révolutions féministes toutes les femmes n'étaient pas des marquises (je vous assure!!) et qu'elles travaillaient déjà avant. (Re)lisez Germinal, vous verrez.

Le discours féministe (que vous ne maitrisez à l'évidence pas du tout ) n'a jamais été une apologie du capitalisme et de la presse nationale (elle a l'air bonne celle que tu fumes, tu m'en fileras un peu ? ) et ce que vous dites n'a aucun sens. Arrêtez de parler du féminisme en réfutant un discourds que VOUS INVENTEZ!!!!

Vous m'évoquez ce petit billet de blog, un de vos clones à posté le même genre de commentaire et a été bien reçu; je vous en conseille la lecture, c'est un peu violent sans doute, mais bon, cela reflète je suppose le niveau d'agacement de la partie "féministe" qui reçoit une énième leçon de vie/de militantisme/ de philosophie/ de la part de quelqu'un qui n'y connaît visiblement rien et raconte n'importe quoi avec un aplomb considérable et une pointe de condescendance...

Par pitié arrêtez d'évoquer le féminisme, foutez lui la paix. Je ne sais pas moi, changez de sujet ?
Ou alors, prenez la peine de vous renseigner un minimum sur ce dernier, genre lisez une auteure ou un blog et revenez en parler lorsque vous aurez une idée, même vague, même très sommaire, de ce dont il s'agit.

En vous remerciant.
La culture capitaliste dont le foot est un symbole nous impose à tous une éthique de la prostitution. Les footbaleurs sont de grandes prostitués, à vendre le plus cher possible, et c'est sous cet angle qu'ils envisagent tous les rapports humains.
Du bromure pour tout le monde !
Je ne vois pas trop pourquoi les Nouvelles News se font attaquer en diffamation vu que l'article était vraiment scandaleux...
Et sur l'affaire en elle-même, c'est assez dégueulasse de constater que c'est la femme qui se fait virer, et pas les joueurs.
Quelle disproportion dans la sanction.
J'espère que la masseuse va porter plainte pour que la justice fasse le boulot que le président du club n'a pas été capable de faire.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.