123
Commentaires

Coups de chien sur les dispositifs

Mais quelles substances consomment-ils, le matin ?

Derniers commentaires

Allez, une dernière pour la route...

« Les peuples qui aux époques d’humeur frileuse, laissent volontiers les braillards les plus bruyants étouffer leurs peurs viscérales se seront peut-être convaincus que les temps sont passés où le caquetage d’un troupeau d’oies pouvait sauver le Capitole »
Karl Marx (18 Brumaire de Louis Bonaparte)
Pour la votation, c'est devant.
MORASSE
Et hop, du courrier pour Nicolas. Sera-t-il encore là pour le recevoir, vous savez, la Poste ne peut pas en même temps acheminer le courrier et bourrer les BAL de prospectus nazes.

http://ploufetreplouf.over-blog.com/article-monsieur-le-president-je-vous-fais-une-lettre-103277781-comments.html#anchorComment
Quans DS écrit "Prends-toi les morts français dans les dents, Sarkozy. C'était trop ? Peut-être.", ça veut dire "Bourdin est ridicule et le Président est très bien sur ce coup-là".

Attention à l'aveuglement.
Décidément Pascale Clark est vraiment pathétique danbs cette campagne, mais cette mini escarmouche appelle quelques commentaires.

Vous citez Patrick Cohen, mais vous tronquez la citation pile au moment ou elle devient problématique."Je ne pensais que vous puissiez vous sentir agressée par les citations d'une parole de chanson" ..."que vous avez choisie" : P. Cohen est ici dans l'erreur puisque le petit traquenard de P. Clark consiste justement à refourguer à l'arrache des bouts d'une autre chanson (passons sur le fait qu'on pourrait faire cela à n'importe quel candidat)

Lutter contre le FN (et il se trouve qu'à mes yeux c'est fondamental, je le précise pour qu'on comprenne d'où je parle), ou du moins le démasquer, nécessite de bosser ses dossiers et pas de se lever le matin avec la fausse bonne idée du siècle ( ouaouh, elle a choisi Voulzy, je vais lui rappeler que Voulzy est antiraciste, ca va la calmer) et a se rétamer lamentablement face à l'animal politique qu'est M. le Pen. La batterie d'arguments que sort P. Clark en totale panique ( 1. Allez y, chantez les ces paroles 2. vous êtes parano 3 moi j'ai plusrien à dire ) est sidérante d'une mauvaise foi qui va conforter les électeurs potentiels de M. Le Pen dans l'idée qu'elle est traitée en dehors de toute objectivité sur Inter. Le pompon est atteint quand P. Clarke invoque le "temps de parole" et la "démocratie" pour l'arrêter, alors qu'elle et tous ses petits camarades passent leur temps à hurler à la mort contre ce système qu'on croyait inique, passéiste, injuste, ringard, has been, et j'en passe.

Enfin, la capitulation de P. Clark est totale puisqu'elle se casse du studio (on le voit sur la vidéo) avant la fin de la séquence
http://www.dailymotion.com/video/xq87dl_matinale-speciale-marine-le-pen-dans-5-minutes-avec_news
Pour quelqu'un qui se pique d'être l'arbitre des élégances politiques et de faire des interviews différentes, c'est assez consternant de voir qu'elle se décompose dès qu'elle affronte un peu de rugosité.

Marine le Pen est tout ce que je peux détester politiquement. Mais ce matin, elle a gagné par K.O. et je ne remercie pas P. Clark de son dilettantisme. Faut bosser, quoi.
Petit troll à propos de l’UMP « indignée » par la trahison des ministres d’ouverture, pauvre choute.

Elle n’était pas indignée quand ces ministres d’ouverture (à tous vents de juteux profits) trahissaient le ps (j’ai pas dit « la gauche », hein).

Sauf Devedjian, qui n’a jamais pu supporter que des invités* de la onzième heure lui piquent sa part de gâteau.

* Invités car, si Hollande n’a qu’on sache rien demandé ni surtout promis à Amara Begag Allègre (non, pas Allègre), Sarko avait fait de mirobolantes promesses à René Gat, A.Postat et Judas Besson.
J'ai regardé la vidéo du duo Clark/MLP, et je trouve que notre chatelaine de montretout fait de plus en plus walkyrie !
Pascale Clark, dure avec les faibles, faible avec les forts.
Question media qui font fort : mediapart sur les obsèques et la diffusion du message d'adieu de ses compagnons à Monsieur Aubrac.La démarche de Sarkozy isolé du troupeau est un des moment les plus forts et les plus significatifs de cette campagne. Passez vous l'image en boucle. Ce n'est pas trop comique mais le comique présidentiel de service est réduit à sa plus simple expression: fallot et inconsistant, penaud et honteux. Ce n'est plus un président et ça ne peut plus devenir! Le billet des matinautes est un bijou merci arrêt sur image!
Aux moments de tangage du dispositif médiatique, j'aurais ajouté Eva Joly : "Pujadas, Namias, vous n'avez pas parlé des affaires de corruption qui entourent la présidence Sarkozy...". C'est le (seul) moment important de sa campagne d'ailleurs.
Je dis que cette campagne révèle aussi les "coups de pute" et je pense à certains qui retournent leur veste :
- Fadela Amara qui se rallie a Francois Hollande bien sûre
- Martin Hirsch aussi

Le Grand Prix de l'opportunisme politique est ouvert !

Cette Fadela Amara, représentante historique des "Ni Pute, Ni Soumise" !! :-)))))

Fadela Amara qui devait défendre les habitants des Banlieues, découverte et mise en avant par le PARTI SOCIALISTE tout de même, voila qu'elle suit le sens du vent...

Ah, ils sont sans principes dans la vie, c'est pour ça qu'il ne faut pas leur faire confiance, ils sont capables de s'allier avec satan s'il le faut....

Par contre, bien que je le méprise profondément, Bernard Koushner, au moins, depuis qu'il a été "dégagé" du Quay d'Orsay, il a eu le mérite de fermer sa gueule comme on dit !

SEMIR
ps. : hélas, je pense que le PS va encore nous sortir de tels énergumènes, se vendant pour un plat de lentilles, et bien sûre qui représenteront brillamment la jeunesse désœuvrée des banlieues !

(voir comment l'équipe de Mélenchon a mis les rieurs de son côté, en réaction à la campagne de "révélations" sur ses rencontres, ses déjeuners, ses goûters, avec les seconds couteaux de la Sarkozie)


On dirait que l'éditorialiste n'a même pas remarqué que la réponse a occupé 20 fois moins d'espace que la campagne crapoteuse en question.
Je conseille le dernier film de Pierre Carles, visible en ligne ici http://www.pierrecarles.org/
(surtout au troll hollandiste^^)
Je serais curieuse de savoir comment Voulzy va apprécier d'être récupéré par Le Pen à travers cette chanson. Surtout que ça a donné lieu à un clash.
Comme il ne s'est jamais fait remarquer dans un sens politique ou dans l'autre, il est possible qu'il ne réagisse pas, et vaut mieux qu'il n'intervienne pas, mais c'était quand même un sale coup pour lui.
http://culturevisuelle.org/totem/1636

A lire sur l'attitude ambigüe pour ne pas dire globalement veule de nos granmédias....
Après l'élection certains ont peur de devoir compter leurs apathie
la chronique de p clark est tout simplement devenue inaudible.

je veux avoir le dernier mot à tout prix est son obsession.
sans compter des questions de haute tenue : etes-vous fiere de votre nom ? plus fiere de Marine ou de le Pen ? ...

le mieux est encore d'en profiter pour aller se laver les dents pendant quelques minutes !
Prends-toi les morts français dans les dents, Sarkozy. C'était trop ?

Même si on n'est pas un adorateur de Sarkozy, on peut penser que, oui, que c'est trop.
Ces vilaines questions-pièges de Bourdin sont stupides et sans fond. Vulgaires, pour tout dire. Il y a quelque chose de crapoteux dans le comportement de ce poseur. Et pas seulement à cause de son physique de petite frappe.
Oui,mais là,l'agressivité,la véhémence,la suffisance et la violence était chez la fille de son père. Elle fait peur.On ne peut l'entendre sans un certain malaise. La voir et c'est l'angoisse. Je plains les journalistes qui l'ont en face d'eux et qui essaient de la remettre à sa place,juste à sa place,c'est tout. Elle débite ses "vérités" avec,sans arrêt à la bouche "les français ceci,les français cela ".Avec beaucoup,beaucoup d'autres ,je voudrais-moi aussi- lui crier dans les oreilles que je me sens salie quand elle essaie de parler en mon nom...Si les propos qu'elle aboie,si la haine qu'elle déploie ont l'heur de plaire à certains.la majorité en est outrée. Clark et Cohen ont fait leur boulot.
Le pire c'est la lacheté de Pascal Clarke, n'assumant rien ! aucun courage !
[quote=@si]Il fallait entendre Bourdin lui souffler dans les bronches, comme aucun autre présentateur français. Prends-toi les morts français dans les dents, Sarkozy. C'était trop ? Peut-être. Mais ça vengeait des heures de soumission, sur les autres antennes.

c'est à ce genre de "détail" qu' on comprend que plus personne ne mise sur la réélection du 'résident .
Il parait que lui non plus d'ailleurs ; "il a intériorisé sa défaite" rapporte un ministre au Canard Enchaîné lundi ...
Bonjour,

Concernant la réaction de Cohen lorsqu'il reprend la parole, il s'est même fourvoyé car, dans mon souvenir tout frais de matinaute, il a même précisé : "vous sentir agressée par les paroles d'une chanson que vous avez apportée et dont vous avez fait la promotion". De toutes façons, le ton général de l'interview de Clarke était à l'agressivité stupide et improductive. Je suis aux antipodes des idées de Marine Le Pen mais je suis d'accord que Pascal Clarke gère en général cette petite tranche d'interview comme un éditorial et c'est très souvent agaçant, quel que soit l'invité…
"Nous sommes chez nous, nous les Français et les françaises, métèques venus des quatre coins du monde pour faire France (...) les Polaks, les Portos, les Ritals et les Espingouins, nous les Youpins, les Nègres, les Bougnoules, nous les Norvégiennes ménopausées". Pas mal, non plus !
bon, vous écrivez décidément vraiment bien !
Merci pour vos éditos. le dernier qui m'a fait le plus marrer, c'est celui sur l'auto-radicalisation de apathie dans libé. trop fort !

bonne continuation
les liens "Jean-Jacques Bourdin" et "Jean-Luc Mélenchon" sont défectueux, pourriez-vous rectifier SVP ? :)
(voir comment l'équipe de Mélenchon a mis les rieurs de son côté

LE LIEN EST MORT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.