26
Commentaires

Covid : le variant anglais égare les médias

Les scientifiques ont de moins en moins de doutes sur la contagiosité bien plus forte du nouveau variant du virus découvert au Royaume-Uni. Celui-ci pourrait de nouveau mettre à genoux les systèmes hospitaliers européens s'il devenait dominant sur le continent. Mais les médias anglo-saxons et français jouent l'attentisme, se montrant plutôt rassurants, déplorent chercheurs et médecins.

Commentaires préférés des abonnés

doit on attendre jeudi pour le basculer en public ???

c'est la rentrée demain et cet article est d'utilité public

Comme presque toujours par Loris : article magistral ! Merci.

Bonne année @si, merci pour tout ce que vous faites. Je vote aussi pour cet article en soutenant la demande qu'il passe en utilité publique sans attendre.


Puisqu'une partie de papier cherche à explorer pourquoi le message ne passe pas, et donne la rép(...)

Derniers commentaires

France Info, "alors on pense", 4 janvier, 21h15 :


Le retard dans les vaccins, ce serait en partie pour ménager notamment les Gilets Jaunes qui contestent les médecins autant que les politiques ???!!!


(Selon France24, 50 vaccins par jours en France, 20000 en Allemagne)

Ne nous laissons pas impressionner par le Royaume-Uni.

Covid-19: le variant d'Afrique du Sud détecté en France pour la première fois

Un homme du Haut-Rhin, revenant de voyage en Afrique du Sud, a été dépisté rapidement et a pu s'isoler sans contaminer personne.

La finalité de ce "billet" de loris Guémart (excellent par ailleurs) est de mettre en évidence les contradictions sur un morceau du virus qui se met à gigoter dans son berceau.


L'idée tout à coup est la suivante : puisque l'on comprend peu le langage des scientifiques ou médecins qui défilent partout, peu d'entre nous comprennent ce qui se trame dans les variants (pas le ou les variants du virus) de vaccins qui se développent.....

disons que mieux on se glisse dans la vulgarité scientifique, quand elle existe, mieux on peut appréhender les bégaiements des médias ou des acteurs intéressés par l'économie - financière - et non humaine, mieux nous serons, voici une vidéo absolument remarquable: 


https://criigen.org/covid-19-les-technologies-vaccinales-a-la-loupe-video/


par Christian VÉLOT*, généticien moléculaire à l’université Paris-Saclay et Président du Conseil Scientifique du CRIIGEN, 

 

On insiste: il ne s'agit pas d'ennuyer notre rédacteur Loris Guémart, mais d'indiquer, peut-être une piste de compréhension sur la nature des vaccins, ce qui n'est pas l'axe initial de sa chronique, comme il l'a si bien indiqué

Oui, ce variant est très inquiétant. J'ai l'impression de me retrouver en janvier 2020 où on regardait, en simples spectateurs, la Covid faire des ravages en Chine puis en Italie sans comprendre que ça risquait très fortement de nous tomber dessus. 

Même sur ce forum, je l'avais expliqué qu'il fallait s'inquiéter, mais le débat était de savoir si ces infos sur la Covid, étaient une diversion pour masquer la réforme des retraites, ou étaient un marqueur de notre supposé racisme antichinois (hypothèse de Daniel). Avec le recul c'est vraiment édifiant. 


C'est une course contre la montre qu'on a pas démarré. 

Par contre, contrairement à ce que vous dites dans cet article, il y a bien une augmentation de la part d'enfants atteints avec ce variant. Cette augmentation est modérée mais significative. 

"we observe significantly more S- cases, our biomarker of VOC cases, among individuals aged 0-19 as compared to S+ cases, and significantly fewer S- cases among individuals aged 60-79"

Le variant S-, c'est le variant britannique


https://www.imperial.ac.uk/media/imperial-college/medicine/mrc-gida/2020-12-31-COVID19-Report-42-Preprint-VOC.pdf

BFMTV Avant Après :  des photos de plus d'un an ! Si c'est ça l'information en continu ?

souvenirs de janvier 2020 "le virus n'arrivera pas en France"; puis en fevrier quand ça a commencé à chauffer en Italie et qu'on s'est moqué de leur système de santé. Le virus a été remplacé par sa variante turbo; les masques par les vaccins;  bref on va bien rigoler cette année

Merci pour cet article. Au passage, on remarquera encore que, tous Brexiteurs soient-ils, les Britanniques:


- vaccinent plus

- séquencent plus

- présentent des études sur des nombres de cas très élevés ce qui fait que leurs conclusions sont robustes. C'est une constante depuis le début de la pandémie (par ex l'étude sur les comorbidités). 


(Et je ne parle pas des essais cliniques, Recovery a mis K-O Discovery).

Et personne n'a encore commenté l'impact sur l'efficacité vaccinale collective… En effet, si les commentatrices ont peut-être raison d'expliquer que l'efficacité individuelle des vaccins n'est pas modifiée pour cette variante, il n'en est pas forcément de même pour l'efficacité globale car elle dépend, elle, de l’efficacité individuelle et du taux de reproduction.



Certaines personnes ne bénéficient pas complètement du vaccin, soit parce qu'elles présentent des contre-indications à son administration (allergies, déficiences immunitaires...), soit parce que leur système immunitaire affaibli en amoindrit l'efficacité. Ces personnes peuvent néanmoins profiter indirectement du vaccin si la proportion de personnes vaccinées dans la population est suffisante et que, lorsqu'il est efficace, le vaccin empêche les contaminations (apparemment ce dernier point n'est pas encore clairement établi).



Mais si le taux de reproduction augmente, cette efficacité vaccinale collective diminue et il faudrait, pour compenser, augmenter la proportion de personnes vaccinées. En France cette nécessaire augmentation se heurterait à l’incompétence des responsables mais aussi à la détestation des vaccins en général et de ceux-ci en particulier chez bon nombre de citoyen·es.



Bref, cette variante est bien ennuyeuse.

Bonsoir et merci pour cet article, qui me réveille sur cet événement qui était passé sous mes radars de congés. Je partage les avis présents dans les commentaires, il faut diffuser le plus largement possible ces éléments et donc rendre l'article public !

Un point supplémentaire serait intéressant à aborder en rapport avec l'hypothèse de l'installation de ce variant : les protocoles de sécurité.


Est-ce que le masque FFP1 est suffisant malgré le taux de contagiosité plus élevé (ce qui je suppose se traduit par une contamination aérosol à des niveaux de concentration plus faibles) ?


Même question pour tout ce qui est plateau TV, etc. : est-ce que le cycle de renouvellement de l'air actuel est suffisant ?

Sur ce sujet, il faut être précis. 


Personne ne l'est plus que ce blog supporté dans le journal le Monde, celui d'un médecin-journaliste Marc Gozlan. 


Complet, efficace, informé, on ne navigue pas dans l'approximation, on dit et on lit TOUT ce que l'on sait, à un moment donné,  sur un sujet donné. A lire impérativement;


( le journal "Le Monde" sur les articles de ce journaliste-médecin est à remercier, pour le reste salutations distinguées..) 



"  https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/12/21/royaume-uni-un-variant-du-coronavirus-sars-cov-2-porteur-de-nombreuses-mutations/



PUBLIÉ LE
 PAR MARC GOZLAN

 Royaume-Uni : un variant du coronavirus SARS-CoV-2 porteur de nombreuses mutations."

Bonne année @si, merci pour tout ce que vous faites. Je vote aussi pour cet article en soutenant la demande qu'il passe en utilité publique sans attendre.


Puisqu'une partie de papier cherche à explorer pourquoi le message ne passe pas, et donne la réponse  en détail, je me hasarde à une explication ramassée : 

Il me semble, si j'ai bien compris, que dans la formule, la contagiosité est affectée d'un exposant (c'est là que réside le caractère exponentiel) alors que la fatalité n'en a pas. Dire cela permettra, peut être pas à tout le monde, mais à tout ceux qui ont quelque souvenirs de maths de comprendre rapidement. 


(Là j'essaie juste de trouver une manière simple de faire passer le message principal de l'article, mais je ne prétends pas avoir les talents de vulgarisation de son auteur)

doit on attendre jeudi pour le basculer en public ???

c'est la rentrée demain et cet article est d'utilité public

Comme presque toujours par Loris : article magistral ! Merci.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.